Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 SAISONS OPÉRA DE MARSEILLE Fort d’une fréquentation et d’un nombre d’abonnés en hausse, du soutien indéfectible de la Ville, le directeur artistique de l’Opéra de Marseille Maurice Xiberras s’appuie, pour sa saison 2011-2012, sur un diptyque qui a fait ses preuves Place Reyer : de grandes voix dans de grands ouvrages populaires, et aucun opéra d’après guerre… Sur les sept opéras annoncés, cinq sont issus du romantisme musical et trois sculptés au fronton universel du genre : Le Trouvère de Verdi, La Bohème de Puccini et Roméo et Juliette de Gounod. On y attend Adina Aaron qui, après Aida en 2008, incarnera Leonora aux côtés de Guiseppe Gipali (Manrico), Carlos Almaguer (Conte di Luna)… Une prise de rôle pour Nathalie Manfrino dans Mimi et, après sa folie d’Ophélie en 2010, la diva Patrizia Ciofi dans l’aérienne Juliette. Le tableau dix-neuvième est complété par Roberto Devereux, splendeur belcantiste signée Donizetti (en version de concert) avec des spécialistes du genre : Mariella Devia, Béatrice Uria- Monzon, Stefano Secco et Fabio Maria Capitanucci. Le Comte Ory, ouvrage en français, rare et cocasse de Rossini, mis en scène par Frédéric Bélier-Garcia, présente une distribution non moins relevée : Annick Massis, Stéphanie d’Oustrac, Marie-Ange Todorovitch, Grand répertoire lyrique Marc Laho, Jean-François Lapointe. Enfin, le chef-d’œuvre universel de Mozart La Flûte enchantée clôturera la saison lyrique. On y entendra, pour la première fois à Marseille, Sandrine Piau chanter la sensible Pamina. L’événement Un évènement devrait attirer, en février, les médias nationaux : c’est l’exhumation annoncée de La Chartreuse de Parme d’Henri Sauguet. En effet, la partition (disparue et restaurée à partir d’une version piano-chant et de la copie du conducteur original) n’a plus été jouée depuis sa création en 1939. C’est Renée Auphan qui signera la mise Le comte Ory Angers-Nantes Opera - Vincent Jacques Olga Borodina Marty Umans François Heisser, à la soprano Maria Bayo, aux violoncellistes Anne Gastinel et Henri Demarquette, au violoniste David Grimal dans des opus plutôt familiers. On regrettera bien entendu l’absence d’incursion dans le répertoire contemporain, si ce n’est une unique commande au compositeur marseillais Régis Campo, dont on se réjouit, mais qui ressemble fort à un dédouanement. Une saison à Marseille c’est est aussi des récitals, des concerts de musique de chambre, des représentations « hors les murs » (festivals de Musique sacrée, Musiques interdites, Fête de la musique…), des hommages, des conférences et tout un volet pédagogique, culturel en direction des écoles et jusque dans les maisons de retraite, voire pénitentiaires... afin que la « grande » musique résonne pour tous. JACQUES ET AGNÈS FRESCHEL Programmes détaillés et informations pratiques disponibles sur le nouveau site opera.marseille.fr. Abonnements à partir du 14 juin et réservations à partir du 24 juin. 04 91 55 11 10 en scène, Katia Duflot les costumes. Lawrence Foster dirigera un plateau royal avec Nathalie Manfrino, Marie- Ange Todorovitch, Sophie Pondjiclis, Sébastien Guèze, Nicolas Cavallier, Jean-Philippe Lafont… Neuf concerts On n’oublie pas qu’à côté des productions lyriques, neuf grands concerts symphoniques sont à l’affiche avec, en sus, un récital exceptionnel de la grande soprano russe Olga Borodina. L’Orchestre Philharmonique de Marseille, doté du premier chef invité Fabrizio Maria Carminati, sera dirigé par d’éminentes baguettes à l’instar de Jean-Claude Casadesus… La phalange municipale sera associée aux pianistes Cyprien Katzaris, Jean- La Boheme Stefan Flament Romeo et Juliette Opera de Lausanne. Concert inaugural de la nouvelle salle du Silo avec Adina Aaron, Patrizia Ciofi, Béatrice Uria-Monzon, Vladimir Galouzine, Marc Barrard le 21 sept à 20h. Entrée gratuite sur réservation à partir du 6 sept. au 04 91 14 66 76
PAVILLON NOIR SAISONS 41 Une saison de danse Comment faisait-on quand le Pavillon Noir n’existait pas ? Où s’abreuvait-on de danse ? Les 16 spectacles proposés durant la saison prochaine traversent les continents et les esthétiques, en un panorama varié de la danse d’aujourd’hui. Il y a donc fort à parier que les 56 représentations, mais aussi les répétitions publiques, feront comme les saisons précédentes salle comble… Quelques tendances ? Une attention redoublée à la nouvelle danse africaine : quelque chose se passe làbas, explique Angelin Preljocaj, qui programme les lauréats de la Biennale Danse l’Afrique danse ! qui a eu lieu à Bamako en novembre 2010. « Cette nouvelle danse africaine s’est totalement affranchie, en l’assimilant, de l’influence européenne mais aussi de ses propres traditions, qu’elle ne renie pas mais qu’elle ne prend plus comme la marque de son style. Il n’y a pas Sakhozi says « NON » to the Venus/Nelisiwe Xaba Suzy Bernstein Lalala Gershwin/José Montalvo - Dominique Hervieu Laurent Paillier longtemps, on voyait de la danse africaine contemporaine lors de ces biennales. Aujourd’hui c’est de la danse contemporaine africaine qui s’invente, dans une grande liberté… » Au programme donc en avril un duo violent entre le Malien Aly Karembé et le malgache Junior Zafialison (Danse esprit, danse en corps et encore), et dès novembre les trois pièces lauréates à Bamako, pour 5, 6 et 1 danseurs. Mais c’est Nelisiwe Xaba qui ouvrira la saison africaine avec un solo hilarant et féroce : Sakhozi says « NON » to the Venusrapporte l’histoire extravagante de Saartjie Baartman, Vénus Hottentote (et callipyge) qui s’exhiberait aujourd’hui au Musée du quai Branly… Un autre voyage sera proposé par les six danseuses (et 5 musiciens) de Madhavi Mudgal, ambassadrice absolue da la danse indienne académique, et par Carlotta Ikeda, dans un solo exceptionnel : à l’invitation des écritures croisées on pourra la voir interpréter Médée sur les mots de Pascal Quignard, qui dira lui-même son texte… Un autre spectacle amoureux des mots, Dans le ventre du loup, un quatuor jeune public coécrit par la chorégraphe Marion Lévy et l’écrivain metteur en scène Marion Aubert, qui revisite malicieusement les Trois petits cochons. Vous pourrez voir également une pièce à l’esthétique très léchée, en trois couleurs, de l’italien Matteo Levaggi, et beaucoup de danse française : d’Alain Buffard à Maguy Marin, en passant par le joyeux La la la Gershwin de Montalvo/Hervieu ; la création du trop rare Georges Appaix, celle d’Hervé Chaussard, ex danseur du Ballet Preljocaj (entre autres !), qui seront tous deux en résidence durant la saison ; et la pièce de hip hop que Mickael le Mer est allé créer avec des danseurs russes, Na Grani. Sans oublier la reprise de Suivront mille ans de calme au Grand Théâtre voisin, et les magnifiques duos d’Angelin Preljocaj qui ouvrent la saison : Annonciation et Centaures sont des pièces majeures, et les duos amoureux de Blanche Neige sont des bijoux chorégraphiques. Enfin, une pièce vraiment magnifique d’Emanuel Gat : ses Brilliants Corners sont lumineux… AGNÈS FRESCHEL La Pavillon Noir Centre chorégraphique national, Aix Saison 2011 2012 0811 020 111 www.preljocaj.org 341e Festival International de Piano La Roque d'Anthéron 22 hiillet - 21 Août 2o11 www.festival-piano.corn Réservations : +33 (0)4 42 50 5115 Boris Berezovsky Nikolai Lugansky Aldo Ciccolini Dmitri Bashkirov Grigory Sokolov Arcadi Volodos Brad Mehldau Christian Zacharias Brigitte Engerer Jean-Claude Persnetier Elisso Virsaladze Nkch[olas Anglich Derso R nki Anne Queffélec Pierre Hantai 4 festival Inlernetlonal e piano La Roqub d'AnIh B.1un



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96