Zibeline n°38 février 2011
Zibeline n°38 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : la culture au coeur des enjeux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 THÉÂTRE AU PROGRAMME Grains de beauté Catherine Marnas met en scène les Lignes de failles de Nancy Huston… Le premier épisode, créé à Gap durant la saison dernière (voir Zib’29), était une leçon de théâtre, un régal d’intelligence, de sensibilité, d’émotion. Le début d’un voyage à rebours qui cette fois ira au terme : jusqu’à l’origine de la faille qui traverse quatre générations, et notre histoire contemporaine. D’un magnifique roman monde Catherine Marnas a su faire une saga théâtrale élégante qui instaure un rapport au récit tout à fait nouveau, et limpide. Une longue embarquée de plus de quatre heures, sans une seconde d’ennui… grâce à des comédiens au talent exceptionnel, à un amour sensible du texte, et une confiance volontaire dans les vertus de la fable. Lignes de faille Les 12 et 13 mars à 17h Théâtre de la Passerelle, Gap Le 18 mars à 19h Théâtres en Dracénie, Draguignan Le 24 mars, 1 re partie à 20h30 Le 25 mars 2 e partie à 20h30 Le 26 mars l’intégrale à 19h Théâtre Les Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Frontières Le spectacle était en « chantier d’écriture » lors des Rencontres à l’échelle aux Bancs publics en novembre (voir zib 36), le voilà achevé. De mon hublot utérin, je te salue humanité et dis blablabla… convoque les talents de Mustapha Bendofil au texte, de Julie Kretzschmar à la conception et la mise en scène, et Thierry Thieû Niang à la chorégraphie pour une partition partagée franco-algérienne qui croise les trajectoires et les histoires entre les deux pays. De mon hublot utérin… Le 8 mars Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.f Pierre Grosbois Réalisme Le metteur en scène argentin Daniel Veronèse adapte Une Maison de poupée de Ibsen, situant l’action à notre époque pour en souligner l’actualité toujours prégnante après des années de féminisme. Rebaptisée Le développement de la civilisation à venir, la pièce reste fidèle au texte d’Ibsen, faisant de Nora une jeune bourgeoise écervelée qui va peu à peu prendre conscience de son aliénation et des mensonges qui gangrènent son couple. Une mise en scène rythmée qui met à nu la brutalité des relations, et notamment des rapports hommes-femmes. Toujours actuel. Le développement de la civilisation à venir Le 16 mars Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com Les 18 et 19 mars Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com > > Sergio Chiossone Primal Après le retentissant et hilarant Cocorico qu’ils avaient lancé l’année dernière sur la scène nîmoise, Patrice Thibaud et Philippe Leygnac reviennent, accompagnés cette fois de l’incroyable Lorella Cravotta, avec Jungles. Le trio se fera fort de faire accepter à chacun ses reflexes de défense et de survie dans une jungle urbaine, animale ou sentimentale. Une partition essentiellement muette, qui prendra appui sur la musique de Philippe Leygnac pour l’occasion composée à partir d’instruments primitifs à cordes et à vent… Jungles Les 24 et 25 fév Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Celine Aubertin Révolutionnaire Marine Fromanger Le happening fichtrement talentueux et élaboré de la bande de jeunes comédiens masculins emmenés par Sylvain Creuzevault fait escale à Sète. Débordant d’inventivité, avec une façon très nouvelle d’aborder la scène et l’histoire… et quelques imperfections inhérentes à cette superbe jeunesse pétaradante (voir Zib 36). Mais le Comité de Salut Public est toujours vivant ! Notre terreur Du 21 au 25/2 Scène Nationale de Sète 04 67 74 66 97 www.theatredesete.com Hallucinant Entre théâtre et image-cinéma, Joris Mathieu et la Cie Haut et court explorent des espaces scéniques high-tech où la vidéo prédomine, créant des ambiances troublantes quasi irréelles pour faire entendre le texte d’Antoine Volodine, Des anges mineurs. Récit étrange et sublime de quelques centenaires nostalgiques du paradis égalitariste perdu, enfermées dans un hôpital expérimental… qui décident de donner vie à une poupée de chiffon ! Une expérience esthétique à la frontière du réel. Des anges mineurs Les 22 et 23 fév Théâtre de Sète 04 67 74 66 97 www.scenenationale-sete-bassindethau.com Déterré Un des chefs-d’œuvre du théâtre désespéré de Samuel Beckett est aussi un hymne à la vie. Oh les beaux jours est une œuvre infiniment tonique et puissante, à la fois drôle et bouleversante que la compagnie du Théâtre de l’Eveil présente pour une unique représentation au théâtre de la Colonne. Michel Abécassis dirige Stéphanie Lanier (Winnie) et Pierre Ollier (Willie) : sous l’apparente frivolité d’un discours se cache la chatoyante politesse du désespoir. Oh les beaux jours Le 15 mars Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr
THÉÂTRE 29 Pavé historique Nicolas Bonneau continue d’interroger la mémoire sociale et politique de notre époque et se fait conteur d’un certain mois de mai 68, à travers la parole de ceux qui ont vécu ces années. Nourri de la petite et de la grande histoire, il raconte et questionne. Figures connues et anonymes se mélangent pour restituer couleurs et émotions d’une époque qui se répercute sûrement, et se reflète sans doute, sur nos vies. Inventaire 68, un pavé dans l’histoire Le 11 mars Espace Robert Hossein, Grans 04 90 55 71 53 www.scenesetcines.fr Usine La classe ouvrière existe encore aujourd’hui en France, on a tendance à l’oublier d’après Nicolas Bonneau. Le conteur sort des clichés des années 50 pour réhabiliter la culture ouvrière, les familles, les métiers, les savoir-faire, les rêves… Réalisé grâce au collectage de paroles d’ouvriers dans les usines du Poitou Charentes en 2007, il mène une véritable enquête sociale sur le monde du travail. Sortie d’usine - Récits du monde ouvrier Le 12 mars Centre Culturel Marcel Pagnol, Fos-sur-Mer 04 42 11 01 99 www.scenesetcines.fr > Noces C’est LA jeune compagnie parisienne qui a le vent en poupe : après Notre Terreur la cie d’Ores et Déjà vient présenter une autre création collective… Au départ, le mariage de Lise et Léo. Puis le bonheur qui s’invite à la table, familles et amis rassemblés, les voix qui s’entremêlent comme des bouffées de paradis. Mais le silence, caché derrière cette allégresse, les non-dits sur le point d’être dits, vont faire basculer le repas au milieu de chants sidérants de beauté. Écrit à partir d’improvisations, le spectacle mis en scène par Sylvain Creuzevault, se maintient ouvert aux aléas de la représentation. Le père Tralalère Les 11 et 12 mars Scène Nationale, Cavaillon 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com V. Jousseaume Politicien La pièce de Jean-Claude Brisville évoque le souper entre deux hauts dignitaires, Joseph Fouché (Marc Olinger) et Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (Philippe Noesen) en juillet 1815. Un souper où l’on s’interroge sur la nature du gouvernement à donner à la France, en pleine débâcle, et où se révèlera, souvent à demi-mot, celle des protagonistes. Le théâtre des Capucins du Luxembourg opère avec ce souper un rapprochement avec l’actualité politique éclairant. Le Souper Du 10 au 12 mars Théatre du Chêne Noir, Avignon 04 90 82 40 57 www.chenenoir.fr Réinsertion Un trio d’acteurs poignants, mis en scène par Claude Viala, pour interpréter quelques tranches de la vie d’un jeune homme sans emploi (d’après les 7 jours de Simon Labrosse de Carole Frechette). Soutenu par ses amis, Léo le poète négatif et Nathalie obsédée par son développement personnel, Simon raconte ses idées pour se « réinsérer dans la vie active ». Une tentative, entre le comique de son existence et le tragique de son immense solitude, pour trouver sa place dans la société. Les 7 jours de Simon Labrosse Du 17 au 19 mars Théâtre des Halles, Avignon 04 90 85 52 57 www.theatredeshalles.com Final Inspiré de l’œuvre de Cesare Pavese, Hey Mambo ! raconte la nuit désenchantée d’un homme qui décide d’abandonner le Métier de vivre. Une fantaisie en forme de joyeuse veillée funèbre, une ronde grotesque, émouvante et drôle, autour d’un homme empêché de dire, en toute sérénité, adieu à la vie. Par la compagnie Dynamo théâtre, pour la deuxième année consécutive en résidence au Sémaphore. Hey Mambo ! Le 11 mars Théâtre le Sémaphore, Port-de-Bouc 04 42 06 39 09 www.theatre-semaphore-portdebouc.com Christophe Olinger Pascal François Romantique Dans une scénographie inouïe un comédien danseur s’ébroue, magnifique fils des ombres, des couleurs et des formes qui envahissent littéralement la scène. Il est question ici de la tentation romantique de l’exil solitaire, de l’appel du désert, du recours contemporain aux forêts symboliques. Mais la partition de Therminarias se débat avec la diatribe, trop verbeuse pour le théâtre de Michel Onfray. On en vient parfois à souhaiter le recours au silence… Le recours aux forêts Le 26 fév Le Carré Gaumont, Ste-Maxime 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com Deux en un Le dédoublement du Docteur Jekyll est un mythe passionnant, Denis Podalydès un acteur époustouflant qui produit ici une performance physique inattendue… Reste que, même si le texte de Christine Montalbetti est intéressant, l’adaptation scénique en solo manque d’épaisseur, et de personnages secondaires… Le cas Jekyll Les 7 et 8 mars Théâtre en Dracénie, Draguignan 04 94 50 59 59 www.theatresendracenie.com Vivifiant Marivaux téléporté au cœur des années 50 ? Jean- Luc Revol et sa troupe réussissent ce pari audacieux car les histoires d’amour sont éternelles… La pièce surfe sur des airs endiablés de mambo, se pare de costumes aux couleurs de bonbons acidulés, le rythme ne faiblit pas, bref, cela ressemble à un roman-photo sentimental mais c’est toujours du Marivaux. Le préjugé vaincu Le 18 fév Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.com Le 19 fév Le Carré, Sainte-Maxime 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 38 février 2011 Page 1Zibeline numéro 38 février 2011 Page 2-3Zibeline numéro 38 février 2011 Page 4-5Zibeline numéro 38 février 2011 Page 6-7Zibeline numéro 38 février 2011 Page 8-9Zibeline numéro 38 février 2011 Page 10-11Zibeline numéro 38 février 2011 Page 12-13Zibeline numéro 38 février 2011 Page 14-15Zibeline numéro 38 février 2011 Page 16-17Zibeline numéro 38 février 2011 Page 18-19Zibeline numéro 38 février 2011 Page 20-21Zibeline numéro 38 février 2011 Page 22-23Zibeline numéro 38 février 2011 Page 24-25Zibeline numéro 38 février 2011 Page 26-27Zibeline numéro 38 février 2011 Page 28-29Zibeline numéro 38 février 2011 Page 30-31Zibeline numéro 38 février 2011 Page 32-33Zibeline numéro 38 février 2011 Page 34-35Zibeline numéro 38 février 2011 Page 36-37Zibeline numéro 38 février 2011 Page 38-39Zibeline numéro 38 février 2011 Page 40-41Zibeline numéro 38 février 2011 Page 42-43Zibeline numéro 38 février 2011 Page 44-45Zibeline numéro 38 février 2011 Page 46-47Zibeline numéro 38 février 2011 Page 48-49Zibeline numéro 38 février 2011 Page 50-51Zibeline numéro 38 février 2011 Page 52-53Zibeline numéro 38 février 2011 Page 54-55Zibeline numéro 38 février 2011 Page 56-57Zibeline numéro 38 février 2011 Page 58-59Zibeline numéro 38 février 2011 Page 60-61Zibeline numéro 38 février 2011 Page 62-63Zibeline numéro 38 février 2011 Page 64-65Zibeline numéro 38 février 2011 Page 66-67Zibeline numéro 38 février 2011 Page 68-69Zibeline numéro 38 février 2011 Page 70-71Zibeline numéro 38 février 2011 Page 72-73Zibeline numéro 38 février 2011 Page 74-75Zibeline numéro 38 février 2011 Page 76-77Zibeline numéro 38 février 2011 Page 78-79Zibeline numéro 38 février 2011 Page 80