Zibeline n°27 mars 2010
Zibeline n°27 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... de la démocratisation culturelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
54 LIVRES ART Ça Jazze ! À l’occasion des dix ans de la radio, TSFJazz se pose enfin la question : Mais qui a tordu la trompette de Dizzy ? Le spécialiste Bruno Costemalle prend un malin plaisir à conter des anecdotes et petites légendes de l’histoire du jazz. Son livre est à l’image de la musique qu’il aime : croustillant et passionnant ! Des trajectoires brisées aux coups de génies en passant par des gags, vacheries, excentricités et incroyables hasards, l’auteur d’un premier ouvrage sur la musique classique Mais où est passé le crâne de Mozart ? nous tient une fois de plus en haleine par ses multiples révélations. Facile à lire et extrêmement ludique tout en étant précis historiquement, cet ouvrage se présente sous la forme de courts paragraphes tous plus piquants les uns que les autres. Quel fils de dictateur fit une carrière de pianiste de jazz ? Comment Armstrong utilisa Nixon pour faire passer de la marijuana à la douane ? Pourquoi appelait-on Ellington le Duke ? Quel pianiste a été « obligé » de jouer pour Al Capone ? Toutes les réponses dans ce petit bijou paru aux éditions Nova. FRÉDÉRIC ISOLETTA Mais qui a tordu la trompette de Dizzy et autres histoires de jazz Bruno Costemalle Nova éditions, 12 euros TSF,kAL l Long courrier Il se dit bien que les paroles s’envolent et les écrits restent. Ce fameux adage correspond à merveille à monsieur Saint-Saëns, personnalité musicale centrale du XIX e siècle dont la conséquente longévité (1835-1921) lui a permis d’entretenir une correspondance significative avec des romantiques comme avec des compositeurs français de fin de siècle. Présentées et annotées par Eurydice Jousse et Yves Gérard, les Lettres de compositeurs à Camille Saint-Saëns publiées aux éditions Symétrie s’avèrent un fonds épistolaire incroyablement riche. Du simple billet aux correspondances fournies en passant par la missive réprobatrice, l’enseignement tiré de ces quelques 600 courriers de collègues de travail archivés au muséechâteau de Dieppe est un catalogue indispensable au curieux mélomane comme au spécialiste. Grâce également au cahier central remarquablement illustré, l’intense vie musicale de l’époque n’a plus aucun secret. Berlioz, Liszt, Wagner, Gounod, Bizet mais aussi Widor, Stamaty, Duparc, d’Indy, Bruch, Busoni, Massenet, Messager, Clara Schumann, Schmitt, Glazounov, Enesco, Dukas ont correspondu avec Saint-Saëns… Inutile d’insister sur la teneur et la valeur musicale de ces lettres, agencées pour rendre cette publication aérée et agréable au possible. F.I. Lettres de compositeurs à Camille Saint-Saëns E. Jousse et Y. Gérard Ed Symétrie, 49 euros,i.. Camille..1Irrs *:slYi SIr'1L : Janáček à l’écrit Au fil du temps, l’œuvre de Leoš Janáček (1854- 1928) a connu une vraie reconnaissance publique : ses opéras en particulier, créés dans le premier quart du XX e siècle, sont devenus des classiques plébiscités sur les scènes lyriques. Son style personnel, puissant et novateur est intimement lié à la Bohème et à la langue tchèque. On sait par ailleurs que Janáček a écrit lui-même nombre de ses livrets d’opéras. Il a écouté avec minutie les dialectes moraves, leur intonation propre et tenté de créer une alchimie entre les inflexions verbales et musicales. Mais on ignorait à quel point l’auteur de La Petite Renarde rusée, L’Affaire Makropoulos ou De la maison de morts éprouvait une impérieuse envie d’écrire, un goût profond pour la littérature… Ses essais, études, articles, critiques, lettres, conférences sont réunis, pour la première fois en français, par Daniela Langer. Ils montrent un artiste en état perpétuel de créativité. L’amateur comprend les préoccupations intimes du compositeur, son souci du détail, de l’infime qui pourrait, chez d’autres, paraître insignifiant, comment éclot sa « pensée harmonique » et, à travers des fragments de textes chronologiques, s’est élaborée une œuvre majeure comme Jenufa… JACQUES FRESCHEL Écrits Leoš Janáček Ed Fayard, 25 euros If.C}i j.ati.r:.I &titS
Boîte à outils Pendant 8 ans, chaque semaine, Joseph Ghosn a rédigé des chroniques consacrées à la bande dessinée pour Les Inrockuptibles. De son érudition en la matière est né un livre, que l’auteur présente comme « une boîte à outils pour se frayer un chemin dans l’univers de la bande dessinée, s’y faire ses propres goûts et idées, se débarrasser enfin des deux ou trois arbres qui cachent la richesse de la forêt. » Exit donc les Tintin, Astérix et autres Spirou, qui n’ont pas besoin d’être défendus ; place aux « romans graphiques ». L’ouvrage commence par l’historique détaillé du genre, le panorama très complet des formes qu’il revêt selon les pays, et bien sûr la définition de l’expression : « … une appellation très ouverte qui dit que la bande dessinée peut être aussi une littérature comme une autre ainsi qu’un lieu pour la recherche graphique. » S’ensuivent 101 propositions de lectures ; 101 albums sélectionnés pour leur esthétique forte et leur vision singulière du monde. L’anthologie, présentée par ordre chronologique, s’ouvre ainsi sur La Ballade de la mer salée d’Hugo Pratt, qui, à la fin des années 60, bouleversa la BD par un récit dilaté à l’extrême et des choix narratifs et graphiques très novateurs. Elle se clôt sur un album sud-africain paru en 2009. Entre les deux, tous les grands titres (ou presque) du 9 e art sont là, bien repérables : 1 re de couverture, texte de présentation, planche à titre d’exemple, et parfois, en prime, extraits d’entretiens. Une mine pour les amateurs ; et pour les autres, une excellente occasion de réviser leurs préjugés ! FRED ROBERT Romans graphiques 101 propositions de lectures, des années soixante à deux mille Joseph Ghosn couverture originale de Blexbolex éd. Le mot et le reste, 29 euros À noter : Joseph Ghosn sera l’invité du Jeudi du Comptoir au Longchamp Palace (Marseille) le 18 mars à 18h30 ; il sera également accueilli, en compagnie de Berbérian, à la librairie La Réserve à bulles (Marseille) le 20 mars à 16h. 0 : T. ! ara... 1.1.iana1.. Yamin Neal —1, —r Ewe} In Il AU 20 MARS 2010 M AR 5 LILLE AIWYdestival-aveciletEmps.com IIKATIONS : POINTS 11BENTE HANTLIEIS JACQUES HIGELIN DA SILVA - MIOSSEC DOMINIQUE A BENJAMIN BIOLAY BRIGITTE FONTAINE MICKEY [30]... V.r.141 SrlalL. 4-111113 Rencontres d'auteurs mensucil es dans IL1FBouchcs-du-Rhbne Rohert NictiarnWilson Jeudi 25 fevrier 19 h - Miei. Vendredi 26 février 17 h 30 - Charies Berberian Vendredi 19rnars 19 h I riy.rk- I ?. Ina Plarlip%, Sarnedi 20 mars 16 h I Libraires wwAv.aia ; !. ral. CONSEIL jilZIGENERAL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 1Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 2-3Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 4-5Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 6-7Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 8-9Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 10-11Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 12-13Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 14-15Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 16-17Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 18-19Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 20-21Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 22-23Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 24-25Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 26-27Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 28-29Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 30-31Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 32-33Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 34-35Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 36-37Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 38-39Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 40-41Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 42-43Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 44-45Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 46-47Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 48-49Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 50-51Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 52-53Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 54-55Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 56-57Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 58-59Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 60-61Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 62-63Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 64-65Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 66-67Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 68-69Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 70-71Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 72-73Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 74-75Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 76-77Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 78-79Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 80-81Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 82-83Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 84