Zibeline n°40 avril 2011
Zibeline n°40 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : menaces sur la culture... alerte !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 THÉÂTRE AU PROGRAMME Témoins La dernière création de la cie Le temps de dire, À quoi on joue ?, s’attache à mettre des mots sur la souffrance au travail. Pour ce spectacle, coproduit par le CE des cheminots Paca, Paul Fructus est allé taper aux portes des entreprises, aux portes de travailleurs aussi, a recueilli les témoignages de « travailleurs repliés dans la peur du lendemain », est allé « écouter partout où la rentabilité a détruit, usé ou tué. » Le résultat se dit, se chante aussi, avec du piano et de l’accordéon. À quoi on joue ? Le 3 et le 6 mai Théâtre Le Sémaphore, Port-de-Bouc 04 42 06 39 09 www.theatre-semaphore-portdebouc.com k 4.) Solitude Sur une musique de Rodolphe Burger, Michel Laubu se confronte à l’objet et aux éléments qui composent le quotidien. Ici un appartement, espace intime, devient un terrain de jeu extraordinaire. Y apparaissent des mondes parallèles où fleurit une solitude, et où la folie s’esquive grâce au monde voisin. Les fenêtres éclairées Le 3 mai Théâtre de Cavaillon 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com > Turak theatre X-D.R À table ! La compagnie avignonnaise Mises en Scène, menée par Michèle Addala, poursuit un travail de création qui prend source dans la relation avec la population. Née de rencontres régulières entre les habitants des quartiers, deux comédiennes et une chanteuse lyrique, Bon appétit ! est une petite forme théâtrale, réinventée en complicité avec les habitants du territoire de Cavaillon, où les recettes s’échangent, les pâtisseries se dégustent, agrémentées de lectures de textes poétiques. Bon appétit ! Du 9 au 18 mai Théâtre de Cavaillon, en appartement (à préciser) 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com Géométrie insulaire Michel Laubu et le Turak Théâtre apportent leur poétique répertoire de formes brèves d’objets, petits bavardages visuels et sonores. Une table et dessus un caillou. Comme un conteur sans les mots, comme un tricot avec seulement les aiguilles, comme un compteur sans les chiffres, une table, une île, quelques nouvelles. Nouvelles et courtes pierres Du 4 au 10 mai Le 4 mai à Châteauneuf-de-Gadagne Le 5 mai à Coustellet Le 6 mai à Noves Le 7 mai à Gordes Théâtre de Cavaillon 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com Universel Bertrand Hurault et Jane Bréduiliard, avant de la jouer au Off, présentent leur nouvelle création soutenue par la Comédie Nouvelle, Philippe Caubère, la Cie Lénoides et la Nouvelle Compagnie d’Avignon. Un spectacle dans une esthétique contemporaine pour une histoire qui lie l’intime et l’universel : la rencontre de deux êtres que tout oppose et qui se réconcilient avec leur passé. L’espérance des ermites Les 22 et 23 avril Théâtre des Carmes, Avignon 04 9à 82 20 47 www.theatredescarmes.pagesperso-orange.fr Turak theatre Familial Au programme de cette journée consacrée à la famille Ascaride, une lecture à 17h de Moi, votre ami ? de Serge Valletti avec Ariane, Gilles et Pierre Ascaride, suivie d’un apéritif dinatoire pour échanger avec eux. Et à 20h30, Rencontre avec mon beau-frère de Gilles Ascaride par les comédiens du Théâtre du Millénaire. Une comédie sur la mort, à la sauce marseillaise, pas grasse. Le 30 avril Théâtre des Carmes, Avignon 04 9à 82 20 47 www.theatredescarmes.pagesperso-orange.fr Essence En retournant vers Eschyle pour en extraire la moelle poétique, et en la confiant à une triade de tragédiens exceptionnels, Olivier Py a su miraculeusement restituer la force populaire du théâtre antique, qui parle à tous, depuis ses conflits universels et intimes. Py emmène ainsi le théâtre nu dans les lieux les plus inattendus, renouant avec les pratiques du théâtre d’intervention. Le troisième volet de sa trilogie, Les Perses, parle de la guerre, de la défaite, et de la barbarie inattendue de ceux qui se croyaient porteurs de civilisation… Ça vous parle, non ? Les Perses Eschyle/Olivier Py Du 16 au 22 avril Le 16 avril à Mérindol Le 19 avril à Gordes Le 20 avril au Thor Le 22 avril à Noves 04 90 70 64 64 www.theatredecavaillon.com En tournée dans le Pays d’Aix Du 7 au 10 juin ATP, Aix 04 42 26 83 98 www.atpaix.com Trilogie Eschyle Les 25 et 27 mai Théâtre de Grasse 04 93 40 53 00 www.theatredegrasse.com Quête de soi Le jeune Collectif bruxellois De Facto, qui avait joué avec succès au Festival dernier les sublimes Langues paternelles, présente après une résidence de création au Théâtre des Doms, et avec d’autres comédiens, un dramaturge, un vidéaste et un musicien, son nouveau projet théâtral et filmique. L’occasion de découvrir avec plaisir ce que la quête de soi, la nostalgie, les désillusions, les premiers émois amoureux, et l’absurdité de nos petites vies inspirent à ce bouillon de talents. Parce que c’était lui-s, parce que c’était moi-s Le 4 mai Théâtre des Doms, Avignon 04 90 14 07 99 www.lesdoms.be
Modelage En résidence au 3bisf, Christian Mazzuchini y crée La Tentation d’exister, un travail sur les textes poétiques de Christophe Tarkos. Le poète marseillais, décédé en 2004, disait défendre « la langue française contre sa dégénérescence […] en la faisant travailler, en la faisant vivre, en la faisant bouger » ; Christian Mazzuchini prolonge cette vitalité, et cette (re)découverte du langage de « pâte-mot » instauré par le poète « dans une forme simple et radicale ». La Tentation d’exister Le 13 et le 14 mai 3bisf, Aix-en-Provence 04 42 16 17 75 www.3bisf.org Favoloso ! Après la création de Lignes de faille, la compagnie Parnas revient à une forme plus petite, mais pas plus modeste. Son Banquet fabulateur était un régal ludique et philosophique, déjà fondé sur la confiance de Nancy Huston en nos capacités fabulatrices… Le théâtre de Gap nous en propose une troisième version, bilingue, italo-française, travaillée avec des comédiens transalpins qui ont nourri l’aventure de leurs propres textes et obsessions. Une forme évolutive, mais réglée chaque fois au cordeau. Qui partira ensuite en Italie… Il convivio d’après L’espèce fabulatrice de Nancy Huston Du 18 au 25 mai La Passerelle, Gap 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.eu Polyphonie La jeune comédienne et auteure algérienne Rayhana n’a pas sa langue dans sa poche si l’on en croit le dialogue sans fard ni masque de ces neuf femmes réunies au hammam ! Toute la société d’hier et d’aujourd’hui suinte de leurs peaux moites, de leurs gestes éternellement recommencés. La mise en scène de Fabian Chapuis, finement, épouse les méandres de leurs confidences et laisse entendre la force de leurs vies. Quand dehors il y a les bombes et les menaces intégristes… À mon âge, je me cache encore pour fumer Les 6 et 7 mai Théâtre de Grasse 04 93 40 53 00 www.theatredegrasse.com > Bastien Capela À l’envers Ce Dandin/requiem est un tour de force dramatique, car Guillaume Cantillon prend la courte pièce en prose de Molière à rebrousse-poil et commence par la mort de Dandin pour remonter à son mariage ! Plus fort encore, il « décape » les personnages du vernis de la langue classique et des costumes d’époque pour privilégier un style simple, direct, moderne. Tout en préservant la figure de Georges Dandin pris au piège avec la démesure de ses désirs. Dandin/requiem Le 3 mai Théâtres en Dracénies, Draguignan 04 94 50 59 59 www.theatresendracenies.com Goût russe Tchekhov, Gorki, Éric Lacascade a le goût du théâtre russe qu’il met en scène avec intensité. Après Platonov et Barbares, il monte Les Estivants entouré de sa troupe de 14 comédiens et continue à « inventer une autre manière de regarder le trouble des êtres, pour mieux questionner notre époque ». Du grand Gorki « pour redonner des rêves à l’âme » et du grand Lacascade « pour redonner du souffle à l’homme ». Les Estivants Le 9 mai Théâtres en Dracénies, Draguignan 04 94 50 59 59 www.theatresendracenies.com > Brigitte Enguerand Truculent Sacha Guitry, Robin Renucci et Marianne Basler ? Comment ne pas se laisser prendre par cette comédie pétillante écrite par un auteur qui adore décortiquer avec acuité -et perfidie- la société et ses conventions sociales, les relations amoureuses et les jeux de pouvoir ? Tout ça sur un mode grinçant et drôle qui fait la marque Guitry, sans oublier le « pschitt » d’un parfum d’érotisme. Désiré Le 23 avril Le Carré, Sainte-Maxime 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com THÉÂTRE 23 Endiablé X-D.R Dans la tradition de la Commedia dell’Arte, La comédie de la folie met en scène le délire amoureux d’Adalia qui, à la recherche frénétique de l’idéal masculin, se travestit en homme, rencontre Fulvio, qui lui aussi est à la recherche de l’idéal féminin et se travestit en femme ! De cet imbroglio La comédie de la folie s’amuse avec délectation, mêlant scènes surréalistes et sketches, mime et acrobaties et même chant choral… La commedia della Pazzia Le 23 avril Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.com Pamphlétaire L’amour et la sexualité sont au cœur de la nouvelle fiction documentaire et théâtrale pour 2 femmes et 3 hommes de Lotfi Achour : un choix formel qui flirte avec le zapping télé et le cours d’éducation sexuelle, le show à la libanaise et les confessions intimes pour parler de ce qui ne se dit pas. La mise en scène, le ton incisif non dénué d’humour et la performance des acteurs font de Hobb Story Sex in the (Arab) City un spectacle pertinent contre la bêtise, la misogynie et l’homophobie. Hobb Story Sex in the (Arab) City Le 6 mai CNCDC Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com > Eric Legrand



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 1Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 2-3Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 4-5Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 6-7Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 8-9Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 10-11Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 12-13Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 14-15Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 16-17Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 18-19Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 20-21Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 22-23Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 24-25Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 26-27Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 28-29Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 30-31Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 32-33Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 34-35Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 36-37Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 38-39Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 40-41Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 42-43Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 44-45Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 46-47Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 48-49Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 50-51Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 52-53Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 54-55Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 56-57Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 58-59Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 60-61Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 62-63Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 64-65Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 66-67Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 68-69Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 70-71Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 72-73Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 74-75Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 76-77Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 78-79Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 80