Zibeline n°28 avril 2010
Zibeline n°28 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : les femmes dans la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 THÉÂTRE AU PROGRAMME Maestro ! Omar Porras est un des quelques grands maîtres de la mise en scène. Sa troupe du Teatro Malandroest époustouflante de maestria, avec ou sans masque, en caricature ou en finesse, dans le chant, le jeu, le corps. Ils reviennent sur la scène du Gymnase avec des Fourberies de Scapin qui replongent dans les racines italiennes dont Molière s’est inspiré pour écrire sa comédie la plus trépidante. Maîtres et valets, pères et files, amants et maîtresses, tous s’affrontent, dans une féérie visuelle à rouages visibles, comme des boîtes à malice. À ne pas rater ! Les fourberies de Scapin Du 20 au 24 avril Le Gymnase, Marseille 0 820 000 422 www.lestheatres.net Double création X-D.R. Le Théâtre de Lenche travaille depuis plusieurs années avec le Théâtre National Algérien. On a pu voir ainsi, lors d’une carte blanche en 2008, plusieurs pièces très personnelles, et bouleversantes, de M’hamedBenguettaf, directeur du théâtre qui a réussi à constituer une troupe permanente et à redonner vie à la scène algérienne. La Répétition est l’aboutissement de ce compagnonnage puisqu’il a mis en scène ce texte qu’il a écrit en 1994, et qui parle des difficultés pour créer dans ce pays. Le spectacle, joué en Français par la cie de l’Egrégore, sera également, du 20 au 24, joué en arabe par les trois comédiens algériens qui l’ont créé à Alger. De même qu’Ivan Romeuf, Joëlle Brover et Denys Fouqueray l’ont joué en Français au TNA. La répétition Du 9 au 30 avril En arabe du 20 au 24 avril Théâtre de Lenche, Marseille www.theatredelenche.info Rechute ! Le médecin malgré lui va rechuter au Gyptis, et se laisser reprendre involontairement à l’exercice de l’art pour éviter les coups de bâtons, qui pleuvront pourtant à n’en pas douter ! La mise en scène d’Andonis Vouyoucas a remporté un franc succès, mérité depuis sa création en 2006. Avec quelques panières, une poignée de comédiens de talent et un grand respect de la lettre du texte, il donne à voir une version enlevée et amusante d’une des comédies les plus efficaces de Molière… Le médecin malgré lui Du 20 au 24 avril Théâtre Gyptis, Marseille 04 91 11 00 91 www.theatregyptis.com Meurtrière Elle a tué son amant en 1927… Pauline Dubuisson a inspiré à Michel, un des plus notables de nos écrivains dramatiques contemporains, ce Portrait d’une femme devant la justice, aux assises. Portrait en mosaïque, puisque le juge, l’avocat, la victime même, ne sont pas absents des enjeux et des débats. Anne-Marie Lazarini met en scène ce texte, où l’analyse psychosociologique se joue dans les rapports de force. Comme chez Brecht, mais avec réalisme. Portrait d’une femme Du 6 au 10 avril La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com D’ici et d’ailleurs Marseille/Alger. La Compagnie L’Orpheline est une épine dans le pied travaille depuis quelques années à partir des identités des migrants venus d’Alger, il y a peu longtemps ou récemment, porteurs d’une culture double très simple… ils sont nombreux, différents, identiques à certains endroits. La nouvelle création de la compagnie, Terra Cognita, met en scène 4 comédiens, 2 filles et 2 garçons, 3 Français et 1 Algérien, à partir de ces questionnements-là. Mis en scène par Julie Kretzschmar et Guillaume Quiquerez, qui construisent avec précaution des discours à partir de bribes recueillies dans le réel, et dans les textes. Terra Cognita o Du 22 au 24 avril Les Bancs Publics, Marseille 04 91 64 6000 http://bancspublics.free.fr > Italianissime Depuis la mise en scène historique de Strehler la Trilogie de la Villégiature est associée au Piccolo Teatro di Milano… Mais Goldoni à Milan est monté par d’autres, et Toni Servilio n’est pas le moindre ! Il sera présent à l’Institut culturel Italien pour une rencontre le 31 mars, puis sur scène en une version sur-titrée… Un événement, parce que le Piccolo reste une compagnie exceptionnelle, et parce que ces trois pièces rendent compte de la comédie humaine avec la subtilité et l’épaisseur de ces textes inépuisables qu’on appelle chef-d’œuvre… Trilogia della Villegiatura Les 1er et 2 avril Théâtre Toursky, Marseille 0 820 300 033 www.toursky.org > X-D.R Manipulateur Matei Visniec vient à la Minoterie : fidèle à ses missions de diffusion des écritures contemporaines, le théâtre de la Joliette organise avec le GRETE une journée de rencontres autour de l’écrivain, parallèlement avec la programmation de Voix dans le noir, composés d’extraits de ses textes mis en scène, avec marionnettes et petits objets, par Eric Deniaud. Une belle rencontre, à ne pas manquer, à partir de 12 ans. Voix dans le noir Du 25 au 27 mars La Minoterie, Marseille 04 91 90 07 94 www.minoterie.org > o Maxime Potherat X-D.R. Démocratie Récemment nommé directeur du CDN de Béthune, Thierry Roisin s’est penché sur les retranscriptions des conseils municipaux. Puis sur les dialogues Platoniciens mettant en jeu La République. Enfin il est allé enquêter sur les conflits politiques des petites communes, sur l’exercice concret de la démocratie. Cela a donné une pièce au titre de fable, jouée par de jeunes comédiens, des musiciens, qui s’opposent et cherchent à construire… La grenouille et l’architecte Du 21 au 24 avril La Criée, Marseille 04 91 54 70 54 www.theatre-lacriee.com
23 Acmé C’est le plus beau, le plus lyrique, le plus romantique, le plus émouvant des drames Hugoliens. Ruy Blas est un chef-d’œuvre de démesure, enflé, limite mauvais goût, mélo, flamboyant. William Mesguish le met en scène avec de jeunes comédiens, et un sens de la féérie visuelle. Il faut avoir entendu Je vous suivrai, pour frissonner, Bon appétit Messieurs, pour s’insurger, Je m’appelle Ruy Blas, pour fondre en larmes… Ruy Blas Du 30 mars au 3 avril Jeu de Paume, Aix 0 820 000 422 www.lestheatres.net Universitaire Alain Béhar met en scène l’atelier de théâtre de l’Université de Provence, qui confronte ses étudiants à des conditions professionnelles représentation. Le metteur en scène, face à ces jeunes gens, s’inspire du manifeste hacker de Mc Kenzie Wark : un drôle d’univers où le réel se délite, où le lien disparaît. Utopiste ? Manifeste Du 20 au 24 avril Théâtre Vitez, Aix 04 42 59 94 37 http://theatre-vitez.com Incinérer Les ATP d’Aix programment au 3bisf la performance de Lina Saneh : avec Rabih Mroué elle met en scène son propre corps comme un champ de bataille, que son mari va proposer de découper et d’incinérer pour qu’il échappe à ses zones ennemies, et puisse transgresser l’interdiction d’incinération du Liban… C’est drôle, juste, frappant, décapant, comme tout ce que ce couple là propose. Appendice Les 26 et 27 mars 3BisF, Aix 04 42 26 83 98 www.3bisf.org Benjamin Renout Agence Enguerand Houssam Mcheimech Ensoleillé Coproduit par le théâtre des Salins, Le soleil brille pour tout le monde est une création de Fred Nevchehirlian. Le poète et musicien se propose d’« amener une autre idée de Jacques Prévert, pour retrouver un accès par rapport à sa parole poétique et politique. » La petite-fille de Jacques Prévert, qu’il a rencontrée à l’occasion d’un documentaire pour lequel il mit en musique un poème, lui a confié un catalogue de textes, dans lequel se trouvent des inédits. Restituée en musique, la langue de Prévert trouve beauté et simplicité, dans une mise en espace du vidéaste Patrick Laffont. Le soleil brille pour tout le monde Les 20 et 21 avril à 20h30 Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr > > Fred Nevcherhirlian Patrick Gherdoussi Satirique Une Citroën AX en panne dans une clairière enneigée, avec à son bord six rockeurs chevelus, décalés et nonchalants. Surgit à vélo, Isabelle, une vieille copine, qui inspecte la voiture et rend son verdict : il faudra une semaine pour recevoir la fautive tête de delco. Les six compères vont alors à lui faire découvrir leur parc d’attractions ambulant : une remorque où cohabitent toutes sortes d’objets banals qu’ils rendront magiques dans une féerie épatante. Philippe Quesne mène le jeu avec poésie et dérision dans cette Mélancolie des dragons qui revendique la liberté artistique comme réinvention du monde. La mélancolie des dragons Le 23 avril à 20h30 Théâtre des Salins, Martigues 04 42 49 02 00 www.theatre-des-salins.fr Pierre Grosbois Tumultueux La famille Coleman est au bord de la dissolution. Une grand-mère, sa fille et ses quatre petits-enfants vivent sous le même toit. Chacun s’est construit un espace personnel restreint, cohabitant tant bien que mal dans le dénuement. Un équilibre fragile qui s’écroule lorsque la grand-mère, pilier de la famille, tombe malade. Chacun va alors devoir prendre son destin en main, oscillant entre solidarité et rejet des autres. Ecrite et mise en scène par le metteur en scène argentin Claudio Tolcachir, Le cas de la famille Coleman questionne, de façon souvent désopilante, les difficultés de s’émanciper lorsqu’on est prisonnier du microcosme familial. Le cas de la famille Coleman Le 27 mars à 20h30 Châteauvallon, Ollioules 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com Le 30 mars à 20h30 Théâtre, Arles 04 90 52 51 51 www.theatre-arles.com Cruautés À partir d’un montage de textes tirés du roman éponyme de Tony Duvert, Paysage(s) de Fantaisie est mis en scène par Bruno Geslin, artiste associé au Théâtre de Nîmes cette année. Une histoire dans laquelle « deux groupes d’adolescents s’adonnent aux jeux de l’enfance, ceux qui font semblant pour de bon, violents et cruels. » Un texte sans concessions qui raconte, dans un climat de tension permanente, la rencontre brutale et violente de deux groupes d’adolescents –les filles d’un côté, les garçons de l’autre- lors d’un bal qui verra la danse basculer dans un déchaînement terrifiant. Paysage(s) de Fantaisie Le 24 mars à 19h Les 25 et 26 mars à 20h30 Théâtre du Périscope, Nîmes 04 66 36 65 10 www.theatredenimes.com Égocentriques Comédie satirique de Jean Anouilh, Le nombril est mis en scène par Claudine Pelletier. Entre humour et satire l’auteur règle ses comptes avec la famille, les médecins et les amis, se projetant en un misanthrope atrabilaire, double de lui-même incarné sous les traits de Léon. Une mauvaise humeur qui le fait tourner autour de son nombril, et de celui des autres, pas mieux lotis en la matière… Le nombril Le 22 avril à 19h Les 23 et 24 avril à 20h Le 25 avril à 16h Théâtre du Chêne Noir, Avignon 04 90 82 40 57 www.chenenoir.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 1Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 2-3Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 4-5Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 6-7Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 8-9Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 10-11Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 12-13Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 14-15Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 16-17Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 18-19Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 20-21Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 22-23Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 24-25Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 26-27Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 28-29Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 30-31Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 32-33Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 34-35Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 36-37Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 38-39Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 40-41Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 42-43Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 44-45Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 46-47Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 48-49Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 50-51Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 52-53Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 54-55Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 56-57Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 58-59Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 60-61Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 62-63Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 64-65Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 66-67Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 68-69Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 70-71Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 72-73Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 74-75Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 76-77Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 78-79Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 80