Zibeline n°39 mars 2011
Zibeline n°39 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Marseillaise, un chant révolutionnaire ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 DANSE AU PROGRAMME 3 jours à 2 Jean-Charles Verchere Le Ballet d’Europe propose à la Friche de se pencher en actes et en mots sur la forme du duo. La compagnie, qui continue à travailler, à partir des solides bases classiques de ses danseurs, sur des formes en créations, propose tout d’abord le 6 avril 5 workshops autour de thèmes divers : des moments de création et d’interprétation de leurs camarades dont les danseurs ont l’habitude, et qu’ils offrent avec une joie visible. Les 7 et 8 avril, 4 créations ou recréation du Ballet : un duo de Jean-Charles Gil autour de la question de la rencontre de l’altérité, un adage sensuel de Lazzini (qui dirigea le Ballet de Marseille dans les années 60) sur les accents passionnés de Malher, pas-de-deux qui fut créé par Claude Bessy et Georges Piletta en 1972 à l’Opéra de Paris. Mais il y aura aussi un duo masculin de Christophe Garcia, autour de la notion de jeunesse et de fougue, et une création de Francesco Nappa à partir de deux corps recouverts de latex… Dans l’après-midi du 8, Christine Rodès viendra parler de l’histoire du duo, du pas-de-deux ritualisé jusqu’à ses formes les plus théâtrales, duelles, duplices. À 18h. Trois jours pour le duo-danse Le Ballet d’Europe Du 6 au 8 avril La Friche, la Cartonnerie 04 96 13 01 12 www.balletdeurope.org Apesanteur Akys Projecte-#0.0 est un solo de Xavier Kim, au croisement des arts vivants et des arts électroniques, une petite fable kaléidoscopique urbaine. Le spectacle « cherche à traduire des réalités économiques, politiques et sociales de manière décalée, par l’image et le geste. » Xavier Kim joue avec et se joue de la gravité et pratique l’art du Body-Jockey qui consiste « à échantillonner avec son corps des émotions, mouvements, gestes, attitudes et autres postures corporelles pré-existantes […] » Akys Projecte-#0.0 le 7 avril Théâtre Comoedia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Humains Laissons-nous gagner par l’idiotie avec le chorégraphe Toméo Vergès et sa compagnie Man DrakeX, mais pas n’importe laquelle : « l’idiotie comme légitime défense, comme tentative de compréhension de soi et du monde qui nous entoure. » Tout un programme qui promet une douche fraîche et crue de la part des interprètes qui campent des personnages hauts en couleur qui manient le geste et la parole avec brio. Idiotas le 9 avril Théâtre Comoedia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Grâce Chorégraphe britannique d’origine bengladaise, Akram Khan mêle dans ses créations la danse indienne traditionnelle, la Kathak, et la danse contemporaine occidentale. Avec Gnosis il opère un retour aux sources, grâce à la Kathak, sur les thèmes de l’aveuglement, de l’obscurité, entre mythologie indienne et comics américains. Accompagné par cinq musiciens et chanteurs traditionnels. Gnosis le 12 avril Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr le 14 avril Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Richard Haughton Troublant Alain Buffard, artiste associé au Théâtre de Nîmes cette année, y donne une chorégraphie bouleversante créée en 2005, Les Inconsolés. Visages masqués, les trois danseurs réalisent un ballet de corps en théâtre d’ombre, racontant leurs jeux cruels lors d’accouplements sadiques. Entre tortures mutuelles et tentative de communication, les blessures intimes se devinent, devenant « jeux d’alliance et de désalliance ». Les Inconsolés le 1er avril Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Kawa Jeff Rabillon Temporalité Dans le cadre de la proposition dansée Pour un soir, le théâtre d’Arles programme deux soli qui interrogent mémoire et identité. Temps d’arrêt, interprété par Miguel Nosibor qui en est aussi le chorégraphe, défie le temps en déliant ses mouvements, attentif aux pauses, aux tremblements même, précis (voir p8) ; Hafiz Dhaou réinvente quant à lui un moment particulier, celui du café du matin, le Kawa, durant lequel on savoure le silence. Et dans un corps-à-corps avec le temps, la danse devient singulière. Temps d’arrêt et Kawa le 5 avril Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com Répertoire Le Ballet de Lorraine s’installe à l’Olivier et offre deux occasions de découvrir la richesse de son répertoire. Dans The Vile parody of address, 3 danseurs vont se rencontrer, et se déséquilibrer, sur une chorégraphie de William Forsythe et la musique de J.-S. Bach. Après l’entracte, le Ballet se lance dans Etcetera, sa dernière création dans laquelle Andrea Sitter éclaire quelques chefs-d’œuvre du XX e siècle grâce à différents soli. 14 danseurs rendent ainsi hommage à Meredith Monk, Martha Graham, Russell Maliphant, Andrea Sitter… The Vile parody of address et Etcetera Le 18 mars Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr Matière MOD programme deux événements à la Minoterie : Pu est un solo dansé par Laurent Pichaud, adapté de Room, pièce chorégraphiée par l’américaine Deborah Hay pour 7 performers français dont il faisait partie. Il est suivi de la projection d’un film de Barbara Sarreau, Joris Lachaise et Anne-Sophie Popon, Ici, « qui questionne la marche, le corps-danseur et le corpsvidéaste à travers une matière visuelle ramenée du Mali ». Barbara Sarreau sera par ailleurs accueillie en résidence de création par MOD du 18 au 30 avril. Pu et Ici Les 15 et 16 avril o Au Théâtre de La Minoterie 04 95 04 96 42 www.marseille-objectif-danse.org
IFS T.UN I)1S M USICACrX DU_r's'D.',r.'eL'aC bre5'.nYltf au TJ>éitreGuAu de Paurne V.., +.r:7Rk. 6J fPJf {]4^r NOTRE-DAME- DES-FLEU R5 lean Genetr Anto irle Boursei I ler ! ? u 7 au 9ui0.20ir Thëâtre du Gymnase idilO Rxr-Shaï, MNL j MOZART SCARLATTr HAYDN - CHOPIN -'SC 12 IABINE twldi 7r} mar.. ü 2rah Thlâtre duJeu de Paurrle Ophclïc Edna Stern, rL ; N{1 BRAHrJLS - CHOPIN ZIlrllif 4. Tltë5tre du Jeu de Pa u me DANSEURS DE CORDESie Quatuor Du 2211106 [7u 2 [7Vf ! i 2017 TiTëâtre du Je u de Pa urne aïliard,' ; 1OLûr ; crl ir Les années 4o â pari$, Pigalle et ASeitmartrer où le OEM est v1F saoendare l(.5yeux, al honlnaes writ pur`. I scu=lls, ma-Li-Ms ek sa 2ns, 4i oia justement un travcsti pot : nom dc aiwinc, un autre celui de Wrenilére Cammunlon, un leufla xroyou celul de Notre-darrie- des-r1e41i,et let, mil,i tausaiurir,aples I0 vie dAn urrklrKl Iaw,t1pew ductdx pha'liqur LE NEVEU DE RAMEAU Denis Diderot, filibblas Vaud 17r a 1,114+ 14 M.9.1.2017 Theâltre du Jeu de Paume LA COMÉDIE DES ERREURS Willia m Shakespeare, Dan Jemmett Ou LT caLl r6 c]vriJzaJr Théâtre du leu de Paurn,s,ret x Corde ; 3 Corde, x.ici ue11 li a u Th1h Îkrr : iIJ jr11 ! Jrn,I IJrrlrrrl 2firia, at:li [la dcmicrccrCakiarldc ces artitts aussi dcjantcs g talcn.ucux dans une misC en scénE par le n mae=tron Ala in 5achs. J"Ji4I LA'FEMME DANS LE SANG Georges Feydeau Richard &rxifleg. Du 29 i7of'S ou 2 aUrir 20i1 Thëâtre du Gymnase. Dan Jemmet, er. grand amateur lib l'hu mCxJr k2urleuilJr. IJr MunLhy Py{hoM1,f.lit r{'Uivr !' ; Irns]ni'r.r£'percutante etdiredela premii re et la phis caurte des comed"es de William Shakespeare. Un{ies plus nee a dialogue phi ; osophique d L)45 WAN. lt'I. (I ; I 11,11 ; 117* r}-:a',I I ! -.', l`.^.415 auL4i, I"YIr:,%4âÎ4+11 I www,a55ami,fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 1Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 2-3Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 4-5Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 6-7Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 8-9Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 10-11Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 12-13Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 14-15Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 16-17Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 18-19Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 20-21Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 22-23Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 24-25Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 26-27Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 28-29Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 30-31Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 32-33Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 34-35Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 36-37Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 38-39Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 40-41Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 42-43Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 44-45Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 46-47Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 48-49Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 50-51Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 52-53Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 54-55Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 56-57Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 58-59Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 60-61Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 62-63Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 64-65Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 66-67Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 68-69Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 70-71Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 72-73Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 74-75Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 76-77Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 78-79Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 80-81Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 82-83Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 84-85Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 86-87Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 88-89Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 90-91Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 92-93Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 94-95Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 96