Zibeline n°42 juin 2011
Zibeline n°42 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... cap sur l'Égypte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 FESTIVALS MUSIQUE Vingt jours à Aix Un point d’interrogation médiatico-lyrique plane sur la Cour de l’Archevêché : que vaudra la prestation de la diva française Natalie Dessay pour sa première Violetta européenne, après Santa Fe et Tokyo où sa prise de rôle a divisé la critique ? On ne doute pas que sur le plan théâtral elle procurera au public du Festival d’Aix les frissons attendus dans l’incarnation de la demi-mondaine inspirée de Dumas. On espère seulement que ses cordes auront acquis la « pâte » vocale attendue pour offrir à La Traviata aixoise, en compagnie du London Symphonic Orchestra (dir. Louis Langrée), les ors espérés. À ses côtés (elle alternera avec Irina Lungu), on entendra l’un des meilleurs barytons français dans le rôle paternel de Germont : Ludovic Tézier. En parallèle au Verdi populaire, cette même prestigieuse phalange britannique, qui succède à Aix depuis l’an dernier à la résidence du Berliner Philharmoniker, occupera la fosse pour un opus tardif de Mozart, compositeur omniprésent à l’Archevêché depuis la création du festival : La Clémence de Titus sera dirigée par le chef attitré du « LSO » Sir Colin Davis et mis en scène par David McVicar. L’Académie Européenne de Musique servira la part baroque de la programmation de Bernard Foccroulle avec l’opéra pastoral Acis et Galatée (1718) d’Haendel mis en scène au Grand St-Jean par le chorégraphe Saburo Teshigawara (dir. Leonardo Garcia Alarcon). Puis on entrera de plain pied dans la musique du XX e siècle avec Le Nez (d’après Gogol) formidable opéra de Chostakovitch mis en scène au Grand Théâtre de Provence par William Kendridge. L’Orchestre de l’Opéra de Lyon sera dirigé par Kazushi Ono. Des créations Joël Pommerat portera sur la scène du Jeu de Paume son propre livret, Thanks to my eyes, une commande du festival dont la musique, signée Oscar Bianchi, sera jouée en création mondiale. On peut regretter cette création d’un auteur français en anglais… Mais comme souvent à Aix, on a peu confiance dans le lyrisme de la langue française alors que la manifestation, largement subventionnée par les deniers de l’État, devrait permettre l’éclosion d’un répertoire également francophone. On aurait pu se réjouir de l’annonce de deux représentations au Jeu de Paume d’Austerlitz, pièce musicale et théâtrale de Jérôme Combier, mise en scène par le vidéaste Pierre Nouvel d’après le roman de W.G. Sebald. Cependant, cette seconde commande aixoise (également en création mondiale) s’annonce, a priori, plus théâtrale que lyrique. Des concerts Le festival d’Aix propose une vingtaine de concerts fort attractifs, balayant de nombreux genres et styles musicaux à travers différents lieux de la ville et alentour. On butine dans le Slam et le Groove (mais oui !) ou les sonorités suaves du Quintette à vent du Berliner Philharmoniker, Chostakovitch et les cordes expertes du Jerusalem Quartett, dans les « airs d’opéras français » chantés par Véronique Gens avec Les Talent Lyriques de Christophe Rousset, chez Andreas Staier (clavecin) et Alexander Melnikov (piano) pour des Préludes et fugues de Bach et Chostakovitch en miroir, avec Musicatreize dans L’Autre Rive de Zad Moultaka à Sylvacane (que l’on pourra entendre également le 24 juin à la Vieille Charité, Marseille)… Comme l’an passé, le LSO fera salle comble au GTP avec Sir Colin Davis à la baguette dans la 6 e symphonie de Nielsen en compagnie de Nelson Freire au piano pour le 20 e concerto de Mozart. Valery Gergiev prendra aussi les commandes pour diriger La Mer de Debussy et la 8 e Symphonie de Chostakovitch. Compositeur décidément en exergue à Aix en 2011, en dehors de tout anniversaire ! JACQUES FRESCHEL Après ses stations initiales à la Tour Royale, le Festival estival de musique prend de la hauteur en juillet. On grimpe à la Collégiale de Six-Fours pour entendre le Requiem de Cimarosa et tout un programme varié par des musiciens locaux jouant « Au profit de Pharmacie Humanitaire Internationale Var » (1er juillet), une mise en miroir baroque des compositeurs Telemannet Vivaldi par le Florilegium de Le Nez de Chostakovitch Ken Howard Festival d’Aix-en-Provence Du 5 au 25 juillet 08 20 922 923 www.festival-aix.com L’autre rive Le 24 juin 21h30 La Vieille charité, Marseille 04 91 00 91 31 www.musicatreize.org Élévations de juillet Le poeme Harmonique Guy Vivien Londres (5 juillet), des Splendeurs du baroque mexicain par Françoise Atlan (chant – 7 juillet), Les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn avec Michael Lonsdale (texte de Michel Serre) et le Quatuor Ysaÿe (9 juillet), le Poème harmonique dirigé par Vincent Dumestre sous la direction scénique de Benjamin Lazar qui célèbrent l’esprit vénitien au temps de Monteverdi (11 juillet), et l’on finit avec le Chœur du Monastère Saint Alexandre Nevsky de St-Petersbourg dans des pièces religieuses de la tradition monastique et des œuvres sacrées de compositeurs russes (29 juillet). J.F. 61 e Festival Estival de musique de Toulon et sa Région Jusqu’au 29 juillet Collégiale St-Pierre, Six-Fours Concerts à 21h 04 94 18 53 07 www.festivalmusiquetoulon.com
FESTIVALS 15 Philémon au cloître Depuis 7 ans le très beau cloître du Couvent des Minimes à Pourrières (Var) accueille avec succès, grâce à une poignée de bénévoles ardents, des œuvres lyriques peu jouées portées par des artistes prometteurs. Sous les marronniers séculaires se dressent des tables pour des repas à thème, avec vins du terroir offerts par les vignerons locaux. Un cadre idyllique pour écouter Sarah Lavaud, pianiste prodige née en 1982, dans un programme Beethoven, Liszt, Janáček : le 19 juin à 19h. Le 6 juillet à 18h, une conférence à la médiathèque de Pourrières : Philémon et Baucis, l’archétype de l’amour éternel, d’Ovide à La Fontaine, par Laurent Melin et Georges Lalanne, précédera les soirées opéra des 16, 18, 20, 22 et 24 juillet sur l’ouvrage de Gounod Philémon et Baucis. Du conte mythologique d’Ovide et de la fable de La Fontaine, Barbier et Carré ont tiré un livret léger et comique. Cette Production de l’Opéra au Village permettra d’entendre des chanteurs talentueux (Bertrand di Bettino, ténor, Cyril Costanzo, Sarah Lavaud Balazs Borocz basse, Jean Vendassi, baryton). Une histoire d’amour où les amants ne sont plus transformés en arbre comme dans le mythe, et qui renferme de belles surprises : les deux pauvres vieillards ayant accueilli Zeus et Vulcain sur terre retrouvent leur jeunesse… Un couple mythique, dans lequel Baucis (Élisabeth Aubert, soprano) est le moteur essentiel de l’intrigue. L’orchestration réduite de Frédéric Carenco collera parfaitement au plateau. Le maître des lieux depuis 1966, le peintre Jean de Gaspary, le chef Luc Coadou, le metteur en scène Bernard Grimonet, et les danseurs de la Compagnie la Parenthèse ont hâte de partager leur passion et leurs découvertes… YVES BERGÉ L’Opéra au Village Du 19 juin au 24 juillet Couvent des Minimes Pourrières 06 98 31 42 06 www.loperaauvillage.fr Vive la voix ! Cette 7 e édition du Festival De Vives Voix sera riche, pluriethnique, ouverte et chaleureuse Le 1er juillet à 20h30, les Voix citoyennes d’Alain Aubin, contre-ténor, et de Marie Démon, contrealto, rencontrent Purcell et Dalida, Ramona et Verdi dans l’intimité d’un salon, à la Maison du chant, pour un cabaret lyrique émouvant. Les 4 et 5 juillet, au Parc Longchamp à 20h, le groupe Enco de Botte nous invite à comprendre les chants d’amour polyphoniques de la Méditerranée. À 20h30 le 4 juillet, compositions personnelles de deux sœurs argentines, Las Hermanas Caronni, entre tango chaloupé et mélodies classiques. À 22h, Rassegna au fil du temps : chants corses, algériens, égyptiens, napolitains… : 50 ans de chansons revisitées. Le 5 juillet : les Gitans Dhoad du Rajasthan, spectacle puissant au pays des Maharadjas à 20h30, et à 22h les Chants sacrés des gitans de Provence : guitare, chants et danse… réjouissant ! Ces vives voix finiront à la cave… à Jazz, le 7 juillet à 20h30 (Cité de la Musique). Les Dissonantes, trio féminin décapant, tisseront voix populaires et contemporaines. Des stages de techniques vocales, improvisation, chants hispaniques, latinos, corses, occitans, diphoniques, polyphonies, polyrythmies du Monde… seront proposés pendant le Festival à la Maison du chant. Voix soliste, voix plurielle, a cappella, accompagnée, la meilleure voie contre l’intolérance ! Y.B. La Maison du chant, Marseille 1er Du 1er au 7 juillet 04 91 62 78 57 www.lesvoiesduchant.org Dhoad X-D.R..5./ ! MCI LTDPIES 111.0.CLIMILICS OSTEE UT 2 : 2611 SpecLaclies gratuits en Camargue.iesevvisisik. rhemements -1. w ve w.leCilirDniatmeJCOIri I ill.1 64 4 43 40 04 1.. it : ii1.1.. I i'ii'. 1 I\1,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 1Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 2-3Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 4-5Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 6-7Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 8-9Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 10-11Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 12-13Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 14-15Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 16-17Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 18-19Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 20-21Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 22-23Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 24-25Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 26-27Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 28-29Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 30-31Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 32-33Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 34-35Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 36-37Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 38-39Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 40-41Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 42-43Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 44-45Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 46-47Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 48-49Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 50-51Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 52-53Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 54-55Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 56-57Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 58-59Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 60-61Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 62-63Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 64-65Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 66-67Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 68-69Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 70-71Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 72-73Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 74-75Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 76-77Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 78-79Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 80-81Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 82-83Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 84-85Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 86-87Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 88-89Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 90-91Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 92-93Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 94-95Zibeline numéro 42 juin 2011 Page 96