Zibeline n°28 avril 2010
Zibeline n°28 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : les femmes dans la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 THÉÂTRE JEU DE PAUME ATP BERRE Jekyll est Hyde Sus au tragique Un Dom Juan revisité, vivifié, rajeuni et emballant ! Au-delà de la transformation vestimentaire de Dom Juan, qui a tout d’un homme contemporain en cuir des bottes au gilet, la version concoctée par la compagnie des Asphodèles secoue les spectateurs avec une mise en abîme permanente qui lorgne vers la commedia dell’arte. Tout en conservant intact le texte de Molière, le révélant même, les comédiens, se regardant jouer, se permettent des invectives et quelques jugements sur le personnage de Dom Juan, allant jusqu’à huer son comportement, adressant quelques clins d’œil complices au public, remettant sans cesse en question sa condition d’homme a 6 L’Asile et l’Europe Théâtre d’intervention, dit-il. C’est tout à fait cela. Olivier Py a du culot (on le savait), et celui d’entrer à rebrousse-poil dans une démarche de démocratisation n’est pas le moindre. Pour attirer au théâtre ceux qui n’y viennent pas la plupart choisissent soit le spectaculaire (cirque et divertissement), soit l’écriture du réel immédiat, et souvent le renoncement à la langue, au dialogue et au jeu. Olivier Py, lui, choisit… Eschyle. Le plus archaïque des Grecs. Et encore : dans une retraduction personnelle inspirée de Leconte de Lisle, qui fleure bon l’alexandrin blanc, et le christianisme posé sur les dieux grecs comme un cache-paganisme. Et bien sûr : sans décor, en longs costumes noirs, avec une comédienne bien plus âgée que les rôles (elle joue un chœur), et une plongée sans retenue, sans avertissement, sans filet, dans le Tragique, avec grandiloquence, trémolos, larmes vraies, tirades qui s’allongent et tension, tension permanente, effusion encore, et récits plein de fureur, de galopades, de métaphores. Et ça marche. Dans la salle de répétition du Pavillon Noir, ou dans le réfectoire d’un lycée aixois entre deux affiches sales, les tragédiens s’avancent parmi les Le roman de Stevenson a en moins de deux élaboré un mythe, poussant à bout le thème du dédoublement en un magistral roman fantastique. Celui de Christine Montalbetti se débarrasse des digressions philosophiques (un peu lourdes en nos âges post freudiens), universalise le mythe en le détachant de la prude et hystérisante société victorienne, et se concentre sur la part noire de… Jekyll. Qui est Hyde, bien sûr, caché en lui comme le dit si bien son nom en anglais. De quoi est-il question ? d’un fou qui veut se débarrasser de sa part noire, meurtrière, perverse, jouissive, parce qu’il sait qu’elle est en lui. Mais qui veut faire l’ange… Le huis clos enferme Jekyll en sa maison comme en sa tête, et ses exactions se commettent en différé, racontées par un docteur pas si innocent qui spectateurs assemblés comme un peuple, et les médusent. Pourquoi ? D’abord, avant tout, parce que ce sont des interprètes de génie. Philippe Girard, voix sombre, regard perçant, corps tremblant, guide et tempère Mireille Herbstmeyer, émotion pure, et pourtant mesurant chaque geste démesuré. Quant au jeune Frédéric Giroutru, il possède une maîtrise flamboyante de lui-même, laissant voir d’un regard les doutes qui l’assaillent, la peur, la résolution. Et puis, ils donnent à entendre un texte qui conspue les politiques frileuses et lâches, qui expulsent vers les pays en guerre et cherchent à justifier les replis identitaires : les Danaïdes arrivent d’Afrique pour fuir un mariage forcé, demandant asile… et le peuple Grec, unanime, choisit ce qui est juste, même s’il y sacrifie la paix. Les Grecs auraient-ils encore beaucoup à nous apprendre ? AGNES FRESCHEL Les Suppliantes d’Eschyle ont été jouées en Pays d’Aix du 2 au 5 mars rêve de pureté mais se laisse envahir par Hyde, se surprend à aimer cela, à X-D.R Elisabeth Carecchio Alain Fonteray se laisser déborder avec terreur mais plaisir. Denis Podalydès incarne tout cela, le bon, l’ambigu, le Mal, le passage, avec un talent absolument époustouflant. Son corps de danseur, son phrasé de virtuose, les éclats du texte de Stevenson qu’il laisse parfois surgir en anglais comme autant de bulles anciennes, la furie qui le saisit et le laisse épuisé, tout semble le déchirer de batailles intérieures. On reste suspendu à sa performance, jusqu’au bout. Décidément, quel plaisir qu’un grand acteur ! AGNÈS FRESCHEL Le Cas Jekyll, de Christine Montalbetti (éd P.O.L.), mis en scène par Eric Ruff et Emmanuel Bourdieu, a été joué au Jeu de Paume par Denis Podalydès amoureux, libre et blasphémateur. La mise en scène de Lucas Franceschi va plus loin encore, confronte le texte à des acrobaties, des chants polyphoniques, un combat d’escrime joué au ralenti, jusqu’à la géniale figuration du tombeau du Commandeur jouant sur les corps et leur figuration… Jubilatoire ! DO.M. Dom Juan a été joué le 26 février à la salle polyvalente de Berre L’Étang.
JEUDI 29 AVRIL 20H30 DURÉE LLt SPECTACLE 1H2O SPECTACLE CGNSEILLF 5 PARTIR 0E 12 ANS La mourre CIE LA SCAOREUSE SUEURS NEDJHA BENCNAYB, JEAN-MECFIEL GUY. NATHAN ISRAEL, ANNA KAEMP VOL1}DIA LESLLIIH, JULIE MQHD0R, TOM NEAL, LUCIEN KEYNES ET PAOLA PIZZA MISE Eh SCrNE JEAN-MICHEL GUY ET PAOLA PIZZA Théâtre d'Arles LA MINQTERIEAtI TH E AT R f DE LA JOLIETTE'.[L.-ncrEMJJw n+f f-w, 7.frx{sso.'.aa 20+22.44 2ag ? L*. 9M4A a =L.5 25kU.4-.i MID 22.04 1}I:11 1.Y11.. SEXTET MOUVEMENTE POU SALLE D LECTURE G. Appaix la die la liseus4 DODECA OU PRESQU E par le CrOu ta Celina théâtre d'Arles Scene contirelitionnPe pour des écritures d'aujourd'hui INF4RMATI4 NSJRÉSLRwATiQN S 04 90 52 5151/www-Illeak re-arles.coor 24.04 4.111 :..:I:IF} If4:IkIF - +L ; 1. NOIRIEL 4 IN-CO CHOCOLAT Fir 17 cie Les Petits Ruisseoux et Collectif Daja 9-11 RUE 0'H42IER - 13002 MARSEILLE - T 4+4D1 906T94 TAPE : t'rl : IHFOE.MiN OVER If.ORG Yf.WWW.MIH UTERI E.BkG YEVROJOLIETTE -TRAMWAYrOLIETT# Id'l'A/e r'.. N... If (,. (I ! , ) irr/. Lp...,-%, -rj_.. Mago Mentalista Cie Les decata1ogués LA CRIéE THEATRE NATIONAL Découyrez un vrair, 4I I4e - 6 AU 10 AVRIL Portrait d'une femme MICHEL VIHAVER/ANNE-MARIE LA.zARI NI 21 AU 24 AVRIL La Grenouille et l'architecte DE THIERRY Fi 0I5IN Vet1, 02/Via 71h 4111.du Forumt. Renseignements et reservations : 04.42.10.n60 27 AU 30AVRIL Pushup ROLAND SHIM MELPFENHIO OAR RIEL EI U FAY RESERVATIONS 04 ? 1 54 70 54'ç',IIÎ. fI, WL, fNL,w.11'W,xllk IL I Y7JY CY=hI _h v hJ = I.aCRëE www.thea#re-lacriee.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 1Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 2-3Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 4-5Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 6-7Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 8-9Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 10-11Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 12-13Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 14-15Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 16-17Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 18-19Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 20-21Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 22-23Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 24-25Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 26-27Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 28-29Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 30-31Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 32-33Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 34-35Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 36-37Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 38-39Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 40-41Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 42-43Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 44-45Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 46-47Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 48-49Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 50-51Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 52-53Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 54-55Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 56-57Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 58-59Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 60-61Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 62-63Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 64-65Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 66-67Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 68-69Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 70-71Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 72-73Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 74-75Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 76-77Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 78-79Zibeline numéro 28 avril 2010 Page 80