Zibeline n°35 novembre 2010
Zibeline n°35 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : la création en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 THÉÂTRE AU PROGRAMME Toujours en été À ceux qui se demandent si l’arrière pays est toujours animé hors saison, le festival d’automne Après les vendanges, organisé par l’association Les Ateliers du Regard, prouve chaque année depuis 11 ans que la culture en milieu rural n’est pas uniquement estivale. Ainsi, 9 villages du Haut Vaucluse –Vaison, Séguret, Villedieu, Sablet, Faucon, Rasteau, Savoillans, Violès et Travaillan- répondent présents pour proposer une programmation éclectique basée sur la musique et le théâtre, et ce jusqu’au 11 décembre. Après Bernard Lubat et le groupe Les Yeux Noirs reçus en début de festival, un autre grand nom de la musique fera sensation : Marc Perrone et son accordéon diatonique, accompagné de Marie-Odile Chantran à la vielle à roue, au chant, à la danse et aux percus, seront à Vaison le 4 déc. Toujours en musique, le groupe Hygiaphone clôturera le festival Odyssée Jean-Louis Fernandez Premier volet du Sang des promesses, la tétralogie d’une nuit proposée par Wajdi Mouawad au Festival d’Avignon 2009, Littoral est la pièce qui nous entraîne le plus loin sur les rivages croisés de l’imaginaire et de l’intime. 8 comédiens œuvrent autour du personnage de Wilfrid, parti sur les traces de ses ancêtres pour retrouver le fondement même de son existence et de son identité. Un voyage initiatique sur l’exil, la transmission, et le passage de l’enfance à la réalité de la vie d’adulte. Inoubliable. Littoral Les 26 et 27 novembre Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Noirceur La cie Subito s’installe à l’Odéon avec un spectacle construit spécialement pour ce lieu : Requiem pour Miss Blandish est un polar-oratorio déambulatoire qui lorgne vers les clubs de jazz américains, tiré de l’œuvre noire de James Hadley Chase, Pas d’orchidées pour Miss Blandish. Au cœur du dispositif, le public suit le rapt de cette fille de milliardaire au plus près, suivant pas à pas les comédiens, la chanteuse de blues et la danseuse au gré des nuances d’une musique qui mêle improvisations et bruitages de film. Le film de Robert Aldrich (1971) sera par ailleurs projeté au Sémaphore le 24 nov. Requiem pour Miss Blandish Les 1er et 2 déc Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Eric Didym avec un hommage vibrant au groupe Téléphone, à Rasteau le 11 déc. Mais avant cela, Frédéric Chiron se coulera dans les mots de Prévert pour un Fatras jubilatoire (à Savoillans le 19 nov), tandis que le comédien Roland Peyron jouera A plein gaz, un texte écrit pour lui par le prolifique auteur marseillais Serge Valetti (à Sablet le 26 nov, à Faucon le 27 et à Travaillan le 3 déc). Les vendanges s’annoncent belles cette année encore… DO.M. Festival Après les vendanges Jusqu’au 11 déc Haut Vaucluse 04 90 28 58 62 www.lesateliersduregard.org Transformée Marie-Pierre raconte les mardis où elle rend visite à son père, veuf depuis peu, avec lequel elle part, à Monoprix, faire les courses pour la semaine. Là les regards moqueurs détruisent autant que les mots de ceux qui l’ont connue « avant ». Parce qu’avant Marie- Pierre était Jean-Pierre, ce que personne n’accepte, et encore moins son père, personnification de l’intolérance et de la castration… Michel Didym met en scène Jean-Claude Dreyfus sur le texte d’Emmanuel Darley. Le Mardi à Monoprix Les 23 et 24 nov Théâtre d’Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com du 26 au 28 nov Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com > X-D.R. Humaniste Adaptée pour la scène par François Chaumette, La Chute d’Albert Camus est mise en scène par Raymond Vinciguerra et interprétée avec force, intelligence et dérision par Philippe Séjourné. De son lieu d’exil, un bar d’Amsterdam, Jean-Baptiste Clamence se présente en tant que juge-pénitent, qui s’accusera lui-même avant de pouvoir juger les autres ; de son passé il raconte tout, douloureusement. Sur la scène, sur deux grands panneaux-écrans, une création vidéo de F. Mouren-Provençal représente les images mentales de cette confession. La Chute Le 25 nov à 20h30 Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr Festivités Kevin Louviot La 12 e nuit après Noël, le roi des fous entraîne ses sujets dans une fête effrénée, la Nuit des rois… Le chef-d’œuvre de Shakespeare est ici revisité par Nicolas Briançon qui situe son intrigue dans l’Angleterre des années 30, plus propices aux folles envolées burlesques que la période élisabéthaine. De mensonges en travestissements, de quiproquos en rebondissements les malentendus seront levés pour que triomphe… l’amour ! La Nuit des rois Le 14 déc à 20h30 Théâtre de la Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr
THÉÂTRE 21 Foisonnant Dans un univers où tout semble normal et maîtrisé, où le quotidien glisse sur les membres d’une famille à la coiffure de Playmobil, il suffirait de pas grand chose pour que tout dérape. Comme souvent dans l’univers de Calaferte dont est tirée La Bataille de Waterloo que met en scène Patrick Pelloquet, directeur du Théâtre régional des Pays de la Loire. Le grain de sable viendra de la voisine, Madame Ondula, qui se promène toujours en culotte brodées… Quel rapport avec le titre ? Si seulement quelqu’un se souvenait de la date de la défaite napoléonienne ! Jusqu’où va se nicher la folie ? La Bataille de Waterloo Le 26 nov à 20h30 Espace Gérard Philippe, Port-St-Louis www.scenesetcines Pacifique Vincent Muteau Attention, « tentative de défroissage du mythe » annoncée ! C’est bien d’Antigone dont il s’agit, mais la cie Les Anges au Plafond revisite l’histoire avec des marionnettes en papier et lui donne un souffle, une profondeur qui éclairent les actes des protagonistes. Les marionnettes de Brice Berthoud sont manipulées par la comédienne Camille Trouvé qui fait aussi les voix de chacun, accompagnée par la bande-son continue de deux violoncelles. Le mur construit à la demande du roi Créon résistera t-il ? Une Antigone de papier Le 3 déc à 20h30 Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr Conscience Injustement oubliée et méconnue, la comédievaudeville d’Eugène Labiche, Un pied dans le crime, montée par Jean-Louis Benoit avec Philippe Torreton et Dominique Pinon, repose sur un cas de conscience délicat : un juré, bourgeois de son état, est appelé à juger un crime dont il est l’auteur, ce qui d’emblée fausse tous les rapports… C’est tout le génie de Labiche que l’on retrouve dans les relations alambiquées et vachardes que les uns avec les autres entretiennent… La Criée accueillera la pièce en mars, dans sa grande salle retrouvée. Un pied dans le crime Le 20 nov à 20h30 Théâtre de l’Olivier, Istres 04 42 56 48 48 www.scenesetcines.fr Vigilance Le Cartoun Sardines prend l’air du temps présent en s’intéressant à l’œuvre de Brecht. Leur toute nouvelle création, Un homme est un homme, écrite par le dramaturge allemand pendant la montée du nationalsocialisme, dénonce les ravages exercés par la propagande et la manipulation des masses qui peuvent faire d’un homme un assassin. Un homme est un homme le 19 nov à 20h30 Le Sémaphore, Port-de-Bouc 04 42 06 39 09 www.theatre-semaphore-portdebouc.com le 10 déc à 20h30 3 Casino, Gardanne 04 42 65 77 00 www.ville-gardanne.frv Épicurien Difficile de résister à la tentation de s’asseoir au banquet tellement il est fabuleux ! Plaisir du texte et du saut de puce entre les auteurs, gourmandise du verbe, joie des acteurs à troquer le costume de Cyrano ou d’Ophélie, bonheur du spectateur à porter un toast à la puissance de la fabulation et de l’imaginaire… On s’abreuve sans perdre une goutte à tant d’intelligence et de brio. Le Banquet fabulateur Les 26 et 27 nov à 21h La Distillerie, Aubagne 04 42 18 19 89 www.aubagne.com f > X-D.R. Pierre Grosbois Viscéral Encore Une maison de poupée ! Celle de l’auteur et metteur en scène argentin Daniel Véronèse est tellement différente : rebaptisé Le développement de la civilisation à venir, le texte d’Ibsen est ici ciselé à l’extrême -chaque mot, chaque respiration, chaque silence résonnent- pour mieux faire entendre la vérité des personnages. Au plus près de leur quête, Daniel Véronèse passé maître dans l’art de décortiquer l’âme humaine revisite cette pièce sur l’émancipation des femmes. Sans esbroufe ni artifices. Le développement de la civilisation à venir Le 7 déc à 20h30 Théâtres en Dracénie, Draguignan 04 94 50 59 59 www.theatresendracenie.com Témoignage Avec Sale août Serge Valletti écrit une comédie triste en quatre actes à la mémoire des ouvriers italiens massacrés à Aigues-Mortes en 1893. Un humour, doublé d’une nostalgie secrète, caractérise l’auteur qui fait revivre cette Histoire à la manière « d’un vaudeville macabre ». Et Patrick Pineau, en fin connaisseur, réincarne avec sa troupe Monsieur Fournier et sa veuve, l’ingénieur, le professeur d’histoire… 4 femmes et 7 hommes archétypes des « bons français » … Sale août Les 25 et 26 nov à 20h30 Théâtre Molière, Sète 04 67 74 66 97 www.theatredesete.com Le 3 déc à 20h30 La Passerelle, Gap 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.com o Du 15 au 18 déc La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com En janvier à La Colonne, à Miramas, à Châteauvallon, à Ollioules… Algébrique Michel Raskine monte la pièce la plus jouée et le plus commentée de Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard… La plus « glaciale et… brève, quasi mathématique » selon lui. Du coup il choisit trois duos de comédiens qui n’ont plus vingt ans pour faire entendre ou réentendre, différemment peut-être, la petite musique de Marivaux. Celle qui chante les péripéties du cœur amoureux. S’appuyant sur leur maturité et leur expérience il révèle les replis de leurs personnages dans une mise en scène décapante. Le Jeu de l’amour et du hasard Le 7 déc à 20h30 La Passerelle, Gap 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 1Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 35 novembre 2010 Page 96