Zibeline n°27 mars 2010
Zibeline n°27 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... de la démocratisation culturelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
60 LIVRES LES ÉDITIONS ANACHARSIS CRDP Éditions vagabondes Une invitation à la découverte d’un extérieur autant dans le temps que dans l’espace : voici ce qu’on peut lire sur le site d’Anacharsis. Au départ de l’aventure de ces éditeurs il y a la volonté de se situer dans une « dimension voyageuse ». Au début des années 2000, Charles-Henri Lavielle et Frantz Olivié, les deux créateurs de cette maison bicéphale -un bureau à Toulouse, un à Marseille-, ont envoyé bouler leur thèse d’histoire ancienne et ont eu l’idée d’éditer certains textes que leurs études leur avaient permis de croiser. Très méditerranéenne à l’origine, leur sélection s’est élargie, au fil de propositions extérieures de plus en plus éclectiques et nombreuses. Mais toujours dans le même esprit d’exploration. Zibeline : Pourquoi avoir choisi le nom d’Anacharsis ? Frantz Olivié : D’abord, parce qu’Anacharsis est dans l’Antiquité le barbare qui apprend la philosophie. Il est la figure de l’esprit curieux, sans a priori, celui qui regarde le monde avec un œil périphérique. Il correspond exactement à notre principe, qui consiste à dérouter les perspectives, à proposer une vision tremblée, décalée des conventions historiques, littéraires, géographiques. De combien de titres disposez-vous à ce jour ? 50 en 2010. Nous éditons en moyenne 6 livres par an, le plus souvent à 1500 exemplaires. Notre catalogue est un catalogue de fond, dans une temporalité à contre-courant, qui permet une vie tranquille pour les livres ! Parlez-nous de vos collections… D’abord, il y a la plus dense, résolument fourre-tout. 2{]ii4.3f]] iF HOTEL DU DÉPARTEMENT DES B4U CHES-DU-RHO HE] (x:hHngc : 1, Or.v ; iLRlCS1 COrhfér&hLPS 181185.L."_17CIü ? : 1'.I:IIL'C Jc ti.urlust 131144 hl:ncillc ; 61é1 n S4iIIL-l1.1a - DIME LIBRE RANG LA uA1ITE oE$ PLACE olsPONEElFS crises 04 man.2111.0 De la physique des crises â la crise de la physique Jran- 41arc 1,67- LChiOnd, phy4icien GC phi lamp he lI mars_2UW Villes en LTi5E. Dise des banlieues. {rise de l'urbains'agit-iL de crise 7 Thierry Paquor, philnKiophc de l'urbain EFi mals_2fFfd1 la di=voissanre est-elle la snUtbon de la crise 7 Sel'ÇC I.arnuchc, CcraI1C71]7iSTe CI phi]osI-IT,hc MFRS S PROGRAMME Ebuiyx id 16 mux Lvourau 1 innMan:.ilg MI. OA Ofi 71 24 - 4i 46 11 24 51 uuLed{3.d.arxawi,c..vy _..(61,1, cm Boa On l’a appelée Famagouste, du nom d’une cité médiévale de légende, point de bascule sur la Route de la Soie. Dans cette collection paraissent les textes anciens. On a aussi deux autres collections, Essais et Fictions. C’est dans celle-ci qu’est édité le roman d’Alberto Mussa, L’Enigme de Qaf ? (voir p.56) Oui, voici le genre de texte que nous éditons dans la collection Fictions. Mussa est un jeune écrivain brésilien qui vient des maths. Le roman a eu une grande reconnaissance en Amérique latine et c’est son traducteur qui nous l’a proposé. Dans la veine de Borges ou de Cortazar, il invite à une réflexion réjouissante sur l’origine de la langue, des écritures et de la littérature. C’est l’ouvrage d’un véritable érudit, qui s’amuse à massacrer cette érudition. Quels sont vos projets ? Deux textes anciens sont en instance de parution. Et en avril sortira Rumba d’Alberto Ongaro, un écrivain vénitien que nous apprécions beaucoup ; maître d’Hugo Pratt, sorte de Dumas après le Nouveau Roman, il s’essaie ici au polar. Visez-vous un public particulier ? Les spécialistes des sujets qu’on propose, évidemment. Mais on publie pour tous les lecteurs curieux ! ENTRETIEN MENÉ PAR FRED ROBERT Mémoire des visages et des gestes Dans le cadre des Rencontres culturelles du CRDP deux conférences ont été données par Christian Gattinoni, enseignant à l’École Normale Supérieure de la photographie d’Arles et critique d’art sur le thème du corps dans l’art contemporain. La première a proposé un survol du portrait photographique depuis 1960 et a posé la question de l’identité et de la pratique du portrait photographique aujourd’hui. Que veut-on montrer en vérité, le modèle ou le photographe ? Quelle est la part de la réalité et de la construction de l’image par le regard de celui qui photographie ? Autant de questions illustrées de nombreux exemples : Mapplethorpe, Depardon, Valérie Belin... La deuxième conférence sur la photo du corps dansé a commencé par un hommage à Pina Bausch, disparue en juin 2009, qui a travaillé sur son corps et sa mémoire. Puis Christian Gattinoni interroge la parenté de la danse avec les Arts Plastiques évoquant la 1 re collaboration de Dominique Bagouet et Christian Boltanski en 1987. Désormais la mémoire des gestes est permise par les nouvelles technologies soulignant la place du corps dans la danse, son rapport avec la scène et le public avec les collaborations de Joseph Nadj et Barcello, les travaux de N+N Corsino... Parallèlement à la conférence 36 clichés de Danse Contemporaine d’Éric Boudet, qu’on a revus aux Hivernales (voir p.22), permettait d’apprécier le regard précis de l’artiste sur ces corps en mouvement. CHRIS BOURGUE f r'} #.}h., Ces conférences ont eu lieu le 3 décembre et le 21 janvier au CRDP Sagna Eric Boudet À venir Que fait le paysagiste ? le 26 février à 18h30, en collaboration avec l’École Nationale Supérieure du paysage de Marseille) Le portrait photographique depuis 1960-(programme du Bac.Arts Plastiques)-éd.Scérén du CNDP- 9,90 euros
AVIGNON AU PROGRAMME LIVRES 61 Un mage fait son nid à Avignon L’écrivain Olivier Cadiot, artiste associé du Festival 2010 avec Christoph Marthaler, présentera en juillet trois étapes de son travail. Il mesure la « chance extraordinaire d’avoir le temps de montrer plusieurs aspects de son métier », lui qui continue de se balader entre littérature, poésie, théâtre et musique. Raconteur d’histoires, inventeur de littérature, l’écrivain manie avec virtuosité les mots et les situations. L’adaptation à la scène de ses livres, à l’oralité musicale évidente, semble naturelle pour ses personnages, véritables didascalies vivantes. C’est Ludovic Lagarde qui l’a conduit au théâtre avec Fairy Queen qu’ils présenteront en 2004 à Avignon. Ils Libraires du sud – 04 96 12 43 42 Itinérances littéraires avec José Lenzini pour son ouvrage Les derniers jours d’Albert Camus (Actes Sud), le 25 février à 18h à la librairie le Poivre d’Âne à Manosque, le 26 février à la librairie l’Alinéa à Martigues. Escales en librairies : Rencontre avec Robert McLiam Wilson, romancier et essayiste irlandais, autour de son œuvre. Le 25 février à 19h à la librairie Histoire de l’œil, à Marseille, la rencontre sera animée par Pascal Jourdana ; le 26 février à 17h30 à la librairie Book in Bar à Aix. Rencontre avec Charles Berberian, dessinateur et scénariste de bande dessinées pour la parution de Sacha aux éditions Cornélius, le 19 mars à la librairie l’Alinéa à Martigues ; le 20 mars à 16h à la librairie la Réserve à bulles, à Marseille, il sera accompagné de Joseph Ghosn, auteur de Romans graphiques (éd Le Mot et le Reste). Jeudis du comptoir avec Joseph Ghosn pour Romans graphiques et Charles Berberian pour Sacha, le 18 mars au Longchamp Palace, Marseille 1 er. AIX-EN-PROVENCE Galerie La Non-Maison – 06 24 03 39 31 Stage de lecture d’images par Martine Ravache, de 14h à 19h les 25 et 26 février. Lecture de Katy Rémy et Pierre Parlant en collaboration avec Autres et Pareils, le 6 mars à 19h. Cité du Livre – 04 42 91 98 88 Exposition Albert Camus au travers des documents originaux issus de la presse et des hommages rendus à l’auteur. Du 25 février au 28 mai au Centre Albert Camus. Centre des écrivains du sud – 04 42 21 70 92 De nombreux intervenants et « grands témoins » interviendront sur le thème Pourquoi faut-il lire ? Les 19 et 20 mars. Les Rencontres du 9 e art – 04 42 16 11 61 Rencontres du 9 e art : expositions, cinéma, animations, dédicaces… Du 22 mars au 25 avril. reprendront pour la 64 e édition la pièce polyphonique Un nid pour quoi faire ? L’inclassable Rodolphe Burger s’emparera de la création musicale, pour un trio qui promet d’être à la hauteur d’une alchimie talentueuse. On se souvient de la pépite Samuel Hall, émanant du chef-d’œuvre Fantaisie Militaire de Bashung, qui avait révélé l’association de l’écrivain et de l’ancien leader de Kat Onoma. Un mage en été, son dernier livre (à paraître chez P.O.L.) sera un monologue entre littérature et performance, interprété par Laurent Poitrenaux, dans un dispositif très proche de Colonel des Zouaves présenté en 2004 au Festival. Pendant la durée de vie Au Programme ARLES Muséon Arlaten – 04 90 93 58 11 Dans le cadre du printemps des poètes, les élèves du lycée Pasquet s’expriment sur le thème Couleur de femme, le 11 mars à 14h à la médiathèque ; atelier d’écriture avec le lycée Pasquet, l’association Magma et le Musée, le 27 mars à partir de 19h au Cloître Saint-Trophime. Association Artscène – 04 90 49 37 53 4 e édition de A vos marques… pages ! : parcours ludiques de librairies en librairies sur le thème Contes d’ici et d’ailleurs. Le 27 février à partir de 14h. FORCALQUIER Librairie La Carline – 04 92 75 01 25 Rencontre/débat avec Xavier Lainé pour son recueil de poésie La mille et unième nuit c’était hier (éd L’Harmattan, 2009). Le 25 février à 18h30. LA CIOTAT Office de tourisme – 04 42 08 61 32 Conférence sur l’immigration italienne par Guy Aillaud, le 17 mars à 17h, salle Baugnies-de- Saint-Marceaux. Exposition de France Bernardi Gambarelli, jusqu’au 7 mars à la Galerie du port ; exposition maritime, du 6 au 28 mars à la chapelle des Pénitents Bleus ; exposition d’artistes féminines, du 8 au 14 mars à la Galerie du port ; exposition d’Aimé Hugues, du 23 mars au 4 avril à la Galerie du port. 8 e festival de poésie partagée : André Ughetto en est l’invité principal. Conférence sur la poésie italienne contemporaine, rendez-vous des diseurs et diseuses, concours de poésie… Du 11 au 14 mars. LA SEYNE-SUR-MER Les Chantiers de la Lune – 04 94 06 49 26 Dialogue au bord de l’entr’ouvert, exposition de Henri Yéru. Jusqu’au 27 mars. Philo-apéritif animé par Jean-Claude Grosse sur le thème Ce que les présocratiques nous disent sur la nature. Le 27 février à 18h. L’ISLE-SUR-LA-SORGUE Association Dire et Lire – 06 16 72 22 58 10 e salon du livre jeunesse : auteurs invités : Anne Jonas et Béhem. Dédicaces, lectures de contes, ateliers… Les 19 et 20 mars. MARSEILLE ESBAM – 04 91 82 83 10 Exposition Archipélique 2 : promotion Art et Design 2009 de l’Ecole supérieure des Beaux- Arts de Marseille. Jusqu’au 26 février à la galerie Montgrand et galerie Bains Douches de la Plaine, du 5 mars au 2 avril salle des colonnes à la Friche Belle de Mai. CIPM – 04 91 91 26 45 Les 20 ans de l’Affiche, revue murale de poésie. Jusqu’au 13 mars. Dans le cadre de Contre-pied, quinze ans, manifestation organisée par Autres et Pareils, Après la campagne, la campagne se poursuit : feuilleton de lectures publiques, épisode 21. Lectures de Christophe Roque, Laure Ballester, Olivier Domerg. Le 5 mars à 19h. CRDP – 04 91 14 13 12 Conférence de Lionel Richard, professeur honoraire des Universités, sur le thème Art et pouvoir en Allemagne, de la République de Weimar au Troisième Reich, le 18 mars à 18h30. BMVR Alcazar – 04 91 55 56 34 Conférence de l’historien et professeur d’études arméniennes à l’Université de Provence Patrick Donabedian. Architecture et spiritualité dans l’Arménie médiévale. Le 25 février à 17h en salle de conférence. Conférence de Thierry Cazon, président de l’association Les Polarophiles tranquilles, et Alexandre Clément, prix marseillais du Polar 2007 : Le duel Simenon/Dard : règlement de compte et littérature. Le 27 février à 17h en salle de conférence. Conférence d’Isabel Grégoire, diplômée de l’Université Européenne de Médecine chinoise : Médecine allopathique, médecine chinoise, quel choix pour les patients ?. Le 27 février à 17h à l’auditorium. Exposition de photographies extraites du livre de Françoise Saur, Les éclats du miroir : petits contes algériens (éd. Trans Photographic Press, 2009). Jusqu’au 13 mars. ABD Gaston Deferre – 04 91 08 61 00 Ecrivains en dialogue avec Pierre Michon et Denis Guénoun sur le thème Des voix nécessaires. Le 5 mars à 18h30. Echange et diffusion des savoirs – 04 96 11 24 50 Conférence de Thierry Paquot, philosophe de l’urbain : Villes en crise, crise des banlieues, crise de l’urbain, s’agit-il de crise ? Le 11 mars à 18h 45 ; conférence de Serge Latouche, économiste et philosophe : La décroissance est-elle la solution de la crise ? Le 25 mars à 18h45. Institut Culturel Italien – 04 91 48 51 94 0 Exposition Italianità réalisée par les éditions Corraini à l’occasion de la publication en 2009 du livre Italianità du designer Giulio Iacchetti avec les illustrations de Ale+Ale. Jusqu’au 1er mars. Rencontre avec Beppe Severgnini, écrivain et journaliste, le 25 février à 18h, et avec Massimo Carlotto le 2 mars à 18h, tous deux présentés par l’auteur Claudio Milanesi, professeur à de ses deux pièces, Cadiot qui exerce une réelle pratique de lecteur public fort suivi à Avignon, réservera d’autres rendez-vous pour des lectures de ses œuvres. Quand au mariage organisé par les co-directeurs du Festival avec Marthaler, les silences du metteur en scène et le flot de paroles de l’écrivain promettent de belles échappées. Un festival poétique et rock ? DELPHINE MICHELANGELI La rencontre avec Olivier Cadiot s’est déroulée le 27 janv. Le Festival d’Avignon aura lieu du 7 au 27 juillet l’Université de Provence Théâtre du Têtard – 04 91 47 39 93 Lectures théâtralisées par la cie Peanuts : Les animaux malades de la peste d’après la fable de La Fontaine, les 3 et 10 mars à 15h, et Le chameau, le lion, le léopard, le corbeau et le chacal, les 17 et 24 mars à 15h. Centre Julien – 04 96 12 23 90 Panoramique, exposition du photographe Vincent Gamblin. Jusqu’au 1er mars. Passage & Co – 04 42 29 34 05 Balades littéraires : Marseille, porte de l’Orient, la riche cité portuaire au XIX e siècle : sur les traces de Stendhal, Hugo, Gautier, Flaubert, Dumas, de Nerval et Schopenhauer. Le 21 mars ; Marseille au féminin, passagères célèbres : la ville, autrement vue par George Sand, Flora Tristan, Simone Weil, Mary Jayne Gold et Simone de Beauvoir. Le 7 mars. Association l’aérograff – 06 88 62 17 69 Aérograff vous accueille à bord de son bus transit pour une lecture nomade des nouvelles Weekend avec Hellènes de Pierre Guéry et Les nids d’Alcyons de Sara Vidal. Le 28 février, départ de la Place Castellane à 15h. OUEST PROVENCE Association Ville Lecture – 04 42 55 70 60 10 e édition de Lire et Grandir, du 23 au 27 mars. MARTIGUES Musée Ziem – 04 42 41 39 60 Conférence de Danièle Bloch, chargée de cours à l’Ecole du Louvre, sur Le Symbolisme en peinture. Le 25 février à 17h30. PERTUIS Bibliothèque municipale – 04 90 79 40 45 Dans le cadre du Printemps des poètes, la bibliothèque programme Slam et Graffitis : exposition de livres, scène ouverte, réalisation de graffitis, projections rencontres du 6 au 20 mars SIX-FOURS-LES-PLAGES Association Destination Planète Livre – 04 94 74 75 61 7 e salon du livre jeunesse sur le thème de Astérix. Du 19 au 21 mars. TRETS Maison de la culture et du tourisme – 04 42 61 23 75 15 e Journée des écrivains de Provence, le 7 mars.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 1Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 2-3Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 4-5Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 6-7Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 8-9Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 10-11Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 12-13Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 14-15Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 16-17Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 18-19Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 20-21Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 22-23Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 24-25Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 26-27Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 28-29Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 30-31Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 32-33Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 34-35Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 36-37Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 38-39Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 40-41Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 42-43Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 44-45Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 46-47Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 48-49Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 50-51Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 52-53Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 54-55Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 56-57Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 58-59Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 60-61Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 62-63Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 64-65Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 66-67Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 68-69Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 70-71Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 72-73Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 74-75Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 76-77Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 78-79Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 80-81Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 82-83Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 84