Zibeline n°41 mai 2011
Zibeline n°41 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : chantiers... construire face à la mer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
66 CINÉMA IMAGE DE VILLE AFLAM REFLETS Urgence ! Circulez ! Après l’automne vertigineux des skyscrapers, Image de ville propose de réfléchir aux transports de demain Face aux crises énergétiques et écologiques, les « ingénieux ingénieurs » et les « urbains urbanistes » vont devoir réinventer de toute urgence la mobilité urbaine. The Oil Crash, documentaire de Basil Gelpke et Ray McCormack promet la fin du pétrole dans un choc abrupt et révolutionnaire. Et si nos villes avaient des ailes ? de Jean-Baptiste Mathieu, Se déplacer en 2040 de Philippe Baron, imaginent déjà des solutions. Les huileux de Mathurin Peschet prônent une sympathique désobéissance civile, nous enjoignant de mettre de l’huile... dans nos diesels. Mythe de la vitesse, utopie des lenteurs, la programmation offre le plaisir de voir ou revoir Trafic de Jacques Tati, Central do Brazil de Walter Salles, de traverser Printemps arabes La 4 e édition des Écrans des Nouveaux Cinémas Arabes, À la lumière des printemps arabes, que propose AFLAM au cinéma Variétés du 23 au 31 mai, est marquée par une grande diversité ; géographique avec près d’une dizaine de pays représentés dont la Syrie et l’Irak ; diversité des genres avec des fictions, des documentaires, des longs et courts ; diversité des thématiques avec des œuvres directement politiques et d’autres qui mettent l’histoire en perspective, comme les films syriens La longue nuit d’Hatem Ali et Encore une fois de Joud Saïd qui sera présent le 30 mai. La première soirée, le 23 mai, est consacrée aux courts avec 8 films de jeunes cinéastes et le lendemain à 20h, en ouverture, un court sur la révolution tunisienne, Dégage sera présenté par son auteur MohamedZran, suivi par le documentaire, Vivre ici. Seront présents aussi, le 25, MohamedMouftakir les USA avec Dennis Hopper sur les choppers d’Easy rider, ou sur une tondeuse à gazon à 5 kms/h dans Une histoire vraie de David Lynch. L’Institut de l’Image présentera un cycle road movie au jeune public. Expos et débats permettront de s’attarder à penser la vitesse guidé par un invité de marque : l’urbaniste philosophe Paul Virilio qui recommande, face aux catastrophes imminentes, l’indispensable lucidité et une façon autre de gérer une planète désormais trop petite pour le progrès afin qu’elle ne le devienne pas pour tout projet humain. ÉLISE PADOVANI avec Pégase, abordant un sujet longtemps tabou, celui de l’inceste, problème que traite aussi le court Tabou de Miriem Riveill ; le 26, Hakim Bellabes avec un portrait de famille marocaine, Fragments ; Ahmad Abdalla avec son deuxième long métrage, Microphone, qui pointe la soif de nouveauté de la jeunesse égyptienne. Un hommage sera rendu au documentariste Amours, délice et sexe Le festival Reflets s’est tenu du 4 au 8 mai, au cinéma Les Variétés Le plus poétique fut, sans doute, La Bocca del lupo, un documentaire de Pietro Marcello qui raconte l’histoire d’Enzo et Marie qui se sont rencontrés en prison. Enzo y a passé 27 ans de sa vie, et Marie, est une trans toxicomane dont il est Contracorriente de Javier Fuentes-Leon Microphone d'Ahmad Abdalla m tombé amoureux quand elle a cousu l’ourlet de son pantalon, en échange de cigarettes, et qu’il a protégée dès lors. Cette histoire d’amour, narrée comme un puzzle nous fait aussi visiter Gênes le long des quais, dans des ruelles sombres, dans des bars où l’on croise ceux que la « gueule du loup » avale. On n’oubliera pas de sitôt les protagonistes de ce film poème qui rêvaient en prison d’« une maison à la campagne avec un jardin potager et peut-être une véranda, avec un banc où on pourrait se serrer pour regarder l’horizon, avec nos chiens autour. » Très émouvants aussi les héros du film de Javier Fuentes-León, Contracorriente, Miguel et Santiago. Miguel, pêcheur dans un petit village très marqué par la religion, marié avec Mariéla, attend son premier enfant mais aime toujours Santiago, le beau photographe qui disparaît en mer. Quand Santiago « revient », le seul à le voir est son amant avec qui il peut désormais être partout tant que son corps n’est pas retrouvé. Pour Miguel il est tentant des faire perdurer la situation ! Parabole sur le « coming out », le film est servi par deux Trafic de Jacques Tati Journées du film sur l’environnement Du 19 mai au 1er juin Aix et Pays d’Aix 04 42 63 45 09 www.imagedeville.org syrien récemment disparu Omar Amiralay, qui a beaucoup œuvré à la formation des jeunes cinéastes, et dont le film réalisé avec les habitants de Sadad, Les poules, sera projeté le 24 à 18h. Ceux qui ont raté le dernier film du Buster Keaton de Nazareth ou de Daoud Aoulad- Syad, pourront voir le Temps qu’il reste à 18h le 26 mai et La Mosquée le 30 à 14h. Et c’est avec Coup d’envoi, dans le stade de Kirkouk, du kurde Shawkat Amin Korki que se clôtureront ces écrans au cinéma Variétés, le 31 mai à 18h. Avant de partir en Caravane cet été dans la région… ANNIE GAVA AFLAM 04 91 47 73 94 www.aflam.fr superbes acteurs et une photographie lumineuse. La fin, qu’on ne dévoilera pas, tire les larmes. Étonnant, le film d’Emilie Jouve, Too Much Pussy Feminist Sluts in The Queer X Show : construit comme Tournée d’Amalric, il suit la tournée de sept performeuses qui font du « porno lesbien », à travers cinq pays d’Europe, alternant extraits du Queer show et les coulisses. On ne peut que comprendre la démarche de faire du porno différent, mais on peut aussi s’ennuyer ferme au bout d’une demi- heure ! Reflets a permis de découvrir 17 films, la plupart inédits à Marseille, montrant des parcours de vie d’hommes, de femmes, d’adolescents qui essaient d’affirmer leur identité et luttent pour leur reconnaissance. A.G. www.festival-reflets.org
LES RENDEZ-VOUS D’ANNIE CINÉMA 67 Du 18 au 31 mai, à l’occasion des Journées du film sur l’environnement, « Transports et mobilité », prenez la route vers l’Institut de l’image à Aix qui propose une programmation consacrée au road-movie et vous (re)verrez New York-Miami de Frank Capra ; Easy Rider de Dennis Hopper ; Le Canardeur de Michael Cimino ; Starman de John Carpenter ; Une Histoire vraiede David Lynch ; Macadam à 2 voies de Monte Hellman, ainsi qu’Au Fil du temps de Wim Wenders et Le Goût de la cerise d’Abbas Kiarostami. Le 31 mai, soirée consacrée à John Cohen en présence de ce réalisateur et photographe ainsi que de Bernard Plossu. Institut de l’Image 04 42 26 81 82 www.institut-image.org New-York-Miami de Frank Capra Dans le cadre de Juin au jardin, les ABD Gaston- Defferre et l’association TILT proposent le 10 juin à 22h, un film d’animation d’Eric Darnell, Tom McGrath et Pierre Dominique, Madagascar, et le 17 juin Neg Marron de Jean-Claude Flamand Barny. ABD Gaston Defferre 04 91 08 61 00 www.biblio13.fr Madagascar d’Eric Darnell, Tom McGrath et Pierre Dominique L’Institut Culturel Italien de Marseille continue sa rétrospective sur les divas italiennes des années 50 et 60 avec Silvana Pampanini dans La Bella di Roma de Luigi Comencini, le 19 mai à 18h : Mario, boxeur, finit en prison pour un coup de poing donné par erreur à un agent de police. Sa fiancée est serveuse dans le bar d’Oreste qui, amoureux d’elle, décide de l’aider pour ouvrir un restaurant : « La belle de Rome ». Mario sort de prison et donne son premier combat important sur le ring… Institut Culturel Italien 04 91 48 51 94 www.iicmarsiglia.esteri.it o À partir du 8 juin, l’Institut de l’Image à Aix propose comme chaque année une programmation de rééditions, Bloody Mama et L’Affaire Al Capone de Roger Corman ; Je veux seulement que vous m’aimiez de Fassbinder ; Le Guépard de Visconti et une soirée spéciale le 15 juin, à 20h30, Paroles sur images de Joseph Césarini et Alain Dufau, produit par Lieux Fictifs, en présence de Joseph Césarini. Institut de l’Image 04 42 26 81 82 www.institut-image.org Le 11 juin à partir de 9h, en partenariat avec le cinéma Prado à Marseille, l’association Cinépage propose une journée animée par Michel Ciment autour d’Elia Kazan, Un rêve Américain. Cinépage 04 91 85 07 17 www.cinepage.com La fièvre dans le sang d'Elia Kazan Dans le cadre des Rencontres Parallèles 03 (voir p15) qui auront lieu à Marseille du 19 au 28 mai, Komm’N’Act et Films de Force Majeure proposent une carte blanche à l’artiste allemand Alexander Schellow : de courts films réalisés à partir de dessins émergeant de la reconstruction méthodique par l’artiste de ses souvenirs ; Marseille #0 - #18 fait partie de ces « spots ». Deux seront diffusés dans le bar du Cinéma les Variétés sous forme d’installation vidéo, et l’ensemble des « spots » sont projetés en salle avant les films, véritables bandes-annonces des Rencontres. www.films-de-force-majeure.com www.komm-n-act.com Le 20 mai à 20h au cinéma Variétés à Marseille, en avant première, Ivory Tower d’Adam Traynor, une comédie mettant en scène deux frères ennemis, Hershell (Chilly Gonzales) et Thadeus (Tiga), joueurs d’échec chevronnés dont la rivalité ne s’arrête pas à l’échiquier mais se poursuit sur le terrain amoureux… La projection sera précédée d’un piano solo de Chilly Gonzales. Cinéma Variétés 09 75 83 53 19 www.chillygonzales.com Bloody Mama de Roger Corman Le 9 juin à 19h30 au Centre Hospitalier Valvert à Marseille, l’association Ose l’Art propose Folle embellie avec Miou-Miou, Jean-Pierre Léaud, Maryline Canto, Yolande Moreau, Olivier Gourmet… en présence de la réalisatrice, Dominique Cabrera : en Juin 40, au bord de la Loire, les grilles d’un asile sont restées entrouvertes. Quelques pensionnaires vont les franchir : un été inoubliable pour quelques-uns qui vont vivre la plus belle des embellies : la liberté. Ose l’art 04 91 87 68 03 www.ch-valvert-marseille.fr Le 11 juin, à la tombée de la nuit, dans le cadre de ses séances de Ciné Plein Air à l’occasion du Festival du Livre de la Canebière (voir p.23), TILT propose au Square Léon Blum, Golden doord’Emanuele Crialese : dans la campagne sicilienne du début du XX e siècle vit une famille de paysans. Attirée par les photos envoyées par ceux qui sont partis dans le « nouveau monde » elle abandonne son pays natal et embarque pour un voyage vers une terre rêvée. Tilt 04 91 91 07 99 www.cinetilt.org Golden door d’Emanuele Crialese Le 22 mai à 11h et 17h, au Théâtre des Bernardines, dans le cadre des Informelles, deux rencontres conduites par le philosophe Heinz Wismannautour de documentaires dont les héros sont des enfants et des adolescents, en présence de leurs auteurs : Les roses noires d’Hélène Milano et Fleur de sureau de Volker Koepp. Les Informelles 04 91 24 30 40 www.theatre-bernardines.org 0 Fleur de sureau de Volker KoeppVineta Film



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 1Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 2-3Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 4-5Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 6-7Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 8-9Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 10-11Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 12-13Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 14-15Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 16-17Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 18-19Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 20-21Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 22-23Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 24-25Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 26-27Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 28-29Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 30-31Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 32-33Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 34-35Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 36-37Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 38-39Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 40-41Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 42-43Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 44-45Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 46-47Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 48-49Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 50-51Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 52-53Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 54-55Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 56-57Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 58-59Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 60-61Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 62-63Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 64-65Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 66-67Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 68-69Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 70-71Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 72-73Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 74-75Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 76-77Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 78-79Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 80-81Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 82-83Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 84-85Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 86-87Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 88-89Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 90-91Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 92-93Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 94-95Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 96