Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 SAISONS LE TOURSKY LE GYPTIS Stars, humour et fidélité Les saisons se succèdent au Toursky, et se ressemblent. Il y en a pour tous les goûts divers, et pléthore, afin que chacun y guette quelques-uns de ses amours : dans la famille fidélité on retrouve la danse de Marie Claude Pietragalla et le piano de Michel Bourdoncle, et Richard Martin lui-même bien sûr, qui sera cette fois accompagné par Michael Lonsdale pour une confrontation poétique entre un athée et un croyant. Gérard Gélas vient reprendre Le Crépuscule du Che, Edmonde Franchi ouvre la saison avec sa nouvelle création… qui sera par ailleurs marquée par la présence de l’humour. Avec deux escales de Festifemmes dont le récital déjanté Bizet était une femme, le nouveau spectacle de Fellag, le déliré musical des Cinq de cœur, Christophe Alévêque et son reste de Super Rebelle, l’humour politico marseillais de Kamel et le récital moins politico mais tout aussi marseillais de Quartiers Nord. Et puis quelques têtes d’affiche : Anny Duperey, Le crepuscule du Che Manuel Pascual Astrid Veillon dans une création de Michel Dossetto, Didier Lockwood, Marina Vlady, Jacques Weber… Philippe Torreton dans le Hamlet mis en scène par Jean-Luc Revol, Jean-Claude Dreyfus dans un Mardi à monoprix subtil et sensible (Emmanuel Darley mis en scène par Michel Didym)… Une autre très bonne surprise également : le Britannicus mis en scène par Tatiana Stepantchenko, virtuose des lumières et des contrastes… De la danse et de la musique des plus variés animeront la saison, depuis les claquettes jaillissantes de Shoebiz jusqu’au concert/monologue de Claire Diterzi (mes Marcial di Fonzo Bo), en passant par le récital de Jacques Mandréa, un très beau moment musical de tango, la Fanfare Vagabontu, deux grandes divas arabe et berbère (Dorsaf Hamdani et Houria Aichi)… Le festival de Flamenco réunira Maria et Ana Perez, plus belle l’une que l’autre… et on n’oubliera pas le Festival russe, ses cabarets, son cinéma, Ostrovsky et Gogol… et l’Opéra de Pékin en début de saison… Pour tous les goûts on vous disait ! AGNÈS FRESCHEL Le Toursky Saison 2011 2012 04 91 02 58 35 www.toursky.org « C’est bien beau de construire des bâtiments mais si on laisse mourir les artistes on va mettre quoi dedans ? Des enfants avec un nez rouge, des moutons avec une clochette, et on appellera ça démocratisation culturelle ? » Ils ne mâchent pas leurs mots Andonis Vouyoucas et Françoise Chatôt en présentant leur saison. Fondée comme toujours sur des créations d’artistes d’ici, qu’ils produisent, coproduisent ou soutiennent. Et qui en ont besoin ! Quel choc d’entendre des metteurs en scène aussi doués qu’Alexandra Tobelaim, Alexis Moati ou Charles-Éric Petit déclarer que cette année, vraiment, ils ont été à deux doigts d’arrêter. De renoncer. Qu’ils étaient au bord du gouffre, que les joies du plateau ne compensaient plus les affres des recherches de financement, et qu’ils en avaient assez d’être appelés jeunes metteurs en scène à plus de quarante ans ! Le théâtre est un combat, dit la brochure de saison. Certainement, en ces temps de disette. Mais un plaisir aussi : on retrouvera avec joie le Malade Imaginaire si malicieux d’Alexis Moati, Défendre la création théâtrale Romeo et Juliette Mathieu Bonfils le Roméo et Juliette judicieusement repris par Françoise Chatôt, le beau texte de Mustafa Benfodil mis en scène par Julie Kreztschmar. Et Agnès Régolo viendra jouer, juste après sa création au Jeu de Paume (voir p 38), La Farce de Maître Pathelin. On verra également l’aboutissement du Quadrille amoché de Charles-Éric Petit -quatuor de trentenaire inspiré par Shakespeare- et du solo de Solal Bouloudnine sur un match de foot mythique Italie Brésil 3 à 2 mis en scène par Alexandra Tobelaim : deux textes qui avaient fait l’objet de lectures mises en espace que Zibeline avait particulièrement appréciées. On aura aussi la joie de retrouver Alain Aubin dans les deux programmes musicaux de fin de saison, qui commencera par deux créations : un Bérénice mis en scène par Jean- Claude Nieto, et le Journal d’un fou par Andonis Vouyoucas. Quelques spectacles d’ailleurs ? Un Ivanov qui a fait grand bruit à Paris, mis en scène par le « jeune » Jean-Pierre Baro avec une troupe de « jeunes » acteurs, et une pièce « à l’esthétique de happening » inspirée par la novlangue qu’Orwell inventa dans son 1984. Un texte écrit et mis en scène par la « jeune » Julie Timmerman. Qui n’est pas tout à fait une parisienne puisqu’elle sort de l’ERAC, mais qui y réussit très bien. Faudra-t-il choisir l’exil pour parvenir à s’exprimer sur les planches ? A.F. Le Gyptis Saison 2011 2012 04 91 11 41 50 www.theatregyptis.com À noter Les abonnements souscrits avant le 30 juin donneront droit à 4 spectacles au lieu de 3 !
LA CRIÉE SAISONS 37 Au centre la question du texte Notre Centre Dramatique National sera dès septembre dirigé par Macha Makeïeff, mais c’est Jean-Louis Benoit qui a entièrement conçu et programmé la prochaine saison de La Criée… Une situation paradoxale qui ne semble pas poser de problèmes majeurs, « le relais est heureux et fraternel » déclare la nouvelle directrice qui veut cependant infléchir la programmation en 2012 : « Je suis là pour défendre le patrimoine théâtral mais je veux déplacer les lignes, mélanger les genres. Je suis hantée par le burlesque et le non textuel… Durant cette transition j’accompagnerai la saison de Jean-Louis, mais avec des images et des couleurs différentes. Il faut casser le côté intimidant des théâtres, et proposer aux 42 communautés dénombrées à Marseille des spectacles qui puissent aussi les concerner, tisser des liens nouveaux avec d’autres maisons d’art dans la ville. Pour aller vers 2013 dans le plaisir et la complicité. » Pour l’heure, avec 27 spectacles programmés, La Criée retrouve le niveau d’avant le désamiantage : le grand et le petit théâtre proposent 125 représentations, soit une soixantaine dans chaque salle. En pariant que le nombre de spectateurs va retrouver les seuils atteints avant l’interminable fermeture, ce qui se profile au vu de l’excellente fréquentation de la grande salle ces derniers mois. La nouvelle saison s’annonce très attachée au théâtre de texte, mais le répertoire dit classique est loin d’être dominant : L’île des esclaves (Marivaux) mis en scène par Paulo Correia, Hamlet par Daniel Mesguish, la Place Royale (Corneille) par Eric Vigner, côtoieront le Dindon de Feydeau mis en scène par Philippe Adrien, et la création de Jean-Louis Benoit, Courteline amour noir, sa dernière coproduction dans la maison. Un auteur qu’il veut défendre contre sa mauvaise réputation dans le milieu professionnel : « Courteline est un anti vaudeville, il est d’une cruauté qui l’opposait violemment à Feydeau en son temps, il écrivait des saynètes sans anecdote qui lui ont valu d’être considéré comme un auteur d’avant garde. » Le répertoire du XX e siècle sera défendu par Dominique Pitoiset qui met en scène Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller, par Laurent Fréchuret qui crée L’Opéra de Quat’sous (1928) de Brecht (et Kurt Weill !) et Yves Beaunesne qui choisit de mettre en scène un des chefs-d’œuvre de celle qui fut sa compagne (et son nègre…) durant ces mêmes années : Pionniers à Ingolstadt de Marieluise Fleisser (1928). En dehors de cela beaucoup d’écritures très récentes : le début de saison accueille actOral avec trois propositions de choix d’Hubert Colas, Nicolas Bouchaud et Dieudonné Niangouna, Selim Alik met en scène Dans la compagnie des hommes de Bond (coproduction), Claudia Stavisky continue son exploration du théâtre de Roland Schimmelpfennig (dramaturge allemand lié à la Schaubuhne), Didier Bezace celle de Daniel Keene, tandis que Michel Didym met en scène Invasion ! de Jonas Hassen Khemiri, jeune auteur suédois d’origine tunisienne, que Denis Podalydès poursuit sa quête solitaire du Cas Jekyll sur le texte de Christine Montalbetti, que Claude Régy s’attache aux superbes brumes de Tarjei Vesaas, et que Daniel Benoin raconte Le roman d’un trader de Jean-Louis Bauer. Frédéric Belier Garcia, quant à lui, met en scène des textes malicieux de Christian Oster, pour jeune public. Autre proposition jeune public, musicale cette fois, l’opéra de Raoul Lay sur un livret d’Olivier Py, mis en scène par Catherine Marnas : La jeune fille aux mains d’argent. D’autres spectacles musicaux seront présents : Il n’y a pas de cœur étanche sur des textes d’Arnaud Cathrine (mise en scène Ninon Bretécher), et Par hasard et pas rasé un spectacle de Philippe Duquesne sur Gainsbourg. La danse fera un passage rapide sur ce magnifique plateau qui lui convient tant, avec la recréation de Moving Target dans le décor reconstruit après l’incendie. Un autre théâtre sera donc présent, qui se nourrit d’écriture de plateau : la Trilogia degli occhiali, de la formidable Le Dragon d'or Christian Ganet auteur/metteur en scène sicilienne Emma Dante, et La Omisión de la familia Coleman, du non moins formidable Argentin Claudio Tolcachir, tandis que Jean François Peyret et Alain Porchaintz tissent ensemble les liens de la science et du théâtre (Ex vivo in vitro). Quant à Macha Makeïeff, elle viendra créer dans son théâtre Les Apaches, un spectacle sur le Gang de paris de la belle époque et comment les voyous sont liés, en terme de déclassement social, avec les artistes (Colette et Casque d’or !). Un spectacle in(ter)disciplinaire, pour comédiens, danseurs et acrobates. AGNÈS FRESCHEL La Criée Centre Dramatique National, Marseille Saison 2011 2012 04 96 17 80 00 www.theatre-lacriee.com La Seconde Surpr campagnic tandaimise de i-Amour Mar ; vaux M512 en =ccnc Alexandra Tobelaimrs.J du 5 au 27 Julllel 2011, o0.ir a ce= Mou-gLa= Villeneuve-en-scene 21H15 FESTIVAL DE BOURGEONS DE CULTURE Danse, Matte, etc -., www.caressexlepotaiger.riet e# rap../20 l *%) RARGIDE LA MIRA µ.MARSE[LLE 12e J,TERMIHUS DU TRA6V LES Re : 1' :.ent 068385 63rnii..i. » wwciamdaï'. nww.vidirnrvrr-erarrÂn i'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96