Zibeline n°31 juillet 2010
Zibeline n°31 juillet 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de juillet 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... centralisme, socialisme et culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 FESTIVALS MUSIQUE LYRIQUE L’estampille Foccroulle Quatre nouvelles productions lyriques et la commande d’un opéra de chambre en création mondiale font l’affiche du Festival d’Aix Avec l’aboutissement de la Tétralogie l’an dernier et l’adieu au Berliner Philharmoniker, la page Lissner semble définitivement tournée à Aix et Bernard Foccroulle imprime son sceau exclusif à la 62 e édition du festival d’art lyrique. C’est à la sauce baroque que sont naturellement mitonnés l’« Acte de ballet » Pygmalion et les fragments d’Hyppolite et Aricie de Rameau dirigés par l’inoxydable William Christie, ses Arts Florissants et Sophie Karthäuser comme soprano de proue. On retrouve Trisha Brown, (depuis son mémorable Orfeo) pour une mise en scène « chorégraphique » qui fait sa marque de fabrique. La présence dans la fosse du Freiburger Barockorchester indique assurément que le Don Giovanni mozartien et l’Alceste de Gluck pencheront du même versant. On attend pour le « Fourbe de Séville » une vision dynamisante du metteur en scène prodige russe Dmitri Tcherniakov (direction Louis Langrée et Andréas Spering) et la soprano Véronique Gens dans le rôle de l’« Orphée au féminin » (mise en scène Christof Loy et direction Ivor Bolton). Le XIX e siècle étant, cet été, banni des plateaux aixois, on effectue un bond séculaire pour découvrir le fantastique conte lyrique Le Rossignol (1914) de Stravinsky : l’oiseau enchanteur imaginé par Andersen est flûté par la séduisante soprano russe Olga Peretyatko alors que le Chœur et l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon sont dirigés par Kazushi Ono, pour une mise en scène fabuleuse et féerique du québécois Robert Lepage. Le Conte moderne Un retour d’Oscar Strasnoy (parmi les sept commandés par Musicatreize et Roland Hayrabedian) voit son destin magnifié par une création scénique durant le prestigieux festival aixois. Les marseillais en ont découvert, en mars, une version musicale (voir Zib’28). La mise en scène de Thierry Thieû Niang devrait exalter le texte d’inspiration antique d’Alberto Mangel et une partition qui « fait la part belle aux percussions… à la luminosité des deux pianos » et dont « l’orchestration réverbère cette clarté en miroir au duo de trompette et trombone, fil conducteur du tissu instrumental. » Concerts Un nouveau cycle de résidence symphonique est initié pour quatre ans. Le London Symphony Orchestra dirigé par Sir Colin Davis joue avec la soprano Sophie Koch (Nuits d’été de Berlioz, le 17 juillet) et le violoniste Nikolaj Znaider (Concerto de Beethoven, le 18 juillet). Une série de concerts est proposée aux festivaliers en parallèle aux productions d’opéras. On y découvre de jeunes musiciens « Lauréats HSBC » de l’Académie Européenne de Musique ou « Révélations de l’ADAMI », à côté d’Eric Le Sage et Helmut Deutsch (pianos) pour un hommage à Schumann(11 juillet), Jordi Savall et Hesperion XXI pour un florilège méditerranéen (14 juillet), le Gabrieli Consort dans Monteverdi (15 juillet) et un immanquable récital du baryton Matthias Goerne dans Schumannet Brahms (19 juillet). JACQUES FRESCHEL Pauline enchanteresse À la suite de Djamileh de Bizet en 2009 (voir Zib’22), l’association qui fait vivre l’Opéra au village de Pourrières retourne à la source de Pauline Viardot après la représentation en 2008 de son « opéra de salon » Cendrillon composé en 1904. Pauline Viardot (1821-1910) triompha, comme sa sœur La Malibran, sur les scènes européennes dans Rossini, Meyerbeer, Gounod… C’est une figure féminine importante et méconnue de l’histoire musicale. Ses multiples talents de pianiste, cantatrice, pédagogue et compositrice fascinèrent ses contemporains qui fréquentaient régulièrement ses salons, de Tourgueniev à Saint-Saëns, Berlioz, Liszt, Clara Schumann, Delacroix, George Sand… C’est avec curiosité qu’on attend les représentations d’un opus oublié que la musicienne composa lors de son exil à Baden Baden (créé en 1867 à la cour du roi Festival d’Aix Grand Théâtre de Provence, Archevêché, Grand Saint-Jean du 1er au 21 juillet 08 20 922 923 www.festival-aix.com Voix et Voies Vocal Deliria Extended, né de la rencontre de quatre chanteurs d’influences diverses, nous conduit vers un mode oral singulier : le Camerounais Gino Sitson, l’improvisatrice Emilie Lesbros, la Grecque Maria Simoglou et le contre-ténor Alain Aubin ouvrent et bouclent le 7 e festival De Vives Voix (le 1er juillet à 21h à l’Auditorium de la Cité de la musique et le 9 juillet à 22h15 au Théâtre de la Sucrière, 15 e arr.). Entre-temps, on découvre des Chants de la Mer Noire (le 5 juillet à 21h à l’église St Laurent), quand Lo Cor de la Plana et l’occitan Manu Théron, Anis del Mundo (Sylvie Paz et Bruno Allary) présentent leur dernière création avant Kabbalah et leur Klezmer revisité (le 8 juillet de 19h30 à 0h30, la Sucrière). Le dernier concert affiche aussi Fred Nevchehirlian en quintette pour des titres de son album Monde nouveau, Monde ancien (le 9 juillet à 20h30, la Sucrière). J.F De Vives Voix, Marseille du 1er au 9 juillet 04 91 62 78 57 www.lesvoiesduchant.org de Prusse) alors qu’elle fuyait Napoléon III. Le dernier Sorcier est plein de légèreté et de fantaisie et la mise en scène signée Bernard Grimonet souligne les références au Second Empire et l’esprit bouffon proche d’Offenbach. La distribution (Pierre Villa-Loumagne, Premiere repetition X-D.R Le Rossignol et autres fables de Stravinsky DR M. Cooper Bérengère Mauduit, Cyril Costanzo, Céline Laly, Camille d’Hartoy, Laury Littolff), en partie constituée de jeunes talents du CNIPAL et l’orchestre, réduit à six instruments, sont dirigés par Luc Coadou. Et chacune des représentations est précédée d’un repas gastronomique et convivial, sous les arbres, devant le couvent rénové où ont lieu les représentations, au parfum enchanté des soirées d’été provençales. JACQUES FRESCHEL Le dernier Sorcier Conférence les 5 et 6 juillet Représentations les 15, 17, 19, 21 et 23 juillet. Couvent de Pourrières (83) 06 98 31 42 06 www.loperaauvillage.fr
Le cru d’Orange Raymond Duffaut, directeur général des Chorégies, a présenté dès avril l’édition 2010 de ce Festival prestigieux dans les salons du magnifique château de Beauregard (Jonquières, Vaucluse). Au programme, les plus grandes voix lyriques : Roberto Alagna et Catherine Naglestadt dans Tosca (15 et 18 juillet), deux jeunes talents au devenir lumineux dans Mireille, Nathalie Manfrino et Florian Laconi (4 et 7 août), un récital exceptionnel, duo de feu avec Nathalie Dessay et Juan Diego Flores (17 juillet), et le concert symphonique emmené par le brillant pianiste turc Fazil Say, qui s’attaque au 1er concerto de Tchaïkovski (6 août). Au pupitre quatre chefs reconnus de la nouvelle génération : Mikko Franck, Alain Altinoglu, Giovanni Antonini, Kwamé Ryan, dirigeront deux orchestres majeurs, le Philharmonique de Radio France et Bordeaux-Aquitaine. On saluera l’enthousiasme et l’engagement de M. Duffaut lors de la conférence : il a rappelé que les Chorégies sont auto-financées à 85% ! Et cité les aides : Conseil général du Vaucluse, Conseil régional Provence-Alpes Côte d’Azur, Ministère de la Culture et de la Communication, Caisse des dépôts, espérant bien sûr un plus de la Ville d’Orange, si particulière… Pour la mise en scène de Mireille, Robert Fortune, né à deux pas de Maillane, proposera « un chant d’amour à la Provence. » Nadine Duffaut signera une Tosca sobre mais engagée avec un Scarpia plus complexe, insistant sur le personnage de Tosca, superbe musicalement mais nombriliste comme une cantatrice ! Souhaitons à la cuvée 2010 le même succès qu’à l’édition 2009 ! Les retransmissions en prime time ont vu exploser l’audimat : Paillasse et Cavalleria ont été vus par 2 500 000 téléspectateurs. Un volet pédagogique permet aussi à des collégiens de participer à un travail de sensibilisation et de création en lien avec les Chorégies. En l’absence du Président Thierry Mariani, Patrick Menucci, à la gouaille communicative, se félicita le 4 avril d’apporter son « regard bienveillant mais vigilant sur ce moment important de la saison lyrique. » Il se réjouit d’être « l’artisan d’une opposition politique », clin d’œil à Mario Cavaradossi résistant au terrible Scarpia dans Tosca : résister en culture semble un mot d’ordre essentiel du nouveau Vice-président à la Culture ! Un moment convivial qui annonçait des soirées inoubliables. YVES BERGÉ Les Chorégies d’Orange Du 15 juillet au 6 août www.choregies.asso.fr Yves Berge Concerts acoustiques Projection de Films Spectacles Entrée Libre kestauration sur place Renseignements au 04 91 14 54 70 Chemin du Pont de La Fausse-Monnaie Corniche J.F. Kennedy, 13007 MarseiIÉe www.mciriedupremiersecteur.fr Jr.11 TY1 aTS@iÏl e a 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 1Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 2-3Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 4-5Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 6-7Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 8-9Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 10-11Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 12-13Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 14-15Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 16-17Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 18-19Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 20-21Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 22-23Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 24-25Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 26-27Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 28-29Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 30-31Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 32-33Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 34-35Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 36-37Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 38-39Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 40-41Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 42-43Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 44-45Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 46-47Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 48-49Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 50-51Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 52-53Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 54-55Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 56-57Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 58-59Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 60-61Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 62-63Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 64-65Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 66-67Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 68-69Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 70-71Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 72-73Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 74-75Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 76-77Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 78-79Zibeline numéro 31 juillet 2010 Page 80