Zibeline n°40 avril 2011
Zibeline n°40 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : menaces sur la culture... alerte !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 THÉÂTRE AU PROGRAMME Lutte Elisabeth Carecchio Célie Pauthe met en scène l’ultime pièce d’Eugène O’Neill, Long voyage du jour à la nuit, en un huis clos qui tient de la veillée mortuaire. Dans ce règlement de compte familial autobiographique se côtoient la mère dépressive et toxicomane, le père avare, le frère aîné, alcoolique et artiste raté, tous luttant contre les fantômes obsédants de leur passé dans l’atmosphère étouffante d’une chambre d’hôtel. Long voyage du jour à la nuit Du 5 au 12 mai La Criée 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Bach l’insoumis Serge Barbuscia met en scène un épisode ignoré de la vie de J-S Bach, lorsqu’à 32 ans, célèbre dans l’Europe entière, le compositeur est mis aux arrêts par le Prince de Weimar. 27 jours de détention pendant lesquels Bach refusera de céder aux exigences du pouvoir. « Ma musique n’est pas une monnaie d’échange. Mon œuvre est faite pour le bonheur de tous les hommes, pas pour le plaisir d’un seul, fût-il prince. » Une réflexion des plus modernes sur les rapports entre artiste et pouvoir. La Disgrâce de Jean-Sébastien o Bach Du 10 au 12 mai Le Gyptis 04 91 11 41 50 www.theatregyptis.com Le 16 avril Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.fr > X-D.R Souvenirs Le 21 e Festival Mai-diterrannée s’ouvre avec la traditionnelle Nuit de l’anarchie, hommage de Richard Martin à Léo Ferré, accompagné de Yerso au chant, et Levon Minassian au doudouk. Puis la cie Passeurs de Mémoires fera revivre un siècle d’Algérie française, entre banquet républicain et revue blanche, et plus particulièrement une année, 1930, où la France, coloniale et raciste, célébrait le centenaire de l’Algérie. 21 e Festival Mai-diterranée Du 6 au 21 mai Le Toursky 0 820 300 033 www.tousky.org Fin de rire Pour clore la manifestation Courage… rions !, et dans le cadre du festival Tendance clown initié par le Daki Ling dont il fait l’ouverture, le Merlan reçoit le comédien Jos Houben dans une conférence particulière et complètement folle qui tend à explorer les mécanismes du rire, tous les rires, ce qui, à n’en pas douter, se révèlera hilarant… L’art du rire Le 30 avril Le Merlan 04 91 11 19 20 www.merlan.org Singulier Le spectacle du GDRA créé cet été au Festival d’Avignon est singulier à plusieurs titres. Et fort, surtout pour les Marseillais, qui y retrouvent leur ville. Les trois portraits qui servent de toile de fond au questionnement sont particulièrement attachants, bouleversent le rapport au spectacle, à l’état d’artiste. Le (non) traitement théâtral est plus banal, un peu roublard… mais le rapport entre la réalité et sa représentation est franchement inouï. Allez-y voir, après un apéro à Saint Henri (à 19h30), pour commencer (spectacle à 21h). Singularités ordinaires Du 5 au 7 mai Le Merlan 04 91 11 19 20 www.merlan.org Navettes du centre ville à Saint Henri, puis jusqu’au théâtre Exorcisme Écrit, mis en scène et joué par Olivier Maltinti, du collectif Kati Bur, JR (me, myself and I) dresse le portrait sans concession, et autobio-inspiré, d’un parfait salaud, un pur capitaliste, un JR drogué aux « dépressions, euphories, trous noirs, vertiges, […] sentiments de toute puissance, hallucinations cauchemars » qui n’est que « la figure universelle de l’opportuniste sans états d’âme ». Un pamphlet politiquement incorrect et tragiquement drôle. JR (me, myself and I) o Du 5 au 7 mai La Minoterie 04 91 90 07 94 www.minoterie.org Phèdralida ? À priori aucun rapport entre Phèdre et Dalida ! Pourtant Yvan Romeuf écrit et met en scène un texte qui mêle chansons et alexandrins. Une actrice, dans sa loge, se prépare à jouer Phèdre, mais une chanson entendue lui trotte dans la tête. Il s’agit d’amour, de blessure, de solitude aussi. Anne Lévy se moule dans ce rôle sur une musique originale de Wilfrid Rapanakis-Bourg ; elle joue et elle chante des histoires d’amour qui se ressemblent, à des siècles de distance. Une si longue nuit du 12 au 30 avril Théâtre de Lenche 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info Moraliste Cosimo Mirco Maggliocca Dans Le neveu de Rameau, Diderot instaure un dialogue entre lui-même, le philosophe donc, et le neveu du compositeur Jean-Philippe Rameau, présenté comme artiste, fantasque, veule, cynique, drôle et séduisant. Dans cette conversation à bâtons rompus, la morale est abordée l’éducation, la musique, le génie, mais aussi la flatterie comme art de vivre, comme nécessaire compromis … Les comédiens sont accompagnés sur scène par Olivier Baumont au clavecin. Le neveu de Rameau Du 10 au 14 mai Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence 0 820 000 422 www.lestheatres.net Le 17 mai Théâtre Comœdia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Solitudes Mise en scène par Isabelle Nanty, la pièce de Fabrice Roger-Lacan, Quelqu’un comme vous, fait se confronter deux êtres qu’a priori tout sépare, et qui ne se connaissent pas, un grand patron du monde économique et un jeune homme de main ; sur la plage déserte peut commencer le jeu de massacre, légèrement puis avec gravité, jusqu’à mettre à jour les travers du monde moderne. Et pas seulement… Quelqu’un comme vous Du 17 au 28 mai Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence 0 820 000 422 www.lestheatres.net
THÉÂTRE 21 Utopique À l’aube du XXI e siècle, Rudolph Stroiber, qui est le chancelier allemand, propose à six millions de juifs de venir poursuivre leur vie en Allemagne, leur assurant gîte, couvert, nationalité et travail, pour tenter de racheter la honte qui pèse sur son peuple depuis les crimes nazis. Xavier Hérédia met en scène le texte d’Israël Horovitz, faisant jouer par trois comédiens une multitude de destins possibles, des rescapés de l’holocauste à l’ado pour qui le passé est une histoire floue. Lebensraum, espace vital Le 15 avril Théâtre Comœdia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Poésie Discours de l’Indien rouge et Une mémoire pour l’oubli sont deux textes magnifiques du poète palestinien Mahmoud Darwich. Le comédien et metteur en scène MohamedRouabhi en restitue avec force la poésie, évoquant la violence de la guerre et la souffrance de l’exil, que ce soit pour les Indiens d’Amérique ou pour les Palestiniens. Simple et bouleversant. Darwich, deux textes Le 11 et le 13 mai Théâtre Comœdia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Mémoire Drame sentimental par excellence, Hiroshima mon amour, de Marguerite Duras est ici mis en scène et scénographié par Christine Letailleur. Lors d’une brève liaison, Elle, actrice française venue au Japon tourner un film sur la paix, et Lui, architecte japonais rescapé de Hiroshima vont s’aimer. Christine Letailleur donne à « contempler […] la naissance d’un amour dans toute sa puissance voluptueuse, ses zones d’ombre et ses traits de lumière ». Hiroshima mon amour Le 3 et le 4 mai Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.com > X-D.R Will’s Slam Timon d’Athènes, Shakespeare and Slam, spectacle mis en scène par Razerka Ben Sadia-Lavant, est repris au Théâtre de Nîmes ; projet d’envergure, il propose la rencontre improbable et surprenante de la langue shakespearienne avec du slam urbain. Sur le plateau métamorphosé en ring imprévisible, les comédiens Denis Lavant et Marie Payen donnent la réplique à quatre pointures du rap et du slam, Mike Ladd, D’de Kabal, Casey et DoctorL. Timon d’Athènes, Shakespeare and slam Du 19 au 21 avril Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Hommage Fellag et Marianne Epin donnent vie aux nouvelles de l’humoriste écrites entre 1975 et 2001. C’est à Alger foisonne de personnages qui tentent tous de faire entendre leur voix dans un monde de chaos, auxquels Fellag rend hommage et donne vie. C’est à Alger Le 16 avril Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Mario del Curto Universel Le Théâtre du Millénaire est de retour avec un nouveau spectacle, Le Sultan est dans l’escalier, un texte de Gilles Ascaride qu’il joue avec Claire Deffilippi et Gérard Meylan. Dans un ancien immeuble bourgeois marseillais vit un vieil homme, descendant, dit-il, d’un souverain. Son histoire va croiser le Marseille colonial, celui de la guerre, et jusqu’au temps présent et Euroméditerranée, avec humour et émotion. Le Sultan est dans l’escalier Le 15 avril Espace Jean Ferrat, Septèmes-les-Vallons 04 91 96 31 00 Carnaval L’humoriste Didier Porte aime les gens, c’est lui qui le dit. Et il vaut mieux y croire pour apprécier pleinement l’acidité, l’insolence et la provocation des textes de ce satiriste décomplexé qui a toujours des choses à dire. L’actualité est toujours son créneau favori, qu’il analyse et explique sans prendre de pincettes. C’est gonflé et rafraîchissant ! Didier Porte aime les gens Le 6 mai Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Barrés Halory Goerger et Antoine Defoort, acteurs-musiciens et ingénieux bricoleurs détournent des objets du quotidien pour transformer les formes du futur. Un peu de science, un peu de fiction, voilà les deux termes réunis pour créer un spectacle foutraque, de câble et d’épée, qui fait se côtoyer un robot honteux souhaitant se convertir en humain, des plantes d’appartement et des poissons gonflables, une boîte en carton promesse de voyages intergalactiques… dans un univers très visuel et délirant ! & un spectacle de câble et d’épée Le 6 mai Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com > Julien Fournet Montage La pièce de Brecht, Un homme est un homme, se trouve transformée par la cie Cartoun Sardines en une cruelle fantaisie anticonformiste. Piochant dans l’esthétique BD, la troupe prend le parti de l’humour décalé, et s’appuie sur une mécanique comique implacable et des constructions hilarantes et improbables. Galy Gay, pêcheur embarqué dans une vie qui n’est pas la sienne, deviendra un soldat naïf et manipulé. Mais en gardant toujours à l’esprit la démonstration que faisait Brecht de la puissance du groupe face à l’individu. Un homme est un homme Le 17 mai Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Sur les planches Les temps sont durs pour le Festival de Théâtre amateur 13 dont la subvention a baissé... La 13 e édition se poursuit néammoins dans la bonne humeur et une bonne dose de militantisme. Rappelons que la FNCTA permet de promouvoir le spectacle vivant là où les compagnies professionnelles sont peu présentes… 04 91 61 15 37 www.fncta.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 1Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 2-3Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 4-5Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 6-7Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 8-9Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 10-11Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 12-13Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 14-15Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 16-17Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 18-19Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 20-21Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 22-23Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 24-25Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 26-27Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 28-29Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 30-31Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 32-33Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 34-35Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 36-37Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 38-39Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 40-41Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 42-43Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 44-45Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 46-47Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 48-49Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 50-51Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 52-53Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 54-55Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 56-57Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 58-59Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 60-61Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 62-63Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 64-65Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 66-67Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 68-69Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 70-71Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 72-73Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 74-75Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 76-77Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 78-79Zibeline numéro 40 avril 2011 Page 80