Zibeline n°32 août 2010
Zibeline n°32 août 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de août 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : créer maintenant, imaginer demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 FESTIVALS MUSIQUE Nuits propices… Une brise légère, et le jour qui baisse tranquillement sur la pelouse qui longe le plan d’eau Saint-Suspi dont la surface frémit à peine, une yourte, une tente Touareg, quelques stands de produits africains, une bonne odeur de plats venus d’ailleurs et de la musique, beaucoup de musique… Les Nuits Métis, dont c’est la 2 e édition à Miramas, et la 17 e depuis leur création, entament ce soir-là, le 25 juin, 3 soirs de concerts en plein air, dans un cadre naturel qui se prête particulièrement bien à ces rencontres. Partout des petits groupes s’installent, les plus prévoyants ont même emporté de quoi s’étendre dans l’herbe. Et ils ont raison : donnant à Miramas des airs africains, sur une des deux scènes la kora de Prince Abdou se mariait avec la harpe de Katell Boisneau -un des duos créés pour l’occasion, une des spécificités de ce festival. Tandis que les notes s’évaporaient dans la fraîcheur du soir, se préparait la 2 e scène, la grande, ID La tête dans les étoiles qui accueillait le duo Papet J et Rit : un mélange réussit entre la verve marseillaise du premier et la partition multi-instrumentiste du second, les deux posant la voix et le regard sur des textes engagés et festifs… Plus tard ce sera au tour de Joe Driscoll, le New- Yorkais, et Sekou Kouyaté du groupe Ba Cissoko, après l’intervention, sous la yourte, d’artistes comoriens avec des jeunes du département autour de la question Qui sommes-nous ? … Les Nuits Métis impriment leur marque dans le paysage miramasséen, se maintenant en terme de fréquentation (avec un mondial de foot cette année comme concurrent sérieux ! et un public indéniablement plus féminin) et amorçant des pistes prometteuses pour les saisons à venir. On l’espère en tout cas ! DO.M. (2) (2) Comme chaque été, le Festival Mimi s’est amarré sur l’archipel du Frioul, bousculant les codes avec un festival ouvert 25 e édition, Mimi prend de l’âge et engrange expérience et vécu ! Rien que la situation de l’hôpital Caroline, perché sur les hauteurs de l’île Ratonneau qu’il faut forcément atteindre en navette fluviale, donne un attrait particulier à ce festival qui fait de l’éclectisme de choix (paradoxe ?) un poème marin. Les installations plastiques et sonores jalonnent le parcours qui mène au bout de l’île, témoignant de l’« investissement » du site. Après avoir croisé une harpe à nuage d’où s’extirpe un laser vertical de 8 km, l’air marin vivifiant s’infiltrant entre les bâtiments de l’ancien hospice à quarantaine se mêle aux magnifiques jeux de lumières, comme sur l’ancienne chapelle en forme de temple grec, et donne au lieu un côté puissamment féérique. La soirée du 8 juillet, Nuit de Nchan rendit hommage à son superbe travail audio-vidéo réalisé de la Méditerranée à l’océan indien, en passant par la Tanzanie, la Mauritanie et les rites Masaï, sur fond de transes hypnotiques magnifiées par le montage. Après ce très beau film, place aux deux londoniens d’Addictive TV pour un nouveau type de trans-fusion des supports où les platines font vibrer des images, Les rois des Aulnes Yodelice Anouch K Addictive TV X-D.R. elles aussi traitées en temps réel. De Star Trek à Kate Bush, le duo british joue avec des séquences bien rétro et met une sacrée ambiance. À mixer en parallèle Hendrix, Dire Strait, Prince, ZZ Top, Deep Purple on pourrait perdre le sens, mais on y prend plaisir dans un écrin pareil ouvert aux étoiles… FRÉDÉRIC ISOLETTA Le Festival des Aulnes Rouges a connu un succès mérité : véritable éden musical, il allie efficacité et convivialité. Sur les bords de l’étang qui donne une dimension magique au site, les nombreux visiteurs de tous âges ont pu profiter d’une scène musicale de grande qualité et d’une organisation aux petits soins. Assis dans l’herbe au bord de l’eau ou déambulant devant les stands hétéroclites, le festivalier est bichonné ! Et la scène ? Citons le multi-instrumentiste génial François Hadji-Lazaro qui a eu la bonne idée de reformer Pigalle. L’ex Garçons-Bouchers n’a pas pris une ride, sa joyeuse bande déroulant un tapis rouge chaud comme la braise à la révélation Yodelice. Le dandy au chapeau à plume ne s’est pas fait prier pour offrir Katell Boisneau et Prince Abdou Do.M. Les Nuits Métis se sont installées à Miramas et Entressen du 22 au 27 juin Oh Hyères ! Le Festival Midi va faire des jaloux du côté du Var. Du 23 au 25 juillet, la plage de l’Almanarre et la Villa Noailles, superbe construction moderniste de l’entredeux-guerres par l’architecte Mallet-Stevens, vont être le théâtre d’une manifestation à faire pâlir les amoureux des festivals aux lieux enchanteurs. Avec 20 concerts et près de 23h de musique, le week-end s’annonce complet ! À commencer, entre autres, par l’expérimental Lee Ranaldo (qui joue avec les Sonic Youth dans sa vie normale, ce qui laisse présager la suite…) et Egyptian Hip-Hop (le 23/7 à partir de 19h). Après une après-midi gratuite à la plage au son de la pop rêveuse de Toro Y Moi (24/7 à partir de 14h), la demeure qui fut un lieu prisé du cinéma (Le mystère du château de dés, L’inhumaine) accueillera Mina May (voir p43) entourés de collectifs d’outremanche (24/7 dès 19h), avant de tenter le déhanché sablé au bord de l’eau à partir de minuit au son des platines. Dernier round le 25/7 dès 19h sur les terrasses de la Villa Noailles avec Air Waves, Clara Clara, Yuck, The Strange Boys et Lonelady ! F.I. www.midi-festival.com à une foule aux anges un set énergique et enlevé, avant l’arrivée de Mickey3d et sa guitare en bandoulière, toujours prompt à dérouler sous un faux air désabusé ses tranches de vies décalées. Avec un son exemplaire, ce qui n’est pas toujours le cas des concerts en plein air, et sans temps morts (alternance avec un tremplin de bon calibre emmené par M’Zimmer lane, le voluptueux duo Isaya et les bouillonnants Man y feste), les moustiques n’étaient plus les rois à Saint-Martin de Crau, le temps d’un festival épatant. F.I.
Ensemble, pour défendre la culture ff La Région est partenaire des acteurs de la culture en Provence- Alpes-Côte d'Azur depuis 1998. Un soutien indispensable au foisonnement culturel régional. Aujourd'hui, le gouvernement réduit ses propres financements et entend retirer à le Région ses moyens d'aider les actions culturelles. Ce projet de reforme des collectivités territoriales menace l'exception culturelle. Restons mobilisés, pour défendre la culture, la solidarité, notre identité régionale. » President de la Région Provence-Alpes-Gâte d'Azur Région JJl Provence-Alpes-Côte d'Azur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 32 août 2010 Page 1Zibeline numéro 32 août 2010 Page 2-3Zibeline numéro 32 août 2010 Page 4-5Zibeline numéro 32 août 2010 Page 6-7Zibeline numéro 32 août 2010 Page 8-9Zibeline numéro 32 août 2010 Page 10-11Zibeline numéro 32 août 2010 Page 12-13Zibeline numéro 32 août 2010 Page 14-15Zibeline numéro 32 août 2010 Page 16-17Zibeline numéro 32 août 2010 Page 18-19Zibeline numéro 32 août 2010 Page 20-21Zibeline numéro 32 août 2010 Page 22-23Zibeline numéro 32 août 2010 Page 24-25Zibeline numéro 32 août 2010 Page 26-27Zibeline numéro 32 août 2010 Page 28-29Zibeline numéro 32 août 2010 Page 30-31Zibeline numéro 32 août 2010 Page 32-33Zibeline numéro 32 août 2010 Page 34-35Zibeline numéro 32 août 2010 Page 36-37Zibeline numéro 32 août 2010 Page 38-39Zibeline numéro 32 août 2010 Page 40-41Zibeline numéro 32 août 2010 Page 42-43Zibeline numéro 32 août 2010 Page 44-45Zibeline numéro 32 août 2010 Page 46-47Zibeline numéro 32 août 2010 Page 48-49Zibeline numéro 32 août 2010 Page 50-51Zibeline numéro 32 août 2010 Page 52-53Zibeline numéro 32 août 2010 Page 54-55Zibeline numéro 32 août 2010 Page 56-57Zibeline numéro 32 août 2010 Page 58-59Zibeline numéro 32 août 2010 Page 60-61Zibeline numéro 32 août 2010 Page 62-63Zibeline numéro 32 août 2010 Page 64-65Zibeline numéro 32 août 2010 Page 66-67Zibeline numéro 32 août 2010 Page 68-69Zibeline numéro 32 août 2010 Page 70-71Zibeline numéro 32 août 2010 Page 72