Zibeline n°41 mai 2011
Zibeline n°41 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : chantiers... construire face à la mer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
78 LIVRES/DISQUES Passion selon Marie Si Marie d’Agoult est passée à la postérité, c’est grâce à Franz Liszt, à l’aventure amoureuse qu’elle a vécu avec son cadet de six ans. C’est que cette aristocrate a laissé mari et enfants pour fuir avec le jeune musicien à travers l’Europe ! De cette liaison scandaleuse naquirent trois enfants dont la future Cosima Wagner. Cependant, cette femme éprise de liberté, écrivain à ses heures (un unique roman Nelida, en partie biographique) est, à l’instar de George Sand, une figure du « féminisme » au 19 e siècle, revendiquant des droits à l’éducation, à la création, à la participation au progrès de l’humanité… À travers la correspondance des amants, Ariane Charton dresse un portrait sensible, fouillé et narre une passionnante vie romanesque. J.F. Marie d’Agoult, une sublime amoureuse Ariane Charton Kirographaires, 18 € Rachmaninov réhabilité Si l’on connaît les principales œuvres du compositeur et pianiste russe Sergueï Rachmaninov, ses quatre Concertos régulièrement joués en concert, ses Préludes et Etudes-tableaux, son lyrisme généreux et son écriture néo-romantique, on s’intéresse d’ordinaire assez peu à sa biographie. Ce musicien, né à Novgorod en 1873 et mort à Beverly Hills en 1943, était paradoxalement d’un caractère plutôt discret alors que sa musique est débordante de pathos. De fait, si le public aime ses œuvres au lyrisme puissant, très accessibles, la critique a souvent dénigré un « sentimentalisme » aux antipodes de l’avantgarde. Jean-Jacques Groleau tente, une fois n’est pas coutume, de réhabiliter une œuvre non-monolithique et d’en révéler la singularité. JACQUES FRESCHEL Rachmaninov Rachmaninov Jean-Jacques Groleau Actes sud/Classica, 18 € Debussy solaire Philippe Bianconi est l’un de nos grands pianistes français. Soutenu depuis longtemps par le label Lyrinx, véritable écurie de talents, il est l’un de ses artistes phares. En 2010, il cale ses mains au clavier, sous les micros chevronnés de René Gambini, pour graver des opus majeurs de Claude Debussy composés entre 1903 et 1907 : Estampes, …d’un cahier d’esquisses, Masques et L’Isle joyeuse ainsi que les deux séries des Images. Sous les doigts experts du pianiste ces pièces sont magnifiées. Il développe des palettes « orchestrales » colorées, des plans sonores d’où la mélodie émerge naturellement. Et notre imagination divague au gré de mystérieuses harmonies, de rythmes andalous, de rêves enfantins autant que du « tragique de l’existence »... J.F. Debussy Philippe Bianconi CD Lyrinx LYR 2274, 20 € Cordes tressées Guillaume Roy (alto), Vincent Courtois (violoncelle) et Claude Tchamitchian (contrebasse) forment le trio de cordes Amarco (un ensemble qui s’est produit le 13 mai lors du Festival les Musiques). Dans leur disque publié par le label marseillais « Émouvance », on découvre certaines de leurs compositions/improvisations : des pièces aux titres énigmatiques qui tracent un chemin pour l’oreille et l’imaginaire, au travers des tissus de cordes quasisymphoniques, de mouvements ondulatoires obstinés, de percussions de cordes pincées, au fil de textures continues à la dissonance tantôt édulcorée, parfois plus agressive, de trajets pointillistes dessinant des espaces sonores chorégraphiques d’une remarquable unité ! J.F. Amarco CD Émouvance, distr. Absilone/Socadisc, 14 € Flûte sacrée Le flûtiste Mario Caroli rapporte cet enregistrement du Japon. Il y établit un lien entre des univers éloignés culturellement et géographiquement. Ainsi, entend-on des opus d’une compositrice roumaine Doina Rotaru (1959) et du Japonais Joji Yuasa (1929). C’est sans doute par des références à la spiritualité contemplative que les ponts s’établissent, que les pièces s’enchaînent « comme une lente procession » rituelle vers « le divin intérieur ». Tempio di fumo (Temple de fumée) semble renvoyer à des incantations et au rôle de la flûte sacrée servant à purifier l’air dans le temple avant la cérémonie, à initier un lien entre la terre et le ciel… Deux compositeurs à découvrir, tout comme un monde sonore épuré, singulier et saisissant ! J.F. Tempio di fumo CD L’empreinte digitale, 17 € nn1iTRY311rlAnri. ru P 11 111..1 ; 1.1141111 1. rAi.111
LIVRES/DISQUES 79 Gros sel C’est un ouvrage singulier concernant l’édification de Salin-de-Giraud qui parait aux éditions Parenthèses. Une cité industrielle en Camargue, Salin-de-Giraud est une mine (de sel) richement documentée et détaillée par Thierry Durousseau. Soulignons que cette cité-jardin (parmi les premières du genre et quasi contemporaine des ouvrages de Godin et Fourrier) relève d’une architecture remarquable en tout point : la saline imaginée par Merle se développe avec Solvay en cité en damier, véritable arche industrielle en pleine Camargue. Aux antipodes de l’architecture locale, les maisons ouvrières, de direction, du docteur, d’ingénieurs, les bains-douches, l’école ménagère, l’administration ou l’hôtel-restaurant relèvent d’un processus incroyablement utopique, d’une idée globale de la cité et du monde, dont ils restent les témoins actuels. L’évolution de cette cité-ouvrière est particulièrement détaillée dans l’ouvrage, et circonstanciée de manière claire et précise : une publication agrémentée d’un plan détachable, d’illustrations et plans des édifices majeurs. FRÉDÉRIC ISOLETTA Une cité industrielle en Camargue, Salin-de-Giraud Thierry Durousseau Parenthèses/CAUE, 19 € Log c Tr INDJSTF IELL:Fh th 14-I4. Prêt au décollage ? Tout juste disponible chez vos disquaires préférés, le troisième opus Home des Dictafone réserve de bien belles surprises. Mélodiques tout d’abord, avec de belles envolées issues de la tradition pop londonienne mixées aux racines nordiques mancuniennes de Duncan Roberts. Mais l’âme et la voix du leader, installé en bonne et due forme sur les bords de Seine, épousent parfaitement la tradition textuelle made in France pour des song-writing très mordants. Les quatorze titres ne tissent pas des banalités soporifiques, composant un menu où vous trouverez un guide pour tromper votre amant, un kit pour monter vous-même un chien en carton (modèle très fidèle) ou des recommandations fort utiles si vous vous réveillez un beau matin dans la peau d’Isaac Newton ! Il faut dire que quand on s’encanaille avec le producteur du mythique Ziggy Stardust de Bowie pour mixer son album on ne peut s’attendre qu’à surprendre agréablement l’auditeur. F.I Home Dictafone Anticraft Comportemental La musique peut avoir une réelle influence sur le comportement car, comme le dit Wagner elle « commence là où s’arrête le pouvoir des mots ». Aristote enseignait qu’elle pouvait « changer l’état intérieur », et les publicitaires l’ont bien compris, qui lui attribuent 50% voire 80% du succès d’une campagne commerciale ! Très instructif, l’ouvrage de l’enseignant chercheur en marketing Samuel Mayol décrypte ce rapport du consommateur à la musique classique. L’approche affective, symbolique, cognitive de la musique et l’influence qu’elle peut avoir sur l’adhésion à un produit par un bien-être ressenti, toutes les ficelles marketing de ces études comportementales sont largement explicitées. Ainsi associer une mélodie à une marque est monnaie courante, et Vivaldi, Mozart ou Ravel jouent bien malgré eux un rôle déterminant… Comme le soulignait Heine en plein romantisme, ces thèmes qui durent quelques dizaines de secondes deviennent alors « une étrange chose, un miracle, une médiatrice crépusculaire, une matière qui peut se passer de l’espace ». Il ne nous manque plus qu’à les détacher des produits, pour nous réapproprier nos affects… F.I La musique classique publicitaire Samuel Mayol Éditions Universitaires Européennes, 43,58 € rnuslquo cEassique pubticitalean. r - re AA.— Librairie Prado Paradis 700m2 de livres ! Librairie Générale littetre, jeunesse, DO, papeterie, vnl n ligne. 90 m2 de papeterie lo I Ii IIi: ! RIIIi ; ".1'. ! HP nr., !.11,./.11:1.N17 ; 7170.11,2i:p:44:ler "91‘ iiJI.fri ; 7111 F6 -spF,111 : Al 71E 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 1Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 2-3Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 4-5Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 6-7Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 8-9Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 10-11Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 12-13Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 14-15Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 16-17Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 18-19Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 20-21Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 22-23Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 24-25Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 26-27Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 28-29Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 30-31Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 32-33Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 34-35Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 36-37Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 38-39Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 40-41Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 42-43Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 44-45Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 46-47Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 48-49Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 50-51Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 52-53Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 54-55Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 56-57Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 58-59Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 60-61Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 62-63Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 64-65Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 66-67Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 68-69Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 70-71Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 72-73Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 74-75Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 76-77Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 78-79Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 80-81Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 82-83Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 84-85Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 86-87Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 88-89Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 90-91Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 92-93Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 94-95Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 96