Zibeline n°34 octobre 2010
Zibeline n°34 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : Avignon... à fond les saisons !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 MUSIQUE AU PROGRAMME Électro Hommage au père de l’électroacoustique : Pierre Schaeffer par Les Acousmonautes. Marseille. Le 15 oct à 18h30. Urban Gallery 04 91 37 52 93 Point d’orgue… Opérette La compagnie Les Amoureux transis représente l’Opéra-Bouffe Gariné du compositeur Dikran Tchouhadjian, « l’Offenbach oriental » fondateur au XIX e siècle de l’opéra arménien. Une œuvre méconnue, jamais produite en français. Marseille. Les 16 et 17 oct à 14h30 Odéon 04 96 12 52 70 www.marseille.fr Bénites Le cycle des Chants Sacrés en Méditerranée s’articule autour des Eaux Sacrées, on entend l’ensemble italien de musique médiévale Quattrocento pour des chants liturgiques et les turcs d’Häzineler dans des chants soufis (le 16 oct Eglise d’Ansouis), avant Juan Carmona (guitare flamenco) pour des chants de baptême (le 24 oct. à 18h au Temple de Lourmarin). 04 90 90 94 20 www.festival-durance-luberon.com Insolentes ? Marier la viole et le sax au rock ou la vielle au luth africain serait une « insolence » … Bigre ! Draguignan. Festival des musiques insolentes Les 21 et 22 oct au Théâtre 04 94 93 55 45 www.theatresendracenie.com./Hommage Le compositeur Robert Coinel est décédé il y a un an. Des créations de ses compagnons musiciens et des opus de sa main sont joués en témoignage d’amitié. Marseille. Le 22 oct Auditorium Cité de la Musique Entrée libre sur réserv 04 91 39 28 28 ",. * Méliès Courts voyages animés par les sons mixés du saxo-clarinettiste Louis Sclavis et de l’orchestre khmer Phare Ponleu Selpak sur des courts métrages de Georges Méliès et du réalisateur américain surréaliste Charley Bowers. Briançon. Le 22 oct. à 20h30 au Cadran 04 92 25 52 52 www.theatre-le-cadran.eu S../Après les Tchèques du Quatuor Prazak dans Borodine, Schulhoff et Dvorak (le 22 oct), place à deux formations plus jeunes pour le Week-end Quatuors au Méjan. Les Espagnols du Cuarteto Casals jouent Mozart, Bartok et La Jeune Fille et la Mort de Schubert (le 24 oct. à 11h) avant les Français du Quatuor Alma dans Haydn, Debussy et Mendelssohn (le 24 oct. à 17h). Arles. Chapelle du Méjan 04 90 49 56 78 www.lemejan.com Violon.1 Andrea Cardinale accompagné au piano par AlessandroMagnasco dans Tartini, Beethoven, Sarasate, Schumannet Granados. Trets. Le 23 oct Salle du château 04 42 61 23 75 www.lesnuitspianistiques.com.. Dernière flèches du 14 e Festival../d’orgue de Roquevaire : récital de Vincent Dubois (le 15 oct. à 21h), Bandes de quatre avant Diego Tosi (violon) et Baptiste- Le 22 e Festival de Quatuors à Florian Marle-Ouvrard aux claviers (le cordes en Pays de Fayencese déroule, 17 oct. à 16h). Roquevaire comme chaque automne, entre Saint- 04 42 04 05 33 Raphaël et les villages perchés de http://orgue.roquevaire.pagesperso-orange.fr Parmi la crème des formations inter- Seillans, Mons, Callian….1 nationales, la manifestation accueille, pour célébrer Mozart et Schumannles Quatuors Parisi (France), Prazak (République Tchèque), Arriaga (Belgique), Signum (Allemagne), Zemlinsky (République Tchèque), Leipzig (Allemagne) et Voce (France). Pays de Fayence. Du 23 au 30 oct 04 94 76 02 03 www.quatuorsenpaysdefayence.com 3 x 4 Ancien Au cœur de la 6 e édition du Festival de Musique Baroque de Marseille un hommage est rendu au flûtiste Pierre Rampal (du 29 au 31 oct). Les concerts du festival sont produits par les artistes de l’Opéra de Marseille et du Conservatoire National à Rayonnement Régional. Marseille. Les 22, 29 oct et les 5 et 12 nov à 20h30, le 30 oct à 18h30, le 31 oct, les 7 et 14 nov à 16h. Basilique du Sacré-Cœur 04 91 14 66 76 (voir p.75) Duo Augustin Bourdon (violon) et Nina Uhari (piano) jouent un programme de Sonates de Mendelssohn, Schumannet l’incontournable chef d’œuvre de Franck (Sonate la majeur). Marseille Le 23 oct. à 17h. Foyer de l’Opéra 04 91 55 11 10 Trio Le Trio Chausson joue Mozart Mendelssohn et Chopin. Marseille. Le 25 oct au Gymnase 0820 000 42 www.marseilleconcerts.com Deux voix Ruth Baumgartner (soprano), Jean- Christophe Maurice (baryton-basse) et Lily Guironnet (piano) proposent un choix de mélodies pour deux voix de Purcell, Dvorak, Mendelssohn, Schumann, Gounod, Saint-Saëns, Massenet… Marseille. Le 5 nov. Villa Magalone 04 91 39 28 28/www.citemusique-marseille.com//. Liouba Timofeeva La pianiste russe joue Chopin, Schubert, Liszt, Rachmaninov, Prokofiev. Les Pennes Mirabeau. Le 7 nov. à 16h 04 42 02 55 14 www.lesnuitspianistiques.com I.. Lauréat Le jeune pianiste Guillaume Vincent lauréat du Concours Long-Thibaud 2009 donne un récital qui court de Beethoven à Messiaen. Nîmes. Le 8 nov au Carré d’Art 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Office L’Organiste et compositeur Thierry Escaich et l’Ensemble Sequenza 9.3 (chant grégorien) donnent un office imaginaire. Marseille. Le 8 nov Eglise des Réformés 04 96 11 04 61 www.marseilleconcerts.com Campra 3 e programme de Petits motets de l’Aixois, dont on célèbre la naissance il y a 350 ans, par l’ensemble soliste des Festes d’Orphée et pour clore l’année qui lui est consacrée. Aix. Le 9 nov Chapelle des Oblats 04 42 99 37 11 www.orphee.org Chopin Le pianiste Abdel Rahman El Bacha joue des Valses, Mazurkas, Nocturnes, Polonaises, Ballade, Barcarolle. Toulon. Le 10 nov au Palais Neptune 04 94 93 55 45 www.festivalmusiquetoulon.com Mixtion Dans le cadre des Rencontres d’Averroès quatre musiciens Francesco Tristano, Murcof, Bachar et Rami Khalifé échangent entre deux pianos, des percussions et un Electronica. À partir d’œuvres de Bach, Byrd et Frescobaldi, un mélange de musiques classiques et électroniques. Martigues. le 10 nov. à 20h30 et 22h au Théâtre des Salins 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Quintettes Mise en regard de deux Quintettes de Schumannet Chostakovitch par l’ensemble Des Equilibres. Aubagne. Le 10 nov au Comœdia 04 42 18 19 88 www.aubagne.fr Brecht vocal Nada Strancar chante Brecht, non pas sur les musiques de Kurt Weill, mais celles du compositeur Paul Dessau (1894-1979). Marseille. Du 10 au 16 nov à La Criée 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Nada Strancar Christian Ganet
CONCERTS MUSIQUE 33 Fontaine je boirai de ton eau Silhouette de petite fille, bas résille, bottes de Maya l’abeille, marche mécanique, jouet blessé… Et une voix si fausse parfois qu’elle en est vraie, des textes qui ne cessent, acrobatiques, de se heurter, de se déconstruire, de se perdre, de se disséquer en une fascinante plongée où le sens émerge des non-sens mêmes… Esthétique d’accumulations déjantées, esprit d’escalier, glissements, dérapages, reprise des poncifs en coquillages nacrés de nouveaux mondes. « Arthur Rimbaud du top 50 », avec la folie d’un Antonin Artaud : c’est Brigitte Fontaine. Capable de dénoncer les « roseaux malpensants », tout en « haïssant les chiens à poussette » ! Sous l’écorce des mots s’insinuent des interrogations existentielles, désespérées, « je dis je mais je ne sais pas du tout qui je suis ». Le concert fut avant tout une lecture d’extraits de Nouvelles de l’exil, Le Bon peuple du sang ou de Portrait Comme une source Chaque année, Ecume organise un festival de Chants sacrés en méditerranée, variant les thèmes auxquels les différents participants doivent adapter leur programme. Pour cette 19 e édition, le thème choisi est « comme l’eau qui coule » (voir p 30). Le Comœdia d’Aubagne accueillait le 3 oct dernier un double concert, grec et bulgare. L’ensemble grec Maye, spécialement constitué pour l’occasion essentiellement par des professeurs de musique traditionnelle (à Arta), offrait au public un beau florilège de musiques d’Asie Mineure, de Crète et un chant byzantin. La belle voix de la chanteuse Theodora Athanasiou prenait les inflexions des vieux enregistrements, les instrumentistes présentaient le Yayli tanbour, le Kemenche (une sorte de violon au très long manche et au corps rond), le oud, le ney (longue flûte en roseau), les percussions. Les b Freud et sa chanteuse Je ne sais quoi est un récital étrange ! Natalie Joly fait revivre très joliment Yvette Guilbert, chanteuse populaire et polissonne qui inspira les chanteuses modernes de Piaf à Barbara, mais aussi le chant cabaret de Schönberg ou Kurt Weill, et fut abondamment croquée par Toulouse Lautrec. Natalie Joly reproduit avec une minutie exquise les poses, sourires, et surtout la voix parlée-chantée de son de l’artiste en déshabillé de soie (à paraître chez Flammarion), à l’ombre d’une lampe de bureau, geste théâtral du doigt léché pour tourner les pages, influences balkanique et orientale se mélangent pour donner une musique profondément originale : la Grèce occupa longtemps la côte d’Asie Mineure et ce n’est qu’après le sac de Smyrne que les grecs de ces régions revinrent en Europe… On retrouvait ensuite le groupe des Balkanes, qui proposait un spectacle entièrement renouvelé, dans le respect du thème, Arda, source ardente. Production plus sombre que la précédente, plus intérieure, avec des chants qui s’appuient sur des légendes bulgares, où il est question de jeunes filles qui s’endorment au bord des sources, de guerriers qui vont à la guerre, de lune qui retient les filles parties chercher de l’eau… de sorcières et d’eau magique… Une poésie profonde et belle, comme le jaillissement sourd d’une source enfouie. MARYVONNE COLOMBANI a modèle, qu’elle maîtrise parfaitement. On sait moins qu’Yvette Guilbert entretint une correspondance suivie avec Freud, venu plusieurs fois la voir à Paris, fasciné par l’impudeur assumée de ce répertoire qui parle de sexe avec plaisir. Fasciné aussi par la comédienne, par ce qui fait une artiste, proximité ou éloignement de son modèle… Bref Je ne sais quoi, qui cite mine de rien ces échanges épistolaires, X-D.R possède une lecture à double détente tout à fait fascinante, relevant du plaisir mimétique -l’émotion est là, le rire, les larmes, au sens propre- et de la distanciation conceptuelle ! A.F. Brigitte Fontaine Francois-Xavier Emery autodérision de l’auteur qui se lit, parce que l’on est toujours autre… Beau duo dialogue avec Areski Belkacem, accompagnement complice et détaché à la guitare de Yan Péchin… Elle « nous parle, bouche cousue », souveraine et déchirante, « bourrée d’alexandrins » et de folie dionysiaque, le public reprend en chœur Salam, Salam, puis elle s’en va mains nouées d’adieu, papillon qui replie ses ailes. Poupée cassée et sublime. MARYVONNE COLOMBANI Concert donné lors de la journée d’ouverture des Correspondances de Manosque le 22 sept au Théâtre Jean le Bleu UDITIQNS Choeur Contemporain o Round Hayrabedian Le Choeur Contemporain recrute chanteurs amateurs et professionnels bon niveau vocal et musical requis Les 20, 24, 25 novembre 2010 à Marseille www, mus icatreï ze.org Je ne sais quoi Jusqu’au 17 oct Théâtre de Lenche, Marseille 2 e 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info Contact SyIVain Monier l 04 91 00 9136s.monier@musicatreixe.org #



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 1Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 34 octobre 2010 Page 80