Zibeline n°30 juin 2010
Zibeline n°30 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la culture en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
-ê'68 PATRIMOINE PONT DU GARD QUINSON LES BAUX LES SAINTES Nature, Provence et Curieuse conjonction direz-vous… Provence et nature, cela semble aller de soi, mais voilà que notre région va chercher aux antipodes de quoi faire voyager votre été ! Les lieux patrimoniaux se parent de fêtes à venir, de rénovations, de derniers coups de pinceau avant le début de la saison… pariant que chacun, d’humeur plus ensoleillée, prendra le temps de se promener, de s’aérer le corps et l’esprit… Nos pas nous S. Barbier - A. Baie Cathédrale australienne La cathédrale d’images des Baux-de-Provence a choisi cette année de nous emporter dans un long voyage dans les mers du Sud. De la mer naissent des mondes de couleurs et de formes extraordinaires, magnifiés par les reliefs de la carrière des Baux. La mangrove établit le lien entre l’eau et la terre, zone intermédiaire où tout reste possible… puis la cité fantôme de Litchfield se dresse, protégeant de ses formes impressionnantes les grottes aux peintures rupestres. Un nouveau monde, et pourtant si ancien, se dessine alors, celui des aborigènes, danses, rites, et ces œuvres aux lignes entrelacées si évidentes et complexes, du « dreaming art » … chaque signe devient symbole, et retrace les débuts du monde, par la magie du Dreamtime, le temps du rêve… C’est là que le Serpent Arc-en-ciel laisse ses œufs, énormes rochers, abandonnés comme un jeu de billes géantes en plein désert… Puis une autre civilisation s’installe, le bateau du capitaine Cook accoste… la ville moderne de Sydney apparaît avec son opéra, le jazz, les explosions de la nouvelle année… mais sur les murs modernes survivent les dessins primitifs, marque indélébile d’une histoire qui a tant de mal à s’écrire… Les réalisateurs de ce remarquable montage (sons et images), Jean Charbonneau et Dong Wei, ont recherché avant tout à composer « un voyage au temps des rêves », un « retour aux sources », un hommage au peuple Avec « les petites histoires de la garrigue », et des promenades guidées au cours desquelles vous êtes initiés aux vertus des plantes. Le 6 juin est d’ailleurs une date à retenir, avec (à 14h30) un atelier qui présente les plantes destinées à la teinture et à l’écriture à l’époque romaine. On peut même emporter le nuancier que l’on aura fabriqué à cette occasion (activité familiale et instructive n’est-ce pas ?). Le point fort du mois de juin sera cependant le spectacle donné par le Groupe F, Le pont dans tous ses états (les 4, 5, 11, 12, 18 et 19 juin). Chorégraphies, musiques, feux d’artifice, flammes, lumières, vidéo, seront au rendez-vous pour évoquer le pont dans ses différentes formes, tel qu’il a été, tel qu’il est, tel qu’il sera ou tel qu’il aurait pu être… Bien sûr, les musées archéologiques pour les grands et les enfants donnent une idée plus rationnelle et tout autant passionnante de l’histoire du monument, et il serait ridicule de se priver de la visite ! À celle-ci, ajoutez la remarquable exposition temporaire (du 28 juin au 3 octobre) ayant aborigène. Un moment de magie et de liberté… Lieu ouvert, la cathédrale d’images accueillera le 18 juin l’un des concerts du festival des Alpilles créé aux Baux en 2002, celui de John Illsley, ex Dire Straits and his Band. Date à retenir, le 26 juin, avec l’embrasement de la citadelle des Baux… Le site magnifié par une fête où les Mireille et ses tambourinaires s’en donnent à cœur joie ! M.C Australia Les Baux-de-Provence 04 90 54 38 65 www.cathedrale-images.com ramènent vers les lieux aimés pour leur beauté, leur intérêt, d’autant que la saison nouvelle s’enrichit d’activités, d’expositions inédites. Ainsi, les retours n’impliquent aucune monotonie… Nature, art et pyrotechnie Le Pont du Gard invite à une découverte de la nature sauvage et apprivoisée Uluru X-D.R. pour thème Casanova forever. Reprenant le tempérament esthète du personnage, Rüdiger Schöttle, galeriste et artiste allemand, a eu l’idée d’une œuvre multiple composée de quinze réalisations juxtaposées de 15 artistes dont lui-même. Chaque pièce est disposée à différentes hauteurs. L’ensemble constitue un nuage dans lequel le spectateur peut se promener. Une projection clôt cet itinéraire particulier… M.C Le Pont du Gard 0820 903 330 www.pontdugard.fr Miroir de nature… Bienvenue au château ! Le domaine du Château d’Avignon a rouvert ses portes Attention, ne le cherchez pas à Avignon, il se situe en Camargue (seul inconvénient : les moustiques !) sur la route des Saintes-Maries-de-la-Mer. Classé au titre des monuments historiques en 2003, il a connu une importante restauration de ses planchers, restitué dans son intégralité au public, sa visite guidée dure 1h30. Le domaine et le château forment un tout harmonieux dans lequel se tissent de subtiles correspondances. La nature se glisse dans les motifs de la décoration intérieure, les plantes osent leurs volutes dans la trame des tapisseries, échos muets au paysage savamment orchestré du parc dans lequel la nature est mise en scène avec art. Cette idée de la nature et de ses représentations se retrouve dans l’exposition D’après nature qui durera du 26 juin au 31 octobre : 27 artistes et designers livreront leur vision de la nature croisant leurs œuvres dans un parcours qui établira des liens entre le dedans et le dehors, une perception contemporaine de nos relations avec notre environnement. Le 5 juillet à 16 heures, on aura le privilège de rencontrer le sculpteur américain Richard Nonas pour une séance de dédicaces. Précédant cette exposition, une autre, du 15 mai au 13 juin, Espacés, lui servira de préambule (20 étudiants des Beaux-Arts de Nîmes travaillent sur le thème de la nature habitée, et sont confrontés aux conditions réelles liées à la topographie, au climat…). J’oublie les thés de l’après-midi, les journées patrimoine, les concerts, les spectacles, les sorties consacrées à la biodiversité… Un domaine départemental d’une richesse remarquable, un cadre superbe, une étape de choix ! Château d’Avignon 04 90 97 58 60 www.cg13.fr
Australie Sciences, rêve et beauté A deux pas des lacs et des gorges du Verdon, le musée de la préhistoire de Quinson s’évade aussi en Australie, et présente 60 000 ans de culture Aborigène Cette nouvelle exposition temporaire, entièrement bilingue anglais/français, (du 15 mai au 15 décembre) est conçue en partenariat avec l’ambassade d’Australie en France, le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulon et du Var et le Musée du quai Branly. La culture des Aborigènes, malgré les massacres liés à l’arrivée des Européens au XVIII e siècle est « la plus ancienne culture vivante durable du monde » ! Animée par une volonté d’exhaustivité, l’exposition s’articule autour de trois pôles : scientifique ; artistique (art contemporain des aborigènes) ; ethnologique. Les datesclé permettent au visiteur de se situer dans le mouvement de l’histoire. Une étude des mythes fondateurs explique la pensée aborigène, la composition de cette société. Depuis le « temps du rêve », où les géants primitifs donnent naissance au monde, tout s’orchestre : le rêve crée le PP@Q16-1309_26guloiVpan-facsimile lien entre le passé, le présent et le futur. Certains personnages sont institués gardiens des rêves et des lieux où ils sont nés… appréhension mystique du monde qui instaure une relation particulière entre l’homme et la nature : plus encore que du respect, c’est la reconnaissance d’un esprit de la matière elle-même. Les peintures représentent les rêves et conduisent à des interprétations… dont chacun peut ressentir la désarmante beauté. Objets, panneaux, photos, accordent, exposent scientifiquement l’histoire géologique, biologique et anthropologique. Du boomerang à la ceinture d’écorce, de l’herminette au propulseur (Crocodile Dundee n’est pas loin !), les instruments du quotidien racontent la vie des « habitants des origines ». Les animaux naturalisés, comme le dingo, l’ornithorynque, l’échidné, l’émeu, le koala et le kangourou, ont pratiquement disparu de la surface du monde… Le travail du cinéaste australien Jeff Doring apporte des témoignages sur la pensée des Aborigènes, leur interprétation du temps des rêves, et sur l’origine des tribus du nord de l’Australie. Une exposition alliant peintures rupestres et créations contemporaines, qui accorde une unité, un sentiment de la permanence et de l’évolution tout à la fois. Exceptionnel et passionnant ! M.C Musée de la Préhistoire, Quinson 04 92 74 09 59 www.museeprehistoire.com AIX-EN-PROVENCF DOMAINE DE LA BAUME 1770, CHEMIN DE LA BLAQUE ENTRE PONT-DE-L'ARC ET LA PARADE/2KM DE LA ROTONDE Du 4 AU 7 JUIN 2010 150 ARTISTES PEINTRES SCULPTEURS -Tr PLASTICIENS PHOTOGRAPHES GALERISTES 5E 1 SALON MEDITERRANEEN D'ART CONTEMPORAIN www.salonsmart-aix.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 1Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 2-3Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 4-5Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 6-7Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 8-9Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 10-11Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 12-13Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 14-15Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 16-17Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 18-19Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 20-21Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 22-23Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 24-25Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 26-27Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 28-29Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 30-31Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 32-33Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 34-35Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 36-37Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 38-39Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 40-41Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 42-43Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 44-45Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 46-47Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 48-49Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 50-51Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 52-53Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 54-55Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 56-57Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 58-59Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 60-61Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 62-63Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 64-65Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 66-67Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 68-69Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 70-71Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 72-73Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 74-75Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 76-77Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 78-79Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 80