Zibeline n°32 août 2010
Zibeline n°32 août 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de août 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : créer maintenant, imaginer demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 FESTIVALS MUSIQUE Viennoiseries classiques Les fondateurs du Festival de Salon à l’Empéri, Eric Le Sage, Emmanuel Pahud et Paul Meyer ne tombent pas dans la bicentenarite Chopino- Schumannienne en 2010 ! Ils bâtissent dix programmes de concerts reprenant le concept des « schubertiades », ces réunions d’artistes et d’intellectuels autour de Franz Schubert à l’époque liberticide de Metternich dans l’Autriche des années 1820. Les Viennoiseries qu’ils proposent filent aux sources des grandes formes classiques, du plan sonate et son sacro-saint bi-thématisme avec Haydn, Mozart puis Beethoven et le bouleversement romantique. Autour de la musique de Musica antiqua Au village perché de Simiane, dans le cadre médiéval du Château-fort des Agoult-Simiane, se dresse le donjon XII e siècle de la Rotonde. Il y a plus d’un quart de siècle, son acoustique a donné l’idée à des passionnés d’y accueillir un festival de musiques anciennes. La 28 e édition des Riches Heures Musicales de la Rotonde adopte pour libellé « Amours délices et… cordes » et invite des ensembles spécialisés dans ces répertoires : le duo baroque Wieland Kuijken Scènes nocturnes Haut perché sur la face nord de la forteresse, le plateau de verdure de l’historique Citadelle de Sisteron accueille des spectacles de danse (Fuenteovejuna d’Antonio Gadès), théâtre (La Nuit des Rois de Shakespeare) et de musique avec le prodige Valeriy Sokolov dans le très virtuose Concerto pour violon de Tchaïkovski (Orchestre de l’Oural dirigé par Dmitri Liss). Valeriy Sokolov Stephane Olivier and Artephoto Prendre de la hauteur Imaginez qu’à l’église de Guillestre et sur les hauteurs de l’Argentièrela-Bessée se produisent des musiciens parmi les plus prisés sur les scènes internationales. Le Fine Arts Quartet et le Quatuor Talich sont de magnifiques formations de musique de chambre qu’on ne présente plus (depuis leur fondation à Chicago en 1946 et Prague en 1964 !). Ils jouent des sommets du genre signés Mozart, Beethoven, Schumann, Dvorak… Les chambre de Schubert bien sûr, mais également Spohr ou Hummel, on entend des opus plus (viole de gambe) et Natalia Cherachova (clavecin), le trio féminin Alla Francesca dans des chansons médiévales, Agnès Mellon pour un concert-lecture basé sur la correspondance d’Héloïse et Abélard, une création de l’ensemble Les Bijoux Indiscrets à partir des Lettres de Julie de Lespinasse et des opus de la fin du XVIII e siècle, les ensembles Céladon pour Lully et Purcell ou Energia dans Haendel… J.F. Au Cloître Saint-Dominique, on entend le duo flamboyant et complice Fazil Say (piano) et Patricia Kopatchinskaja (violon) dans un programme festif et éclectique, avant le pianiste Jean-Marc Luisada dans son jardin avec Chopin et son Concerto n°2 (Orchestre de Chambre de Pologne conduit par Jacek Kaspszyk). La Cathédrale Notre-Dame des Pommiers résonne également des somptueuses plaintes baroques du Stabat mater de Pergolèse et ses clairs-obscurs tressés vocalement par la sombre contralto Nathalie Stutzmannet la lumineuse soprano Mireille Delunsch (Ensemble Orfeo 55). J.F. 55 e Nuits de la Citadelle du 23 juillet au 11 août à 21h30 Sisteron 04 92 61 06 00 www.nuitsdelacitadelle.fr David Grimal Jean-Louis Atlan quatre Américains se joignent aussi à Jean-Marc Luisada pour le 2 e concerto pour piano de Chopin. Gian Maria Bonino interprète, en ouverture du festival, le 1er concerto du Polonais avec la Camerata musicale Mistà. Jusqu’à la clôture, trois semaines plus tard et l’excellent Quatuor l’Arpeggione, on entend les polyphonies corses de Barbara Fortuna, le gambiste patriarche Wieland Kuijken et Natalia Cherachova (clavecin), L’Histoire du Soldat de Stravinsky par la Compagnie Espace Public, ainsi qu’une pléiade d’ensembles vocaux et instrumentaux à Saint- Crépin, Réotier, Vars, Risoul, Saint-Clément, Mont-Dauphin, Eygliers, Ceillac… Entre deux balades en montagne et visites d’églises à l’histoire méconnue ! J.F. « modernes » de Zemlinsky, Korngold, et quelques touches de Berg, Schönberg… Le tout par une pléiade d’artistes de haut-vol à l’instar de David Grimal (violon), Antoine Tamestit (alto), Frank Braley et Jonathan Gilad (piano), Thierry Escaich (orgue), Lambert Wilson (récitant)… JACQUES FRESCHEL Musique à l’Empéri du 28 juillet au 7 août à 21h Cour Renaissance, Salon 04 90 56 00 82 www.festival-salon.fr Les Riches Heures Musicales de la Rotonde du 5 au 19 août Simiane 04 92 75 90 14 www.festival-simiane.com Piccolo & C° Jean-Louis Beaumadier et le Concert Buffardin célèbrent le piccolo, avec Christine Lecoin (clavecin), Catherine Villard(violoncelle), Hervé Issartel (basson) pour des programmes Vivaldi et consort à Riez la Romaine (11/8), Thoard (12/8) et Sisteron (13/8), avant une Fête Internationale de la Flûte à Manosque (14/8) par une pléiade d’instrumentistes : Shigenori Kudo (Japon), Lise Daoust (Canada),Christine Beard (USA), Salvatore Lombardi (Italie), Carla Rees (Angleterre),Gabriel Goni (Costa Rica). Et pour couronner la petite flûte, on entend Jean-Louis Beaumadier en compagnie de la pianiste Christelle Abinasr à Ste- Croix du Verdon (17/8). J.F. Musiques dans les Alpes de Haute-Provence du 11 au 17 août www.piccolo-beaumadier.fr Musicales Internationales Guil Durance du 22 juillet au 12 août 04 92 45 03 71 www.musicales.guil.net
Sommets harmonieux En guise de prélude à sa 14 e édition, poursuivant son itinérance au sein du pays gapençais, le Festival de Chaillol avait convié le violoniste et compositeur tunisien Jasser Haj Youssef pour une création particulièrement réussie, un itinéraire initiatique tissant de subtiles passerelles entre les diverses sortes de musiques de la zone méditerranéenne, la spécificité de la musique orientale se métissant avec brio et s’inscrivant résolument comme « musique du monde ! ». Le jeune artiste utilisait la viole d’amour, instrument ordinairement absent des musiques orientales, pour se livrer à diverses improvisations aux ornementations o fastueuses : Taqsîm sur des maqâm-s (modes de la musique arabe classique), musique « soufie », auxquelles succédaient le Lamento de Tristan, (musique médiévale italienne), puis Ya laylou Assabbou (musique arabe classique). Le jeu précis, à la fois dense et subtil de Youssef Hbeisch, exceptionnel percussionniste, conférait un charme particulier aux accents langoureux et sensibles de la viole. Ensuite le talentueux musicien se saisissait du violon pour deux de ses compositions : Frigya, puis Seven, aux accents jazzy, suivie d’une pièce incluse entre deux thèmes de Bach, qui démontrait la compatibilité entre musiques arabo-andalouse et classique. On revenait plus tard à la viole avec Samaï Shadd Arabane, une pièce de musique classique ottomane qui mêle les influences arabe, persane et byzantine, d’une rare élégance, avant les deux bis (musique traditionnelle balkanique puis turque) imposés par la folle ovation du public venu en foule. JEAN-MATHIEU COLOMBANI Ce concert a été donné le 26 juin en l’église de Rambaud, en pays Gapençais Messiaen et Boulez Si La Roque d’Anthéron consacre une soirée au 85 e anniversaire de Pierre Boulez, le Festival Messiaen au pays de la Meije lui dédie treize concerts ! Les univers musicaux de ces deux grandes figures musicales françaises du XX e siècle sont divergents. Cependant les hommes étaient très liés. Le maître a toujours admiré l’élève : « Pour moi, Pierre Boulez est le plus grand musicien de sa géné-ration », et d’ajouter « Il faut d’ailleurs reconnaître Le grand Guillaume L’abbaye cistercienne du Thoronet est renommée pour son acoustique magique qui attire, l’été venu, les amateurs de musiques anciennes. Vingt ans que l’entreprise perdure… que le chef-d’œuvre architectural de l’art roman offre ses résonances aux répertoires médiévaux et que les voix rebondissent harmonieusement sur les pierres antiques de la voûte en arceau brisé ! À tout seigneur tout honneur : c’est peut-être le plus emblématique des compositeurs médiévaux qui est convoqué par Dominique Vellard pour la 20 e édition ! Le franco-flamand Guillaume Dufay, maître polyphoniste, inventeur de la messe unitaire grâce à l’utilisation récurrente d’un motif de tête à chaque partie de l’Ordinaire, est un maillon Jasser Haj Youssef Fabien Lemaire À venir Le Festival de Chaillol assure sa démarche originale d’éclaireur des montagnes. Loin des villes, dans les vallées du Champsaur, Valgaudemar et le Pays Gapençais, l’éclectisme est bien pensé. À dessein, on comble le fossé qui subsiste entre les pôles culturels qu’il nous a tous dépas-sés. » L’élève, à un moment du moins, le lui rendit bien : « Dans les déserts du Conservatoire, un homme nous apparut comme la balise évidente » ; ou « ce qui demeure le plus vivement présent, c’est la générosité avec laquelle Messiaen distribuait son enseignement ». Louant enfin son ap-port : « Nous devons à Olivier Messiaen d’avoir créé une technique consciente de la durée… nous lui devons surtout l’idée première d’avoir délié l’écriture rythmique de l’écriture polyphonique… nous lui devons encore la création de modes de durées où la rythmique prend une valeur fonctionnelle. » Ce sont ces croisements de styles qui sont mis en exergue dans les programmes annoncés à La Grave, Le La Reverdie Stefan Shweiger essentiel de la musique occidentale. Chacun dans son domaine, avec ses propres vertus, les ensembles La Reverdie, Cinquecento, Syntagma, Les FESTIVALS et le terroir alpin. De Tallard aux rives de Serre- Ponçon, jusque sous les Ecrins et ses villages, Michaël Dian fait se croiser des événements qui investissent les champs du jazz et de l’improvisation, de la musique de chambre comme celles du monde avec un souci persévérant de qualité et de convivialité. On reçoit l’Argentine du pianiste Gustavo Beytelmann, les tangos du bandonéoniste Victor Villena et du guitariste Kay Sleking, le Japon du Trio Miyazaki, du danseur Shiro Daïmon, on file vers les plateaux berbères du violoniste Jasser Haj Youssef. Le jazz de Jean-Charles Richard « coole » les arabesques de son disque Faces ; la chorégraphe Toshiko Oiwa « performe » sur les impulsions tranchantes du Sacre du Printemps. Et les hauteurs alpestres accueillent d’autres sommets : une Intégrale Ravel de sa musique de chambre avec Laurent Wagschal (piano), Julien Dieudegard (violon)… ou les concertos de Chopin par les pianistes Hélène Tysman, Sodi Braide et le Quatuor Tercea. J.F. Festival de Chaillol Du 18 juillet au 13 août 04 92 50 13 90 www.festivaldechaillol.com 27 Chazelet, Briançon, l’église de Hières et Monêtier-les-Bains. J.F. 13 e Festival Messiaen au Pays de la Meije du 31 juillet au 8 août 04 76 79 90 05 www.festival-messiaen.com Flamboyants et Gilles Binchois abordent quelques pans de son œuvre et la situent historiquement. Oshakan, Vox Suavis et Hijiri-Kaï nous font, quant à eux, voyager du côté de l’Arménie, de l’Espagne et du Japon traditionnels. J.F. 20 e Rencontres Internationales de Musique Médiévale du 18 au 28 juillet Le Thoronet 04 94 60 10 94 www.musique-medievale.fr Académie de Musique Ancienne du 15 au 25 août



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 32 août 2010 Page 1Zibeline numéro 32 août 2010 Page 2-3Zibeline numéro 32 août 2010 Page 4-5Zibeline numéro 32 août 2010 Page 6-7Zibeline numéro 32 août 2010 Page 8-9Zibeline numéro 32 août 2010 Page 10-11Zibeline numéro 32 août 2010 Page 12-13Zibeline numéro 32 août 2010 Page 14-15Zibeline numéro 32 août 2010 Page 16-17Zibeline numéro 32 août 2010 Page 18-19Zibeline numéro 32 août 2010 Page 20-21Zibeline numéro 32 août 2010 Page 22-23Zibeline numéro 32 août 2010 Page 24-25Zibeline numéro 32 août 2010 Page 26-27Zibeline numéro 32 août 2010 Page 28-29Zibeline numéro 32 août 2010 Page 30-31Zibeline numéro 32 août 2010 Page 32-33Zibeline numéro 32 août 2010 Page 34-35Zibeline numéro 32 août 2010 Page 36-37Zibeline numéro 32 août 2010 Page 38-39Zibeline numéro 32 août 2010 Page 40-41Zibeline numéro 32 août 2010 Page 42-43Zibeline numéro 32 août 2010 Page 44-45Zibeline numéro 32 août 2010 Page 46-47Zibeline numéro 32 août 2010 Page 48-49Zibeline numéro 32 août 2010 Page 50-51Zibeline numéro 32 août 2010 Page 52-53Zibeline numéro 32 août 2010 Page 54-55Zibeline numéro 32 août 2010 Page 56-57Zibeline numéro 32 août 2010 Page 58-59Zibeline numéro 32 août 2010 Page 60-61Zibeline numéro 32 août 2010 Page 62-63Zibeline numéro 32 août 2010 Page 64-65Zibeline numéro 32 août 2010 Page 66-67Zibeline numéro 32 août 2010 Page 68-69Zibeline numéro 32 août 2010 Page 70-71Zibeline numéro 32 août 2010 Page 72