Zibeline n°29 mai 2010
Zibeline n°29 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : événement... le Ballet National de Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
34 ARTS VISUELS LA GAD La gad, une galerie-concept L’émergence d’une galerie dans le paysage marseillais est un pari audacieux au vu de la conjoncture économique et d’une niche de collectionneurs relativement restreinte. Ce qui n’effraie pas Arnaud Deschin, fraîchement propriétaire de La gad, qui connaît bien la situation, à peu près identique à celle du temps où il travaillait avec Roger Pailhas. « Les collectionneurs sont les mêmes qu’il y a 10 ans, juste un peu plus vieux explique-t-il. Mon objectif est de chercher de nouveaux clients, à Monaco ou à Dubaï s’il le faut ! ». Combatif, il combine une formation aux Beaux-arts de Luminy et de multiples expériences à Marseille (Art Dealer, revue Blocnotes) et Paris (Fonds national d’art contemporain) à un métier de visiteur médical pour des laboratoires pharmaceutiques. De quoi manager La gad comme un nouveau business, à ceci près que c’est aussi une passion. Confié à des architectes et designers marseillais (Atelier XY et Maxime Paulet de aiedesign), l’aménagement de cet ancien restaurant de 55 m² rue Espérandieu (1 er) est habile et fonctionnel avec ses deux espaces modulables privé-public. Un système de panneaux glissants sépare l’habitat de la salle d’exposition agrémentée d’un banc tout en longueur pour profiter des œuvres ou assister à des performances, l’ensemble donnant sur un jardinet qui sert de puits de lumière naturelle. Là quelques pièces de Fanny Baxter posent d’emblée les fondamentaux de la galerie : un « objet-concept » sculpté et brodé produit par Arnaud Deschin, Sarkoland, qui pèse 100 kg et coûte 5000 euros. Divers courriers encadrés et mis sous verre, mélange d’échanges épistolaires administratifs, commerciaux et artistiques. Une « bague viseur » en argent dans sa boîte bijou, sous une cloche en verre. Et des exemplaires bien frais de la Canned Zaa, une boisson mise en vente dans le cadre des activités du Laboratoire Zaa de Fanny Baxter ! Rien de surprenant car l’artiste est à la tête d’une structure tentaculaire qui regroupe des départements, des services et des produits (sous-titrée « morceaux choisis sur la diversité du vivant » et affiche une posture particulière d’artisteentrepreneur qui détourne le langage commercial et les codes du monde économique. Son champ de création emprunte aux entreprises et à la mercatique leur arborescence et leur vocabulaire. Faire le choix de Fanny Baxter est donc un signe fort qu’Arnaud Deschin adresse à ses futurs clients : ils pourront découvrir dès juillet l’une des sept « Zones de sensibilisation » qu’elle déclinera en Europe. Tout comme ses projets de collaboration avec Art-O-Rama (exposition de Vanessa Santulo) et Astérides (accueil des artistes résidants) affirment son envie de s’inscrire dans la cité sans faire cavalier seul. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Rédemption Le monde pictural haut en couleurs de Liliane Wojnarowski est la face joyeuse d’une vie douloureuse marquée par l’exil, les hôpitaux psychiatriques et la perte d’un être cher. Comme pour transcender la réalité elle creuse dans la matière, traite la couleur en aplats vigoureux et figure souvent le portrait de son fils, dans un style proche de l’art singulier. Cette liberté plastique lui permet d’oublier un peu de l’horreur vécue. M.G.-G. Liliane Wojnarowski X-D.R Liliane Wojnarowski du 22 avril au 6 mai Galerie Andiamo, Marseille 04 91 95 80 88 www.assopoc.org Lignes de vie C’est un face-à-face (un combat ?) avec l’homme dénué de tout artifice que Gérard Eppelé mène dans sa peinture : la figure hante la toile, l’envahit, la vampirise dans un entrelacs de traits serrés, tordus, fiévreux. Les titres en disent long eux aussi sur l’ombre portée par l’homme : Les insurgés, La vie inachevée, Rien l’être, La grande face… Et les interrogations que son œuvre suscite sont aussi violentes qu’un long silence. Ou qu’un blanc laissé béant entre deux lignes de couleur. M.G.G. La Mélancolie, Gérard Eppelé X-D.R Regarder la mémoire Gérard Eppelé du 23 avril au 22 mai Galerie Anna-Tschopp, Marseille 04 91 37 70 67 www.anna-tschopp.com Swimming Sarko Fanny Baxter jusqu’au 12 juin La gad, Marseille 06 75 67 20 96 www.facebook.com/la.gad Sarkoland, Fanny Baxter X-D.R
AU PROGRAMME ARTS VISUELS 35 Coups doubles Doppio et Doppel sont dans une expo double… de Koki Watanabé. L’artiste qui travaille sur les problématiques des systèmes binaires qui hantent notre univers post moderne, a conçu une installation spécifique pour un lieu et l’autre.C.L. Doppio à La Tangente, Marseille jusqu’au 16 mai http://la.tangente.free.fr Doppel à La Poissonnerie, Marseille du 8 au 21 mai www.lapoissonnerie.free.fr Koki Watanabé : Doppio, installation, terre cuite, copeaux de bois, impression jet d'encre sur papier et lumière noire, peinture acrylique, 2010 X-D.R `x. til ! INIXOIN.nOI a Alain Jouffroy Figure emblématique de la critique d’art et de l’avant-garde, grand découvreur de talents et défenseur de la Figuration narrative, co-fondateur d’Opus international, l’écrivain et poète Alain Jouffroy produira une lecture-surprise en présence des œuvres de Marco Barbon, samedi 24 avril à 17h.C.L. Marco Barbon Chronotopies du 22 avril au 22 juin La Non-Maison, Marseille 06 24 03 39 31 www.lanonmaison.com tirage jet d’encre sur papier Hahnemuhle Fine Art PearlRenouveau Après le sérieux chahut de la précédente exposition, l’institution marseillaise consacrée à l’art moderne rouvre discrètement ses portes. Le nouvel accrochage brosse un portrait de l’art du XX e siècle dont ses collections comptent parmi les plus importantes, ainsi un ensemble exceptionnel du groupe activiste Gutaï précurseur du happening.C.L. Musée Cantini, Marseille 04 91 54 77 75 www.marseille.fr Nombre, Victor Brauner, plâtre, 1943 X-D.R Femme à genoux, sculpture bronze, Auguste Chabaud X-D.R Allégories de la Provence Les Baux-de-Provence, les arcades de Tarascon, les amandiers en fleur, une scène de tauromachie ou un portrait de famille, tels sont quelques-uns des thèmes de prédilection d’Auguste Chabaud, figure majeure de l’École provençale. Avec la même délectation qu’il éprouvait à peindre sa vie quotidienne et les paysages qu’il adorait, on se plaira à retrouver « sa patte » dans un florilège de 120 tableaux, dessins et sculptures qui disent toutes son goût pour un certain art de vivre. M.G.-G. La Provence d’Auguste Chabaud du 12 mai au 12 septembre Palais des Arts, Marseille 04 91 42 51 50 www.regards-de-provence.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 1Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 2-3Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 4-5Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 6-7Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 8-9Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 10-11Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 12-13Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 14-15Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 16-17Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 18-19Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 20-21Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 22-23Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 24-25Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 26-27Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 28-29Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 30-31Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 32-33Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 34-35Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 36-37Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 38-39Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 40-41Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 42-43Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 44-45Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 46-47Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 48-49Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 50-51Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 52-53Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 54-55Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 56-57Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 58-59Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 60-61Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 62-63Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 64-65Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 66-67Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 68-69Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 70-71Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 72-73Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 74-75Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 76-77Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 78-79Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 80