Zibeline n°31 juillet 2010
Zibeline n°31 juillet 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de juillet 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... centralisme, socialisme et culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 MUSIQUE ACTUELLES 1 Concert sonique Hors des sentiers battus et des tournées formatées, le GRIM nous offrait un concert one-shot atypique de Lee Ranaldo et Jean-Marc Montera, goûté sans retenue par un parterre plus que nombreux d’amateurs du genre. Et c’est bien d’une traite et culsec qu’il fallait consommer cette hypnotique performance guitaristique de haut-vol, une heure presque en apnée, immergé dans le flot vidéo aquatique qui servait de fond à la prestation des deux guitaristes de talent. Retenant son souffle, le public assis à même le sol s’est laissé initier à ce rite quasi chamanique où la guitare ne sait plus ce qu’elle est, pendue dans un premier temps au bout d’une corde et tournoyant au dessus des spectateurs concentrés. Lee Ranaldo, adepte des expérimentations sonores (en bon co-fondateur des Sonic Youth qu’il est) ne laisse pas de répit à sa guitare : frottée à l’archet, battue à la baguette, effleurée de ses mains, elle n’en finit plus de vibrer, d’offrir distorsions et réverbérations, s’effaçant peu à peu dans la pénombre qui n’en fait que plus ressortir le motif visuel de la vidéo de fond. Jean-Marc Montera répond à cette immersion sonore tantôt par une guitare électrique frottée à l’archet, tantôt par une guitare sèche paradoxale, presque incongrue, qui ramène une poésie légère en guise de bulles d’air dans ce flot électrique. Étonnante, envoutante et réussie, cette Le concept singulier des concerts en appartement se poursuit cette année avec beaucoup de succès. Initié par La Grosse Production, ce type de rendezvous à la fois intimiste et convivial est une entreprise qui tourne, et ce n’est pas la prestation de Mina May, soutenu par Tandem (scène de musiques actuelles du Var), au cœur du quartier Longchamp a transe musicale laissera dans son sillage des auditeurs conquis, ravis d’avoir flotté pendant une heure sur ce flux rare et intemporel. PASCALE FRANCHI Jeune homme recherche appartement C’est sur une terrasse face au Palais Longchamp qu’a eu lieu le 4 juin le concert remarqué de Mina May « chez Daniel » qui va le contredire. En réunissant une centaine de personnes toutes heureuses d’être là, le groupe composé d’Antoni (basse-claviers-guitare), Concertmate (basse-claviers), El Pulpo (batterie) et Flashing Teeth (voix, guitare), formation née à Toulon en 2000, a su confirmer la pertinence d’une formule en devenir. Les décibels ont commencé à ronfler avec les deux derniers nommés (guitare acoustique et voix pour l’un, synthé et improvisations électroniques pour l’autre) pour un avant-gout de solos délicieux en attendant la bande au complet. L’Afrique du Sud pour autre chose… En ces temps où le ballon rond semble omniprésent dans les médias, Châteauvallon a eu l’idée singulière d’inviter, ce 4 juin, sur scène, des légendes de la musique Sud-Africaine pour un concert riche en émotions, montrant un visage autrement moins tapageur du pays dont tout le monde parle. La première partie, un peu courte, s’ouvrait avec les Mahotella Queens, trio d’une fraîcheur réjouissante évoluant sur des harmonies vocales colorées typiques d’un certain attachement aux chants traditionnels relevés, çà et là, d’un humour très théâtralisé. La deuxième partie, heureusement plus longue, beaucoup plus orientée « urbaine » dans ses sonorités empruntant au jazz et au blues, était emmenée par le talentueux Hugh Masekela au bugle (parfois doublé aux claviers) et au chant porté par une section Mahotella Queens X-D.R. D D Mina May s’installe alors quand la nuit est bien noire, avec toutes les influences pop rock et tendances indi rock presque psyché par moment, plongeant l’assistance dans une ambiance vraiment cool. Un concert trois fois réussi donc, malgré quelques petits problèmes techniques annoncés par moment, et à peine éprouvés… Une belle soirée à domicile, à retrouver sur le CD qui sort actuellement. SONIA ISOLETTA CD Mina May. Label Silverstation Records Lee Ranaldo X-D.R. rythmique (basse-batterie-percussions-guitareclaviers) digne d’éloges, mettant en valeur de subtiles orchestrations et des grooves lancinants, quasi hypnotiques. Au chant, la voix qui rappelait celle des griots ou des shouters servait de contrepoint parfait aux attaques franches, pleines de punch, avec une sonorité pourtant douce et feutrée à l’instrument et mettait en valeur un propos engagé, un regard humaniste sur la vie : une fin de concert généreuse en somme et d’un immense professionnalisme dont la rigueur et la qualité n’ont pas échappé à un auditoire visiblement conquis par ces délices sudafricains. EMILIEN MOREAU
LES 15-16 ET17JUILLETeitilTERU-ARNOUX/SAINT-AUBAN(04) 2010 FF STT VAT 252 ÉDITION TLES 17TJ FIRIDULJ Ivi A Pt SEILLE LUES 15/07 MAGIC SLIM & The Teardrops HONEMEN S CHANSON 16/07 17/07 MARACA JOYCE JONATHAN + MURS « TOM ['RAGER & Gwayav'Tél. 04 92 64 27 34 - www.theatredurance.com te rer CoN-CEErrs DU 7 AU 11 JUILLET 2010 YA.1-1.L.:DUH,. 8 INSTALLATIONS ET PEREONMANCES DU 12FIAU JUILLET 2010 lm ; TI7T TT= T -.. - AMICENTRE.BIZ irlqMYSPACE.COM/FESTIVALNIIIVIl'li+33 COP-1 95 OLL 95 513.,Festival NuitsJMitis Spectacles Gratuits o v- lancements 049 11483B vomir Jr *ets.org 1Www.cmIsmetnakamasit irm- Comores Cote n'Ivoire - Rois Ms France - lame lame - rinum Mani Panel 1 et't'III Sam Anima (Met Guahori Accord de Cordes 10 Cor de la Piana Cie ; Maire iliumni anfare Vanaboutu me Brisai ! ! et Sekou lioueate bisou et Prince Mou Miramas du 22 au il juin CONSEIL GENEAL DES CARBONL, FESTIVAL DE THEATRES FORAINS ***** mmomormole 23>26 juinfilLes 13 Paniers ESPLANADE DE LA MAJOR - MARSEILLE 30 juin>3 juillet 110ff in Noves THEATRE DE VERDURE - NOVES 11 31 I a.arma.:4/, gerg Réservation : Espace Culture 104 96 11 04 61/wurve.espaceculture.net1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 1Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 2-3Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 4-5Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 6-7Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 8-9Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 10-11Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 12-13Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 14-15Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 16-17Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 18-19Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 20-21Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 22-23Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 24-25Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 26-27Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 28-29Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 30-31Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 32-33Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 34-35Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 36-37Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 38-39Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 40-41Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 42-43Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 44-45Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 46-47Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 48-49Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 50-51Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 52-53Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 54-55Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 56-57Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 58-59Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 60-61Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 62-63Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 64-65Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 66-67Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 68-69Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 70-71Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 72-73Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 74-75Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 76-77Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 78-79Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 80