Zibeline n°31 juillet 2010
Zibeline n°31 juillet 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de juillet 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... centralisme, socialisme et culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
58 SAISONS D’un air bravache Le Centre chorégraphique national affiche une belle santé insolente : avec des abonnés en hausse de 12%, un taux de remplissage de plus de 100% et 25000 spectateurs, le Pavillon Noir remplit ses missions en un contexte difficile, profitant du succès des tournées du Ballet Preljocaj, qui sont bénéficiaires (plus de 50% de recettes propres), pour programmer plus de spectacles en ses murs sans augmenter les tarifs, multiplier les actions pédagogiques et les manifestations à entrée libre, coproduire et accueillir trois artistes en résidence. La nouvelle saison propose 16 spectacles de 19 chorégraphes, dont 10 femmes (Germaine Acogny, Bouchra Ouizguen, Robyn Orlin, Nacera Belaza…). Une parité stricte qui fait aussi la part belle aux compagnies d’ici : Grenade, le Ballet d’Europe, le Ballet National de Marseille, PAVILLON NOIR OPÉRA DE MARSEILLE SMCM GTP YannGiraldou, et bien sûr les Affluents et le Ballet Preljocaj. Ils reprendront les deux parties d’Empty Moves, et danseront au Grand Théâtre voisin la nouvelle création de Preljocaj, conçue pour 10 de ses Le Prince de verre, Claude Brumachon X-D.R danseurs et 10 du Bolchoï, autour de l’Apocalypse de Jean, et de la musique de Laurent Garnier. D’autres bonheurs ? une grande attention portée au jeune public, initié à des styles Samson, Hélène, Andrea, Wozzeck… Quelle belle saison que celle promise par l’Opéra de Marseille ! On y retrouve sept productions lyriques, neuf grands concerts… et des têtes d’affiches majeures C’est dans le rang des ténors qu’on les distingue, au faîte de leur gloire : Roberto Alagna inaugure le rôle du Cid de Massenet et Juan Diego Florez remplira les travées pour un récital de prestige. Côté répertoire le directeur Maurice Xiberras n’oublie pas, à côté du Rodrigue cornélien, deux genres très français : le Grand-opéra de Saint-Saëns Samson et Dalila (en version de concert) avec Olga Borodina et la folle opérette d’Offenbach La belle Hélène où Mireille Delunsch est mise en scène par Jérôme Savary… en cadeau de Noël ! L’Italie vériste est très présente avec Andrea Chénier de Giordano, toujours sans notre Roberto national pour le rôle titre, mais chanté par le Serbe Zoran Todorovitch. On redécouvre avec plaisir le diptyque coproduit avec les Chorégies d’Orange en 2009 : Cavalleria Rusticana de Mascagni et I Pagliacci de Leoncavallo avec Béatrice Uria Monzon. Alagna (décidément !) tenait les deux principaux rôles au pied du mur vauclusien : il laisse sa place aux ténors Luca Lombardo (enfin à Marseille !) et Vladimir Galouzine. Si l’on retrouve le Don Giovanni mozartien mis en scène par Frédéric Bélier Garcia, on attend une nouvelle production du chef d’œuvre expressionniste Wozzeck d’Alban Berg mis en scène par Guy Joosten. Hormis la prestation du fameux ténor péruvien, les concerts affichent de grands solistes tels les pianistes Bertrand Chamayou, Cyprien Katsaris, Mikhaïl Rudy, notre « local » Edouard Exerjean, le violoniste Nemanja Radulovic, le guitariste Emmanuel Rossfelder, tous dans de grands Concertos du répertoire avec l’Orchestre Philharmonique de Marseille. De nombreux récitals de musique de chambre et des artistes du CNIPAL circonscrivent, dans le somptueux Foyer art-déco du théâtre municipal, un programme prometteur. Avec une programmation de productions lyriques unique dans les saisons régionales, et des inquiétudes qui demeurent, à ce titre, sur les travaux indispensables à l’horizon de plus en plus proche de 2013… Pour l’heure l’ouverture des locations se fera le 6 juillet à 8h. Sonnez matines ! JACQUES FRESCHEL J.D.Florez X-D.R. Opéra de Marseille Saison 2010/2011 04 91 55 11 10 www.opera.marseille.fr très différents, avec en particulier Le Prince de verre de Claude Brumachon, les petiteshistoires.com de Kader Attou, ou le travail plastique de YannGiraldou. Et quelques propositions plus radicales comme celles de Nacera Belaza, Miguel Guttierrez, Bouchra Ouizguen ou Robyn Orlin : si vous aimez sortir d’une salle bouleversés, ne ratez pas le Madame Plaza de la Marocaine et le Daddy, I’ve seen… de la Sud-Africaine. AGNÈS FRESCHEL Pavillon Noir, Aix-en-Provence Saison 2010/2011 0811 020 111 www.preljocaj.org Cartel de la Timone Quatuor Modigliani Andrew French Quatre-vingt-dix printemps que la toujours jeune Société de Musique de Chambre de Marseille affiche des formations musicales que la mélomanie universelle prise d’ordinaire sur des scènes capitales ! De novembre à avril, les amateurs phocéens remonteront à nouveau, en file indienne, les marches qui mènent à l’Auditorium de la Faculté de médecine de la Timone. Une chance (cosa rara !), son acoustique est remarquable pour un genre musical qui exige attention et finesse d’écoute. Mais pour ouïr Jean-Claude Pennetier dans les Concertos de Chopin (transcription de l’orchestre pour quatuor à cordes), les Quatuor Zemlinsky, Renoir, Signum, Modigliani, les pianistes Emmanuel Strosser, Martin Helmchen, le clarinettiste Romain Guyot, le violoncelliste Raphaël Pidoux, l’altiste Maxim Rysanov ou l’Ensemble Raro, il faut se lancer, adhérer pour la saison et devenir « Sociétaire » (car point n’est possible de louer un concert à l’unité), afin de découvrir de stupéfiants opus de Mozart, Beethoven, Brahms, Schumann… Et il ne s’agit pas d’adhérer à une société secrète et inaccessible ! Les tarifs pour neuf récitals vont de 90 à 180 €, avec une gratuité pour les enfants de sociétaires de 7 à 14 ans, même si vous en avez une ribambelle… JACQUES FRESCHEL Adhésions Espace Culture 04 96 11 04 60 ou Harmonia mundi 04 91 33 08 12
Mention Bach Après Mozart et Beethoven, Dominique Bluzet et Françoise Jan convoquent le Kantor de Leipzig au Grand Théâtre de Provence Autour de grandes fresques sonores, la Messe en si ou la Passion selon Saint Jean, on entend les Variations Goldberg (Zhu Xiao-Mei), son Magnificat (Musicatreize), des Motets (Accentus) et Concertos Brandebourgeois(Les Siècles), des pièces d’orgue (Bernard Foccroulle) ou d’orgue « à bretelles » (l’accordéon de Richard Galliano), les frasques de Jean-François Zygel… Hormis ce fil rouge sonore, on attend la Résidence printanière de l’Orchestre et des Chœurs de Radio France, et l’on retrouve l’Orchestre Français des Jeunes ou celui de Xavier Roth. Spectacles Deux opéras sont offerts sur le grand plateau aixois : la reprise de la formidable production du festival d’Aix 2009 Orphée aux Enfers d’Offenbach et une Italienne à Alger dans le pur style virevoltant de Rossini… En bada, un concert mis en espace, une relecture très libre de la Flûte enchantée mozartienne. Une large place est faite à la danse, avec de grands ballets : la dernière création de Preljocaj bien sûr, en collaboration avec le Bolchoï, mais aussi le Cendrillon de Michel Kelemenis commandé par le (grand !) Ballet du Grand Théâtre de Genève, Frédéric Flamand qui reprend Moving Target avec le Ballet National, et puis encore Mourad Merzouki, Antonio Gades et Carlos Saura, Gallotta… Et une excellente surprise : le légendaire Slava’s Snowshow, grand spectacle de clown féérique de la Cie Licedei, qui tourne depuis 15 ans et totalise plus de 3 millions de spectateurs, viendra faire tomber sa neige en novembre… Solistes en rafales Côté récitals, que dire de la qualité des interprètes et des formations invités ? Des pianistes Hélène Grimaud, Brigitte Engerer, Philippe Giusiano, David Fray, Bruno Fontaine, Iddo Bar-Shai, Edna Stern, des violoncellistes Ophélie Gaillard et Henri Demarquette, des mezzosopranos Angelika Kirchschlager et Jennifer Larmore, des chefs Tugan Sokhiev (et le Mahler Chamber Orchestra) ou Jos van Immerseel (Anima Eterna), de jeunes et brillants quatuors à cordes Modigliani, Psophos et Chiaroscuro (dont certains sont affichés au Théâtre du Jeu de Paume)... Le « sacro-jazz classico-swing » de Raphaël Imbert et du Quatuor Manfred trouve sa place dans un cortège de noms tels que SteveColeman, Didier Lockwood, Bireli Lagrène, Carla Bley… De nombreux spectacles « jeunesse » parachèvent le programme, toujours dans le souci de fabriquer le public de demain, et de lutter contre le vieillissement du public des musiques classiques : la troisième saison qui devrait voir le public affluer vers les sièges vermillon du Théâtre. Car avec près de 65000 spectateurs pour 4500 abonnés en 2009-10, il est clair que le Grand Théâtre de Provence a donné une ampleur nouvelle à la vie musicale. Même si les musiciens de la région y trouvent difficilement une place, contrairement aux chorégraphes, le GTP offre aux habitants, à des prix qui n’ont rien à voir avec ceux pratiqués dans les mêmes murs par le Festival d’Aix, l’occasion d’entendre et de voir des spectacles musicaux d’exception. JACQUES ET AGNÈS FRESCHEL Le Grand Théâtre de Provence, Aix Saison 2010/2011 04 42 91 69 69 www.legrandtheatre.net OFJ Kwame Ryan Grand theatre de Provence/Agnes Mellon 9 AU 27 JUILLET THÉÂTRE ANTIQUE DE VAISON-LA-ROMAINE (84) MADHAVI MUDGAL fNOE LE CIRQUE INVISIBLE DE V. CHAPLIN & JB THIÉRRÉE BALLET PRELJOCAJ NOCES - LE SACRE O ! J PRINTEMPS MARIA PAGES & SIDI LARBI CHERI4AOUI DUNAS CIE ANTONIO GADES FUENTEOVEJUNA ! AFRICA UMOJA LOCATION 04 90 28 74 74 WWW.VAISON-DANSES.COM théâtres enie drac ? dlise 1'enfanoe et P éne Gonvent,onne dés 1 6 ti R, dos Nat. Pie-Claude Ptiefiragalla GtilveK p Y + Mar franç4e Georges deaulAlaïri Christophe Y Artyeltin preliocai. Michel 8uuzenah Denis Padalydès'Daniel Veronese Henrik lüsen. Charles Ynrdman'Jean-Claude GYmbergiy r=,:- n14, Leonardo Garda-Alarcon'Monteverdi Piazzotitiaf. 4. Eric Lacascade Maxime Gorki/'isaison : 10 : rL 45 speckles de théâtre, danse, musique, cirque 94 94 59 59 59 www.theatresendracenie.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 1Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 2-3Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 4-5Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 6-7Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 8-9Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 10-11Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 12-13Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 14-15Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 16-17Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 18-19Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 20-21Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 22-23Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 24-25Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 26-27Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 28-29Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 30-31Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 32-33Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 34-35Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 36-37Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 38-39Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 40-41Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 42-43Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 44-45Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 46-47Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 48-49Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 50-51Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 52-53Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 54-55Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 56-57Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 58-59Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 60-61Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 62-63Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 64-65Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 66-67Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 68-69Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 70-71Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 72-73Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 74-75Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 76-77Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 78-79Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 80