Zibeline n°35 novembre 2010
Zibeline n°35 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : la création en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 MUSIQUE AU PROGRAMME I Olympe « Années folles » La production du festival d’Aix 2009 Orphée aux Enfers fut une bonne surprise ! On peut (re)découvrir l’Opéra bouffe d’Offenbach dans la région en cette fin 2010, emmené par la jeune et talentueuse troupe d’acteurs-chanteurs pour un moment de fraîcheur, enthousiaste et pétillant ! L’« Olympe » d’Yves Beaunesne s’étage dans un hôtel particulier parisien des années trente où trône un Jupiter à bretelles, caricature de président U.S, et sa cour qui « fout le camp » : Vénus « vamp », Diane chasseresse à la Feydeau, Minerve en « bourge » à la Valérie Lemercier, Junon hystéro, Mercure échappé du Tour de France manœuvrant sa bicyclette, Cupidon « gavroche », Pluton dandy plus félon que nature… E. Carecchio et le passeur John Styx, poivrot à la mémoire courte. Pauline Courtin incarne une Eurydice, soubrette gouailleuse, poupée-jouet d’une farce douce-amère, tandis qu’Orphée (Julien Behr), si peu pressé d’aller chercher sa « moitié » aux Enfers, possède quelque chose d’un félibrige à la Mistral… Le tout sous l’objectif voyeuriste d’une « Opinion publique » paparazza avant l’heure. Les dialogues parlés réactualisés font « mouche », comme l’air du même nom ou celui des « baisers », jusqu’au Can-can final, cocasse et habilement « escamoté » … L’humour et la fantaisie dominent, le tout dirigé par Samuel Jean ! JACQUES FRESCHEL Bel canto Le Théâtre de Nîmes propose à ses fidèles de faire quelques kilomètres vers Montpellier pour assister aux représentations de Semiramide de Rossini. Sûr que cette production de l’Opéra de Berlin avec l’Orchestre et les Chœurs nationaux de Montpellier et Bordeaux attirera un large public, bien au-delà des frontières de l’Hérault et du Gard ! Le jugement hâtif de Stendhal (Vie de Rossini - 1830) sur l’opéra créé à Venise en 1823 a heureusement fait long feu : le qualifiant de « germaniste », le jeune écrivain prétendait, avec une mauvaise foi légendaire, qu’il ne lui avait « fait aucun plaisir ». On s’accorde. 46 1-Pi l th aujourd’hui à en vanter les vertus musicales, les prouesses vocales jadis surmontées par Sutherland ou Caballe. C’est la soprano Laura Aikin qui assure le rôle-titre sous la baguette d’Antonino Fogliani dans une mise en scène de Kirsten Harms. J.F Sémiramide Le 28 nov. à 15h et le 30 nov. à 20h Opéra Berlioz Le Corum Montpellier 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.org Orphée aux enfers Les 24 et 26 nov. à 20h et le 21 nov. à 14h30 Opéra de Toulon 04 94 92 70 78 www.operadetoulon.fr Le 10 déc. à 20h30 et la 12 déc. à 15h Grand Théâtre de Provence, Aix 04 42 91 69 69 www.legrandtheatre.net La maledizione… Après La Tosca l’an dernier, la Scène Nationale de Sète accueille les Chœur et Orchestre philharmonique Giuseppe Tartini de Rome pour un chef-d’œuvre populaire de Verdi : Rigoletto. Malgré l’immoralité du séducteur le Duc de Mantoue, la jeune Gilda l’aime ! Par malheur (« Ah, la maledizione ! »), son père le bouffon bossu Rigoletto, pour venger son honneur, commet involontairement l’irréparable… L’opéra, tragique au possible, inspiré du drame romantique Le Roi s’amuse de Victor Hugo, recèle des airs parmi les plus appréciés du répertoire lyrique, dont le fameux : « La donna e mobile ». Les trois principaux rôles ont été marqués par les plus grandes voix : de Pavarotti (le Duc) à Callas (Gilda) ou Gobbi (Rigoletto)… La troupe transalpine est dirigée par Tulio Gagliardo dans une mise en scène d’Antoine Selva. J.F. Rigoletto Le 28 nov à 15h Théâtre Molière Sète 04 67 74 66 97 http://theatredesete.com Jean-Frederic Neuburger Kortney Roy Longue balade nocturne et romantique… René Martin essaime sa Folle nuit nantaise dans des dimensions moins pléthoriques, comme à Nîmes où il propose au public noctambule (et endurant) d’appréhender les compositeurs de la génération 1810 : Chopin, Schumann, Liszt et Mendelssohn. Deux pianistes aux talents très différents proposent, en cinq concerts d’une petite heure chacun, un « trip » autour d’opus des ces piliers romantiques. Brigitte Engerer, pianiste à la technique généreuse, héritière des grandes écoles de piano franco-russes, et Shani Diluka dont le toucher subtil donne à ses interprétation une dimension poétique rare, se relayent dans les Harmonies poétiques et religieuses de Liszt, des Nocturnes et Ballades de Chopin, des Romances sans paroles de Mendelssohn… Elles jouent également avec le Quatuor Voce le Quintette en mi bémol de Schumannou une transcription du 2 e concerto de Chopin. JACQUES FRESCHEL Folle Nuit Le 5 déc. concerts à 15h, 17h, 19h, 21h et 22h30 Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.org
MUSIQUE 33 Composer avec le passé Le mois que Raoul Lay consacre à la composition musicale (voir p 9) se poursuit avec un concert intitulé les Pinceurs d’âme où la harpiste Lydia Laurent et le guitariste Philippe Azoulay entrelacent leurs cordes pincées aux sonorités des instruments de l’Ensemble Télémaque au grand complet : un programme mêlant des opus de Ravel, Roussel, Villa-Lobos à ceux de deux jeunes brésiliennes Tatiana Catanzaro et Valéria Bonafé et un hommage à Robert Coinel (le 19 nov. à La Magalone - 04 91 39 29 13). Une semaine après, on assiste à la création de deux « Concertos » modernes. Pierre-Adrien Charpy dans Le rêve de l’homme-oiseau reprend l’effectif instrumental d’Octandre de varèse, et Raoul Lay propose crée un concerto pour piano fait de glissements harmoniques : un Glam concerto dédié à Maurizio Kagel, qui se souvient aussi Noëls tournants 18 ans que le CG des Bouches-du-Rhône organise la tournée Les Chants de Noël ! Dans son église de village ou de quartier, tout un chacun (près de 17000 personnes) peut accéder à des concerts gratuits, de haut niveau, et élargir son propre champ culturel. 55 spectacles sont annoncés pour cinq productions différentes : la moitié à Marseille le reste dans les communes du département. La Maîtrise des Bouches-du-Rhône dirigée par Samuel Coquard nous embarque dans un conte imaginé autour de la Nativité. On entend a capella des mélodies ancestrales illustrant le mystère de Noël et une Flûte enchantée qui sert de fil conducteur au récit, commente l’action, dialogue et surplombe les voix angéliques. du Double concerto pour violons (YannLe Roux-Sédes et Jean-Christophe Selmi) de Bach. Deux œuvres de « l’école marseillaise » de composition à découvrir dans une mise en perspective originale qui portent à 9 le nombre de pièces créées durant ce mois de la composition (le 26 nov aux Bernardines - 04 91 24 30 40). Après les penseurs (Boulez, Schoenberg), les deux épisodes suivants, instructifs et pédagogiques, de l’Histoire de la Musique (à l’Alcazar, entrée libre) mettent en lumière les instinctifs (Stravinsky, Riley, Prokofiev… le 23 nov à 18h) et les sensuels (Ravel, Messiaen, Dutilleux…le 7 déc. à 18h). Jean-Marc Fabiano invite aussi le public à découvrir les formidables possibilités modernes de l’accordéon, bien loin de l’image « musette » qu’il véhicule parfois (le 30 nov. à 18h). J.F. Nemanja Radulovic St Victor Eric Manas Le Mois des Compositeurs jusqu’au 7 déc Marseille 04 91 39 29 13 www.ensemble-telemaque.com Harmonies phocéennes Juan Carmona guitariste emblématique de la nouvelle génération flamenca réunit des artistes espagnols pour nous faire partager la célébration d’un Noël Andalou au travers de « Villancicos » et la danse de Carmen Lozano. Les Corses de Barbara Furtuna mixent leurs voix au trio marseillais Multitudes(violon, guitare et contrebasse) pour un voyage méditerranéen au gré de berceuses, hommage à la Vierge, chants sacrés et chaleureux de la Nativité. La compagnie Les Bijoux Indiscrets propose un Noël baroque inspiré par la féminité. Des compositrices Antonia Bembo, Bianca Maria Meda, Xaveria Peruchona, Isabella Leonarda… servies par Edwige Parat (soprano), les violons de Stéphanie Erös, Après les représentations du « Grand-opéra » Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns, chef-d’œuvre du genre, qui se poursuivent avec Olga Borodina et Torsten Kerl dans les rôles-titre sous la direction d’Emmanuel Villaume (les 23 et 26 nov à 20h et le 20 nov à 14h30), on attend la venue du prodige du violon Nemanja Radulovic qui jouera le Concerto de Barber avec l’Orchestre Philharmonique (dir. Guy Condette). On entend également l’Ouverture de Candide de Bernstein, la Suite « A symphonic Picture » de Porgy and Bess de Gershwin et la Symphonie n°4 commandée par la Ville de Marseille au compositeur marseillais Nicolas Mazmanian (le 2 déc. à 20h). On n’oublie pas les formidables concerts de Musique de chambre donnés dans la luxueuse salle du Grand-Foyer. On y découvre (pour quelques euros) des solistes de haut-vol, issus de l’Orchestre de Marseille démontrant l’excellent niveau technique et expressif de la phalange municipale. Un programme Brahms fait entendre ses deux grands Sextuors à cordes avec Roland Muller, Alexandre Amedro(violon), Magali Demesse et Xavier Franck (alto), Jean-Eric Thirault et Odile Gabrielli (violoncelle – le 27 nov. à 17h). On y découvre un programme pour vents de Janacek (Mladi – septuor), Bizet (Suite de Carmen – nonette) et la Petite Symphonie de Gounod avec Jean-Marc Boissière (flûte), Armel Descotte et Bernard Giraud (hautbois), Didier Gueirard et Pascal Velty (clarinette), Stéphane Coutable et Hervé Issartel (basson), Julien Desplanque et Philippe L’Orsa (cor – le 11 déc à 17h). JACQUES FRESCHEL Opéra de Marseille 04 91 55 11 10 www.opera.marseille.fr Béatrice Linon, le violoncelle d’Etienne Mangot et Claire Bodin au clavecin. Ariel Ramirez, compositeur argentin des Misa Criolla et Navidad nuestra catholiques et Raúl Barboza, accordéoniste et interprète de la culture animiste des indiens Guarani, invitent à des Noëls Argentins. Entre théâtre et musique, par L’Atelier du possible. JACQUES FRESCHEL Les Chants de Noël du CG13 du 3 au 23 déc www.culture-13.fr Lydia Laurent Agnes Mellon



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 1Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 96