Zibeline n°41 mai 2011
Zibeline n°41 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : chantiers... construire face à la mer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 MUSIQUE GTP JEU DE PAUME Lyrique toute ! Pour le week-end européen de l’opéra, le Grand Théâtre de Provence n’a pas fait dans la demi-mesure ! Afin de sensibiliser le grand public à l’art lyrique, de nombreux ateliers et concerts gratuits étaient ouverts gratuitement à tous dans le GTP, scène bien connue des mélomanes. En ce dimanche 8 mai férié et fortement ensoleillé, beaucoup ont opté pour le récital de la jeune et talentueuse soprano Julie Fuchs, révélation de l’Adami 2009 et soliste annoncée dans l’édition 2011 du festival. Cette ouverture au public se doublait d’une très judicieuse porte ouverte aux pratiques amateurs (la musique est la première pratique artistique des Français…) : avant de boire cette sublime logorrhée de vocalises de Mozart, Haendel et Rossini, le Junior Orchestra du Festival, encadré par des membres du London Symphony Orchestra et de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, avait pu tester les planches de la grande salle sur des images de la célèbre série Laurel et Hardy. L’Orchestre Symphonique du Conservatoire 1,_.J...-g- ; /. -.- d’Aix, aux ambitions plus professionnelles, s’est attaché ensuite à la mu-sique américaine, et a fait montre d’un niveau très honorable en jouant une création de Paul Elwood, et Un Américain à Paris très enlevé dirigé Tomasi par Rossfelder Un chant d’amour s’élève au cor anglais… et l’esprit de fête gagne les pupitres de l’Orchestre Philharmonique de Marseille ! Avec l’Ouverture du Carnaval Emmanuel Rossfelder X-D.R'.:m..1.,_.., It -.. Concert de l'Orchestre Symphonique du Conservatoire Sylvain Sauvage - Tous a l'Opera 2011 ci par Robin Fountain, chef américain invité pour l’occasion. Entre les concerts, plusieurs conférences permettaient d’aborder concrètement la facture d’une production lyrique : approche ludique d’un opéra de Romain de Berlioz, le chef Mark Shanahan nous offre un accès chatoyant vers une Méditerranée colorée… Cependant, on change illico de rivage ! Pour évoquer l’Espagne Henri Tomasi (musicien dont on commémore le 40 e anniversaire de la disparition) a convoqué… la guitare ! Emmanuel Rossfelder dit son émotion de recréer son Concerto, en présence de Claude Tomasi (il travaille tant à la reconnaissance de l’œuvre de son père !), quarante-deux ans après sa première exécution par Alexandre Lagoya. L’opus est magnifique ! D’un lyrisme puissant, il possède les accents rudes d’un flamenco fantasmé, d’une danse tragique, de lumineux effets de percussions et de sombres appels de cuivres… Autant d’images sonores qui se heurtent tels les traits tranchants d’un tableau cubiste. Rossfelder fait des prouesses, virevolte sur la touche. Les cordes vibrent à l’image d’un chanteur de rue, la nuit dans les jardins de Grenade… quelques heures avant que le poète Federico Garcia Lorca ne soit fusillé, par les franquistes, le 19 juillet 1936. Une sombre marche au supplice érigée en hymne à la liberté ! Deux « douceurs » suivent, interprétées avec goût, générosité et fantaisie : le néo-classique Concerto d’Aranjuez, fleuron des guitaristes, et la Suite romantique du Lac des Cygnes, opus aux aspérités harmoniques certes peu mordantes, mais dont la verve mélodique éminemment populaire a permis, le 14 mai, de faire salle comble ! JACQUES FRESCHEL Haendel, découverte des futures productions, présentation très amusée par Frédéric Bélier-Garcia de sa future mise en scène de Bastien et Bastienne, et du rôle spécifique du metteur en scène d’opéra. Qui n’a pas la place centrale, dévolue au chef, doit travailler très vite par rapport au théâtre (3 semaines au lieu de 6 ou 8), doit adopter le rythme de la musique et non son propre tempo, et se heurte souvent à des purismes historiques, même lorsqu’il s’applique modestement à trouver la lettre d’une œuvre… Le volet pédagogique était également plus que présent avec de nombreux ateliers : possibilité de chanter en chœur un air d’opéra pour les néophytes et les chanteurs en herbe, libre création de décors et personnages par des enfants ou encore initiation au slam, parfois si proche de la déclamation lyrique avec Frédéric Nevchéhirlian. Une folle journée, active et ouverte à tous ! F.I. ET A.F. En clair obscur Soirée exclusivement consacrée à Mozart que celle donnée par le talentueux et jeune quatuor Chiaroscuro. Le choix d’un seul compositeur opère et donne un ton, quand la plupart des ensembles de chambre jouent sur des programmes contrastés ou évolutifs. Il faut dire que les musiciens, issus de contrées différentes, mêlent les traditions d’interprétation avec bonheur, la Russie d’Alina Ibragimova, violon, l’Espagne de Pablo Hernàn Benedi, violon, la Suède d’Emilie Hörnlund, alto, la France (Marseille) enfin, de Claire Thirion au violoncelle. Ensemble ils ont un son, travaillé et fin, précis, mais qui sait enfler, aussi, avec ce qu’il faut de démesure : pour preuve l’exécution soignée de l’adagio et fugue pour cordes en ut mineur K546, avec ses canons baroques, ses échos, puis du quatuor en mi bémol majeur K 428, et une certaine emphase dans les mouvements lents. La deuxième partie et son quatuor en do majeur, « Les dissonances », semblait plus libérée, les artistes y gagnaient en présence, en assurance sans doute. On perçoit une belle complicité chez ces jeunes artistes : il leur reste à affirmer plus nettement la volonté de partager avec le public leurs indéniables qualités musicales. M.C. Le Quatuor Chiaroscuro s’est produit le 2 mai lors des Lundis du Jeu de Paume. o
AU PROGRAMME MUSIQUE 49 OPÉRA Carmen libre Beatrice Uria-Monzon X-D.R. Carmen est l’un des opéras plus représentés de par le monde depuis sa création en 1875. L’œuvre a connu de multiples visions scénographiques, mais le plus fréquemment on assiste à des mises en scène classiques où l’Espagne de carte postale imaginée par Mérimée, fleure l’orientalisme du XIX e siècle. La nouvelle production de Carmen de l’Opéra-Théâtre d’Avignon coproduite par les Opéras de Debrecen en Hongrie, de Massy et de Reims, affirme la liberté du personnage de la Bohémienne qui nait « de la Mort, offre la Mort et choisit la Mort comme seule preuve irréfutable de la Vie. » Nadine Duffaut « cherche à retrouver la spontanéité, l’insouciance et l’instinct de l’enfance, piétiner les idées reçues et pourtant rester fidèle à la chose écrite. » La distribution remarquable, autour d’un grande interprète du rôle-titre Béatrice Uria- Monzon, devrait attirer les foules. Elle est entourée de Sophie Marin-Degor (Micaëla), Jean-Pierre Furlan (Don José), Pierre Doyen (Escamillo)… L’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence et les Chœurs de l’Opéra-Théâtre sont dirigés par Alain Guingal. La Chorégraphie est assurée par le danseur de flamenco José-Manuel Huertas. AVIGNON. Le 22 mai à 14h30, les 24 et 26 mai à 20h 04 90 82 81 40 www.operatheatredavignon.fr Bijou d’opéra Les Pêcheurs de perles de Bizet par l’Académie Régionale de Chant Lyrique avec Fabienne Hua (Leila), Guilhem Bernard (Nadir), notre collaborateur Jacques Freschel (Zurga), Michel Icard (Nourabad), Christiane Caligari (piano) et Elie Pellegrino (flûte). MARSEILLE. Le 22 mai à 15h au Théâtre de l’œuvre (1 rue Mission de France - 1 er) 06 70 21 66 46 LYRIQUE Sacrées L’Orchestre Philharmonique de Marseille, le Chœur Régional PACA, Hye Myung Kang (soprano), Juliette Galstian (mezzo), Alexander Swan (ténor), Jacques Calatayud (basse) interprètent la Messe Nelson de Haydn et des pièces sacrées de Mozart Exultate, Jubilate et Mercadante Sinfonia su motivi del Stabat Mater del celebre Rossini (dir. Theodor Guschlbauer). MARSEILLE. Le 20 mai à 20h30 Eglise St Michel 04 91 55 11 10 opera.marseille.fr Flûte universelle Une relecture libre de La Flûte enchantée par Orchestra di Piazza Vittorio ! Mario Tronco a imaginé l’opus de Mozart comme un « opéramonde » avec des « sonorités orientales, africaines, européennes, sud et nord-américaines. » Un concert mis en espace où les musiciens jouent les personnages du conte, où les rapports entre la fosse et la scène, la scène et le public sont revisités… Àdécouvrir ! AIX. Les 24 et 25 mai à 20h30 au GTP 04 42 91 69 69 www.legrandtheatre.net Piero Tauro Lyrique Wen Wei Zhang (ténor), Perrine Cabassud et Alice Gulipian (sopranos) et Damien Surian (basse) proposent un programme lyrique avec accompagnement à l’orgue ou au piano par (notre collaborateur) Frédéric Isoletta dans Pergolèse, Mozart ou Bellini. MARSEILLE. Le 25 mai à 19h30 et le 28 mai à 20h30. Eglise de Ste-Marguerite 06 32 94 65 40 Monteverdi Le Chœur des Festes d’Orphée chante Monteverdi/Œuvres à grand-chœur & pour solistes : Motet Lauda Jerusalem de Monteverdi, Extraits du premier acte de l’Orfeo (1607) de Monteverdi, Final du Jephte de Carissimi (1605-1674), Œuvres pour solistes de Monteverdi : Pianto della Madonna, Venite e videte, Lamento della Ninfa, Si dolce è il tormento, Ego flos campi... AIX. Le 31 mai à 20h30. Eglise du St-Esprit 04 42 99 37 11 www.orphee.org Oratorio rare La Resurrezione est un oratorio sacré flamboyant composé par le jeune Haendel en 1708, lors de son séjour en Italie. Le livret situe l’action dans la continuité de la Passion : après la mise au tombeau du Christ, on assiste à une lutte entre un Ange et Lucifer, pendant que Marie-Madeleine et Marie- Cléophas pleurent la disparition de Jésus, avec les réconforts de Saint Jean. Les trois personnages attendant la Bonne Nouvelle, alors que Lucifer se consume… The King’s Consort est dirigé par Robert King, avec Julia Doyle, Lorna Anderson (sopranos), Diana Moore (mezzo), Charles Daniel (ténor), Andrew Foster-Williams (baryton). MARSEILLE. Le 1er juin à 20h30 Eglise St Michel 04 91 55 11 10 opera.marseille.fr Tour de chant Récital de l’ensemble vocal OpéraBulles, pour voix et piano avec des œuvres lyriques d’opéra ou sacrées de Mozart, Verdi, Puccini, Rossini… AIX. Le 9 juin à 21h. Eglise St Esprit SALON. Le 10 juin à 21h. Place St-Michel ARLES. Le 11 juin à 20h30. Eglise St-Julien http://www.operabulles.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 1Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 2-3Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 4-5Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 6-7Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 8-9Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 10-11Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 12-13Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 14-15Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 16-17Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 18-19Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 20-21Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 22-23Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 24-25Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 26-27Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 28-29Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 30-31Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 32-33Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 34-35Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 36-37Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 38-39Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 40-41Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 42-43Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 44-45Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 46-47Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 48-49Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 50-51Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 52-53Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 54-55Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 56-57Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 58-59Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 60-61Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 62-63Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 64-65Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 66-67Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 68-69Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 70-71Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 72-73Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 74-75Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 76-77Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 78-79Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 80-81Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 82-83Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 84-85Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 86-87Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 88-89Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 90-91Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 92-93Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 94-95Zibeline numéro 41 mai 2011 Page 96