Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 SAISONS LE GYMNASE LE JEU DE PAUME LE GTP In Acte we Trust Ça y est, ou presque. La fusion est opérée, et le Grand Théâtre de Provence, le Gymnase et le Jeu de Paume font programmation commune ! Dominique Bluzet semble à la tête d’un consortium… qui n’a pas tout à fait les budgets à la hauteur cependant ! Voyez un peu : le Grand Théâtre avec ses 7.7 Md’ € de budget (dont 5M des Pays d’Aix) a trois fois moins d’argent que l’Opéra de Marseille… Le Gymnase a 2 petits millions de subventions, quand la Criée en affiche près du double. Quant au Jeu de Paume, il reste financièrement un théâtre municipal de taille modeste (1.376 Md’ € de subventions, dont 915 000 € de la seule Ville d’Aix, et 250 000 de la CPA). Bref, le trust Bluzet est condamné au succès, et son équilibre repose plus qu’ailleurs sur les recettes des spectacles : la fréquentation des trois maisons, en cette saison difficile, tourne autour de 90%. Le secret ? Ils sont multiples : une gestion de chef d’entreprise réaliste, qui fait appel aux fonds privés (même si ceux-ci s’avèrent timides…), ne produit qu’une création lyrique quand il n’a pas les moyens d’en faire davantage, et pratique une mutualisation intelligente des équipes ; moins remarqué sans doute, mais qui lui vaut l’estime de la profession, une attention militante, et un véritable soutien financier de coproducteur, aux artistes qui créent ici ; enfin un indéniable savoir-faire de programmateur, qui connaît ses publics et sait les satisfaire. Du spectacle pour tous Comme toujours on trouve donc au Gymnase de quoi satisfaire tous les goûts théâtraux : des stars de plus ou moins bon aloi, de Julie Depardieu à Eric Cantona en passant par Anny Duperey, Sophie Marceau, Marina Fois, Jean-Louis Trintignant, Frédéric Beigbedder et Thierry Lhermitte. Trois pièces de Molière, et quelques textes contemporains. Des metteurs en scène qu’on attend avec impatience tels Michel Fau, Anne Laure Liégeois, Michel Didym, Emilie Valantin, Joel Pommerat, Lagarde pour le Mage en été de Cadiot… Martinelli monte Ibsen, et Marcel Bozonnet un texte édifiant de l’historien Gérard Noiriel sur le Clown nègre Chocolat. Sans compter la collaboration avec Hubert Colas pour son actOral malheureusement totalement hors ses murs, le Gymnase/Jeu de Paume coproduit quatre créations de metteurs en scène du territoire qui promettent de très beaux moments de théâtre : Le Malade Imaginaire par Renaud Marie Leblanc, Alexis Moati qui poursuit sa déconstruction mutine de Molière (voir p 36) avec L’Avare, la Farce de maître Pathelin par Agnès Régolo, et Poucet par Jeanne Béziers. Car le jeune public est choyé : on lui consacre sur les trois scènes 16 vraies propositions sans rabais, des créations pour la plupart, théâtrales, musicales, circassiennes. Avec en particulier la coproduction des spectacles Pinkpunkcirkus de Joel Jouanneau et Murmures des murs de Victoria Thiérrée-Chaplin. Et les 20 ans de Grenade (Josette Baïz). Car la danse sera sublime et drôle, noire et colorée, intime et spectaculaire, puisqu’elle embrassera du Lac des Cygnes (Ballet national de Perm) à Abou Lagraa, des Ballets de Nice dansant Béjart et Gene Kelly au délire trans des Ballets Trockadéro, de la dernière création de Platel à celle de Decouflé, en passant par Preljocaj, bien sûr : le plateau du GTP est magique pour la danse ! Musique : intorno al prete rosso ! La quatrième saison musicale du GTP, établie en liaison avec les théâtres du Jeu de Paume et, dans une moindre mesure, du Gymnase à Marseille, décline la liste des compositeurs dont le nom seul évoque, pour un large public, la musique classique. Après Mozart, Beethoven et Bach, c’est vers le sud de l’Europe que se tournent les oreilles de la région. Du Prêtre Roux vénitien, pôle baroque de l’affiche, on entend quelques-uns de ses concertos pour violoncelle (Jean-Guilhen Queyras), pour flûte (Philippe Bernold) ou des pièces moins courues par Concerto Soave… à côtés des incontournables Quatre saisons (c’est bien de Vivaldi dont il s’agit !) aux mélodies universellement fredonnées. Une collaboration avec les orchestres d’opéras de la région semble s’instaurer pour Marseille (Concerto de Barber avec le violoncelliste Marc Coppey), Avignon (avec la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac) et Toulon qui coproduit un double opéra mozartien : Le Directeur de Théâtre et Bastien et Bastienne mis en scène par Frédéric Bélier Garcia. La Courtisane amoureuse cie Emilie Valentin Le partenariat avec Radio France (Orchestre, Chœur et Maîtrise) se pérennise autour d’un projet sur la voix Un mage en ete Marthe Lemelle
PAVILLON NOIR SAISON 11>12 et la pratique amateur. On attend la venue de l’Orchestre de Paris (Concerto de Brahms avec la violoniste Viktoria Mullova) et le retour des Siècles dirigé par F.-X. Roth (La Mer de Debussy, Harold en Italie de Berlioz avec l’altiste Antoine Tamestit). Également en résidence, s’installent en 2011-2012 l’Orchestre Français des Jeunes (Petrouchka de Stravinsky, Don Quichotte de Strauss), celui des Jeunes Baroque (« Italie et Europe baroque ») que le public aixois commence à bien connaître, ainsi que l’ensemble Café Zimmermann, créé par le violoniste Pablo Valetti et la claveciniste Céline Frisch (« Cantates comiques », « Tout sauf Vivaldi », Gloria avec Accentus). Parmi les artistes invités, certains remplissent les salles à l’annonce de leur seul patronyme, comme les violoncellistes Sonia Wieder-Atherton, Gautier Capuçon (Concerto de Saint- Saëns avec l’Orchestre National de Lyon), les violonistes Anne-Sophie Mutter, Fabio Biondi, le pianiste Boris Berezovsky ou le contre-ténor Philippe Jaroussky… Mais d’autres comme Jorge Luis Prats, depuis que le Cubain a quitté son île où il était politiquement confiné, l’ensemble Voces8, la soprano Shigeko Hata ou le Ricercar Consort méritent une attention particulière. On cherche sans conteste du côté « jazz » (Michel Portal, Patricia Barber ou les « Leçons » d’Antoine Hervé…), « musique de chambre » (Quatuors Borodine, Diotima, Vlach de Prague) et « jeune public » (Jean-Francois Zygel, Opéra pour un flipper, Offenbach et la mouche enchantée, Le petit chaperon rouge d’Aperghis…) quelque perle à dénicher, histoire d’élargir encore le public de la musique. La (toute) petite tétralogie, quadruple opéra de chambre composé par Stéphane Collin, Raoul Lay, Jean-Paul Dessy et Pascal Charpentier, ose même de la musique contemporaine, cinq soirs, au Gymnase : mais c’est un « opéra drôle » sacrément réjouissant ! AGNÈS ET JACQUES FRESCHEL Shigeko Hata X-D.R. Gymnase, Marseille Jeu de Paume, Aix 0820 000 422 www.lestheatres.net Grand Théâtre de Provence, Aix 08 2013 2013 www.legrandtheatre.net, BALLET pREIJUCAI r ii 1 3ABONNEZ-VOUS AU 0811 020 111 www.preljocaj.org Georges Appaix, Alain Duffard, Hervé Chaussait Emanuel Gat, Carlottalkede, AIg Karembé Mickaël Le Mer, Matted Levaggi, Marion Lév#j 11urécio Macuauu% Florent Mehuukuu, Magug Marin Jose Muntalvu & Dominique Hervieu, Madhavi Mudge ! Angelin Preljocaj, Nelisiwe Xaba, Juniur Zafielison



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96