Zibeline n°37 janvier 2011
Zibeline n°37 janvier 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de janvier 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : le partage des arts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 ÉDUCATION Sur les ailes de mille et une nuits Les adolescents seraient à mille lieux de l’art contemporain… Pourtant, quand des accompagnements sont mis en place, ils se piquent au jeu avec une curiosité rarement démentie. C’est le cas des collégiens qui participent au projet Les Nouveaux Collectionneurs 1. Pour sa troisième année, le programme concerne des élèves de 4 e et de 3 e de 5 collèges 2 du département 13 autour d’un objectif : constituer une collection publique d’art contemporain. Un pari ambitieux qui nécessite un protocole rigoureux, l’appui des enseignants d’arts plastiques, de français, des documentalistes, et dont les premiers résultats sont encourageants : en deux ans, le fonds s’est enrichi d’une trentaine de pièces de 22 artistes, chaque classe ayant géré un budget d’acquisition de 10 000 euros par an alloué par le Conseil Général 13, et défendu ses choix devant une commission d’experts. Accrochées chaque fin d’année dans les collèges concernés par l’opération, les œuvres devraient faire l’objet d’une exposition collective en 2013. Il est même envisagé d’inventer une nouvelle forme de prêt, à l’image d’une artothèque, pour faire sortir les œuvres des établissements et les exposer PRÉAU DES ACCOULES NOUVEAUX COLLECTIONNEURS En introduction à l’exposition L’Orientalisme en Europe : de Delacroix à Matisse qui aura lieu à la Vieille Charité à partir de mai, le Préau des Accoules propose aux enfants de circuler en tapis volant pour visiter l’Orient, sa civilisation, ses parfums. « Il s’agit de parler de l’Orient avant l’arrivée des occidentaux, précise Laurence Rossellini, responsable du lieu. La préparation de nos expositions nécessite deux ans : conception, recherche des œuvres, élaboration des présentoirs, des jeux pour les enfants. C’est nous qui fabriquons presque tout. Pour celle-ci nous avons choisi le thème du voyage, avec les caravanes des marchands qui traversent la région ». Aujourd’hui les jeunes enfants du Centre aéré de La Tour d’Aigues découvrent cet univers. Dès l’entrée ils sont transportés dans l’imaginaire : un tapis-volant à roulettes les propulse par petits groupes au pied d’un dromadaire immense fabriqué pour la circonstance. Ils atterrissent au 18 e siècle, sous le règne du grand calife Haroun al Rachid, contemporain de Charlemagne. Le marchand Ali Cogia part de Bagdad pour La Mecque, puis visite Le Caire, les rives du Nil, Jérusalem, les régions bordées par l’Euphrate et le Tigre ; une carte au sol permet de suivre l’itinéraire et découvrir l’immensité d’un territoire uni par une même langue, la même religion et la même monnaie. Plusieurs vitrines proposent des objets prêtés par des musées de la région : la maison avec son tapis, ses instruments de musique, des objets du quotidien commes les babouches, les plats ; le jardin représenté par des céramiques des musées Grobet-Labadié et Granet ; une lampe de mosquée du 19 e aux délicates arabesques... Un des clous de l’exposition est le tableau de La danseuse au tambourin du Musée de Carpentras : peint en Perse il y a 200 ans, il témoigne de l’influence de l’Occident sur les artistes car il a été réalisé à l’huile sur une grande toile, contrairement aux miniatures plus anciennes. Pour finir, des jeux proposent aux Philippe Chitarrini, Les yeux de la meduse, 2010, technique mixte, dimensions variables accompagnées d’argumentaires écrits par les jeunes… En attendant, le Bureau des compétences et désirs balise le chemin de la connaissance, au plus près de leurs questionnements, en les conduisant à la prise de responsabilité. Ils accumulent information et documentation, appréhendent outils méthodologiques et historiques nécessaires à l’appréciation enfants de vêtir des personnages à l’orientale avec bijoux, turbans, babouches, de composer des dessins géométriques ou des arabesques, de comparer les écritures. Une place est réservée au fac-similé d’une page du manuscrit syrien du 14 e siècle qui a permis la traduction et la publication d’Antoine Galland en 1704 mettant l’Orient au goût des élégantes et des artistes. CHRIS BOURGUE Art, pédagogie et citoyenneté des œuvres, analysent et argumentent au fil des 12 séances du programme, tantôt en classe tantôt sur le terrain (galeries, ateliers parfois, musées, lieux ressources). « Tout le monde joue le jeu, souligne Yannick Gonzalez du Bureau des compétences et désirs, très vite les élèves qui sont effrayés au départ sont partie prenante à 90% car ils sont responsables de leurs choix ». Immergési. c :o, c r_.. Carreau de bordure Perse 18 e siècle collection musée Grobet-Labadie L’Orient en tapis volant jusqu’au 11 juin Le Préau des Accoules, Marseille 2 e 04 91 91 52 06 www.marseille.fr dans le milieu de l’art contemporain, sensibles aux différents médiums dont ils ignoraient jusque-là tout ou presque, initiés aux circuits de diffusion et de production, les voilà qui débattent autour des thèmes « Apparence et réalité », « Contraintes et libertés » ou « Jeux de détournements ». Et plus largement encore abordent des questions sociétales, apprennent les règles du vivre ensemble : Les Nouveaux Collectionneurs devient alors un véritable levier pour une ouverture sur une éducation citoyenne. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI 1 Action soutenue par le Conseil Général, Marseille Provence 2013 et l’Inspection Académique, mise en œuvre par le Bureau des compétences et désirs et développée avec Sextant et Plus et Art-O-Rama 2 Vincent Scotto et Ruissatel à Marseille, Marc Ferrandi à Septèmes-les-Vallons, Henri Bosco à Vitrolles et Honoré Daumier à Martigues
MARSEILLE GYMNASE Pu 2. au 5 février 2011 [14":"C0(11 —.r.iii3-211-jiiiG #feiâfTa, marlohn#fis et ombrez- A parttr de 3 ail eu fŒ fe'vrier 2011 -q [11y.-_ ; Friche la Belle de MaI n nar. Jadn, 12n,r. Françals SImnr, Marsellh 2"'meaealle@9heatreaneasaiie_com Q - -serve ions 04, J5 04 95 70 "OÙ va l'eau ? " o*Navio Théâtre Théâtre du Gymnase Du 9 AU 11 FÉVRIER 2071 piirip1 POMPON Bertrand Bossard 6 â partir de 27imois d 5 Ans IU1 ercred i 02 Février 15h SGlile Po]valente Berre PE Ricky aimera it être dep grand pourfaire des tours de magie et dompter des animaux féroces... Line nuit après la parade des forains h laquelle il assiste ébloui, il décide de s'enfuir pour trouver le moyen de grandir plus vite... 0 820 000 422 www.lestheatres.net A CTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 1Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 2-3Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 4-5Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 6-7Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 8-9Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 10-11Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 12-13Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 14-15Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 16-17Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 18-19Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 20-21Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 22-23Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 24-25Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 26-27Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 28-29Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 30-31Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 32-33Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 34-35Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 36-37Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 38-39Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 40-41Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 42-43Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 44-45Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 46-47Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 48-49Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 50-51Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 52-53Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 54-55Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 56-57Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 58-59Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 60-61Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 62-63Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 64-65Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 66-67Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 68-69Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 70-71Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 72-73Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 74-75Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 76-77Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 78-79Zibeline numéro 37 janvier 2011 Page 80