Zibeline n°26 février 2010
Zibeline n°26 février 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de février 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : Marseille investit pour l'année 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 ARTS VISUELS ÉDITIONS ANALOGUES Éditer pour l’art contemporain À Arles, une toute petite maison d’édition se consacre uniquement à l’art contemporain. On ne connaît rien d’analogue. Analogues : un pari si fou ? Alors que la presse écrite dans son ensemble subit une crise sans précédent, que le monde de l’édition s’interroge sérieusement sur son devenir, quelques passionnés osent des aventures que d’aucuns selon leurs calculs estimeraient insensées. Plus encore lorsqu’il s’agit d’un domaine luimême déjà sujet à maintes critiques voire soumis à la stupéfaction publique comme l’est encore l’art contemporain. C’est cette gageure que relève Gwénola Menou en créant à Arles en 2004 les éditions Analogues. Le besoin, la fonction Gwénola Menou reconnaît qu’elle est venue à l’édition par nécessité. De son expérience au sein de différents établissements d’art contemporain elle « tire un jour le constat que, malgré une présence éditoriale importante en faveur de l’art, les besoins spécifiques apportés par les projets curatoriaux et les demandes particulières des artistes contemporains ne trouvent pas toujours les formes les plus adaptées. Les galeries, centres d’art n’ont pas les moyens suffisants, les gros éditeurs ne comprennent pas les enjeux. Avec Analogues, j’essaie d’être à la juste place en fonction des impératifs de chacun ». ayant cette direction. Il y a Sémiose à Paris, Les Presses du Réel à Dijon ou J.R.P. Ringier en Suisse ». D’ailleurs, pour cette petite maison d’édition l’implication est totale et impressionne. Elle se singularise aussi par sa structure minimale qui se veut très pragmatique : « Nous sommes en fait deux personnes, Laurent Bourderon et moi-même, tout le reste nous le faisons en externe avec des professionnels en free-lance. Nous limitons au maximum les charges fixes, nous n’avons pas de salariés ». Mais pas d’angélisme non plus « cela reste toujours une sorte de challenge et les remises en questions sont permanentes, bien sûr lorsqu’il s’agit de trouver les financements à chaque projet ». Nuageanalogies Finalement pourquoi Analogues ? « Alors-là c’est intuitif ! C’est pour moi le croisement de plusieurs manières de voir, en particulier les photos de nuages de Stieglitz qu’il appelait Les équivalents et l’une des quatre approches dans Les mots et les choses de Foucault, dont l’analogie. Pour moi l’analogie c’est comme tenter de créer des relations particulières entre deux choses pourtant différente ». Comme entreprendre de rendre visible les choses artistiques. CLAUDE LORIN Merci à Dorothée pour son aide précieuse Double détente Analogues entretient une originale double ligne éditoriale. La revue Semaine à périodicité hebdomadaire, et depuis 2010 compilée trimestriellement en devenant Semaines. Chaque numéro est entièrement ouvert à un projet pleinement conçu avec ses initiateurs (artiste, commissaire ou auteur, structure). Le format, la pagination, le tirage sont des contraintes mais « pour nous c’est un partenariat avec le lieu assumé totalement et un engagement financier des partenaires. Avec Michèle Cohen (la Non-Maison à Aix-en-Provence,ndlr) nous avons conçu avec l’artiste Bruno Peinado et le critique d’art Bernard Marcadé, le numéro 216 intitulé La Pile (lire Zibeline N°26). Grâce à ce numéro présenté au Slic, Michèle Cohen a été approchée par un mécène qui devrait contribuer à la réalisation de l’œuvre. C’est un des effets que peut jouer notre travail ». Pour les livres « nous travaillons au cas par cas avec les musées, centres d’art, espaces d’art contemporain. Contrairement à Semaine qui est en français, les livres sont toujours bilingues, français-anglais ». Un artiste peut être aussi à l’origine d’un projet et l’opportunité d’une exposition permettre la réalisation d’un livre. « Carlos Kusnir et moi avions le désir de faire quelque chose ensemble depuis un moment. Puis il a eu cette proposition du musée de Sérignan. Nous les avons contactés et nous avons pu le faire ». Les publications d’Analogues ne prennent pas forcément la forme du catalogue d’exposition, mais se pensent toujours comme un objet spécifique. « Avec Carlos c’était un travail centré sur son œuvre, pas seulement ce qui était au musée. Nous l’avons vraiment pensé ensemble. On a décidé aussi d’une édition limitée (voir p 55). Par contre en ce moment, je suis sur un catalogue pour l’exposition d’Isa Melsheimer commandé par le Carré d’Art de Nîmes. Là, ce sera un focus sur son expo ». Pragmatique Contrairement aux prévisions initiales où la revue Semaine occupait la part majeure du travail, Analogues est sollicitée pour des projets d’ouvrages émanant de plus en plus des artistes. Elle occupe aussi une place à part dans le ce secteur de l’édition spécialisée où l’on « compte très peu de maisons Analogues Maison d’édition pour l’art contemporain, Arles 09 54 88 85 67 www.analogues.fr Semaine en région Parmi les dernières parutions : [la pile]/La Non-Maison Parking Lot Dahlias/Association Château de Servières Trois expositions hors les murs/Athanor Pièces supplémentaires/Frac, Dominique Angel Diffusion : France, lieux d’art contemporain, musées, librairies partenaires 226 parutions à ce jour Semaines Près de 350 abonnés, le coût d’abonnement vient de diminuer de moitié (52,80 euros/3volumes/an) Publications à venir Catalogue d’exposition La Première image, Centre régional d’art contemporain de Sète Martin Widmer, coédition Can, Neuchâtel/Suisse Le mur dans le miroir Vidéos en ligne en liaison avec l’actualité d’Analogues et autres lieux : visites d’expositions, rencontres avec artistes et personnalités. Sur abonnement.
Larditerranée de Jeari Francis Auburtin, ; (1066-1930) k... () oiiET Z00{ -2010 MARSEILLE ! # ! Y'lartigûe's` Musée Ziem 3 février - 30 mai 2010 A 994erale 6+14NlkA. 15500 M.9eg2es I Tdl. 944241 39 60 0.1vi11 w memedi eu dimvickrq de 1 sF30 9T91-90 Emrde gratuite CONCERTS DE MUSIQUE DE CHAMBRE Au Foyer de l'Opéra Rencontres d'auteurs dans les Bouches-du-Rhône SAMEDI 13 FÉVRIER 2010 â 17h J. STRAUSS/BRAHMS/SCHUMANN Vincent Robinot, cor Cécile Gouiran, violon Anne Guidi, piano SAMEDI 20 FÉVRIER 2010 a. 17h M OZART/B RA H M S/PO U LE N C/PIAZZO LA Alexandre Amedro, violon Christelle Abinasr, piano 04 91 55 11 10/oper-a.marseille.fr Wassyla Tamzali Jeudi 4 février 19 h Librairie Forain Harr.:orda Mundi - Aixen-Provence Vendredi 5 février 19 h Librairie Regards - Marseille Robert McLiam Wilson Jeudi 25 février 19 h Librairie Histoire de l'oil - Marseille Vendredi 26 février 17 h 30 Librairie Book in bar - Aix-en-Provence Charles Berberian Vendredi 19 mars 19 h Librairie L'Alinéa - Martigues Samedi 20 mars 16 h Librairie ia Réserve a bulles - Marseille monnid. a ; n raRS IILLE, Libraires aMarsetlle www.fib'ra.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :