Zibeline n°33 septembre 2010
Zibeline n°33 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... le Off d'Avignon, une manne économique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 THÉÂTRE AU PROGRAMME Émois Cosimo Mirco Magliocca Drôle d’endroit pour une rencontre… Au cimetière où tous deux viennent rendre visite à leurs chers disparus, Désirée, la veuve lettrée et raffinée, et Benny, le paysan rustre et tardivement orphelin sont voisins de tombes. Ces deux personnages que tout oppose vont bien sûr finir par se rapprocher et tomber amoureux. Adapté par Alain Ganas, le roman de Katarina Mazetti, Le Mec de la tombe d’à côté (éd. Actes Sud, coll. Babel) se transforme en pièce, la mise en scène de Panchika Velez révélant de façon tendre et sensible les sentiments des deux personnages. Le Mec de la tombe d’à côté Du 5 au 9 oct Le Jeu de Paume, Aix 0820 000 422 http://lestheatres.net Oralité Quand le comédien Jacques Bonnaffé revêt les mots du poète belge Jean-Pierre Verheggen, ça donne L’Oral et Hardi, un condensé de textes choisis, mis en scène et dits par le comédien. Des grands textes, des harangues, des discours manifestes qui ont tous le goût et le souffle d’une aventure des mots et des sons. « L’handicapé de la langue, languedicapé de naissance » comme il se définit lui-même trouve en Bonnaffé un habile entremetteur, un révélateur de cet univers si singulier où se mélangent signifiants et signifiés et où se crée une langue nouvelle. L’Oral et Hardi Le 5 oct à 20h30 Salle Emilien Ventre, Rousset 04 42 29 82 53 www.rousset-fr.com Philippe Delacroix Justice Servante fidèle et dévouée, pleine de bonté et de bon sens, Coraline se charge, avec ruse et persuasion, de défendre la fortune de son vieux maître Ottavio, manipulé par sa seconde femme Béatrice et le fils de cette dernière Lélio, et de réunir le père et son fils, Florindo, jeté à la rue par sa belle-mère… Christophe Lidon met en scène la comédie haute en couleur de Goldoni avec trois grands comédiens dans les rôlestitres : Robert Hirsh, Claire Nadeau et Clémentine Célarié. La Serva amorosa Les 12 et 13 oct Théâtre de Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com les 8 et 9 octobre Théâtre Molière, Sète 04 67 7466 97 www.theatredesete.com Isolement Dans le parloir d’une prison pour femmes va se nouer un long dialogue, une relation étrange entre une détenue, isolée, surnommée « le monstre » à cause du crime odieux pour lequel elle est condamnée, et un prêtre, convaincu de sa foi et de ses certitudes. Rejet, hostilité puis écoute et enfin apprivoisement les parcourront au cours de confessions et libérations verbales. Régis Santon met en scène le texte grave et dur de Frédéric Mancier et Bernard Larré, avec Claire Nebout et Tom Novembre dans ce périlleux face à face. Ne pas oublier de (mourir) vivre Le 9 oct à 20h30 Théâtre de La Colonne, Miramas 04 90 58 37 86 www.scenesetcines.fr « Cosimo Mirco Magliocca Benoite Fanton-WikiSpectacle Responsables Sin Sangre Rodrigo Gomez Rovira La singulière compagnie chilienne Teatrocinema (anciennement cie La Troppa) lie dans ses créations le théâtre et le cinéma, les techniques des deux disciplines créant un cadre visuel et narratif unique. Les deux premiers volets, en espagnol surtitré en français, d’une trilogie portant sur le thème de la responsabilité des hommes dans leur histoire sont programmés au théâtre des Salins : Sin sangre, adapté d’un roman d’AlessandroBaricco, évoque les années noires de la dictature de Pinochet au Chili, le spectacle mêlant des images de fiction au jeu des comédiens ; le lendemain, L’Homme qui donnait à boire aux papillons fait appel au même dispositif scénique pour raconter l’histoire de Filippo, vieil homme qui, à la fin de sa vie, veut accomplir un rituel ancestral particulier : donner à boire aux papillons tout juste nés afin de les guider dans leur migration. Un parcours initiatique riche de rencontres et de découvertes… Sin sangre Le 12 oct à 20h30 L’Homme qui donnait à boire aux papillons Le 13 oct à 20h30 Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr les 5 et 6 octobre Théâtre Molière, Sète 04 67 7466 97 www.theatredesete.com Intimiste Le jeune metteur en scène Frédéric Borie revisite le chef-d’œuvre de Shakespeare, Hamlet, s’attachant plus à la tragédie familiale qu’à l’aspect historique et politique de l’histoire. Dépassant la vengeance du héros, il oriente la tragédie vers un questionnement très humain, toujours contemporain : « avec lui, aujourd’hui, on continue de s’interroger sur agir ou ne pas agir, être ou ne pas être. Qu’allons-nous faire de ce temps qui nous est donné ? » Hamlet Le 12 oct à 20h30 Théâtre de Fos 04 42 11 01 99 www.scenesetcines.fr
THÉÂTRE 41 Success story L’irradiante Alice Belaïdi, Révélation féminine aux Molières 2010, revient au théâtre du Chêne Noir, la scène qui l’a révélée dès 2008 au grand public dans le rôle magnifique de Jbara. Petite bergère du Maghreb, devenue prostituée puis femme d’imam, Jbara se confie à Allah, son seul confident. Un témoignage renversant, cru et drôle, écrit par Saphia Azzeddine (éditions Léo Scheer) et mis en scène par Gérard Gélas, sur l’oppression des femmes mais aussi un émouvant chant de liberté, même si sa conclusion est ambiguë. L’ultime chance de rencontrer à Avignon ce texte porté par une très jeune actrice, prometteuse et touchante. Une voix d’enfant caché dans un corps de femme, ou peutêtre l’inverse, qui nous touche en plein cœur par sa foi en la vie. Un Molière absolument mérité ! Confidences à Allah Du 30 sept au 2 oct Théâtre du Chêne Noir, Avignon 04 90 82 40 57 www.chenenoir.fr Tragi-comique Manuel Pascual Les comédiens Dau et Catella délaissent momentanément le chemin de la comédie pour une incursion dramatique dans l’histoire des deux révolutionnaires italiens Sacco et Vanzetti, emblèmes de la lutte contre l’injustice, l’intolérance et la discrimination. On est bluffé par la densité de leur interprétation et la mise en scène de François Boursier qui fait passer à la trappe le duo du rire pour éclairer sa fibre tragique et la force de leur complicité. Sacco et Vanzetti Le 2 oct Théâtre Comœdia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.fr Nectar Un best-seller qui fit couler beaucoup d’encre, Premières gorgées de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm, la présence ombrageuse et épicurienne du comédien Jean-Louis Foulquier associés à la délicatesse de l’archet de la violoncelliste Maëva Leberre : c’est à coup sûr un cocktail aussi rafraîchissant que gouleyant ! Pour ses premiers pas sur les planches, l’acteur de cinéma et de télévision donne envie de se servir encore quelques rasades… Premières gorgées de bière et autres plaisirs minuscules Le 8 oct Théâtre Durance, Château-Arnoux 04 92 64 27 34 www.theatredurance.com Réquisitoire Robert Schneider donne la parole à Sad, immigré clandestin qui a étudié la philosophie et la littérature allemande avant de débarquer en Allemagne où il est vendeur de roses… Sad l’irakien, très sérieux quand il dit « Plus je vous regarde, plus ma culpabilité augmente » … À la dureté de la langue, Farid Ounchiouene répond par la légèreté du hip hop (4 danseurs pour 1 monologue) et de la musique à laquelle il réserve une place de choix, comme si mixer théâtre-danse-musique était la manière la plus juste de faire écho à la psyché de son héros. Saleté Le 24 sept CNCDC Châteauvallon, Ollioules 04 9422 02 02 www.chateauvallon.com « X-D.R. Andras Fenris Pascal Victor Rhapsodie Déjà en 2008 Patrice Chéreau dirigeait Romain Duris dans son film Persécution. Leurs retrouvailles, sur les planches cette fois, marquent le retour de Chéreau à l’écriture de Koltès, accompagné à la mise en scène par le danseur-chorégraphe Thierry Thieû Niang. Dans La Nuit juste avant les forêts, un homme nous parle, il sait que sa mort est au bout du chemin, sous les apparences de « loubards sapés » qui ont fini par lui casser la gueule… Mais une nuit lui suffira-t-elle à accepter de s’enfoncer plus avant ? La nuit juste avant les forêts Les 27 et 28 sept CNCDC Châteauvallon, Ollioules 04 9422 02 02 www.chateauvallon.com Inspiré X-D.R Quand Eugène Durif rend hommage à Carlo Goldoni à l’occasion des 300 ans de sa naissance, cela donne Dette d’amour, un impromptu à Venise ou les affres d’un auteur dramatique face à la panne d’inspiration. Une pièce jubilatoire, au trait burlesque, au ton enjoué, qui excelle dans l’exercice « du théâtre dans le théâtre » sans jamais forcer le trait, servie par une troupe d’acteurs français et italiens réunis par Beppe Navello. Dette d’amour, un impromptu à Venise Tournée dans le cadre des Excentrés à L’Argentière, Guillestre, Embrun, Tallard, Chabottes, Veynes et Serres Du 9 au 21 oct La Passerelle, Gap 04 92 52 52 58 www.theatre-la-passerelle.eu Le Cadran, Briançon 04 92 25 52 52 www.theatre-le-cadran.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 1Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 96