Zibeline n°32 août 2010
Zibeline n°32 août 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de août 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : créer maintenant, imaginer demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 SAISON Cultures croisées TOURSKY COMŒDIA Richard Martin est toujours debout, plus vigilant que jamais après le rétablissement d’une partie des subventions du ministère de la Culture suite à la grève de la faim menée l’an dernier au mois d’octobre avec son ami poète Jean Poncet, et prêt à continuer le combat jusqu’au « rétablissement intégral des subventions » du théâtre. La programmation du Toursky, toujours aussi éclectique, est un peu moins pléthorique, mais toujours basée sur le croisement des cultures et des genres. Cette année encore les valeurs sûres seront au rendez-vous, avec les comédiens « stars » notamment : Guy Bedos mis en scène par son fils Nicolas, avec Maison de poupee, Marcel HartmannContour by Getty Images Macha Méril, dans Le voyage de Victor ; Pierre Arditi dans Faisons un rêve de Sacha Guitry mis en scène par Bernard Murat ; Audrey Tautou et Michel Fau (qui signe aussi la mise en scène) dans Maison de poupée d’Henrik Ibsen ; Romane Bohringer se promenant dans l’univers de Labiche dirigée par Pierre Pradinas ; Isabelle Gélinas et Jean-Luc Moreau dans la très Moliérisée pièce d’Eric Assous L’illusion conjugale… Et, en solo, Michel Jonasz qui retrace l’histoire de son grand-père Juif Polonais mort à Auschwitz dans Abraham, Romain Bouteille dans un spectacle très personnel fait de coups de gueule et de réflexions sur le théâtre et la société audacieusement intitulé Misère intellectuelle, Rufus jouant les fantaisistes avec des sketches de grands humoristes, Bernard Crombe face au destin tragique de Motobécane… En musique aussi de grands rendez-vous : Le Murmure des vents et les variations de l’âme sera joué au doudouk par Levon Minassian et ses musiciens, et dit par ses amis comédiens Michael Lonsdale, Richard Martin et Kelly Martens ; Frédéric Chopin sera célébré par le pianiste Dang Thaï Son et l’Orchestre de Chambre de Toulouse sous la direction de Claudio Cruz durant une soirée où seront notamment joués les Concerto pour piano et orchestre n°1 et n°2 ; et pour les amoureux de la chanson française, Georges Chelon revient sur la scène du Toursky avec un nouveau concert et Michel Hermon s’attaque au répertoire de Ferré quand il chantait Rimbaud, Baudelaire et Verlaine, ses compagnons d’enfer… Quant aux festivals qui émaillent la saison, toujours résolument tournés vers d’autres cultures, ils débuteront avec une semaine macédonienne prometteuse en janvier, puis se poursuivront avec le XVI e festival russe en mars et avril, Mai-Diterranée, XXI e édition, en mai (à l’intérieur duquel on retrouve la nuit de l’anarchie chère à Martin) et la VII e édition pour le Flamenco dont la programmation annonce La Rubia et Juan Ogalla. Abonnez-vous, vous trouverez certainement de quoi satisfaire votre curiosité, quelle qu’elle soit ! DO.M. Théâtre Toursky, Marseille Saison 2010/2011 0 820 300 033 www.toursky.org Fenêtre ouverte sur la région C’est dans la rue que débutera et finira la saison du Théâtre Comoedia à Aubagne avec deux rendez-vous Chaud Dehors toujours aussi populaires (4 sept./3 et 4 juin), puis Small is Beautiful (8 au 10 octobre) débarquera avec Opus, Berlin, Pixel 13, le comédien Stéphane Bein et d’autres trublions de l’ordre public… Car depuis sa collaboration fructueuse avec Lieux Publics, la mairie souhaite développer plus encore l’art dans l’espace public. L’autre particularité de la programmation, bâtie en lien avec l’ensemble des partenaires culturels, est sa diversité de tons et d’esthétiques entre « gravité, humour, dérision dans un certain esprit de résistance au formatage et aux idées reçues ». C’est aussi son compagnonnage acharné avec les artistes de la région : Gérard Gelas, directeur du Chêne Noir à Avignon, la famille du Théâtre du Maquis, la Cie Parnas pour son formidable Banquet fabulateur, le Théâtre de l’Égregore qui œuvre avec le Théâtre national d’Alger pour faire entendre Shakespeare en français et en arabe, Raymond Vinciguerra et sa Cie Tetra-art, Le Bruit des hommes pour sa création Métiers de nuit, la Cie de l’Écho actuellement en résidence au Le Cabaret des heretiques, Theatre du Maquis X-D.R théâtre Denis à Hyères. Côté musique avec Écume, l’ensemble Des Équilibres, Jazz Provence et le Cefedem, basé tout près. En danse avec Artmacadam qui développe un projet en deux temps (21 janv. et 8 avr.). Enfin, le jeune public est un fidèle du Comœdia qui découvrira la Cie Attention fragile, le Théâtre de la Mer d’Akel Akian (Marseille), Fluid Corporation d’Aubagne, Téatropera de Vitrolles et La Naïve de Pertuis. Sans compter que le théâtre fait la part belle aux découvertes extra-régionales, mais ça c’est une autre histoire… M.G.-G. Théâtre Comœdia, Aubagne Saison 2010/2011 04 42 18 19 88 www.aubagne.fr
Le Merlan entre rire et magie LE MERLAN SAINTE-MAXIME La Scène nationale à Marseille a une fois encore concocté une saison inattendue qui ne ressemble qu’à elle. Avec, pour commencer, un programme de magie, art du cirque qui, en se faisant contemporain commence à trouver, comme l’acrobatie et le clown, quelques portes théâtrales qui s’ouvrent. Une semaine entière avec le retour du Soir des monstres d’Etienne Saglio, des projections imaginées par Fotokino, de la prestidigitation virtuose qui pose autrement le problème de l’illusion théâtrale… Puis, entre deux vagabondages, des résidences qui délocaliseront leurs créations à la Friche, au Museum d’histoire naturelle ou au Gymnase, on retrouvera d’anciens passants comme l’ex-femme à Barbe Jeannne Mordoj qui deviendra La femme du passé, des ovnis comme le GDRA, ou Peeping Tom. Mais le Merlan ménage aussi des surprises d’un ordre plus inhabituel, et on se réjouit de la place conséquente des compagnies régionales : outre Michaël Cros qui fera son Zoo en vagabond, Manon Avram sera en résidence, Renaud Marie Leblanc viendra créer son Eric Von Stroheim et François Michel Pesenti, que l’on n’avait plus vu depuis de nombreuses années dans la région alors que sa compagnie y est toujours largement conventionnée, (faute de programmateur ? de projets dans la région ?), viendra présenter ses Histoires Sèches. Une constante tout de même, et qu’on ne saurait également trop soutenir : la Scène nationale s’acharne à soutenir des projets de femmes, comme Manon Avram et Jeanne Mordoj, mais aussi Lia Rodrigues, Viviane De Muynck… Elle continue également à coproduire ce qui passe en ses murs, en se concentrant exclusivement sur des formes étranges, des propositions décalées. Ainsi elle conclura sa saison par un mois de spectacles d’humour ! À l’heure où il est censuré des antennes nationales, l’esprit de dérision irrévérencieux trouvera-t-il un refuge sur les scènes ? Si lui aussi se met à chercher sa forme et surprend, pourquoi pas ? AGNES FRESCHEL i SAISON 37 Eric Von Stroheim, Cie Didascalies X-D.R Le Merlan, Marseille Saison 2010/2011 04 91 11 19 20 www.merlan.org Le Carré dedans-dehors Pour sa première saison (50 représentations), Le Carré Sainte-Maxime a atteint un taux de moyen de remplissage de 88% ! Un record au vu de son territoire géographique et de la proximité de trois lieux pluridisciplinaires : Théâtres en Dracénie, le Théâtre de Grasse et le tout nouveau Théâtre de la Communauté d’agglomération Fréjus/St Raphaël. À quoi donc attribuer ce succès ? « Au public qui a mis en avant l’originalité des propositions souligne sa directrice Valérie Boronad, et à notre programmation ouverte et anticonformiste ». Mais pas seulement car l’équipe est allée au devant du public à grand renfort d’actions pédagogiques, de répétitions publiques, de stages et d’ateliers, de chantiers ouverts. Inventant même un « Cabinet de curiosités » autour des petites formes afin de privilégier une vraie proximité avec les artistes. Du coup, la deuxième saison marche sur les pas de la première, plus festive et décloisonnée encore dans un juste équilibre entre théâtre, danse, cirque, musique et arts numériques. Et une amplification de ce qui fait sa spécificité : le croisement des arts et la mise en lumière des nouvelles écritures théâtrales. Théâtre et arts numériques pour Artefact, compagnie associée au Carré et son Alaska forever ; danse, théâtre et arts numériques avec Le retour aux forêts de Carolyn Carlson, Michel Onfray et Jean Lambert Wild… Mon képi blanc de Sonia Chiambretto mis en scène par Hubert Colas ou La Consolation de Sophie de Dominique Paquet par le Groupe 3.5.81… Même les arts et les sciences s’affrontent sur des « Rings » qui explorent les Cie Artefact X-D.R nouvelles technologies de demain ! Le festival d’automne Itinérances lancera la saison, décliné en trois opus sous l’appellation « Sous le soleil exactement » : Il sentait bon le sable chaud aux couleurs de Gainsbourg, Ribes, Chiambretto ; Tout feu tout flamme au rythme du flamenco d’Antonio Najarro et des arts de la rue de la Cie La Salamandre ; Les fils du vent sous la lumière brute du trio gitan Christian Escoudé, David Reinhardt, Jean-Baptiste Laya, du violoniste tzigane Florin Niculescu et du Circus Klezmer. Un festival conçu par Artefact qui organise aussi deux Nuits curieuses pour ouvrir au public tous les espaces du Carré : dedans, dehors… MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Le Carré, Sainte-Maxime Saison 2010/2011 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 32 août 2010 Page 1Zibeline numéro 32 août 2010 Page 2-3Zibeline numéro 32 août 2010 Page 4-5Zibeline numéro 32 août 2010 Page 6-7Zibeline numéro 32 août 2010 Page 8-9Zibeline numéro 32 août 2010 Page 10-11Zibeline numéro 32 août 2010 Page 12-13Zibeline numéro 32 août 2010 Page 14-15Zibeline numéro 32 août 2010 Page 16-17Zibeline numéro 32 août 2010 Page 18-19Zibeline numéro 32 août 2010 Page 20-21Zibeline numéro 32 août 2010 Page 22-23Zibeline numéro 32 août 2010 Page 24-25Zibeline numéro 32 août 2010 Page 26-27Zibeline numéro 32 août 2010 Page 28-29Zibeline numéro 32 août 2010 Page 30-31Zibeline numéro 32 août 2010 Page 32-33Zibeline numéro 32 août 2010 Page 34-35Zibeline numéro 32 août 2010 Page 36-37Zibeline numéro 32 août 2010 Page 38-39Zibeline numéro 32 août 2010 Page 40-41Zibeline numéro 32 août 2010 Page 42-43Zibeline numéro 32 août 2010 Page 44-45Zibeline numéro 32 août 2010 Page 46-47Zibeline numéro 32 août 2010 Page 48-49Zibeline numéro 32 août 2010 Page 50-51Zibeline numéro 32 août 2010 Page 52-53Zibeline numéro 32 août 2010 Page 54-55Zibeline numéro 32 août 2010 Page 56-57Zibeline numéro 32 août 2010 Page 58-59Zibeline numéro 32 août 2010 Page 60-61Zibeline numéro 32 août 2010 Page 62-63Zibeline numéro 32 août 2010 Page 64-65Zibeline numéro 32 août 2010 Page 66-67Zibeline numéro 32 août 2010 Page 68-69Zibeline numéro 32 août 2010 Page 70-71Zibeline numéro 32 août 2010 Page 72