Zibeline n°39 mars 2011
Zibeline n°39 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Marseillaise, un chant révolutionnaire ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 THÉÂTRE AU PROGRAMME Humains Témoignage Basée sur le livre éponyme et autobiographique de Nicole Castioni, Au bout de la nuit… est devenue une pièce dont Jérôme Bigo signe la mise en scène. Seule sur scène, Annette Lowcay est Nicole, une femme qui, avec courage et ténacité, a su se relever d’une jeunesse bousillée. Prostituée par amour pour un homme, droguée, elle se livre sans effet littéraire, avec des mots crus mais justes, raconte sa reconstruction, jusqu’au Parlement de Genève où elle est aujourd’hui juge et députée. Au bout de la nuit… Les 12 et 13 avril Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Quelques jours après la création à Paris, la cie Diphtong présente Kolik à Martigues. Troisième volet de la trilogie Guerre, après le versant concernant la société contemporaine et celui évoquant le conflit dans la sphère familiale, Kolik « met en scène l’individu face à lui-même au moment de sa mort », en dix-sept chapitres qui sont autant de thèmes abordés dans les textes de Rainald Goetz (traduits de l’allemand par Olivier Cadiot et Christine Seghezzi) mis en scène par Hubert Colas. Kolik Le 8 avril à 19h Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Réalité Sylvain Couzinet-Jacques L’économie mondiale vous malmène, vous pensez subir sans être suffisamment armés, il vous manque quelques connaissances de base ? Pascal Rambert et le philosophe Éric Méchoulan proposent Une (Micro) histoire économique du monde, dansée, donnant corps à la parole issue des ateliers d’écriture menés à Genevilliers. Quatre performeurs, accompagnés d’un groupe de personnes nonprofessionnelles, jouent des saynètes qui racontent l’histoire de l’économie, commentées par Éric Méchoulan qui réinvente là son discours en direct. Une (Micro) histoire économique du monde, dansée Le 8 avril à 21h Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Marc Helleboid Décodage Après Nathan le Sage reçue l’année dernière dans cette même salle, Laurent Hatat, avec sa cie Anima Motrix, poursuit son exploration de textes du répertoire du XVIII e siècle, et propose sa version du Barbier de Séville, avec une mise en scène résolument moderne –sans costumes d’époque, décor noir et sobre, deux fenêtres qui servent aussi aux projections vidéos, un piano à queue blanc, une vespa rouge…- mais sans jamais remplacer les mots de Beaumarchais. La précaution inutile ou Le Barbier de Séville Le 29 mars Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr Pierre Grosbois Eric Legrand Eternelle Première de ses mises en scène, il y a vingt ans, Max Gericke ou Pareille au même de Manfred Karge est en quelque sorte le spectacle fétiche de Michel Raskine. Avec Marief Guittier, l’actrice des débuts, il a décidé de la remonter tous les dix ans, pour l’interroger, l’approfondir. Et rejouer ce rôle d’une femme qui, pendant la crise économique de l’entre-deux-guerres décide de prendre l’identité de son mari qui vient de mourir, vivant alors les situations les plus insolites. Max Gericke ou Pareille au même Les 24 et 25 mars Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com Fantômes Luc Bondy met en scène une des pièces les plus connues de Ionesco, Les Chaises, farce tragique absurde sur la fin de vie et la mort. Deux vieux, dans une maison isolée, égayent habituellement leur solitude en ressassant inlassablement de vieilles histoires ; le vieil homme, auteur et penseur, détient un message universel qu’il va révéler à l’humanité et réunit, pour l’occasion, d’invisibles et éminents invités qui prennent place petit à petit sur les chaises mises à leur disposition jusqu’à envahir l’espace… Les Chaises Le 2 avril Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scnesetcines.fr Préclassique Créée l’été dernier à Avignon dans la Cour d’honneur du Palais des Papes, le Richard II de Shakespeare mis en scène par Jean-Baptiste Sastre tourne depuis quelques temps dans les salles de théâtre, des espaces plus à même de mettre en évidence le jeu subtil de Denis Podalydès, et de rendre plus audible la langue baroque et directe de Shakespeare. La Tragédie de Richard II Les 7 et 8 avril Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Christophe Raynaud de Lage - Festival d'Avignon Michel Cavalca%, - :. !. A
THÉÂTRE 31 Démultiplié Francis Huster est seul en scène pour reprendre la pièce de Marcel Aymé, La Traversée de Paris. Non seulement les rôles tenus par Gabin et Bourvil mais la totalité des personnages. Une performance physique dans laquelle Huster fait entendre d’une manière beaucoup plus sombre les questions de collaboration, de délation, d’étoiles jaunes, d’extermination, de haine au quotidien. La guerre d’une France contre une autre, la trouille dans tous les ventres, la rage dans quelques cœurs. Traversée de Paris Le 31 mars Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Interdits Cosimo Revisité par la compagnie Didascalie dans un décor contemporain et un cadre blanc, ce Phèdre de Racine retrouve la froide hystérie de la langue racinienne. Voix chuchotées, balancées, ou soudainement amplifiées donnent le tempo d’une mise en scène, signée Renaud Marie Leblanc, qui tient en haleine. Roxanne Borgnas interprète une Phèdre incandescente dans cette excavation des désirs proprement inavouables. Car avec Racine, les personnages ne sont pas coupables d’aimer mais de l’aveu qui les détruit. Phèdre Le 5 avril Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Marc Ginot 3 fois fou Alfredo Arias rend hommage à une star des cabarets madrilènes et argentins : Miguel de Molina, ami d’Eva Peron, sublime figure baroque de crudité gay et de détournement de l’imagerie maso catholique… Triplant son image et la désaxant en lignes épurées en noir, blanc et rouge, Arias pousse son extravagance dans les mots, l’hystérie des personnages et des situations, que les acteurs subliment en se gardant paradoxalement de l’excès… La musique est nettement moins réussie : les revues de l’époque se payaient de vrais musiciens et de vrais chanteurs… Tatouage Le 10 mars Salle Emilien Ventre, Rousset 04 42 29 82 53 www.rousset-fr.com les 18 et 19 mars Théâtre de Grasse 04 93 40 53 00 www.theatredegrasse.com le 22 mars Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr le 25 mars Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.com Cavaler Les 4 jumelles est un texte outrageusement absurde de Copi, où deux fois deux sœurs se coursent, se tuent, se droguent, se tuent, ressuscitent, se tuent, tremblent de froid, de désir, de haine, se tuent, et ne se taisent jamais. Christophe Chave en avait proposé une étape de travail très hystérique, ratant en partie l’ironie massacrante du dialogue pour s’attacher sans distance à sa morbidité. Il a repris sa mise en scène, cela le méritait. À revoir ! Les 4 jumelles Le 6 avril Théâtre Vitez, Aix 04 42 59 94 37 http://theatre-vitez.com Du 12 au 16 avril Les Bernardines 04 91 24 30 40 www.theatre-bernardines.org o Pacôme Poirier Mère souffrance Christophe Chave crée également un spectacle autour de la mère de Cosette, Fantine, l’ouvrière victime qui se prostitue et se mutile pour nourrir sa fille aux mains des Thénardier… Une misérable qui, contrairement aux autres figures hugoliennes, ne se révolte pas, et ne sort de sa condition que par la mort. Fantine(s) Les 29 et 30 mars Théâtre Vitez, Aix 04 42 59 94 37 http://theatre-vitez.com Deux fois deux C’est une des premières pièces de Shakespeare, inspirée des jumeaux de Plaute, et très peu montée parce qu’elle pose un problème de mise en scène délicat : il s’agit de représenter deux couples de jumeaux… Dan Jemmet en bousculateur iconoclaste du grand Will confie chaque couple gémellaire à un seul acteur, situe l’intrigue dans un décoreighties très disco… et s’amuse à ce jeu trouble d’identité et de désir ! La comédie des erreurs Les 29 et 30 mars Scène Nationale de Sète 04 67 74 66 97 www.theatredesete.com Du 14 au 16 avril Jeu de Paume, Aix 0 820 000 422 www.lestheatres.net Mario del Curto Femmes Daniel Veronese adapte et met en scène deux pièces d’Ibsen : Nora et Hedda sont deux épouses traversées par le sentiment de l’échec, victimes de la condition féminine infantilisante des bourgeoises de l’époque, mais coupables aussi, de leur propre soumission et compromissions. Daniel Veronese projette leurs conditions et leur prise de conscience dans un univers d’aujourd’hui, qui déplace les enjeux, et les éclaire. Hedda gabler et Maison de poupée Le 22 mars Théâtre du Bois de l’Aune, Aix 04 42 26 83 98 www.atpaix.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 1Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 2-3Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 4-5Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 6-7Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 8-9Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 10-11Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 12-13Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 14-15Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 16-17Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 18-19Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 20-21Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 22-23Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 24-25Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 26-27Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 28-29Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 30-31Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 32-33Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 34-35Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 36-37Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 38-39Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 40-41Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 42-43Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 44-45Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 46-47Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 48-49Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 50-51Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 52-53Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 54-55Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 56-57Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 58-59Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 60-61Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 62-63Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 64-65Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 66-67Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 68-69Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 70-71Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 72-73Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 74-75Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 76-77Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 78-79Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 80-81Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 82-83Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 84-85Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 86-87Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 88-89Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 90-91Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 92-93Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 94-95Zibeline numéro 39 mars 2011 Page 96