Zibeline n°40 avril 2011
Zibeline n°40 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : menaces sur la culture... alerte !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 MUSIQUE CONTEMPORAINE JAZZ Du binaire à l’Unité ECO (European Contemporary Orchestra) bourgeonne en ce printemps naissant. Greffe réussie de trois belles et bonnes souches productives de la musique contemporaine : Télémaque Marseille, Musiques Nouvelles Bruxelles Mons et De Ereprijs Amsterdam Apeldoorn. Une espèce unique qui devrait atteindre sa taille capitale européenne au printemps 2013, en pleine terre de culture marseillaise. Mais ce jeune cultivar créatif porte déjà des fruits bien percutants présentés à l’étal des saisons du cycle Deux, trois, quatre, musique des ABD Gaston Defferre. Trois virtuoses percutent nos âmes, à fleur de leur Éclat de peau, d’acier et de cuivre, et bousculent les notions de temps, de rythme et l’ordre émotionnel qui nous lie. Christian Bini (Ensemble Télémaque), Pierre Quiriny Marie Cristina Kiehr X-D.R. o Pour leur création au Grand Théâtre de Provence, le saxophoniste Raphaël Imbert, le Quatuor Manfred et les musiciens invités par Nine Spirit déclinent un concept qui avait marié avec bonheur les univers classique et jazz de Bach & Coltrane, en établissant des ponts les reliant, par delà les siècles, autour de valeurs spirituelles. Avec leur nouvelle association Mozart & Ellington, ils mettent en lumière le classicisme intemporel de deux styles élégants, à l’orchestration raffinée, un sens commun de la surprise et de l’improvisation, en dissipant finalement les frontières… Au fil du spectacle, on évite heureusement le simple collage : la perméabilité des styles est de rigueur. L’alchimie opère, ramenant le couple binaire Wolfgang/Duke, apparemment opposé, à une Unité transcendant les genres… que d’aucuns appellent Génie ! Alors qu’un Lied allemand mozartien est suavement « poitriné » par Marion Rampal façon « cabaret », le batteur Jean-Luc di Fraya se mue en soprano et lance, au gré d’un étonnant falsetto, un bouleversant standard : My love. Au delà des échanges, on loue la qualité des musiciens, le sax de Raphaël Imbert virevoltant sur les Variations de la Sonate en la majeur, ses riffs explosifs dans C Jam Blues... Florent Héau, l’un des meilleurs clarinettistes français, distille des phrasés cristallins dans le Quintette avec cordes et laisse son anche (et nous-mêmes pantois !) pour quelques fantaisies à la scie musicale et aux… claquettes ! Le Quatuor Les dissonances des Manfred fait écho à quelque pièce sacrée d’Ellington, La Flûte enchantée (Mozart et Ellington étaient franc-maçons) Le fil d’Ariane Répercussions ECO logique (Musiques Nouvelles) et André Groen (De Ereprijs) sculptent de leur corps une matière tonnante et étonnante o (7) Pourquoi ne pas réunir des musiques qui ne sont pas de la même esthétique et ont quatre cents ans d’écart ? C’est la question que se sont posée Jean-Marc Aymes et Roland Hayrabedian, respectivement directeurs musicaux du Concerto Soave et de Musicatreize. Intitulé Tresses & détresse, Lamento, morte & paradiso, le programme s’articulait autour du fil (conducteur) d’Ariane et de la géniale partition de Monteverdi, interprétée par la soprano Marie Cristina Kiehr au timbre chaud et suave, accompagnée par le continuo de Sylvie Moquet (viole de gambe), Mara Galassi (harpe), J.-M. Aymes (clavecin et orgue) mais répond à Black and tan fantasy alors que, sous les regards bienveillants d’André Rossi (piano) et Pierre Fénichel (contrebasse), se révèle un jeune Marier le baroque et la création ? La 9 e édition du festival Mars en Baroque a dit oui le 23 mars, en l’église Saint Cannat les Prêcheurs aux fortes saveurs. Le trio ouvre le bal par une surprenante et parfaite chorégraphie à mains nues, à fleur de également les parties de chœurs reconstituées. En regard des pièces de Mayone, Gesualdo, D’India et surtout de Monteverdi, le Lasciatemi morire et le Nenia des suédois Erdlund et Nordin s’inspiraient directement de l’œuvre de maître de Mantoue tout comme la création Lolèin de Philippe Gouttenoire. Le langage n’est certes plus le même, mais la dualité baroque/contemporaine opère, tenant en haleine deux publics réunis et heureux. Par un simple fil ! FRÉDÉRIC ISOLETTA Agnes Mellon 4r. Agnès Mellon tromboniste (et puissant pianiste) Simon Sieger. Une vraie leçon d’Harmonie ! JACQUES FRESCHEL Musique de tables, de Thierry de Mey. Puis en ce 2011, toutes les 4 » viennent s’égrainer les tourments du temps qui passe et tue, création de Jean- Luc Fafchamps. Franck Zappa nous tend la Page noire de l’histoire des rythmes populaires dans un vertigineux solo de batterie. Iannis Xenakis rebondit bel et bien dans sa prodigieuse mélodie rythmique et… en cinquième partie arrive In Four Parts de Peter Kotik, en création française ; œuvre surprenante où les échos des chocs s’interrogent au travers de l’espace et du temps. Un virtuose florilège de trios musicaux contemporains en bourgeonnement. YVES BERCHADSKY Ce concert a eu lieu le 25 mars aux ABD Gaston Defferre
1 SOPHIE 9ESCHAMP5 &JEAN-FRANÇOIS ROBIN J5ERfkE JJARUUSCIA) U 14.4U 12 MAI 2411 festival lesnnus iQu es mum. CUNC ERT l SPECTACLE ! a5NSE1 CINEM+ti INSTA1,3T1ON1 RENCONTRE 4 4 14 MAI 2011 MARSEILLE.r ; dYPTIS L I CHATOT - VOUYDUCAS TIIFE711F MLISIOIIF) RÉSERVATIONS 04 H 11 00 91 www.theatreggptis.cvm 04. 9.6 20.60 10 - WWW_GMEM_ORG Au Foyer de l'Opéra SAMEDI 21 MAI 2011 Â, 17H FISCHER TULL Sonatina DAVID FRIEDMAN & DAVE SAMUELS Carouse ! NICOLAS MARTINCYOIIV Fes-ta per due AL DI MEOLA & PACO DE LUCIA Mediterranean Sundance MAURICE OHANA Etudes Chorégraphiques GEORGE HAMILTON GREEN (Arr. de Bob Becker) & SCOTT JOPLIN i ? agtimea Bernard Pereira, Mathieu Schaefer, Romain MaiSonnasse, Bernard Boellingerr perEussians 1/ALCAZAR (81BLIOTHÉQLIE DE MARSEILLE ÂVCCATION RÉG.OhALEI 2/BIBLIOTHÈQUE DÉPARTEMENTALE AI3D GASTON-D=FFE4RC BALLET NATIONAI. pF MARSFL i F 4l FRIûHE : LA BELLE DE MAI 5/MUSÉE CANTNI d/PLACE VI} L EN ELJti1E BARG EM DN }THaTRE DU GYMNASE El/CMEM 0 04 91 55 11 10 U'aL opera.rnarseille.fr on ` -`OIE owm F



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 1Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 2-3Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 4-5Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 6-7Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 8-9Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 10-11Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 12-13Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 14-15Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 16-17Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 18-19Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 20-21Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 22-23Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 24-25Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 26-27Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 28-29Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 30-31Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 32-33Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 34-35Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 36-37Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 38-39Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 40-41Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 42-43Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 44-45Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 46-47Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 48-49Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 50-51Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 52-53Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 54-55Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 56-57Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 58-59Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 60-61Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 62-63Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 64-65Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 66-67Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 68-69Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 70-71Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 72-73Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 74-75Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 76-77Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 78-79Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 80