Zibeline n°27 mars 2010
Zibeline n°27 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre... de la démocratisation culturelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
32 ARTS VISUELS AU PROGRAMME Machines poétiques Pierre Bourquin construit de drôles de machines à éroder. Mues par les éléments naturels ou motorisées, ses Gratteuses et Machines à tracer insufflent à la matière les empreintes laissées par des phénomènes cycliques. Le travail du temps et du recommencement a trouvé une de ses formes poétiques. Vernissage dimanche 7 mars à 11h30.C.L. Gratteuse à terre et à eau X-D.R Les Gratteuses, sculptures Pierre Bourquin du 7 au 28 mars Atelier Archipel en Arles 06 21 29 11 92 www.atelierarchipelenarles.com - Itinéraire amoureux, techniques mixtes, 60x80cm, série Itinéraires, 2007 Lisible visible Portes, Itinéraires, Jalons… constituent en séries essentielles le travail de Chris Bourgue, collaboratrice de Zibeline, sur la mémoire et les traces. Explorant les potentialités de la peinture à travers des techniques mixtes, dans la série des Portes en particulier, le dialogue se développe sous la forme d’une installation avec les écritures poétiques de Delphine Imbert. L’exposition a lieu dans le cadre du 8 e festival Voix de Femmes (voir p.6).C.L. Passages Chris Bourgue du 1er au 20 mars Centre de développement culturel, Saint Martin-de-Crau 04 42 47 06 80 www.cdc-stmartindecrau.fr Bain de couleurs Si les toiles de Jan Voss s’offrent sans détour au regardeur, pénétrer leurs méandres s’avère plus complexe. Certes, l’immensité des couleurs, leur profondeur, leur profusion joyeuse est une invitation à l’allégresse, mais ce serait faire peu de cas de leur combinaison imprévisible, de leur structuration chaotique. Assembler, coller, agrafer, découper : tout est permis ! À l’Hôtel des arts à Toulon, l’exposition (Jan Voss bannit le terme de rétrospective) permet d’embrasser la création de cet artiste prolixe, natif de Hambourg, installé à Paris depuis 1960. M.G.-G. Jan Voss visites commentées sans réservation tous les mercredis (12h30 et 15h30) jusqu’au 21 mars Hôtel des arts, Toulon 04 94 91 69 18 www.hdatoulon.fr Jan Voss, Omnivores, 2003, Acrylique sur toile ADAGP, Paris 2010 Francis de Hita, Sans titre, 2008 X-D.R Trompe l’œil Que cache le palindrome Si Didon rêvait là-haut, Théo la verrait donc d’ici ? Un trio d’artistes qui, par ses interventions in situ, invite à reconstruire ce qu’il a déconstruit. L’association Château de Servières offre une lecture cohérente d’œuvres qui ont « pour dénominateur commun une certaine pratique du dessin, née de la découpe ou du retrait ». Équivoque des perspectives et des ombres chez Jérémie Setton, disparition du trait et des formes chez Francis De Hita qui révèle une nouvelle série de plâtres entrouverts, démembrement des éléments architecturaux et des objets pour Gerlinde Frommherz. Une expo à lire dans tous les sens. M.G.-G. Si Didon rêvait là-haut, Théo la verrait donc d’ici Francis De Hita, Gerlinde Frommherz, Jérémie Setton jusqu’au 13 mars Galerie du Château de Servières aux Ateliers d’artistes de la Ville de Marseille 04 84 26 94 28
33 Le fil de l’art L’art de la broderie s’immisce sous les plafonds high-tech du Carré d’art. Michael Raedecker et Isa Melsheimer bénéficient chacun d’une exposition individuelle et d’un catalogue, mais ont en commun de s’intéresser aux éléments du quotidien, sujets domestiques ou culture populaire, et d’intégrer le non artistique dans leur travail (peinture pour le premier, objets et installations pour la seconde) comme la pratique détournée de la broderie.C.L. RAEDECKER-therapy Isa Melsheimer Michael Raedecker, line-up jusqu’au 18 avril Carré d’art, musée d’art contemporain de Nîmes 04 66 76 35 70 Faux-semblants Saisissant ! Les portraits en taille réelle de Jean-Olivier Hucleux, exécutés à la mine de plombsur papier à la manière d’une huile sur bois, sont stupéfiants par l’excellence de leur technique hyperréaliste et leur profondeur introspective. Au panthéon de l’artiste, ses amis et ses maîtres, sa famille et lui-même dont il offre un troublant Double autoportrait… Et puis, il y a aussi ces dessins abstraits des séries Squares et Déprogrammations qui mêlent écritures et chiffres, « illustrations d’un monde fantastique etésotérique » qui l’habite. Qui le hante ? M.G.-G. 40 ans de création Jean-Olivier Hucleux jusqu’au 14 mars Villa Tamaris Centre d’art, La Seyne-sur-Mer 04 94 06 84 00 www.villatamaris.fr Hucleux, Jumelles 1978 1979 X-D.R Techniques mixtes La galerie Sordini reste un des derniers espaces privés historiques de Marseille dédié à l’art contemporain. Elle consacre sa deuxième expo de rentrée à l’œuvre de Bernard Remusat, un de ses artistes permanents. Il a concocté une sélection d’œuvres récentes puisée dans ses thèmes privilégiés (Cartes, Signes, thèmes nordiques) fidèle à son écriture mixant peinture, estampe, gravure au carborundum, travaux sur papier ou toile.C.L. Peintures-estampes Bernard Remusat jusqu’au 20 mars Galerie Sordini, Marseille 04 91 55 59 99 www.galerie-sordini.com Bernard Remusat, Sirr n°5, peinture et technique mixte sur papier 20 ans de travelling À Londres, Prague, Barcelone, New York, San Francisco, Paris, Lyon, Toulon, Saint-Étienne ou au Lavandou où il réside, Raphaël Dupouy traque les villes avec la volonté de rendre compte de leur réalité. Mais, paradoxalement, par le subterfuge des reflets, des transparences et des superpositions, il parvient à s’en extraire pour créer une urbanité plus personnelle, comme « habitée » … Une urbanité que le sémiologue et critique d’art Jean Arrouye analyse dans la préface du catalogue publié à cette occasion. M.G.-G. San Francisco 2007, Raphaël Dupouy X-D.R L’envers du dehors Raphaël Dupouy du 27 février au 25 avril vernissage samedi 27 février à 18h Centre d’art Sébastien, Saint-Cyr-sur-Mer 04 94 26 19 20



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 1Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 2-3Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 4-5Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 6-7Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 8-9Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 10-11Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 12-13Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 14-15Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 16-17Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 18-19Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 20-21Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 22-23Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 24-25Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 26-27Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 28-29Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 30-31Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 32-33Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 34-35Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 36-37Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 38-39Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 40-41Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 42-43Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 44-45Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 46-47Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 48-49Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 50-51Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 52-53Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 54-55Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 56-57Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 58-59Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 60-61Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 62-63Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 64-65Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 66-67Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 68-69Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 70-71Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 72-73Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 74-75Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 76-77Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 78-79Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 80-81Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 82-83Zibeline numéro 27 mars 2010 Page 84