Zibeline n°33 septembre 2010
Zibeline n°33 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... le Off d'Avignon, une manne économique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 SAISONS MARSEILLE Les Minotiers persistent Le Théâtre de la Joliette reste bien ferme dans sa ligne, et continue d’accueillir toutes les écritures contemporaines en ses murs. Celles qui viennent d’ailleurs, mais celles qui naissent ici surtout, et nombreuses sont les cies régionales qui sans cette Scène conventionnée ne trouveraient pas de lieu d’accueil. Pour répéter, et se produire. La saison commence donc comme un peu partout dans Marseille par actOral les 29 et 30 sept (voir p36), et enchaîne sur la création maison du Théâtre provisoire : à partir d’une catastrophe véritable –la cie avait commencé à répéter La Putain de l’Ohio d’Hanokh Levin mais s’est vue au dernier moment refuser les droits-, Haïm Menahem, Philippe Séjourné et Christian Mazzuchini ont conçu un spectacle qui met leur aventure en abyme, et s’adresse directement aux Dans le droit fil On parlait fidélité et mise en réseau ? Les Bernardines commencent leur saison en ouvrant grand les portes à tous les festivals contemporains qui s’inscrivent dans la ville : actOral tout naturellement puisqu’ils accueillent Eva Doumbia, Xavier Marchand (texte de Suzanne Joubert) et Spiro Scimoni et Francesco Sframeli en septembre et octobre, mais aussi le Préavis de désordre urbain pour la 4 e édition d’un festival de performances qui veut vraiment troubler l’ordre public (du 18 au 25 sept) et que les Bernardines coproduisent… Et puis bien sûr il y aura les Questions de danse de Kéléménis, le Mois des compositeurs de Télémaque, et Dansem, pour lequel Alain Fourneau créera une pièce avec Carol spectateurs… avec des textes de Valletti, Visniec, Lagarce, Rebotier, Tarkos. Ce sera du 5 au 9 octobre, et ça s’intitule Ça serait trop long de t’expliquer, le mieux est que tu viennes. Dont acte ! Cette entrée en matière sera suivie de nombreux accueils d’écritures variées, mais toutes contemporaines : pour les enfants il y aura le Vélo théâtre avec son joli spectacle Et il me mangea, et la Cie Naïve avec Mathieu trop court François trop long, en danse programmée par Dansem, en musique l’Ensemble Télémaque pour son Mois des compositeurs, des lectures, des projections et beaucoup de théâtre, souvent sous forme de cabarets, dans un esprit toujours convivial, pour des tarifs très abordables… Surtout pour nos adhérents (8 euros !) Chanter sans déchanter Après une saison en demi-teintes on se réjouissait de découvrir une programmation riche de belles aventures… Hélas pour des problèmes de visa que les autorités françaises en Algérie s’obstinent à refuser au comédiens du Théâtre National d’Alger, les représentations du Songe d’une nuit d’été coproduites par le Gymnase, le Lenche et le TNA sont annulées… Reste une très belle saison tout de même, à soutenir et partager d’autant plus ardemment, d’autant que là encore les places sont très peu chères, et réduites (7euros) pour les adhérents de Zibeline… La première proposition, Je ne sais quoi, nous ramène au Paris de l’entre deux guerres, et à l’échange épistolaire entre Yvette Guilbert, chanteuse de café concert au répertoire coquin, et Je ne sais quoi X-D.R La Minoterie Saison 2010-2011 Théâtre de la Joliette 04 91 90 07 94 www.minoterie.org Ca serait trop long de t’expliquer... Philippe Houssin Tous tant qu'ils sont Fabrice Duhamel Sigmund Freud, qui trouva matière à réflexion et plaisir. Interprété par Natalie Joly, qui retrouve le parléchanté de l’époque (du 1er au 17 oct). Dès après cette ouverture des propositions à ne pas rater : Renaud Marie Leblanc qui interprète un texte de Christophe Pellet, une création de l’Egregore, la Station Champbaudet de Labiche, de la danse venue du Maghreb avec Dansem, Mai en musique, Minots marmailles et compagnie… et la présence en fin de saison de Lionel Damei et Claudine Galea. Pour finir en chansons ! A.F. o Théâtre de Lenche Saison 2010/2011 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info Vanni en décembre. La suite de la saison ? Eva Doumbia, Marie José Malis, Aurélie Leroux, Marie Vayssière (et oui, des femmes d’ici) les Quatre jumelles de Copi mises en scène par Christophe Chave, et les Informelles en mai. Pas de grandes surprises donc… mais c’est souvent la clé du bonheur ! A.F. Les Bernardines, Saison 2010/2011 04 91 24 30 40 www.theatre-bernardines.org Jusque chez eux Le Théâtre off continue son travail avec les détenus en installant un projet d’envergure, avec résidences d’artistes, ateliers d’écriture et de jeu, représentations ouvertes qui mêleront les publics, travail avec le personnel de l’établissement pénitentiaire… au cœur du nouvel établissement pénitentiaire pour mineurs, où sont détenus 60 jeunes de 13 à 18 ans. Une pratique artistique « urgente » et courageuse, en prise avec le plus cru des réels, qui doit aboutir enfin de saison à un spectacle élaboré en commun. A.F. Le 4 e Mur Théâtre Off, scène des écritures urgentes 04 91 33 12 92 www.theatreoff.com
SAISONS 33 Du côté des petits Les quartiers de Marseille fourmillent de petites salles de spectacle, ouvertes à un public de proximité, qui proposent des spectacles tous publics et des ateliers de formation Pour apprendre... Aux commandes, Patrick Rabier dont le L’Athanor théâtre est niché au Cours travail est essentiellement axé sur le jeu Julien. Il favorise les textes du répertoire masqué, orientation grotesque et expressioniste. Sont également proposés des et accueille très régulièrement des scolaires dans sa petite salle de 49 places. spectacles de clowns, de cabaret, des La saison commencera dès le 23 sept ateliers de formations pour amateurs et avec un divertissement dynamique Barouf professionnels. La saison commence le a Chioggia de Goldoni et restera dans 30 sept avec un spectacle mis en scène une note comique avec Le fil à la patte par Patrick Rabier et Frédérique Souloumiac, La cité sans sommeil, où l’on verra de Feydeau ! Puis viendront des textes plus sérieux avec Phèdre en janvier, La ce qu’il advient lorsqu’un monarque fou Cerisaie en mars... Un mardi par mois décrête que le sommeil est une perte de ont lieu des lectures mettant en lumière temps et d’argent... En octobre Le concert des textes plus confidentiels choisis par insolite proposé par Guillaume Vallée, les comédiens et ateliers pour enfants et magicien-comédien. adultes, le lundi. Pour jouer... Au cœur du quartier Noailles le Daki Ling propose essentiellement des spectacles de clowns, de marionnettes, des matches d’impro, mais aussi de la danse et des projections sous les voûtes d’une chapelle du XIII e siècle. 2011 verra la 6 e édition de son festival Tendance Clown. Un lieu associatif particulièrement convivial, où le verre qu’on boit avant et la conversation d’après importe (presque) autant que le spectacle. Pour trembler... Rue Berlioz se trouve le Théâtre Marie- Jeanne qui fête ses 10 ans cette année. Pour rire... À L’Archange c’est le rire qui règne en maître ! Solos, duos, comédies burlesques. Des sketchs et du gros rire mais aussi des spectacles plus nuancés comme Exercices de style de Queneau en décembre. Des spectacles scolaires pour les 3 à 9 ans concentrés sur les périodes des vacances scolaires. Et des ateliers pour enfants et adultes, dont certains sont devenus professionnels et se produisent dans le lieu. Pour s’évader... Le Parvis des Arts se veut le lieu d’une certaine légèreté en ces temps moroses. Avec ses 2 salles de spectacle pour le Salut la compagnie En lettres minuscules flanquées d’une virgule qui invite à poursuivre la rêverie, l’atelier d’artistes du 19 rue Francis de Pressensé se signale discrètement mais fermement en rouge sur façade blanche, carte de visite un peu énigmatique dans son élégance minimaliste. Coller le nez à la devanture (mais ce n’est pas un magasin !) ou lécher la vitrine (surtout pas une galerie !) ne servent à rien pour saisir la singularité de cet espace-temps, lieu de créations pluridisciplinaires avec une histoire déjà riche, un présent foisonnant ancré dans une pratique au quotidien et un horizon clairement balisé d’une étonnante cohérence : « poétique et politique » nous dit crânement Paul-Emmanuel Odin, directeur artistique de l’association ! C’est du solide et le terme de « piliers » dont sont gratifiés les trois autres membres du collectif renseigne sur l’engagement réel et le désir d’inscrire l’art dans la vie par l’échange et la pratique. Même si l’œuvre en cours de chacun dit plutôt le mouvement et la fragilité (Laure Maternati, artiste du « geste simple » joue sur la force de l’éphémère et de la mémoire, Muriel Modr travaille ouvert sur le quartier et le monde et François Billaud élabore dans la durée un parcours vidéographique sur trois écrans), les projets de l’année à venir témoignent d’une solide volonté, placée sous le signe de la « contre-pente », expression empruntée à Florence Pazzottu, poète en résidence ; ils tendent de manière diverse à intensifier les partenariats (FID, théâtre et le jazz, et sa petite cour intérieure, l’endroit tient sa promesse. Ateliers de formation dès le 27 septembre : Clowns, marionnettes, impros, théâtre d’objets, pour débutants et avancés. En octobre, la structure accueille le Festival Sur le fil (voir p.10). CHRIS BOURGUE Athanor Théâtre : 2 rue Vian-13006 04 91 48 02 02 www.athanor-theatre.com Daki Ling, le jardin des Muses : 45 A rue d’Aubagne-13001 04 91 33 45 14 www.dakiling.com Théâtre Marie-Jeanne : 56 rue Berlioz-13006 04 96 12 62 91 www.theatre-mariejeanne.com Instants Vidéo, Grains de Lumière ou Aflam pour l’image) et les rencontres autour d’écritures en marche : Dorothée Volut, Liliane Giraudon ou Arno Calleja y pratiqueront lectures et ateliers. Au-dessus des deux vœux émis par Paul-Emmanuel Odin (« durer » /faire du lieu une « école d’art contemporain populaire ») flotte aussi un doux (?) rêve : organiser à Belsunce un débat qui réunirait Alain Badiou, Slavoj Zizek et Eric Hazan. Une Compagnie en majuscules ! MARIE-JO DHO La compagnie vue d'en haut Florence Pazzottu La Cite sans sommeil X-D.R L’Archange : 36 rue Negresko-13008 04 91 76 15 97 www.larchange.fr Le Parvis des Arts : 8, rue du Pasteur Heuzé - 13003 04 91 64 06 37 www.parvisdesarts.com.lie ! i1risiu.1. =,}p r THEATRE & CHANSONS Soirëe s t Et toi tu marrheras glans le sble'rl -cr'rtio,n Thh$kre 43 Ctran7woi I ; tans arrs bouts de r rapans M.9VIe h hi armurea ehan[e Brel S21 Lti2L'ICAO MalYïna chante awe c] es loups olialioo Thiâtrc & Chanlons i ni T 3 oaxai Pao-rrn t e 7r -t 03C4IbR E µ5 #[-{ : , 14Y44 eat re-t[-c4a 3 -a, IB ` ti



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 1Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 2-3Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 4-5Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 6-7Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 8-9Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 10-11Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 12-13Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 14-15Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 16-17Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 18-19Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 20-21Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 22-23Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 24-25Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 26-27Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 28-29Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 30-31Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 32-33Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 34-35Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 36-37Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 38-39Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 40-41Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 42-43Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 44-45Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 46-47Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 48-49Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 50-51Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 52-53Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 54-55Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 56-57Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 58-59Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 60-61Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 62-63Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 64-65Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 66-67Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 68-69Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 70-71Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 72-73Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 74-75Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 76-77Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 78-79Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 80-81Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 82-83Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 84-85Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 86-87Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 88-89Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 90-91Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 92-93Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 94-95Zibeline numéro 33 septembre 2010 Page 96