Zibeline n°29 mai 2010
Zibeline n°29 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : événement... le Ballet National de Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ÉVÉNEMENT LA CARTE FLUX Quelle est cette affiche rouge au slogan impératif et au poing levé qui va se propager sur les murs de Marseille ? un appel à la révolte, au mouvement social comme ils disent, au réveil des luttes ? Non, mais au réveil des esprits ! Encarté ! Cinq structures s’associent aujourd’hui pour proposer un pass de 45 € qui permettra aux spectateurs d’assister à 4 spectacles et 3 projections, de mai à juillet. L’idée ? Faire circuler les publics d’un lieu à l’autre, d’un art à l’autre, surtout : le public de la danse contemporaine est effectivement très exclusif ! L’essentiel de la programmation proposée à travers cette Carte flux les concerne : Marseille Objectif danse (MOD), le Ballet National (BNM) et le Festival de Marseille s’allient pour convier leurs spectateurs à aller voir aussi du côté du Festival International du Documentaire (FID) trois séances au choix, et un concert au MIMI (Musiques Innovatrices) qui s’installent en juillet sur le merveilleux site du Frioul. Chaque structure propose au moins deux spectacles au choix, et les cartes ne sont pas nominatives : il suffit de réserver auprès de chacun 10 jours avant le spectacle. Cela commence les 7 et 8 mai conjointement au BNM (voir ci-contre) et à La Friche avec la venue de Yvonne Rainer invitée par MOD (voir p 27). Puis cela se poursuivra en juin avec deux autres très belles propositions de ces deux structures avant que les trois autres entrent en piste (nous y reviendrons). Cette initiative est « prise en commun par des festivals qui partagent le goût pour l’innovation et la prise de risque », explique Ferdinand Richard (MIMI) et « qui veulent se diriger ensemble vers 2013 en cultivant leur complicité. » Josette Pisani (MOD) explique que « ce regroupement est tourné vers le public, pour qu’il circule et que les spectacles restent NTEZ ! BALLET NATIOrkIAI. BE MARSEILLE FESTIVA `. #-. ILE/FESTIVP FIN M AWL'YLL. 7 IMARSEILLE r NSE1 iTE FLUX 1,'- JUILLET + iruvn ; k r abordables. » Et tandis que Frédéric Flamand (BNM) souligne que c’est la première fois qu’il y a à Marseille un rapprochement de ce type, elle insiste sur la dimension militante, « la lutte contre la télé et Antonin Dousset l’ennui » contenus dans l’affiche. Il faut y voir « de l’humour » aussi, souligne Ferdinand Richard, « un jeu ironique avec le cliché ». La symbolique communiste comme produit com’ ? Pour l’instrumentaliser ou pour tenter de lutter réellement contre la déculturation de masse ? Ce pass, malgré tous ses indéniables mérites, n’attirera dans les salles que ceux qui y vont déjà… Mais ils pourront y aller plus, et varier les plaisirs ! AGNÈS FRESCHEL www.fluxdemarseille.com.. H EÂTRE Comœdia le/Aubagne d1O U L avril 2oio À CRIéE HÉÂTRE NATIONAL DE MARSEILLE — +*"" a.. 21 AU 24 AVRIL La Grenouille et L'architecte DETHIERAY ROIS IN 27 AU 30 AVRIL Pushup ROLAND $CHIMMELPFEHNIG I GABRIEL auKAY tP S V T, dke. k kC.C c 2 Ck q. fi\xe Q. k, 00..\- G a`e, e } t F $, : 3'tn D : rav.aas, + lB 19 88 4 1r.
BNM ÉVÉNEMENT 11 Le Ballet National en marche Parachuté dans le chaudron explosif du Ballet de Marseille il y a cinq ans, après le départ fracassant de Marie-Claude Pietragalla, Frédéric Flamand n’y fit jamais figure de cheveu dans la bouillabaisse. Lentement, sans à coups malgré les divers bâtons dans les roues, avec une chaleur presque méridionale, mais paisible, le chorégraphe Belge a redressé un Ballet qui avait touché le fond, n’avait plus de répertoire et regimbait, piqué au vif par les échecs. Tout semble surmonté : de nouveaux danseurs sont là, d’autres se sont visiblement adaptés au nouveau style, et certains restent attachés à la néoclassique, qu’ils peuvent encore pratiquer. C’est donc avec un plaisir particulier que l’on a découvert la nouvelle pièce de Frédéric Flamand, La Vérité 25 fois par seconde, créée à Luxembourg puis à Chaillot : le BNM y fait preuve d’une cohérence et d’un niveau technique retrouvé, version contemporain, avec, comme des touches de couleur intenses, les talents individuels d’interprètes aux profils variés. La pièce sera donnée en juin, en avant-première du Festival de Marseille dans la Salle Vallier réaménagée : nous y reviendrons. Pour l’heure, c’est à des programmes très divers que Marseillais, Martégaux et Aubagnais pourront assister ces prochains jours. En commençant par l’Opéra de Marseille, avec deux créations d’Oberdorff et Olivia Grandville, et la reprise de Tempo Vicino de Lucinda Childs sur la musique de John Adams (voir Zib 28) les 23 et 24 avril. Quelques jours plus tard, le 30 avril, un autre programme mixte à la Pennesur-Huveaune dans le cadre de Danse en avril reprendra Tempo Vicino, auxquels s’adjoindront Inverses, une pièce d’Annabelle Lopez Ochoa fondée sur la confrontation de danseurs classiques et de Katharina Christl lancée comme un électron (trop) libre ; et Narcisse, une miniature de Flamand qui revisite le mythe antique en le confrontant aux images, à leurs reproduction numériques et à la décomposition du mouvement. Un beau programme, que l’on a pu découvrir l’an dernier lors de La danse dans tous ses états (voir Zib’20). Suivront des créations des danseurs : depuis son arrivée Frédéric Flamand leur donne souvent carte blanche, et plusieurs montrent un talent certain, que l’on retrouve d’ailleurs dans les pièces de leur directeur qui s’inspire de leur créativité individuelle pour édifier ses œuvres. Les 7 et 8 mai, avec la Carte Flux (voir ci contre), vous pourrez assister à plusieurs de leurs créations au Grand Studio du BNM. C’est dans ce cadre que Yasuyuki Endo, un des plus singuliers solistes du Ballet, avait créé une première version de son Super Man Project : il reprendra sa performance aux chaussures, très plastique, composée de courtes séquences sur la masculinité, dans le cadre de la Nuit des musées au [mac], avec cinq autres danseurs (le 15 mai à 20h30 et 22h). Enfin à Martigues le 18 mai, au Théâtre des Salins, une des pièces les plus réussies de Flamand(voir Zib’15). Métamorphoses est un voyage coloré et dynamique fondé là encore sur quelques récits antiques revisités : ceux d’Ovide, qui raconta les premières histoires de transformistes… Les corps se confrontent à diverses animalités, à leur désir, à leurs répulsions, à la végétation aussi, à diverses matières plus ou moins organiques qui semblent habiter le décor comme des vestiges anciens. Une danse agréable et limpide, pour tout public ! AGNÈS FRESCHEL Ballet National de Marseille 04 91 327 327 www.ballet-de-marseille.com Métamorphoses Agnès Mellon marseille objectif DansE informations-réservations au 04 95 04 96 42 m arseille-obj eotif-dan se, org info @ marseille-objectif-dan se. org â la friche la belle de mai Yvonne Rainer jeudi 6 mai â 19h the chan who envied women - cinéma Rencontre avec Yvonne Rainer vendredi 7 et samedi 8 mai â 21h Ros Indexical et Spiraling Down - spectacles â le friche la belle de mai Meredith Monk vendredi 4 juin iQlt 16 Millimiter Earings et Turtle Dreams - cinéma Rencontre avec Meredith Monk samedi 5 â 21h et dimanche â juin â 19h GiTlchild Tevisited - spectacle Meredith Monk et l'Ensemble Vocal.- récital au théâtre des bernardines en partenariat avec le Festival de Marseille F/DJAm/Ph Fucus fierce Cunningham 5emedi 26 juin 18h Musings [re fierce, John and Bob] de Foofwa d'Imobilite - spectacle Torse, de Merce Cunningham et Charles Atlas - cinéma



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 1Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 2-3Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 4-5Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 6-7Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 8-9Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 10-11Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 12-13Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 14-15Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 16-17Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 18-19Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 20-21Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 22-23Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 24-25Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 26-27Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 28-29Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 30-31Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 32-33Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 34-35Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 36-37Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 38-39Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 40-41Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 42-43Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 44-45Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 46-47Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 48-49Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 50-51Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 52-53Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 54-55Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 56-57Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 58-59Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 60-61Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 62-63Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 64-65Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 66-67Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 68-69Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 70-71Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 72-73Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 74-75Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 76-77Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 78-79Zibeline numéro 29 mai 2010 Page 80