Zibeline n°40 avril 2011
Zibeline n°40 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : menaces sur la culture... alerte !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 CINÉMA FILMS FORCE MAJEURE Marcel et Daniel Marcel Pagnol, Daniel Auteuil, une affiche aux tons chauds -hommage au château d’Yves Robert, qui fleure fort le folklore d’une Provence fantasmée, cyprès, platanes et oliviers compris... Le remake de La fille du puisatier s’annonçait comme une gageure folle et vaine. Pourquoi ressortir des placards un film de 1940 ? Et que pouvait encore nous offrir le monde pagnolesque avec ces filles déshonorées pour un moment d’égarement, un bâtard dans le ventre, ces bourrus au grand cœur incarnés à jamais par Raimu, soumis à un code d’honneur archaïque, ces Amoretti, italo-provençaux têtus, orgueilleux de leur humilité ? On pressentait, déjà indignés, un coup commercial, la nostalgie du terroir en vente au kilo dans le cinéma En octobre 2010 est née à Marseille une société de production : Films de Force Majeure, créée par quatre jeunes gens originaires de la région, Jean-Laurent Csinidis, Marie Tappero, Jérôme Nunes et Elise Tamisier D Un signal dans la plaine Les Rencontres du cinéma amérindien ont entraîné le public marseillais dans une Amérique indienne volée à des peuples qui cherchent à y survivre. Grandes plaines du sud Dakota, - 11°C + 30°C. Les Lakotas, pauvres, édentés, confrontés aux problèmes de drogue et d’alcool, visages sculptés comme ceux des présidents larrons du mont Rushmore, se fédèrent autour d’une station radio archaïque plantée au milieu de la réserve de Pine Bridge. Radio KILI devient le lieu où convergent les personnages de No more smoke signals, documentaire drôle, émouvant signé par Fanny Brauning : le militant de l’AIM John Avis de naissance force majeure qui, ayant travaillé plusieurs années dans le cinéma et la photographie à l’étranger, ont eu envie de s’associer et de s’installer à Marseille. Leur ligne éditoriale est claire : il s’agit de faire éclore des films d’auteur, français. C’était sans compter sur la sincérité du néoréalisateur avignonnais à qui la famille Pagnol, en amitié avec lui depuis Jean de Florette, a confié le projet. Devant et derrière la caméra, Auteuil appréhende la « cinématurgie » de Pagnol comme un acteur : priorité aux personnages cadrés serrés, casting cohérent où Kad Merad succédant à Fernandel dans le rôle de Félipe se distingue par un jeu retenu et sensible. Les scènes dominent. Il s’agit d’y faire entendre un dialogue brillant, une sagesse populaire en tirades et sentences savoureuses, de s’approprier un classique aux types humains universels en résonance avec les souvenirs personnels du réalisateur. Le film est fluide, lyrique, un tantinet académique. Les Alpilles frissonnent de vent et de lumière. Le mélodrame, nourri de rebondissements invraisemblables et de bons sentiments, peut mettre en bouche le sarcasme… Il peut tout aussi bien, d Trudell, l’activiste Leonard Peltier incarcéré depuis 30 ans, le dj Derrick ou Roxanne Two Bulls à la dignité retrouvée. Au présent bricolé, au quotidien d’un cheval perdu, d’un vote au conseil, d’un menu de restaurant, se superposent les images d’archives des révoltes de 70-75 et la chevauchée fantastique commémorant tous les ans le massacre des Indiens en 1890 à Wounded Knee. On comprend pourquoi ces citoyens « américains » humiliés se sentent étrangers au deuil du 11 septembre et aux feux d’artifice patriotiques de l’Independant Day. Un signal fort. E.P. A.G No more smoke signals de Fanny Brauning A.G pour le plaisir, mettre les larmes aux yeux. ÉLISE PADOVANI fictions, documentaires, expérimentaux, longs et courts, qui sont actuellement à l’extérieur du marché, de favoriser l’ouverture à d’autres formes artistiques comme la photo, et de protéger les auteurs en les accompagnant jusqu’au bout de leurs projets. Leurs expériences de travail en Autriche, au Luxembourg, en Belgique leur permettent de mettre en place des coproductions internationales. Après un premier court métrage, Sans sommeil d’Elise Tamisier, ils vont produire Ohne Titel d’Alexander Schellow, rencontre à Berlin avec une femme de 96 ans, et MappaMundi de Bady Minck, ou comment les sociétés regardent, à travers l’histoire, la terre et ses habitants. Suivront deux courts, Hippocampe de Jérôme Nunes et Les deux tableaux de Vanessa Santullo ainsi que deux longs, Fin de semaine de Jérôme Nunes et Utopie Naoshima d’Elise Tamisier, un documentaire prévu avant la catastrophe nippone : la découverte magique de la minuscule île de Naoshima qui abrite depuis les années 1990 un lieu hors du monde, où sous l’impulsion d’un entrepreneur japonais, l’art, l’homme et la nature seraient en parfaite harmonie. Des choix de production audacieux, à suivre… ANNIE GAVA Films de Force Majeure 04 91 84 99 12 www.films-de-force-majeure.com
ho ! liaaa 4Concours artistique de la CCI Marseille Provence PEINTRE SC ULf'TELrR PLASr1ICIEIY PHOTOGRAPHE VIDÉASTE% ADRESSEZ-NOUS VOTRE CRÉATION SUR LE THÈME DE L'ÉCONOMIE AVANT LE 06 JUIN 2011 Dotation de 30 000 € F 11f liste Contact : stephanie.breffeilY @ccimp.com Palais de la Bourse BP 21$56 13221 Marseille cedex 01 www.ccimp.com MARSEILLE PROVENCE CHAM9RE COMMERCE ET INDUSTRIE 1 si-2f113 La Ia:I Vlsrxr.illr. Prnrr.unr. u mr.rri nr de larr'r.aiiiu etTilhmil ou1FWF de 1uimaginaiF € el



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 1Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 2-3Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 4-5Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 6-7Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 8-9Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 10-11Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 12-13Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 14-15Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 16-17Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 18-19Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 20-21Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 22-23Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 24-25Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 26-27Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 28-29Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 30-31Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 32-33Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 34-35Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 36-37Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 38-39Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 40-41Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 42-43Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 44-45Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 46-47Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 48-49Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 50-51Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 52-53Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 54-55Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 56-57Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 58-59Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 60-61Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 62-63Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 64-65Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 66-67Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 68-69Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 70-71Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 72-73Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 74-75Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 76-77Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 78-79Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 80