Zibeline n°30 juin 2010
Zibeline n°30 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la culture en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
08 FESTIVALS MARSEILLE CHÂTEAUVALLON 15 ans de créations Le Festival de Marseille s’annonce, ce qui est toujours un événement Depuis 15 ans la manifestation débute aux prémisses d’un été de Festivals, avant les géants que sont Avignon et Aix, dans une Région qui consacre beaucoup (trop ?) de ses subsides culturels aux manifestations estivales. Avec ses 13 000 places mises à la vente et ses 1 680 000 euros de budget (dont 67% de subventions de la Ville de Marseille, 12% de la Région, 3% de l’État et rien du département), le Festival pourrait passer pour une manifestation municipale, et élitiste. Il n’en est rien, et depuis 15 ans Apolline Quintrand veille à concocter une programmation d’une grande exigence qui ouvre Marseille à des esthétiques contemporaines du spectacle, interroge le public, fasse débat, et permette à la création d’éclore, puisque la majorité des spectacles programmés sont co-produits (fait rarissime dans les festivals !). Tout ceci en privilégiant la danse mais en restant pluridisciplinaire, et en gardant une place pour la création régionale tout en accueillant de grands artistes internationaux. Un équilibre qui cette année encore semble atteint, même si, sur le papier -mais on ne peut juger que sur pièces-, le programme semble un brin décevant : pas de théâtre, peu de musique, des formes en cours… Quelques points forts cependant : la présence, grâce à la Japan foundation, de nombreux artistes Japonais, depuis un duo de Teshigawara qui l’an dernier avait fasciné le public, jusqu’au travail sur Barthes de Shiro Takatani, jeune directeur de DumbType ; la dernière création de Joseph Nadj, inspirée d’une fable de sa ville natale ; deux pièces de Ginette Laurin, magnifique chorégraphe québécoise qui ouvrira le festival en musique, avec SteveReich interprété par l’OJM (direction Georges van Gucht), puis le terminera avec sa dernière création sur une musique de Michael Nyman ; deux cartes blanches, à Marseille Objectif Danse et au GRIM, qui promettent de belles soirées expérimentales et ouvertes ; Christophe Haleb pour une création et une reprise ; et un hommage qui sera Onde de choc, Ginette Laurin Ginette Laurin rendu à Merce Cunningham par Foofwa d’Imobilité, Jérôme Bel et Jonah Bokaer. Rendez-vous donc à la Salle Vallier qui redevient un lieu de spectacles, grâce au Festival et au BNM (voir p.28). AGNÈS FRESCHEL Festival de Marseille Du 17 juin au 6 juillet 04 91 99 02 50 www.festivaldemarseille.com Pour tous les sens et les goûts Dédié aux écritures contemporaines et aux formes innovantes, le CNCDC Châteauvallon renoue avec la tradition estivale et lance son Nouveau Festival 2010. Entre découvertes, retrouvailles et stars Le Nouveau Festival 2010 (3 juin-31 juillet) est un concentré de théâtre, de danse et de musiques avec, été oblige, plus de têtes d’affiche qu’à l’accoutumée. Et toujours cette ouverture au monde qui permet de véritables découvertes venues d’Iran, d’Afrique du Sud, de Colombie, d’Inde, des États-Unis, d’Espagne. La musique y tient une place prépondérante -comme un fil naturel et historique- avec les chants a capela de Mahotella Queens suivis d’un concert du trompettiste Hugh Masekela et d’une jam session (4 juin). Rencontre entre l’Inde du Nord et la Grande- Bretagne à l’occasion de la création du collectif Sizero Tabla Experience aux sonorités singulières (19 juin). Les inconditionnels du jazz et plus particulièrement de Ron Carter, présent l’été dernier pour un hommage à Miles Davis, le retrouveront en trio avec Russel Malone et Mulgrew Miller (9 juillet). Jazz toujours, mâtiné de musique traditionnelle iranienne, à l’issue d’une résidence de l’Ensemble Shanbehzadeh et du trio Matthieu Donarier : un dialogue musical inédit qui aboutira à la création de Zâr (23 juillet). Comme Châteauvallon aime à traverser les continents, il ne craint pas non plus de quitter les rivages des musiques du monde pour ceux de la musique classique ; sans aller jusqu’à la contemporaine, mais en invitant Katia et Marielle Labèque autour d’un programme début XX e : Ravel et Albeniz (17 juillet). De la musique, encore, imbibée d’une bonne dose de théâtre comme Omar Porras et William Ospina en ont le secret (18 et 19 juin) avec leur poème épicomusical Simon Bolivar… Si le théâtre n’est pas dominant au Nouveau Festival 2010, Châteauvallon Alonzo King Marty Sohl frappe fort avec la mise en scène de Jean-Baptiste Sastre présentée en avant-première du Festival d’Avignon, La tragédie du roi Richard II de Shakespeare (16 juillet). Tandis que L’Incroyable compagnie ouvre le bal avec son opéra clownesque Ô Carmen (3, 4 et 5 juin). Question danse Châteauvallon n’hésite pas à faire le grand écart entre les Ballets de Monte-Carlo (25 et 26 juin), les étoiles et solistes de l’Opéra de Paris (23 et 24 juillet), les chorégraphies d’Alonzo King (20 juillet), Hervé Robbe (25 et 26 juin) et les formes courtes de Julie Dossavi et Kubilai Khan Investigations (20 juillet). Jusqu’au bouquet final des Nuits flamencas de Juan Carmona (30 et 31 juillet). Une programmation éclectique, donc, à la fois pointue et populaire, qui devrait piquer la curiosité des plus classiques et satisfaire les plus iconoclastes. M.G.-G. Nouveau Festival 2010 du 3 juin au 31 juillet CNCDC Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com
GAGERON FESTIVALS 09 Artistes en liberté Au cœur de la vaste commune d’Arles, au Mas du Grand Arbaud, à Gageron, est organisée pour la 5 e Philippe Domergue (L’Île solaire), Guillaume Corentin (Interaction), Hugo Verlinde (Univers îles), Pierre année consécutive par l’association Laurent (NaCl), Thierry Godet Cultures Nomades une exposition d’art contemporain axée sur la création in situ. L’art au cœur du paysage pour être exact, dans le cadre particulier de la Camargue que les artistes sélectionnés sur dossier en février, et qui viennent de tous les horizons, ont pu appréhender lors d’une résidence de création d’une dizaine de jours. Les œuvres exposées du 15 mai au 15 juillet sont donc toutes créées pour l’occasion, le thème de la lumière étant cette (Sunrise) et Made (Fils de vie), des œuvres à n’en pas douter réalisées « en interaction avec le lieu et paysage ». À noter qu’un Prix sera attribué à la meilleure réalisation, sur décision de l’association assistée par un jury de professionnels, le 27 mai à 19h. In Situ 0.5 Exposition du 15 mai au 15 juillet Mas du Grand Arbaud, Gageron 04 90 49 89 10 http://culturesnomades.org année au centre de toutes les réflexions : lumière du jour, de la nuit, artificielle ou naturelle, avec en prime une dualité possible jour-nuit, les œuvres étant visibles durant deux nuits. Seront donc visibles les travaux d’Elodie Tanguy (NaCl), Pascale Planche (Le retour des lucioles), Flavie Cournil (Alouettes-alouettes), Colonnes de sel d'Isabelle Barruol, oeuvre exposée lors de In Situ 04 X-D.R BALLET NATIONAL DE MARSEILLE direr ion Frédéric Flamand Il EVENEMENT//30 ans aptes le passage de Roland Petit, celui de Maurice Béjart et plus récemment de Régine Chopinot, la danse revient à Vallier avec le 8NM & la derniére création de Frédéric Flamand ! LAVERITE 25X PAR SECONDE I. 16. B> 12 JUIN 2010 - 21H Salle Vallier - Marseille résa : 04 91 54 70 54//Restauration sur place/www.bailet-de-marseille.com ca-réalisation Festival de Marseille, Théâtre National Marseille - La Criée 5... Lp CRlet FIDIAmI H PRINTEMPS mrcrsnil+e P1nvrm9 Ille X PACA MF M VILLE DE MARSEILLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 1Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 2-3Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 4-5Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 6-7Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 8-9Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 10-11Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 12-13Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 14-15Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 16-17Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 18-19Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 20-21Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 22-23Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 24-25Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 26-27Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 28-29Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 30-31Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 32-33Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 34-35Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 36-37Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 38-39Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 40-41Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 42-43Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 44-45Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 46-47Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 48-49Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 50-51Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 52-53Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 54-55Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 56-57Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 58-59Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 60-61Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 62-63Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 64-65Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 66-67Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 68-69Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 70-71Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 72-73Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 74-75Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 76-77Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 78-79Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 80