Zibeline n°28 avril 2010
Zibeline n°28 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : les femmes dans la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
52 MUSIQUE AU PROGRAMME Tubiste prodige Certains instruments semblent voués « naturellement » au rôle de solistes comme le violon et le piano. Mais depuis un siècle, ceux qui se planquaient discrètement au fond de l’orchestre sortent peu à peu de l’ombre, grâce à des compositeurs qui écrivent pour eux, et souvent aussi grâce à la personnalité d’interprètes d’exception (on pense par exemple à l’importance de Youri Bachmet dans la promotion du violon alto). Gageons que le jeune Thomas Leleu fera de même pour le pachydermique tuba, instrument semblant jusqu’il y a peu condamné au sempiternel enchaînement tonique/dominante de la pompe orchestrale. On connaît mal les capacités étonnantes du plus grave des cuivres. Il faut donc aller entendre ce jeune « One Shot » Bruno Chevillon à la contrebasse suivi d’un Trio « ultra contemporain » (le 25 mars) et une pléiade d’étonnants « musicos » : Chewbacca, Nikki Louder et Hexenbrutal (bigre ! … le 9 avril). MARSEILLE. À partir de 20h30 Impasse Montévidéo 04 91 04 69 59 www.grim-marseille.com Live Lyrinx David Galoustov (violon) et Caroline Sageman (piano) : Intégrale des Sonates de Beethoven (1 re partie). Silence de rigueur ! On enregistre ! MARSEILLE. Le 26 mars à 20h. Théâtre de la Criée 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com Golgotha 1 Le Chœur Régional Paca chante Les Sept Paroles du Christ en Croix de Joseph Haydn avec le Quatuor à Cordes d’Aix, Eduarda Melo (soprano), Eugénie Danglade (alto), Luc Default (ténor), Ulrich Studer (basse) sous la direction de Vincent Recolin. AIX. Le 26 mars à 20h30 Cathédrale 04 42 17 42 20 www.choeurpaca.fr Trio Salque Le violoncelliste François Salque en appelle aux univers de l’accordéoniste Vincent Peirani et au guitariste Samuel Strouk pour un croisement des genres. AUBAGNE. Le 27 mars à 21h Théâtre Comœdia 04 42 François 18 19 88 Salque www.aubagne.com Nicolas Tavernier prodige dans le Concerto en fa mineur (1954) de Ralph Vaughan Williams et découvrir une création symphonique de Jean-Philippe Vanbeselaere (commande de la Ville de Marseille). D’autant que l’Orchestre Philharmonique joue également les irrésistibles Danses symphoniques de West Side Story et ses inoubliables standards Tonight, Maria, America… JACQUES FRESCHEL MARSEILLE. Le 10 avril à 20h Opéra 04 91 55 11 10 www.marseille.fr Deux pianos Alexandra Lescure et Michel Boudoncle dans Brahms, Milhaud, Moussorgski… EGUILLES. Le 27 mars à 20h30 Salle Georges Duby 06 82 68 31 60 Viva Vivaldi ! Cinq Concerti de Vivaldi et la Sonate « La Follia » avec Sharman Plesmer au violon, et Christian Mendoze à la flûte. MARSEILLE. Le 28 mars à 16h30 Med’s (12 rue St-Jacques) 04 91 54 76 45 D’amore Philippe Jaroussky (contre-ténor), Nuria Rial (soprano), l’ensemble L’Arpeggiata (dir. Christina Pluhar) interprètent un programme conçu autour du « théâtre amoureux » de Monteverdi. GAP. Le 28 mars à 17h. Théâtre La Passerelle 04 92 52 52 52 www.theatre-la-passerelle.eu Golgotha 2 Le quatuor à cordes « Opus 16 » interprète Les sept dernières paroles du Christ de Haydn. SAINTE-ANNE DU CASTELLET. Le 28 mars à 17h Eglise, libre participation Les Buffardins Autour de Frank Theuns (flûte traversière), Martin Bauer (viole de gambe) et Laurent Stewart (clavecin) pour Haendel, Bach, Vivaldi, Marais… et Boismortier, Blavet, Hotteterre, Dieupart… BRIANÇON. Le 30 mars à 20h30 Le Cadran 04 92 25 52 52 www.theatre-le-cadran.eu Orgue & trompette Récital de Romain Leleu et Mathias Lecomte aux claviers : Bach, Haendel, Fauré, Escaich… MARSEILLE. Le 9 avril à 20h30 Eglise des Chartreux Espace culture 04 96 11 04 61 Massacre Marthe Lemelle Bloody opera Massacre pour 5 chanteurs, 9 instruments et électronique d’après Christopher Marlowe, Massacre à Paris (1593). La nuit de la Saint-Barthélemy sert de cadre à cet opéra de Wolfgang Mitterer avec « orchestre « anti-symphonique «, captation vidéo retransmise en direct, collages sonores… » NÎMES. Le 1er avril à 20h Théâtre 04 66 36 65 00 www.theatredenimes.com Lyrique La soprano Cécile Limal accompagnée au piano par Marion Liotard chante K. Weill, Liszt, Wagner, Tosti, Donizetti, Verdi. MARSEILLE. Le 1er avril à 20h Auditorium de la Fondation Hôpital Saint Joseph 04 91 54 76 45 Hommage L’association « Orgue plus » rend hommage à Robert Coinel, compositeur et directeur du Conservatoire de Martigues, disparu le 25 novembre dernier. Le quintette de cuivres Mistral propose la création de sa dernière œuvre « dans les souffles étésiens ». AIX. Le 5 avril à 17h Cathédrale, entrée libre 04 90 77 16 00 www.orgueplus.net Baryton ? Mozart était baryton : récital de Dominique Denis accompagné au piano par Laurence Beyer. AIX. Le 17 avril à 20h30 Chapelle des Oblats 04 86 91 66 87 Trio Jérôme Christophe (saxophone), Diana Ligeti (violoncelle) et Véronique Pelissero (piano) jouent Beethoven, Piazzola, Schumannet Brahms. CARRY-LE-ROUET. Le 20 avril à 20h45 04 42 45 09 85 www.moments-musicaux-de-carry.fr Mikhail Rudy L’Orchestre de l’Opéra de Toulon dirigé par Giuliano Carella joue Les Hébrides (La Grotte de Fingal), Ouverture en si mineur, opus 26 de Mendelssohn, les Danses symphoniques de Grieg et accompagne le pianiste russe dans Rachmaninov et son célèbre Concerto pour piano n°2 en ré mineur. TOULON. Le 22 avril à 20h30 Palais Neptune 04 94 92 70 78 www.operadetoulon.fr JACQUES FRESCHEL
Masculin/féminin ? La question du genre fascine l’homme du XXI e siècle. C’était le thème du Festival d’Île de France où un spectacle comme Desperate Singers (voir p 45) rendait hommage à Klaus Nomi, figure pop-rock androgyne des années 80 et confronte des registres vocaux voisins, féminin et masculin. Un contreténor comme Philippe Jaroussky, ou récemment la mezzo-soprano Cecilia Bartoli, surfent sur la vague porteuse d’un engouement public pour des voix qui, dans l’absolu, leur ressemblent peu… et dont objectivement on ne sait pas grand chose. Il faut pouvoir démystifier la voix des castrats et dissiper la confusion qu’engendre par exemple le terme « sopraniste ». Tout d’abord, les grands castrats comme Farinelli, étaient rares. Peu réunissaient les qualités qui sont aujourd’hui attribuées à tous. Ces « stars » du baroque devaient leur succès à un travail persévérant depuis l’enfance, davantage qu’à leur physiologie propre. On n’oublie pas aussi le prix payé par des innocents pour réaliser des rêves d’adultes ! Ce souci Belle meunière Barbara Hendricks gère sa fin de carrière avec l’intelligence qui a défini son cheminement artistique. Elle se produit accompagnée d’une formation jazz, chante la mélodie française, le Lied allemand, des pages baroques… À l’inverse de sopranos aux moyens déclinants s’entêtant sur des standards d’opéra, la diva, consciente de ses possibilités vocales actuelles, sert des répertoires qui conviennent à ses cordes, sans tomber dans la Univers Cythère En 1968, année d’agitation étudiante et ouvrière, a eu lieu The Golden Globe, la première course autour du monde en voilier. En avril, mois d’Aphrodite née dans les eaux de Cythère, sortira le dernier CD de Christian Brazier, contrebassiste de jazz, intitulé Circumnavigation. Un gros navire à quai est représenté sur la jaquette, rien à voir avec le frêle Joshua, voilier du circumnavigateur Bernard Moitessier. Le lien entre tout ça ? La mer, la liberté ! Ce disque de la maturité, à la musique simple et apaisée, évoque l’immensité bleue. Le jazz de Strange disque Nos trublions marseillais refusent d’être étiquetés dans le style unique des « musiques manouches ». Annoncer en troisième album cet hommage à Billie Holiday est étonnant, mais ici rien n’est repris ni répété, tout est confondu et extrapolé. En évitant l’écueil de l’hommage qui n’apporte rien de plus, Billie se garde d’être un disque de Jazz, il dérange et questionne. On a du mal à retrouver le feeling original, malgré la voix féminine (Natalia M. King) sur certains titres sur des rythmes rock péchus, voire country, pour une reprise de You Rascal you qui ne figure pas dans le répertoire de Billie. Mais l’alchimie peut aussi se révéler parfaite, sur I’ll never fail you par exemple, ou lorsque chacun des humaniste n’était pas de mise alors et la castration, passée dans les mœurs du sud de l’Italie, bénéficiait de multiples légitimations religieuses, sociales… Sous l’influence des idéaux maçonniques et avec l’avènement des Lumières, la pratique de la castration sera vigoureusement condamnée à la fin du XVIII e siècle. Mais qu’en est-il, comme le précise un médecin de l’époque de « l’usage de castrer les enfants pour que, même parvenus à l’âge adulte, ils conservent une voix aiguë et de grande ampleur. » L’opération avait un effet sur la place du larynx qui gardait une position haute, grandissait moins (comme les cordes vocales) et ne s’ossifiait pas, alors que les cavités de résonances croissaient comme la capacité pulmonaire. On imagine donc une sorte de voix d’enfant, plus timbrée et puissante, souple, au souffle long… Quant aux « sopranistes » d’aujourd’hui, ce sont des contre-ténors qui (ayant parfois connu une mue « légère ») ont travaillé leur voix de tête et possèdent des facilités pour aborder facilité. Ainsi, les cycles Die schöne Müllerin de Schubert ou le Voyage d’hiver, dont on découvre la présentation filmée d’un spectacle vu à Aix (voir p.39), sont généralement chantés par des hommes. Elle les livre avec une conviction qui l’honore. J.F. Christian Brazier est très mélodique et s’ancre dans nos têtes comme par une imprégnation alchimique. C’est une invitation à chanter avec le piano de Perrine Mansuy ou la trompette de Christophe Leloil. Jean-Luc Di Fraya est à la batterie et voix et instille à bon escient la respiration et le rythme de la navigation. Un excellent moment d’écoute ! Le quartet sera en concert le 20 mai au Cri du Port. Ne le manquez pas ! DAN WARZY musiciens se transporte dans le même rêve. Déboule alors une nostalgie grisante (Our Love), une odeur de crumble chaud qui s’accoquine au violon grapellien, ou une guitare lascive sur les notes à peine évoquées des grands succès de la chanteuse, de Travelin’light à Lover come back to me. Fin janvier, ils ont présentés sur scène cette création, à Aix et Marseille, et l’on se risquait parfois à deviner le craquement de vieux vinyles, ou les pas de cette triste solitaire s’éloignant de la Romance originelle. Comme quoi, pour suivre la trace d’une artiste si complète, mieux vaut s’en détourner... X-RAY DISQUES i MUSIQUE 53 des sons aigus. On associe parfois ce terme à des garçons sopranos… Mais ni les uns ni les autres ne sont des castrats ! JACQUES FRESCHEL Sacrificium Cecilia Bartoli DVD Decca L’Univers des Castrats Coffret 2CD + 1DVD Virgin Schubert Barbara Hendricks CD + DVD Arte Verum N 2 Q Circumnavigation Christian Brazier Quartet Label CELP Musiques U U O m d Billie Poum Tchack



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 1Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 2-3Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 4-5Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 6-7Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 8-9Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 10-11Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 12-13Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 14-15Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 16-17Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 18-19Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 20-21Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 22-23Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 24-25Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 26-27Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 28-29Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 30-31Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 32-33Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 34-35Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 36-37Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 38-39Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 40-41Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 42-43Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 44-45Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 46-47Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 48-49Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 50-51Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 52-53Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 54-55Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 56-57Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 58-59Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 60-61Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 62-63Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 64-65Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 66-67Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 68-69Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 70-71Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 72-73Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 74-75Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 76-77Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 78-79Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 80