Zibeline n°35 novembre 2010
Zibeline n°35 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : la création en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
CAHIER JEUNESSE Délices d’Alice Alice et Lewis tissent le fil invisible, comme l’envers d’une broderie, de l’exposition La Forêt de mon rêve conçue par Fotokino On connaissait le talent de chef d’orchestre de Laterna magica (voir p 47), peut être moins celui de commissaire d’exposition : c’est désormais chose faite avec La Forêt de mon rêve. Touffue, dense, colorée, créative, on pénètre dans cette selva oscura avec la même curiosité naïve qu’Alice : « Vraiment, vraiment ! Comme tout est bizarre aujourd’hui ! ». Et l’on aime s’y perdre et se faire peur car le conte puise aux sources du fantastique, des ténèbres, de l’imaginaire, de l’effroi et des fées. Partant du postulat qu’il y a quelque chose de l’autre côté du miroir, Nathalie Guimard et Vincent Tuset-Anrès invitent à la découverte de pépites, médiums et époques entremêlés avec brio. Comme l’installation in situ de Pamen Pereira, This is a Love Story, en guise d’introduction, clin d’œil aux objets volants de Mary Poppins dans le roman de Pamela Lyndon Travers ; les photographies de Tim Walker dont les couleurs pastel accentuent l’illusion fantastique ; les gravures de Kiki Smith directement inspirées de la figure du loup dans le Petit Chaperon rouge ; les irrésistibles impressions pigmentaires de Polixeni Papapetrou, une découverte ! Des perles encore avec un dessin de Louise Bourgeois et une gravure de Gustave Doré. La réussite de l’exposition tient autant à la qualité des œuvres qu’à la scénographie, ludique et intelligente : une cabane en bois intime et chaleureuse, et lieu de bascule vers une autre réalité, plus inquiétante cellelà, des projections incrustées dans les zones de passage, des murs colorés jusqu’au noir intense, l’écran caché dans le placard et la bibliothèque en épilogue. Mais également à la richesse des thèmes abordés avec profondeur, loin de l’anecdote v 1 r ! } superficielle dans laquelle l’exposition aurait pu se laisser entraîner : transfiguration des enfants une fois sortis du bois, la femme dans sa relation à l’animalité, la nature inquiétante et rebelle à l’homme, le rêve, la psychanalyse et l’inconscient. Ni corpus théorique ni analyse, l’inventivité a la part belle. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Le catalogue (Éd. Silvana Editoriale Spa, Milan, 22 euros) est agrémenté d’un petit livret détachable réunissant les photographies d’Aline Ahond et les textes de Pascale Petit qui ponctuent le parcours. La Forêt de mon rêve jusqu’au 27 février 2011 Galerie d’art du Conseil général, Aix-en-Provence 04 42 93 03 67 www.culture-13.fr Home Coming Kiki Smith - Courtesy Galerie Lelong Drink Me Polixeni-Papapetrou - Courtesy Galerie LMD Dress Lamp Tree, 2002 Tim Walker Minots & Co Avec Minots Marmaille & Cie, le Théâtre de Lenche conjugue durant près de deux mois (9 déc-22 janv) spectacles, ateliers pédagogiques et artistiques, expositions à destination du jeune public. Histoire d’éveiller sa curiosité ou de la satisfaire… Pari gagné avec des propositions (conte musical, théâtre de papier, théâtre d’objets, théâtre-danse, chanson) et des thèmes (la différence, la discrimination, l’identité, la prise de risques, l’évolution de l’homme) servis par des compagnies qui ont l’art de parler aux « minots » : Les Racines du vent, Clandestine, Anima théâtre, Piccola velocità, Muriel de Mars. Cinqunivers dont le pouvoir évocateur leur permettra de développer leur propre imaginaire, de s’initier à la création sous toutes ses formes. À l’art du jardin par exemple autour du spectacle Jeune pousse avec des ateliers « main verte », au popup et au kirigami si joliment utilisés dans C’est pas pareil !, ou encore à la pratique photographique en lien avec Tête de lune. Puis à leur tour ils feront l’apprentissage du regard de l’autre quand ils exposeront leurs Jeune pousse Helene Dattler propres travaux à la librairie Histoire de l’œil, à la bibliothèque du Panier, à l’Alcazar et à l’Espace culture. Voici donc une manifestation qui dépasse le stade de la seule « consommation » de spectacles (Tête de lune, C’est pas pareil…, Ikare, Jeune pousse, À cloche-pied) pour entraîner les enfants et leur famille dans une pratique artistique tout à la fois ludique et conviviale. M.G.-G. Minots Marmaille & Cie Théâtre de Lenche et Mini Théâtre, Marseille 2 e 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info
MAV LATERNA MAGICA SPECTACLES 47 Citoyen écolo Ce jour-là, ils sont une dizaine d’enfants d’un centre aéré (association Habonim-Dror à Castellane) à franchir la porte de la Maison de l’architecture et de la ville Paca. Pas du tout impressionnés par la solennité du lieu car l’atelier-exposition leur est tout particulièrement destiné. N’en jetez plus ! Et habitez écologique a été conçu et produit par la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris sous une forme pédagogique, ludique et interactive : de « l’écologie participative » en somme… Guidé par une médiatrice culturelle, le groupe s’assoit au cœur du dispositif en bois pour une introduction sur les énergies, leurs processus de transformation et leurs différentes utilisations : lecture et décryptage des cartels, des mots-clefs et des chiffres lumineux, analyses des photos et réactions. Le débat est animé et les enfants semblent déjà très sensibilisés à la protection de leur environnement. La seconde partie du parcours récréatif se complique quand il leur faut quitter la sphère familiale pour penser à l’échelle universelle. « Que peux-tu faire pour la planète ? » interroge l’animatrice qui aborde le transport écologique « doux », la déforestation (« stop la pub ! »), l’éclairage (« baisse ta conso ») ou les emballages (« ménage ta planète ») à travers un jeu de questionsréponses, de manipulations et de slogans. Une heure plus tard direction l’atelier : là les enfants mettent la main à la pâte et construisent une brique à partir de matériaux recyclables : carton, papier et plastique. Bientôt un mur tout entier et pourquoi pas une maison écologique naîtra de leur imagination, de leur réflexion et de leur apprentissage de la création collective… M.G.-G. N’en jetez plus ! MAV PACA Exposition jusqu’au 15 décembre, ateliers sur inscription MAV Paca, Marseille 6 e 04 96 12 24 13 www.ma-lereseau.org/paca/Du coq à l’âne L’invité d’honneur de la 7 e édition de Laterna Magica est l’auteur de bande dessinée Belge Benoît Jacques, autour duquel gravite une constellation de propositions : Fotokino aime surprendre, piquer la curiosité, croiser les disciplines, faire voyager les spectateurs et jeter des passerelles entre les artistes. Au cœur de la manifestation consacrée à l’illustration, le parcours entre 4 lieux à Marseille et Toulon met en lumière son œuvre iconoclaste, entièrement articulée autour du livre qu’il conçoit de A à Z, édite et diffuse luimême et dont il signe aussi la charte graphique… Benoît Jacques, selon le directeur artistique Vincent Tuset-Anrès, a « beaucoup de talent, d’imagination et d’énergie ! ». Pour preuve sa participation à une rencontre à l’Alcazar (25 nov), à un workshop aux ABD Gaston Defferre (« Je ne sais pas dessiner » les 25 et 26 nov). Et, cerise sur le gâteau, la sortie pour l’occasion d’un Alboum à colorier à l’image de l’ensemble de son travail : loufoque ! Laterna Magica ouvre grand la fenêtre sur le monde de l’image. Sous l’angle du merveilleux et du magique avec deux expositions à Aix : La Forêt de mon rêve à la galerie du Conseil général 13 (voir p 46) et Matières à rétroprojeter à la Cité du livre, en partenariat avec le Centre Pompidou. Ou celui de la musique avec Partitions imaginaires qui mêle partitions et images inspirées de la musique, formes et mélodies… La manifestation explore durant un mois les expressions graphiques les plus diverses : celles de jeunes illustrateurs comme Noémie Privat et les Carnets du théâtre dessiné (La Friche, du 4 au 24 déc) et celles d’artistes réputés comme Kitty Crowther (Territoires partagés, du 27 nov au 23 déc). Sans oublier l’image animée et le spectacle vivant : films rares, muets ou inédits, classiques et contemporains, cinéconcert, spectacles et installation vidéo… Une Plan de Marseille Benoit Jacques programmation conçue « dans un grand souci de qualité pour que tous s’y retrouvent, particulièrement les enfants qui ne sont pas des idiots… ». M.G.-G. kitty Crowther-bruno salamone Laterna Magica du 25 nov au 24 déc Marseille, Aix, Toulon Fotokino 09 50 38 41 68 www.fotokino.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 1Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 96