Zibeline n°30 juin 2010
Zibeline n°30 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la culture en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 FESTIVALS BJCEM MINOTERIE BERNARDINES Jeunes et précieux De retour de Skopje les jeunes créateurs ont présenté des spectacles divers Notre Dallas que la Cie L’Individu peaufine et améliore (à voir bientôt le Diable en bouche, voir p.24) clôturait une série de représentations théâtrales, musicale et dansées aux réussites diverses. D Jouer contre soi La Cie la Parenthèse est vraiment agaçante. On l’a vue bourrée de talent inventer un Boléro époustouflant de brisures et d’ironie, puis s’égarer dans une théâtralité datée dans d’autres pièces, et revenir de ses erreurs en replongeant dans la danse avec bonheur. Sélectionnée pour partir à Skopje avec L’heure du bain, pièce courte, intime, centrée sur les gestes, voilà qu’elle présente à Marseille, sur le plateau du Gymnase, une création bâclée, formée de 5 solos successifs entrecoupés de saynètes identiques, et accompagnés par un guitariste insupportable qui ne connaît que 5 accords et est capable de les répéter en boucles pendant d’interminables minutes. Les interprètes cherchent l’intime mais ne le trouvent pas, dansent mal pour la plupart, présentent un objet non fini. Il faut être sacrément vaniteux pour vouloir créer en quelques jours et avec peu de moyens un spectacle chorégraphique de deux heures ! Mais la vanité n’a jamais tué le talent, pourvu qu’on en revienne. Sous la peau Le nom de sa compagnie créée en 2004 est déjà tout un programme : Post Partum, après la naissance… C’est de l’évolution du corps, de son épanouissement au monde, de son confort que Jean-Baptiste Bonillo veut nous parler. Il le fait de façon surprenante. D’abord il écrit sur un tableau des phrases qui évoquent les entraves du corps, puis il remplit les blancs laissés entre les lignes. Une bande son lancinante accompagne le noir qui envahit la scène. Le danseur revient caché par le tableau sur roulettes et traverse la scène, on ne voit que ses jambes nues, puis une 3 e et une 4 e jambes, des mains surgissent sur les côtés effaçant le texte. Les 4 jambes avancent sur un rythme très lent en parfaite symbiose comme un même corps, même taille, mêmes fesses, on devine pourtant que le second corps qui disparaît ensuite est féminin. Le danseur se retrouve seul, une voix lénifiante donne des conseils pour reprendre possession de son corps, le ressentir de l’intérieur. Parenthèses Agnès Mellon Très beau moment ensuite : le corps de Jean-Baptiste Bonillo est comme occupé par une petite image qui naît au niveau de son diaphragme et va grandir jusqu’à envahir tout son espace ; le corps d’une femme se calque sur le sien, l’un est le Palimpseste de l’autre... et inversement. CHRIS BOURGUE ET AGNÈS FRESCHEL Géométrie variable : 1 res figures Arrêt[er] le gaspillage ne suffit plus à donner un sens aux ardeurs civilisatrices du théâtre des Bernardines ; voici venu le temps de déjouer les habitudes, libérer les horaires, multiplier les rendezvous hors piste : programme ambitieux et louable qui, en association avec La Minoterie, prend la forme d’une carte blanche donnée au metteur en scène Xavier Marchand et à ses invités. Le premier volet a vu se succéder dans une impeccable maîtrise des lieux et des moments sept ou huit pièces courtes, des brunchs, un auteur mort de longue date (Beckett et son Premier Amour), un autre depuis peu (Raymond Federman et le Crépuscule des Clochards), deux bien vivants (Pascal Omhovère et Noël Casale) aussi acteurs de leur propre fiction... un homme à l’harmonica que l’on retrouve çà et là... On y rencontre donc des personnages plutôt humbles ou carrément en marge, comme les clochards de Federman qui dialoguent vivement en parcourant le monde autour de leur pupitre ; l’amitié, le temps qui file, les chaussettes à partager, toutes conversations célestes dont la drôlerie et la mélancolie reposent sur les ressources expressives des deux comédiens en manque de rythme à la première. Les quatre saisons -en trois comédies et un drameet les mille et une voix de Noël Casale sont aussi bien réjouissantes : dans une unité absolue de lieu (Bastia et nulle part ailleurs) se reconstruisent des pans de vie réelle ou rêvée dans des pensions de famille ou des meublés ; la langue corse, jaillissant naturellement à tous les moments de particulière intensité, constitue littéralement une part de dramaturgie ; l’auteur/acteur/metteur en scène, tout à la fois Jean-Jojo, Annonciade, Tino Rossi (oui oui), son fils et tant d’autres dans Forza Bastia produit une énergie virevoltante qui brasse l’intime b Le crépuscule des clochards Fabrice Duhamel et le social, le singulier et le collectif avec une grande justesse ; on rit beaucoup et ce n’est pas tout ! Il est plus difficile en revanche de tenir tous les fils de Reprise d’un triomphe qui mêle plusieurs niveaux de fiction, personnages à double ou triple fond (Hubertus Biermann, par lui-même déjà si présent -alias Gunther- alias Dean Martin...), récits enchâssés et formes diverses d’un aimable désenchantement intemporel (Bastia, l’été prochain) qui ralentissent et anesthésient un peu la réception, jusqu’à ce que l’irruption tonitruante de l’idiot du village-capitaine d’industrie Ulysse/Pascal Omhovère, de retour dans sa patrie vienne réveiller tout le monde ! MARIE-JO DHO À venir Le Hors Piste des Bernardines et de la Minoterie se poursuit avec une programmation et des horaires complexes du 18 au 22 mai. Avec à nouveau Pascal Omhovère et Noël Casal, mais aussi Suzanne Joubert, Haïm Menahem et Alain Fourneau. Et Xavier Marchand !
41,144 =.. :.4 1 til.'. FESTIVAL DES ARTS ÉPHÉMÈRES PARC DE MAISON BLANCHE DU 20 MAI AU 9 JUIN 2010 LE LIT DE MARS - SOLO CHORÉGRAPHE ET DANSE ANNE MARIE CHOVELON CONFÉRENCE/DÉBAT JEAN PIERRE RAFFAELLI ESECUZIONE/IFIGENIA CHANT MIRIAM PALMA, TEXTE LJNA PROSA NOTTE TRASFIGURATA (EXTRAITS) VIDÉO DE DANIO MANFREDINI TARIF UNIQUE 6 € RESTAURATION LÉGERE SUR PLACE PARTENARIATS PROJETTO AMAllONE, PALERMO ; 3 BtSf, AIX-EN-PROVENCE, ARTISTES INVITES BORIS CHOUVELLON/SANDRO DELLA NOCE GILLES DESPLANQUES/OLIVIER GROSSETÉTE CAROLINE LE MÉHAUTÉ IAYMERIC LOUIS/YAZID OULAB LAURENT PERBOS/GÉRALDINE PY & ROBERTO VERDE LIONEL SCOCCIMARO I SOLANGE TRIGER ET LES ÉLÈVES AMATEURS DES ATELIERS PUBLICS DE L'ÉCOLE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE MARSEILLE ORGANISÉ PAR LA MAIRIE DES RIME ET 10ÈME ARRONDISSEMENTS DE MARSEILLE EN PARTENARIAT AVEC LE PASSAGE DE L'ART L'ÉCOLE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE MARSEILLE ET SES ATELIERS PUBLICS LE MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE MARSEILLE ET LES ESPACES VERTS DE LA VILLE DE MARSEILLE PARC DE MAISON BLANCHE, 150 BOULEVARD PAUL CL4LIDEL 13009 MARSEILLE - 04 91 14 63 50 ENTREE LIBRE/HORAIRES 100 -1801 METRO DROMEL ONE 16 ET 165, ARRET VALLON DE TOULOUSE nr...e, 04 42 16 17 75 - CONTACT@3BISF.COM - WWW.3BISF.COM 5cuf lure



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 1Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 2-3Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 4-5Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 6-7Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 8-9Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 10-11Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 12-13Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 14-15Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 16-17Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 18-19Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 20-21Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 22-23Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 24-25Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 26-27Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 28-29Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 30-31Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 32-33Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 34-35Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 36-37Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 38-39Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 40-41Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 42-43Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 44-45Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 46-47Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 48-49Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 50-51Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 52-53Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 54-55Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 56-57Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 58-59Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 60-61Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 62-63Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 64-65Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 66-67Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 68-69Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 70-71Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 72-73Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 74-75Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 76-77Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 78-79Zibeline numéro 30 juin 2010 Page 80