Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 SAISONS DRAGUIGNAN SAINTE-MAXIME Une saison pour tous C’est en dessinant un grand C que Théâtres en Dracénie lancera sa saison avec les acrobatesporteurs-voltigeurs de la Cie XY, aussi alertes dans les airs que sur terre ! Une entrée vertigineuse donc, pour une saison ouverte à 360 degrés sur la musique insolente version Philippe Katerine ou version festival avec Le Nom Commun (conférence chantée entre polyphonies contemporaines et traditionnelles), Liu Fang (jeune virtuose de pipa et de guzheng), le Le Grand C Christophe Raynaud de Lage trompettiste libanais Mazen Kerjab et Miqueu Montanaro, Catherine Jauniaux, Carlo Rizzo, Niké Nagy pour un G musical et poétique décliné en 7 thèmes. Autres sonorités avec Yael Naïm (Victoire de la musique 2011), A Filletta, Paolo Fresu et Daniele di Bonaventura pour une soirée spéciale Mistico Mediterranéo, Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki, le groupe Bratsch (Bruno Girard) qui soufflera sur le pays dracénois la musique des Balkans et tzigane… Le cirque s’immisce avec éclat dans une programmation théâtrale et chorégraphique très « dense » : on retrouvera Foté Foré aussi vibrionnant que contorsionniste, on découvrira l’alliance inattendue de Rialto Fabrik Nomade et de la Cie L’Autra Main à l’occasion des Attractions extraordinaires de la femme chapiteau tout autant que les créations 2011 de la Cie Les Choses de rien, Les Fuyantes, curiosité visuelle mêlant danse acrobatique, cirque aérien, musique et technologie et de la Cie YoannBourgeois, L’art de la fugue, avec Bach pour complice de ses petites danses spectaculaires. Très « danse » aussi avec Folavi du Ballet d’Europe, le retour attendu de la Cie Sankai Juku, les nouveaux opus événements de Maguy Marin (Salves), Raphaëlle Delaunay (Eikon), Akram Khan (Vertical Road), Shantala Shivalingappa et Sidi Larbi Cherkaoui (Play). Quant à la création théâtrale, elle flirte avec la marionnette (Cie Flash Marionnettes, Yeung Faï et YoannPencolé, Dominique Pitoiset), et joue son propre tempo entre têtes d’affiche et talents émergents (Wajdi Mouawad, Panchika Velez, Eric Vigner, Théâtre Nouvelle Génération, Cie Hors Champ, Fadhel Jaïbi, Cie Sirènes, Cie Lacascade…). M.G.-G. Théâtres en Dracénie, Draguignan Saison 2011 2012 04 94 50 59 59 www.theatresendracenie.com Avec 93% de remplissage pour sa deuxième saison (16 000 personnes dont 1200 abonnés), Le Carré à Sainte- Maxime réussit son pari : être un lieu de création pluridisciplinaire, de croisements et de vie (200 000 personnes circulent dans le complexe Léon Gaumont), avec 5600 participants aux ateliers, répétitions publiques, débats, stages et autres Rings qui font dialoguer artistes et chercheurs autour de la création numérique (cette année La Scaphandrière de Daniel Danis et la création en 3D musique-dessin avec Archie Sheppet le dessinateur Wosniak). Toute la spécificité du Carré est là : il montre au public le processus de fabrication des œuvres, lui dévoile les enjeux. Et ça marche ! Le festival d’automne Itinérances ouvrira les festivités, délaissant les ardeurs du soleil de la saison dernière pour les « Fragments de désir », avec la complicité de la compagnie associée Artefact : « trois opus qui placent le désir au cœur de la relation artiste/œuvre/public » selon Valérie Boronad, directrice du Carré, intitulés Corps à corps, Sans corps ni tête et À corps perdu où l’on retrouvera Boxe Boxe de Käfig, Le cirque invisible de Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée ou Jean-Claude De la curiosité comme leitmotiv Boxe boxe M. Cavalca Dreyfus dans Le mardi à Monoprix… Non seulement la programmation dessine un trait d’union entre les genres (théâtre et arts numériques principalement), mais également entre les générations : Nuits singulières invitent le jeune public et leur famille à découvrir, entre autres, « une nouvelle génération d’artistes généreux comme Renaud Cojo » qui, dans Ziggy Stardust, interroge la notion du double et des avatars. Le public pourra même se déguiser, se masquer et jeter le trouble autour de lui… Les artistes circassiens (le Circus Cirkör…), les chorégraphes (Cherkaoui, Delaunay, Momboye, Egea…), les acteurs et metteurs en scène (Pommerat, Podalydès, Arstrup, Philippe Berling…), les orchestres (Quatuor Debussy, Raoul Lay, Orchestre régional de Cannes…) marqueront le réel ancrage dans le Var de cette « jeune scène » qui n’hésite pas à amplifier ses rendez-vous. M.G.-G. Le Carré, Sainte-Maxime Saison 2011 2012 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com
La maison Durance CHÂTEAU-ARNOUX CAVAILLON SAISONS 31 Moins visible aux yeux du public que sa programmation, l’accompagnement des artistes tient une place importante dans la vie du Théâtre Durance qui accueille en résidence de créations Thierry Baë (Je cherchai dans mes poches/Cie Traits de ciel), Maurizio Lupinelli (Appassionatamente/Nerval Teatro), Béatrice Massin(Fantaisies/Cie Fêtes galantes), Pierre Laneyrie et Thierry Raynaud (Une petite randonnée/Cie la Marche à suivre). Et innove avec la présence d’un « artiste associé », l’écrivain Sonia Chiambretto, dont on découvrira à l’occasion de plusieurs cartes blanches des textes achevés ou en devenir, des œuvres adaptées à la scène comme Une petite randonnée… L’écrivain participera également à des ateliers d’écriture, des apéros poétiques, des lectures publiques et d’autres rendezvous imaginés en chemin ! La programmation, ouvertement familiale, trouve un bel équilibre entre le théâtre de répertoire, l’écriture contemporaine (Cet Enfantde Joël Pommerat), les compagnies régionales (Molière expliqué aux jeunes par la Cie Vol plané, le cabaret capillaire d’Eva Doumbia, Hubert Colas et sa prédilection pour les textes de Sonia Chiambretto 12 Sœurs slovaques et Mon képi blanc), osant même l’improbable rencontre Rage Passerini entre l’écrivain Erri de Luca et l’auteur-compositeur Gianmaria Testa, l’adaptation de Casanova, Requiem for Love par la Bulgare Diana Dobreva d’après Kierkegaard et le rêve éveillé de La Fabrique imaginaire (Voyage, premier épisode). Bel équilibre encore entre la danse (Ballet national de Marseille, Anthony Egea), le cirque (version conte de fées moderne avec Akoreakro ou jubilatoire avec la Cie XY) et la musique (Titi Robin, Cristina Branco). Qui dit familles dit jeune public, et le Théâtre Durance se fait un plaisir de le gâter en lui offrant Nokto, spectacle musical de Jean-Pascal Viaultet Raoul Lay (présent également avec Télémaque et La mort marraine), Macbett, farce tragique de Ionesco par la Cie des Dramaticules, Ooorigines, fresque philosophique par la Cie Tourneboulé, Traverse, dialogue danse-musique de la Cie Arcosm, et Qui dit gris ?, fantaisies poétiques de la Cie Jardins insolites. Leurs futurs « grands » spectateurs… M.G.-G. Théâtre Durance, Château Arnoux Saison 2011 2012 04 92 64 27 34 www.theatredurance.fr Sur la route La Scène nationale de Cavaillon poursuit sa route dans la continuité, la fleurissant de quelques aventures nouvelles. Le directeur Jean-Michel Grémillet note avec regret une légère baisse de fréquentation (presque 20 000 spectateurs tout de même !) qu’il situe en début de saison, « peut être parce que le public du théâtre était mobilisé par les mouvements sociaux ». C’est qu’avec ses 89 représentations de 38 spectacles, la plus petite Scène nationale de la région, en termes de budget, affiche de grandes ambitions. Cette nouvelle saison verra un renforcement de Sun Patrick Laffont certaines lignes artistiques. Un nouvel artiste associé, Cyril Teste, que l’on pourra découvrir lors du Festival d’Avignon. Plus de danse contemporaine encore, et très féminine : Maguy Marin, A. T. de Keersmaeker, Odile Duboc, Nacera Belaza… Toujours beaucoup d’artistes d’ici : Catherine Marnas et ses Lignes de faille, Germaine Tillion de Xavier Marchand, La Veillée singulière de Christian Carrignon destiné au jeune public, et une musique de Raoul Lay, Nokto, pour les tout-petits… Car une attention spéciale sera portée au jeune public : « on se rend compte qu’il y a une vraie demande de spectacles jeune public spécifiques, et nous avons donc augmenté sensiblement le nombre de nos rendez-vous. » Une nouveauté de la saison, des temps forts culturels : le premier autour de la folie, avec en particulier la bouleversante exposition de Makhi Xenakis sur Les folles d’enfer de la Salpétrière, des films, des débats, des ateliers de création à l’hôpital de Montfavet, et bien sûr des spectacles. Le deuxième, pour commémorer les 50 ans des Accords d’Évian et la fin de la colonisation française (vraiment ?), une exposition photo sur la révolution tunisienne du collectif Dégage !, un texte de Benfodil, Amnésia, qui sera également passé par le Festival d’Avignon… Bref une saison résolument contemporaine, et heureusement militante ! AGNÈS FRESCHEL Scène Nationale de Cavaillon saison 2011 2012 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com LAU TIiE ATB C FES O AVIGNON FF 1 kll P P.I.SkN[:E ! i'It n ; r(:KiIIQNh:i":I.I{} !'.:Uh J{3$hl'H V-ktiüI iSVi (; r\{ ; V O f THEATRE LE RIHAMBULE f SALLECLIMA0ISEE.i.. C !'u *rahx.a'... -., Lt inhspr&atian +1rt.:.iM:.I1J1-d {r.7r.3'M1Aimt.n xPnr ivlarrn Rar.herl nl P.243:o 7e Sar.'is Bruno Del ekI DU 6 AU 31 JUILLET 2011A 19H LOCATION : 08 99 5 99" TBrlis:1F14C11A10C CarteOfl1OB#PassSe



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96