Zibeline n°38 février 2011
Zibeline n°38 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : la culture au coeur des enjeux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
CarmenSeitas et les femmes ouvrières >Théàtre I débat, expositions 7 mars à Marseille et 9 mars à Aix, 18h30 Journée internationale des femmes Archives départementales des Bouches-du-Rhône CONSEIL GENERAL gOUCE
. POLITIQUE CULTURELLE Colloque Drac, Opéra de Marseille 5 Marseille Centre 6, 7 Les musiques actuelles 8, 9 Sciences et économie 10 Le MuCEM 11 Entretien avec Gérard Noiriel 12, 13 THÉÂTRE La Minoterie, le Gymnase, les Bernardines 14 La Friche, Sirènes et midi net, Théâtre du Petit Matin, Toursky 16 La Criée, le Lenche, le Gyptis 18, 19 Jeu de Paume, Toursky 20 Vitez, Parvis des arts 21 Martigues, Aubagne 22 Arles 23 Avignon, Istres, Château-Arnoux 24, 25 Au programme 26 à 29 DANSE Aubagne, Pavillon Noir, Merlan 30 Nîmes, GTP 31 Avignon, Draguignan 32 Au programme 33 MUSIQUE Opéra 34, 35 Chambre, récital 36, 37 Symphonique, contemporaine 38, 39 Au programme 40 à 45 Actuelle 46, 47 JEUNESSE Musée Ziem, Prix des lycéens et apprentis 48 Toursky, Cavaillon, Port-de-Bouc 49 Pavillon Noir, Massalia, Ouest Provence, Berre 50 Massalia, Le Revest, Sainte Maxime 51 Au programme 52, 53 Livres 54, 55 ARTS VISUELS Arles, Aix-en-Provence 56 Toulon, Aubagne 57 Au programme 58, 59 CINEMA Les rendez-vous d’Annie 60 Manosque, les Variétés 61 ICI, semaine du son, Institut de l’image 62 Les Variétés, Clermont-Ferrand 63 LIVRES Rencontres 64 à 66 Littérature 67 à 69 Livres/disques 70, 71 Livres/Arts 72, 73 RENCONTRES Au programme 74, 75 Où sont les arts ? Le sentiment de beauté est la chose la plus précieuse du monde, et la plus volatile. On peut passer des journées, des années, une vie sans y toucher, mais il peut surgir sans qu’on y songe, et vous saisir soudain. Les philosophes depuis des millénaires cherchent à en définir la source : imitation, perfection, harmonie, transcendance, satisfaction d’un désir inconscient… tous nous disent qu’il nous est nécessaire, et fait de nous des humains. On peut l’éprouver sans recours à l’art, au détour d’une ascension, d’un sourire, en admirant le visage ébloui de cette jeune femme qui repeint en vert, au petit matin, les barrières de la Place Tahrir. Certains l’expérimentent dans une passe de footballeur, les décors factices de Disneyland, les clips d’ados attardés aux coiffures voluptueusement sculptées. D’autres dans la violence exhibée, la pornographie, les indécents déballages de joie des jeux télévisés, de la télé réalité. Les portes d’accès au sentiment de beauté varient, et ne se valent pas toutes… Mais il est certain que les artistes se coltinent à ça. À bras-lecorps, quotidiennement. Pour le faire surgir d’une réplique, d’une dynamique d’archet, de l’exacte échelle d’un plan, d’une couleur, d’un corps qui s’élève. Et par la conjonction de tout cela, pensé ensemble, travaillé, répété, ressenti. Le sentiment de beauté est fragile. Celui que l’on construit pour le faire éprouver à l’autre est plus ténu encore, plus rare et inestimable. Il témoigne de l’état du monde selon l’endroit où il s’épanche, son degré de douleur et d’ordure, son amplitude, sa profondeur, son chatoiement. C’est cette beauté-là que les artistes nous offrent. Par leur travail, leurs souffrances, leurs plongées intimes, leur nombrilisme, leur sensibilité instinctuelle et leurs agaçants aveuglements. Et parce que la beauté qu’on ne peut atteindre brûle ceux qui la regardent avec envie, les hommes de pouvoir, souvent, amputent les ailes d’Icare. Ceux qui nous gouvernent aujourd’hui mutilent les artistes en les privant des moyens minimaux de production, en les maintenant dans une précarité déstabilisante, en les poussant à la marge des maisons d’art gouvernées par des technocrates plus ou moins éclairés qui les protègent, ou les assèchent. En leur demandant de construire des projets, et non des œuvres, et de résoudre les problèmes de la cité, ce qu’ils ne peuvent faire qu’incidemment. Et en appelant sur eux l’opprobre et la méfiance, alors qu’ils ont tant besoin d’être aimés. Le monde change. Là-bas, sur l’autre rive, ici, bientôt. Il faut que les artistes puissent nous aider à le rêver. AGNÈS FRESCHEL HISTOIRE Echange et diffusion des savoirs 76 ABD Gaston Defferre, le Pharo 77 ADHÉRENTS 78 RetrouveZ nos éditions précédentes sur www.journalzibeline.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 38 février 2011 Page 1Zibeline numéro 38 février 2011 Page 2-3Zibeline numéro 38 février 2011 Page 4-5Zibeline numéro 38 février 2011 Page 6-7Zibeline numéro 38 février 2011 Page 8-9Zibeline numéro 38 février 2011 Page 10-11Zibeline numéro 38 février 2011 Page 12-13Zibeline numéro 38 février 2011 Page 14-15Zibeline numéro 38 février 2011 Page 16-17Zibeline numéro 38 février 2011 Page 18-19Zibeline numéro 38 février 2011 Page 20-21Zibeline numéro 38 février 2011 Page 22-23Zibeline numéro 38 février 2011 Page 24-25Zibeline numéro 38 février 2011 Page 26-27Zibeline numéro 38 février 2011 Page 28-29Zibeline numéro 38 février 2011 Page 30-31Zibeline numéro 38 février 2011 Page 32-33Zibeline numéro 38 février 2011 Page 34-35Zibeline numéro 38 février 2011 Page 36-37Zibeline numéro 38 février 2011 Page 38-39Zibeline numéro 38 février 2011 Page 40-41Zibeline numéro 38 février 2011 Page 42-43Zibeline numéro 38 février 2011 Page 44-45Zibeline numéro 38 février 2011 Page 46-47Zibeline numéro 38 février 2011 Page 48-49Zibeline numéro 38 février 2011 Page 50-51Zibeline numéro 38 février 2011 Page 52-53Zibeline numéro 38 février 2011 Page 54-55Zibeline numéro 38 février 2011 Page 56-57Zibeline numéro 38 février 2011 Page 58-59Zibeline numéro 38 février 2011 Page 60-61Zibeline numéro 38 février 2011 Page 62-63Zibeline numéro 38 février 2011 Page 64-65Zibeline numéro 38 février 2011 Page 66-67Zibeline numéro 38 février 2011 Page 68-69Zibeline numéro 38 février 2011 Page 70-71Zibeline numéro 38 février 2011 Page 72-73Zibeline numéro 38 février 2011 Page 74-75Zibeline numéro 38 février 2011 Page 76-77Zibeline numéro 38 février 2011 Page 78-79Zibeline numéro 38 février 2011 Page 80