Zibeline n°33 septembre 2010
Zibeline n°33 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... le Off d'Avignon, une manne économique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 THÉÂTRE MARSEILLE Autour de la piste Lea Torreadrado Pendant deux semaines Les Nonos font leur cirque à Marseille. Chez eux, à Pastré, pour 14 représentations, qui donneront à chacun l’occasion d’entrer dans l’univers particulier de Serge Noyelle et Marion Coutris, mis en musique par Marco Quesada. C’est en effet à un grand spectacle qu’ils nous convient : 23 personnes en scène, comédiens, musiciens, acrobates et jongleurs, pour élaborer ensemble comme un cirque aux frontières du rêve. Les numéros s’y succèdent en jouant sur le risque, la chute possible, le baroque des clowns, les belles images que les Nonos savent faire surgir, et des textes, histoires qui racontent tout cela en introduisant une distance subjective avec les exploits offerts. Un cirque onirique et magique qui renvoie à l’enfance, à ses émotions enfouies, à ses chevaux magiques… A.F. Les Nonos font leur cirque o Du 7 au 23 oct Théâtre Nono, Marseille 8 e 04 91 75 64 59 www.theatre-nono.com Apprivoiser l’hybride Le théâtre du Centaure met en place de nouvelles formules pour faire connaître la spécificité de son travail. Il faut dire qu’il n’est pas évident à appréhender : si le public est nombreux à venir et à apprécier la beauté plastique de leurs spectacles, certains malentendus persistent. Car le théâtre de Camille et Manolo n’a rien à voir avec du cirque : il s’agit d’inventer de nouveaux acteurs au corps hybride, et de faire avec eux un théâtre visuel où l’exploit n’est pas spectaculaire, et repose sur la fusion/adéquation du cavalier et de l’animal, pas forcément monture… Le premier poème centaure sera récité par Manolo et Tao, un lourd percheron d’une tonne avec lequel l’acteur fait corps depuis 10 ans. Une performance de 20 minutes, tout public, sous chapiteau, pour 5 euros, chaque second samedi du mois, à Pastré où la cie est installée. A.F. Poème-Centaure Le 9 oct Théâtre du Centaure, Marseille 8 e 04 91 25 38 10 www.theatreducentaure.com Citoyens objets Interroger notre société de consommation en allant jusqu’au bout de ses rituels consuméristes quotidiens… C’est dans cet esprit que Mathieu Bouchain (cie TPublic) a conçu son Défilé de marques, une « collection d’hommes et de femmes » qui, comme des mannequins, viendront se présenter en objets, apportant chacun un accessoire. 10 acteurs se mêlent à une cinquantaine de citoyens de tous âges (18 à 81 ans) et de tous les quartiers et milieux de Marseille, recrutés après un casting. Une entreprise qui se poursuivra jusqu’à 2013, pour interroger le corps en représentation, et dresser le portrait d’une ville qui, à terme, compte bien se donner en spectacle. A.F. Un défilé de Marques Le 18 sept La Friche, Marseille Dans le cadre de Préavis de désordre urbain Le 24 sept Le Gymnase, Marseille www.lestheatres.net Un defile de marques Vincent Lucas Pop philosopher La Semaine de la pop philosophie veut fomenter des opérations philosophiques à partir d’objets de la culture populaire et de ses représentations médiatiques. L’expression, née dans les années 70 sous la plume de Deleuze, renvoie aux années rock, pense que philosopher est un acte, un geste artistique, nourri de pratiques théâtrales, musicales, littéraires. Et forcément non académiques, puisqu’elles doivent permettent d’interroger le réel par leur angle d’approche, forcément de biais. La programmation cette année regroupe une trentaine de penseurs, écrivains, artistes, historiens, sociologues, scientifiques. Autour d’analyses de la pensée de Deleuze, mais aussi de réflexions autour du portable, de Plus belle la vie, de Buffy contre les vampires, du rock des années 70. La semaine de la Pop philosophie Du 18 au 24 oct 04 91 90 08 55 www.lesrencontresplacepublique.fr Rire au Gymnase Miam Miam Sylvain Granjon Après Offenbach et le Défilé de marques la saison du Gymnase se poursuivra dans un esprit tout autant festif… avec Miam Miam, de et avec Edouard Baer, et une demi-douzaine de comparses comédiens qui, devant le peu de succès de leur spectacle, décident de transformer le théâtre en restaurant cabaret.. prétexte à numéros… Avant cela le Gymnase lui aussi accueillera actOral, pour un autre spectacle drôle, mais dans un tout autre esprit ! Kaïros, sisyphes et zombies est un objet surréaliste d’Oskar Gomez Mata, qui propose de faire des trous dans le temps, pour retrouver les figures mythologiques grecques, quelques paradoxes temporels, dans l’esprit philosophico burlesque de la cie Alakran. Kaïros, sisyphes et zombies Les 8 et 8 oct Miam Miam Du 12 au 23 oct Le Gymnase, Marseille www.lestheatres.net Le théâtre au Centre La revue marseillaise de théâtre organise pour la deuxième année dans le Centre Bourse une semaine de théâtre : de courts extraits offerts par des compagnies de Marseille aux acheteurs qui passent… et peuvent ainsi imaginer aller un jour au théâtre, dans des petits lieux qu’ils ne fréquentent pas. Le tout est complété par des expositions, animations, lectures, et ateliers. Le 16 octobre, cela dure toute la nuit… et on y gagne des billets scoop, qui permettent d’aller au théâtre pour 5 euros. Les Théatralia Du 11 au 16 oct à partir de 10 h Centre Bourse, Marseille www.larevuemarseillaisedutheatre.com
ArX-E N-PRCV EN CE - Grand T héi tre de Pro +rene 23 25 sept, - 21:1h3II MOVING TARGET II:R. r'tLÎb ; lrl'.iarôi'Îkr'JLlflril INFLi901 = grone rhbatrt Pn04i ne B 0442 9't ô9 413 MJt



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 1Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 96