Zibeline n°33 septembre 2010
Zibeline n°33 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... le Off d'Avignon, une manne économique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 ARTS DE LA RUE SMALL IS BEAUTIFUL GARDANNE PORT-SAINT-LOUIS Ever bigger ! ! Small is beautiful ne cesse de grandir, mais n’en perd pas pour autant son âme ! La manifestation mise en place par Lieux publics se déploie cette année en trois villes et quatre temps. Et chacun des épisodes est sacrément fourni… toujours sur le principe des performances courtes, urbaines, qui remettent en cause notre vision du quotidien. Cela commencera mercredi 6 octobre à midi net par la Sirène rituelle sur le Parvis de l’Opéra -c’est Roger Bernat, chef de file des arts de la rue catalans, qui s’y colle-, puis se poursuivra à Marseille du 6 au 8 oct par une descente des 104 marches de Saint Charles par tous les performers, circassiens, danseurs invités -L’ai-je bien descendu ? -, Stephen Bain qui offre un thé de poupée sur le Vieux Port, les visites urbaines de Victor B… L’épisode 2 se déroulera à Martigues les 8 et 9 oct, avec à peu près les mêmes ingrédients, plus quelques À Gardanne aussi, depuis 5 ans, on ouvre la saison dans la rue. En concentrant sur une journée, le 2 oct de 16h à 23h, des compagnies de tout genre, du cru et d’ailleurs. La manifestation est extrêmement populaire et rassemble presque tous les habitants, comme en un jour de marché. La plupart y découvraient encore, il y a deux ou trois ans, les arts de la rue, mais à présent la manifestation est attendue, comme les Aubagnais ou les Martégaux guettent en spécialistes les surgissements artistiques inopinés… Il faut dire qu’on leur offre de l’inspiré, et du spectaculaire : le Guid de Preljocaj, des fanfares et des chorales, du hip hop, du théâtre et du clown, et un spectacle acrobatique et pyrotechnique pour délices dada et Fred Nevchehirlian, mais aussi à Aubagne les 9 et 10. Avec l’entrée en scène de l’ANPU, qui Ouverture dans la rue finir dans l’éblouissement. De quoi convaincre bien au-delà de Gardanne, où les rues vont trembler… À noter : Gardanne accueille aussi, le 15 sept, Warren Zavatta, qui n’avait pu se produire au printemps (voir p 54). A.F. Tremblements de rue Le 2 oct Gardanne 04 42 65 79 00 www.ville-gardanne.fr OPUS, La Quermesse de Menetreux @ OPUS Sylvie Monier produira successivement trois psychanalyses urbaines, à Aubagne, Martigues, Marseille (et Port-Saint-Louis voir cicontre), et du feuilleton architectural de Pixel 13, projeté sur un dôme lumineux au cœur des trois villes. La dernière semaine (du 11 au 16 oct), retour à Marseille au terme des voyages, pour des performances non-stop de 18h30 à la nuit, une kermesse, un polar urbain, et un Mondial de Flashrue à laquelle vous êtes conviés (le 11 oct)… Avant un épilogue (du 18 au 23 oct) qui nous emmènera à Moscou et Berlin. Vous avez dit small ? Vous rigolez… AGNÈS FRESCHEL Small is beautiful Du 6 au 23 oct Marseille, Martigues, Aubagne 04 91 03 81 28 www.lieuxpublics.com Deambuloscopie par la cie Pipototal X-D.R. À l’ouest, du nouveau La 2 e édition de Carrément à l’Ouest, toujours coréalisée par le Citron Jaune et Ouest Provence, quitte le centre-ville de Port-Saint-Louis pour s’installer quartier Ambroise Croizat. Et met à l’honneur le travail artistique des femmes en programmant des créations qui interrogent leur place dans les arts de la rue mais aussi les rapports homme/femme de nos jours. Au programme des petites formes, chorégraphiées, funambulesques, musicales, théâtrales, et des spectacles plus importants vont émailler la journée du samedi 16 octobre, réinventant l’espace urbain sur un parking, devant le Citron ou au-dessus d’une palissade. Avec, entre autres, la danse de Laure Terrier, Mademoiselle, de la cie Jeanne Simone qui est résidence au Citron du 12 au 16 oct ; les marionnettes de Hélène Pirenne, alias Lorgnette, qui nous racontent un Chaperon Rouge très personnel en Post Scriptum ; le récit de l’exilée poétique Solita, qu’incarne Sophie Talon, à la recherche d’une terre d’accueil, et d’une identité… ; Paper-glue’n’scotch, la création in situ de Lili Jenks, actuellement en résidence au Citron, sur le thème de la prostitution, qui mêle collage, intervention publique et montage vidéo ; le récital lyrique saugrenu ch’tilysant des deux sœurs Vandekaestecker, l’une soprano l’autre alto, qui célèbre les Mademoiselle Zidane standards de la chanson populaire du nord de la France ; les Contes de femmes et de bonnes femmes de Marie Ricard accompagnée à l’accordéon par Pascale Petit ; la comédie musicale décalée de 3 mémés de 70 ans, pas nostalgiques pour un sou sur leur mai 68, prêtes à reprendre la lutte, et dont la particularité est d’être interprétées par… 3 hommes… Bref, direction plein ouest, là où la rue rejoint l’art et inversement ! DO.M. Carrément à l’Ouest Du 13 au 16 oct Quartier Ambroise Crouzat, Port-Saint-Louis Le Citron Jaune/Ilotopie 04 42 48 40 04 www.ilotopie.com www.scenesetcines.fr
. AP'PETIT ART PETIT ANPU SALON ARTS DE LA LIVRES RUE 53 Une journée à part La 12 e édition du festival Petit Art Petit pose sa programmation dans le parc de l’Oasis, dans le 15 e arr. de Marseille, le 25 septembre dès midi Il est l’un des plus anciens festivals d’art de rue de Marseille, implanté dans les quartiers Nord, organisé par l’association Lézarap’art qui propose de faire découvrir un large panorama de créations contemporaines dans ce domaine. Toute la journée, et même durant les quelques jours qui précèdent pour certains artistes que vous pourrez découvrir arpentant les rues, se succèderont les spectacles, installations, expositions et ateliers, à voir et pratiquer en famille : le collectif de plasticiens Tout L’toutim, qui récupère et détourne les objets pour recréer l’environnement s’installe dans le quartier des Aygalades ; toujours aux Aygalades, la cie Mungo surprendra avec 12 rue d’la joie et sa concierge Gigi ; L’illustre famille Burattini exhibera un volatile géant, tandis que Tantôt, robot dont la lenteur de mouvements apaise, fera l’objet d’une vidéo-performance ; Les Cousins, un jongleur maladroit et son chien, seront Complètement à la rue, et croiseront les bizarres créatures de Cirkatomik et leur PUF, Produit Utile aux Festivaliers… Accueillis en résidence à Lézarap’art, les artistes plasticiens Abdelhaq El Youssi et Pascale Mijares présenteront leurs travaux durant le festival. Enfin, les ateliers éphémères de création, mini chantiers ouverts à tous, permettent à tout le monde de s’associer à une ou plusieurs créations individuelles ou collectives Gribouillage dans les branchages, Jardin des délices, Cartographies mentales…). L’expérience est à tenter ! DO.M. Festival Petit Art Petit Le 25 sept au Parc de l’Oasis Marseille, 15 e 04 91 69 11 80 www.lezarapart.com Saint-Louis au divan L’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine est une cie tout à fait loufoque, et profondément subversive. Elle propose, au terme de séances pas vraiment sérieuses, mais où des inconscients mine de rien se dévoilent, de psychanalyser les substrats des villes. Leur être, leur histoire, leur architetecture, pour dessiner des portraits pour rire, mais pas que. Là c’est au tour de Port-Saint-Louis, ville industrielle en proie à des spasmes économiques, départ des croisades aussi, coupée en deux et tournée vers deux horizons plats. Qu’en dira l’ANPU ? Conférence de l’ANPU Le 1er oct à 19h Salle Marcel Pagnol, Port-Saint-Louis-du-Rhône 04 42 48 40 04 www.ilotopie.com Dans les rues de Salon Pour sa 2 e édition, Salon Public, Festival des arts de la rue fait la part belle aux différentes formes de cirque que sont le mât chinois, le cadre coréen, le trapèze, le clown et le mime, accueillant des compagnies régionales (Centre, Franche-Conté, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Paca) et étrangères (Pays-Bas, Japon et Portugal). Un peu partout en ville, trois jours durant, les spectacles s’échelonneront, à commencer par le spectacle événement qui aura lieu dans la Cour du Château, forme monumentale faite de bois et de câbles de la cie Tuig, Schraapzucht, jouée pour la 1 re fois dans la région (le 1er oct). Puis, le lendemain, lors d’une déambulation, vous apercevrez les personnages du Conte urbain D.O.Q. de Pudding Théâtre et la fanfare musicale et théâtrale Musicabrass, avant de vous diriger vers le Parc de la légion d’honneur pour voir voler les artistes du cirque trapèze féminin et assister à l’absurde et jouissif Voyage en bordure du bord du bout du On passe a table, Cie Kitschnette A. Belkacem 2009 monde des déjantés Trois Points de Suspension sur la Place Morgan. Dernier jour enfin qui débute avec Jean-Georges Tartar(e), avant de se prolonger avec la cie japonaise Sivouplait et ses Silences amusants d’un couple en blanc sur le Parvis de la Tour de l’horloge, avant le piquenique sorti du sac passé en compagnie des Kitschnette, Morosof et Sivouplait… Pourvu qu’il fasse beau ! Salon Public Du 1er au 3 oct 04 90 44 89 00 www.salondeprovence.fr Sc6ne trans-frontalï,Ere trans-disciplinaire saison 2010 2011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 1Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 96