Zibeline n°37 janvier 2011
Zibeline n°37 janvier 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de janvier 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : le partage des arts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 CINÉMA RENDEZ-VOUS D’ANNIE VITROLLES Du 19 au 25 janvier se tient le festival AFCAE - Télérama. Comme douze cinémas de la région, l’Alhambra Ciné Marseille vous donne l’occasion de voir les films que vous avez « loupés » ou que vous avez envie de revoir : Mammuth de Gustave Kervern et Benoît Delepine ; Poetry de Lee Chang Dong ; Des hommes et des Dieux de Xavier Beauvois ; Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu de Woody Allen ; Dans ses yeux de Juan José Campanella ; Tournée de Mathieu Amalric ; Fantastic Mr Fox de Wes Anderson et Les Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz. Pour connaître le programme, contactez les salles de votre ville : à Aix, Le Renoir et le Mazarin ; à Apt, le Cinemovida ; à Briançon, l’Eden Studio ; à Forcalquier, Le Cinématographe ; à Gardanne, Le 3 Casino ; à Manosque, le Lido ; à Nîmes, Le Sémaphore ; à Pertuis, Le Lubéron ; à Toulon, Le Royal ; à Vaison la Romaine, le Palace. Alhambra Ciné Marseille 04 91 03 84 66 www.alhambracine.com Tournee de Mathieu Amalric Le 21 janvier à 21h30 à La Maison du Peuple Kurde, Peuple et Culture propose la projection de Lumumba, la mort du prophète de Raoul Peck suivie d’une discussion. Le 22, à partir de 19h, ce seront des témoignages sur la création cinématographique aujourd’hui en présence d’Olivier Barlet, directeur d’Africultures et avec la participation d’Antoine Tsitungu Kongolo, auteur de l’anthologie Poète ton silence est un crime. Projection de Kukan Kurcia (Le cri de la tourterelle) de Sani Elhadj Magori et d’Un transport en commun, le road movie musical de Dyana Gaye. Peuple et Culture Marseille 04 91 24 89 71 www.peuple-et-culture.org'Le 24 janvier à 20h30 à l’Utopia-Manutention à Avignon, Cuba, une utopie blessée de Renaud Schaack : à travers un voyage dans l’histoire et ses tumultes, ce film propose une réflexion sur les ambitions et les difficultés d’une politique culturelle émancipatrice. La projection sera suivie d’une rencontre avec Ana Maria Sanchez, directrice de la Maison Victor Hugo de La Havane. 04 90 82 65 36 www.cinemas-utopia.org/avignon'Les Mardis de la Cinémathèque proposent, le 18 janvier à 19h, au CRDP, Et Vogue le navire de Fellini. Le 25, ce sera Les Espions de Clouzot. Cela continue dès le 1er février avec Forfaiture de Cecil B de Mille ; puis la cinémathèque se fera plus littéraire avec, le 8, Zazie dans le métro de Louis Malle d’après Queneau, et le 15 Hiroshima mon amour d’Alain Resnais d’après Duras. La Cinémathèque de Marseille 04 91 50 64 48'Le 21 janvier à 18h30, Attac Pays d’Arles organise une projection débat à la Salle de conférence de Saint- Martin-de-Crau : Water Makes Money, le documentaire réquisitoire contre les multinationales de l’eau de Leslie Franke et Herdolor Lorenz. http://local.attac.org/13/arles'Le 21 janvier à 20h30 au cinéma Renoir à Martigues, soirée débat autour du film Cheminots, avec un des réalisateurs, Luc Joulé, Robert Mencherini, historien, et des membres du CE Cheminots – PACA. Le 1er février à 18h30, toujours au cinéma Renoir à Martigues, en partenariat avec le Café Citoyen de Provence, soirée Mondialisation que faire ? : projection du film de Coline Serreau, Solutions locales pour un désordre global, suivi d’un débat animé par l’économiste Fabrice Aubert en présence de représentants des AMAP. Cinéma Jean Renoir 04 42 44 32 21 http://cinemajeanrenoirblogspot.com Le 25 janvier à 19h au cinéma le Pagnol à Aubagne, en partenariat avec le FIFA, le département SATIS, propose une projection de Farinelli en présence du réalisateur Gérard Corbiau, suivie d’une discussion et d’un débat autour du travail réalisé sur le son. Cinéma le Pagnol 08 92 68 81 13 SATIS/Université de Provence http://satis.univ-provence.fr Le 27 janvier à 20h, en partenariat avec le cinéma Prado, l’association Cinépage propose Stranger than Paradise de Jim Jarmush : Eva quitte la Hongrie et retrouve son cousin Willie, installé depuis 10 ans aux États-Unis. Inadaptés à cette terre de désillusions, ils partent de Miami découvrir le paradis de la Floride, royaume du jeu et dernier espoir d’un exil douloureux. Cinépage 04 91 85 07 17 www.cinepage.com Stranger than paradise de Jim Jarmusch Le 27 janvier à 18h00 à l’Institut Culturel Italien, à l’occasion du Jour de la Mémoire projection du film Hôtel Meina de Carlo Lizzani, inspiré par des faits réels au lendemain de l’armistice du 8 septembre 1943… Le 1er février à 18h00, pour le 150 e anniversaire de l’Unité de l’Italie, l’Institut Culturel Italien, en collaboration avec le Consulat Général d’Italie et avec Le Museo Centrale del Risorgimento de Rome, présente 1860 d’AlessandroBlasetti précédé de deux documents rares : La Presa di Roma de Filoteo Alberini, premier film muet Italien et Il piccolo Garibaldino. Le 8 février à 18h00, ce sera Piccolo mondo antico (Le Mariage de minuit) de Mario Soldati avec Massimo Serato, Alida Valli… Institut Culturel Italien 04 91 48 51 94 www.iicmarsiglia.esteri.it Le 28 janvier à 20h30, l’occasion de la rencontre avec Edmonde Charles-Roux organisée par les Écritures croisées, l’Institut de l’Image propose de revoir Oublier Palerme, l’adaptation de son premier roman, Prix Goncourt en 1966, de Francesco Rosi avec James Belushi, Mimi Rogers, Vittorio Gassman… : Carmine Bonavia, d’origine sicilienne, a posé sa candidature à la mairie de New York. Le thème principal de sa campagne électorale est la lutte contre la drogue. Fasciné par son pays d’origine, il part en voyage de noces à Palerme… Institut de l’Image 04 42 26 81 82 www.institut-image.org Oublier Palerme de Francesco Rosi Le 28 janvier à 17h à l’Alcazar, en partenariat avec Cinémémoire et la Cinémathèque de Marseille, projection de films rares sur l’eau en Provence : des courts métrages réalisés par Cinémémoire ; Débordements à Pelissanne de Raymond Menjelou ; Serre-Ponçon de Jacques Hubinet… Alcazar 04 91 55 90 00 www.bmvr.marseille.fr'Le 28 janvier à 20h30 à l’Alhambra Cinémarseille, le chorégraphe Michel Kélémenis animera un débat après la projection de Les Rêves dansants d’Anne Linsel et Rainer Hoffmann(voir Zib 35) : en 2008, Pina Bausch, quelques mois avant sa mort, décide de reprendre son spectacle Kontakthof avec des adolescents qui n’ont jamais dansé… Le 2 février à 20h30, à l’Alhambra, Jean-Pierre Thorn présentera 93, la belle rebelle, une épopée du rock au slam en passant par le punk et le hip hop, incarnant un demi-siècle de résistance musicale en Seine- Saint-Denis…
CINÉMA 53 Le 28 janvier à 20h au Variétés, en collaboration avec l’Institut Paoli-Calmettes, Projection de Ma compagne de nuit d’Isabelle Brocard en présence de la réalisatrice et d’Emmanuelle Béart. Julia, architecte en apparence comblée, décide d’employer une aide ménagère. Mais la jeune fille comprendra très vite que Julia est atteinte d’un cancer en phase terminale et a besoin de compagnie pour finir ses jours. Un lien puissant va peu à peu unir les deux femmes qui partageront ces derniers moments de vie... Les Variétés, Marseille 04 96 11 61 61 Polar, vous avez dit polar ? Le 29 janvier de 15h à 20h30, à La Friche, clôture de la Semaine du Son autour des films de Robert Guédiguian, 17 opus de 1980 à 2011. À 15h, projection et rencontre autour de Lady Jane. À 18h, débat rencontre avec Vincent Commaret et Valérie Meffre, monteurs son, Benoit Ivanesco, Laurent Lafran, Gérard Lady Jane de Robert Guediguian Lamps, ingénieurs du son, Gérard Meylan, comédien et Bernard Sasia, chef monteur. La Cartonnerie - Friche la Belle de Mai 04 95 04 95 04 SATIS/Université de Provence http://satis.univ-provence.fr Le 1er février à 20h, au cinéma Variétés, en avant-première en collaboration avec la région PACA, Carancho de Pablo Trapero, avec Ricardo Darin, Martina Gusman, en présence de Thierry Frémaux, Délégué Général Festival de Cannes. Sosa, un avocat véreux, un « carancho », profite sans scrupules des victimes des accidents de la circulation à Buenos Aires et s’enrichit grâce aux assurances et à la corruption. Un soir, il rencontre Lujan, une jeune urgentiste qui essaye de sauver la vie d’un homme. Les Variétés, Marseille 04 96 11 61 61 Du 3 au 5 février, à l’Atrium de Salon se tient le 2 e festival international du Film des droits de l’homme organisé par plusieurs associations. Les quatre documentaires programmés, parmi lesquels Les enfants perdus de M’Bour de Daniel Grandclément sur les droits de l’enfant au Sénégal, ont été sélectionnés au Festival de Paris. 04 42 64 20 20 www.salondeprovence.fr Les enfants perdus de M'Bour de Daniel Grandclement Le 10 février à 20h30, à l’Alhambra, projection de 7 courts métrages sélectionnés pour le César du meilleur film d’animation parmi lesquels Chienne d’histoire de Serge Avédikian, Matières à rêver de Florence Miailhe, Mémoire fossile d’Arnaud Demuynck et Anne-Laure Totaro… Alain Ughetto, primé en 1984 pour La Boule animera la soirée. Alhambra Cinémarseille 04 91 03 84 66 www.alhambracine.com., Appel à candidature : compétition de courts métrages tournés en Provence pour le 9 e festival Provence Terre de Cinéma qui aura lieu à Rousset du 28 avril au 1er mai. Les films doivent être envoyés avant le 1er février aux Films du delta, 2 rue Marie Mauron 13790 Rousset 04 42 53 36 39 www.filmsdelta.com Les tontons flingueurs de Lautner Du 8 au 13 février se tiendra au Cinéma Les Lumières de Vitrolles, la 2 e édition de Polar en Lumières. Au programme, littérature, théâtre, musique et cinéma En ouverture, le 8 février à 19h, zoom sur le polar algérien. Une table ronde réunira le parrain de la manifestation, Yasmina Khadra, directeur du Centre culturel algérien de Paris, également romancier et auteur de polars, Adlène Meddi, rédacteur en chef d’El Watan week end à Alger et auteur d’une très remarquée Prière du Maure (éd Jigal, voir Zib’30), et Okacha Touita, réalisateur du film Morituri, d’après le roman de Yasmina Khadra, dont la projection suivra le débat. Durant la guerre civile qui déchire l’Algérie, le commissaire de police Brahim Llob traque les islamistes dont il devient la cible. Son directeur l’oriente vers Ghoul Malek, un ancien potentat du régime, qui le charge de retrouver sa fille disparue. Dans le contexte actuel de manifestations et de mécontentement populaire en Algérie, nul doute que les discussions seront animées et qu’il y aura à dire sur le rôle d’éveilleur de conscience et de scrutateur social du polar, en littérature comme au cinéma. Le 10 février, ce sera une soirée en compagnie de Cédric Anger, ancien critique aux Cahiers, scénariste et réalisateur, dont seront proposés deux films : à 18h30, Le Tueur avec Gilbert Melki, Grégoire Colin et Mélanie Laurent, et à 20h45 L’avocat. Les projections seront suivies d’une rencontre avec le réalisateur, en présence de Mathieu Croizet et d’André Fortin, tous deux professionnels de la justice (Croizet est avocat, Fortin juge d’instruction), et auteurs de romans policiers. Le 11 à 18h30 débutera une soirée hommage au grand Ventura avec la projection de Cent jours à Palerme de Giuseppe Ferrara : la chronique de la vie du « préfet antimafia », le général Dalla Chiesa, interprété par Lino, de sa nomination à Palerme en mai 1982 jusqu’à son assassinat en septembre, tournée sur les lieux mêmes où les évènements se sont déroulés. Et à 20h45, Les Tontons flingueurs de Lautner, un classique dont on ne se lasse pas ! La projection sera suivie d’une rencontre avec Clélia Ventura, la fille de Lino. Le 12 à 17h, un film de Frédéric Cérulli, Le thanato, avec Gérard Meylan et Chantal Lauby, ouvrira les festivités qui se poursuivront jusqu’à l’aube avec la reprise de la programmation du festival, plus quelques surprises, lors d’une grande nuit du polar. Le 13 février, en clôture et en avantpremière, L’art d’aimer à Marseille de Frédéric Vignale, adapté du roman très overlittéraire d’Henri-Frédéric Blanc, en présence de l’équipe du film, Serge Scotto, Sophie Garagnon, Gilles Ascaride, HF Blanc, Elisa Sanz... Toute la semaine, de nombreux auteurs tiendront salon pour rencontrer le public et dédicacer leurs ouvrages dans le hall du cinéma. Le jeune public ne sera pas oublié : spectacle le mercredi, ciné-goûter le dimanche avec Une vie de chat (voir p 44). Les écoliers de CM2 de la ville, que Jean-Luc Luciani a aidés à rédiger des nouvelles policières viendront aussi signer leur ouvrage. Entre les lignes, sur les écrans, pour tous les âges, avec en prime quelques concerts, le polar sera assurément sous les feux de la rampe ! ANNIE GAVA ET FRED ROBERT Cinéma Les Lumières 04 42 77 90 77 www.cinemaleslumieres.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 1Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 2-3Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 4-5Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 6-7Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 8-9Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 10-11Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 12-13Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 14-15Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 16-17Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 18-19Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 20-21Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 22-23Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 24-25Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 26-27Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 28-29Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 30-31Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 32-33Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 34-35Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 36-37Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 38-39Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 40-41Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 42-43Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 44-45Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 46-47Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 48-49Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 50-51Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 52-53Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 54-55Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 56-57Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 58-59Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 60-61Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 62-63Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 64-65Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 66-67Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 68-69Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 70-71Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 72-73Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 74-75Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 76-77Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 78-79Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 80