Zibeline n°25 déc 09/jan 2010
Zibeline n°25 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'album « Own Virago » de Marion Rampal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 SCIENCES FORUM RÉGIONAL DE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Citoyenneté m’était comptée Un menu bien alléchant… Les 6 premières éditions du « Forum Sciences et Citoyenneté », organisées par le Conseil Régional, nous avaient habitués à la qualité des réflexions sur des questions de fond touchant aux rapports entre science, technique et leurs applications, et les questions éthiques que ceux-ci soulèvent. Le thème de cette année promettait une denrée riche et consistante, surtout dans le contexte de crise économique conjuguée à celle des filières scientifiques. Nul n’ignore en effet que notre pays souffre cruellement de la désaffection de sa jeunesse pour les carrières scientifiques et les métiers techniques. Cette dernière question fut d’ailleurs évoquée par Alain Hayot comme une des motivations premières du thème de ces rencontres. Les plats annoncés semblaient constituer des agapes de choix avec en entrée « la culture scientifique, un outil pour la démocratie ». Malheureusement les amusebouche aux couleurs attrayantes « l’information, un préalable à la démocratie » et « comment préparer le public au débat scientifique » nageaient en fait dans une épaisse couche de sauce insipide voire étouffante. La 7 e édition du Forum régional de culture scientifique et technique « Sciences et citoyenneté » s’est tenue à l’Hôtel de Région PACA, jeudi 3 décembre, sur le thème « Savoir pour quelques-uns ou culture pour tous ? » … pour un brouet bien peu clair L’« expérience interactive » sur « l’exemple de la vaccination », qui dura jusqu’à 12h30, se révéla n’être qu’une nouvelle tribune de propagande pour la vaccination contre le fameux virus H1N1. L’interactivité apparaissait sous la forme d’un questionnaire aux participants par vote électronique, dont un « chercheur économiste » avait concocté les questions absconses, souvent ineptes ou mal formulées. Le but ultime du gavage étant le test périodique d’évolution, par l’interrogatoire, de la volonté des participants de se faire vacciner ou non. L’assistance passive passa près d’être privée de lunch si elle ne renonçait pas à sa résistance « atterrante » (sic) à la vaccination systématique ! Il semble que le débat contradictoire avec la salle n’ait pas fait partie des outils d’interactivité puisqu’on ne lui réserva, faute de temps perdu à remplir le formulaire, qu’une quinzaine de minutes. Mais Alban Mikoczy, le « dynamique animateur » rédacteur en chef adjoint du 20h00 de France 2 présidait très spectaculairement aux destinées philoillogiques du « débat ». Tout y était, l’aisance verbale, les mimiques, la gouaille… genre « question pour un champignon » … indigeste. Nous eussions pu nous régaler L’après-midi il fut question d’Arts, Sciences et Nouvelles Curiosités. E pur… eut dit Galileo Galilei ! De nos jours encore la technicité apparaît comme une malformation honteuse de l’esprit. Elle est dissimulée sous son pseudonyme cache-texte de « technologie », c’est-à-dire de propos sur la technique. Si les pratiques techniques, qui sont l’essence de tout art au sens le plus noble et le plus humain de ce terme, étaient rétablies dans leur ordre premier, celui de l’inventivité et de la création, la science refonderait son rôle émancipateur. Car la science est-elle « totalement séparée de l’art » comme le soutint un instant André Scala, invité au titre de savant « philosophe » ? Croit-il que Gauss ou Maxwellauraient pu changer ce qui nous tient lieu de monde sans la dimension onirique et poétique de leur cosme-univers ? A-til lu les écrits de Planck ou Einstein pour dire que leur œuvre était moins imaginative que celle de Van Gogh ou Satie ? A-t-il pensé à la dialectique qui lie l’évolution des techniques à l’émergence de leur expression dans les formes picturales, musicales... Le jour où ces frontières obtuses entre les pratiques techniques et la technique des pratiques seront enfin abrogées, un nouveau mur de la honte et de l’obscurantisme sera abattu. Et ce jour-là, la jeunesse reprendra goût à l’imaginaire scientifique et pourra enfin construire un monde vrai, dynamique, critique et donc démocratique. Mais pour cela il faudrait d’abord abroger cet ordre où seule la connaissance scientifique rentable doit vivre. Il faut détruire l’ordre scientiste et technologiste des marchands du temple. Cesser d’opposer sciences et arts, mais les séparer, ensemble, du profit. Espérons que la 8 e édition du Forum retrouvera ses belles routes libres d’antan... YVES BERCHADSKY Débat de Nanoël En 1995, la loi Barnier, relative au renforcement de la protection de l’environnement, a introduit en France le principe de consultation du public en ce qui concerne les grandes opérations d’aménagement d’intérêt national. Ainsi fut créée la « Commission Nationale du Débat Public » [CNDP] qui décide de la mise en débat d’un projet ayant des conséquences environnementales. La CNDP constitue des commissions ayant pour tâche d’animer le débat public. Dans ce cadre a été mis en place le « Débat public sur les options générales en matière de développement et de régulation des nanotechnologies. » Les nanotechnologies sont les techniques permettant de créer des « nano objets », c’est-à-dire des objets dont l’une des dimensions est comprise entre 1 et 100 nanomètres (milliardièmes de mètre), c’est-à-dire 500 000 fois plus fin qu’un cheveu ! À cette échelle la matière présente des propriétés mécaniques, électriques, chimiques particulières. Le 19 janv la « concertation » se matérialisera, dans notre région, sous forme d’un débat sur Sécurité intérieure et défense nationale à 19h30 à l’Auditorium du Palais du Pharo. Deux thématiques seront abordées : les Sujets techniques en lien avec les activités locales (Optique/Photonique/SCS), puis la thématique générale : Sécurité intérieure et défense nationale. Si vous voulez participer à la crèche démocratique et y accrocher vos boules. Entrée évidemment libre www.debatpublic-nano.org Noël trie cycle ! La fondation Ecureuil en collaboration avec la Région PACA et l’ASST, dans le cadre de ses conférences Horizons des savoirs, propose d’enfourcher son cycle sur « les chemins de l’intelligence ». Conseillons en particulier la course sur « l’intelligence collective des insectes sociaux » présentée par Guy Theraulaz, Directeur de Recherches au CNRS, docteur en neurosciences et en éthologie. Son développement apprendra aux jeunes esprits que depuis l’antiquité l’observation des sociétés de fourmis, d’abeilles, de guêpes ou de termites suscite à la fois étonnement et admiration. Si les sociétés d’insectes retiennent l’attention, c’est tout autant par la taille et la complexité des architectures qu’elles construisent que par leur capacité à résoudre collectivement certains problèmes…. Le 26 janv à 18h30, Entrée libre Espace Ecureuil 04 91 57 26 49 www.ocim.fr/3eme-edition-des- Horizons-du
3% (14t... 441 Teça la-V"T cŒLlRS CROISES (abaxei Stdp-Teas+e Phiiip'pc üsvoirfl° dLJ 19 r_TêIPrrJ2Jreng Tfiéatre {1u Gymnase DEUX PETITES aAW-S VfR5 LE NORD Pierre NotEe,rr thedne Ss IOW. hrlIFin MLlrillo J7u _D6 3o/woofer 2L ? rp ThAJ'Ftre dIu JJev Piurne gft C) GL`J'Iri ? PiNpiGr`t7rlraufh'f'rlirlrxrnflory7.rirA.11r, F'03r81 !r. Î irt r I$f]eLk'b}r. d:+uu7 uwerlrrrru : wv liyyt'rrYrl Jirim l'firir.rarii.kTJOnl{ eu Gyrr,nasr cr. tabarrtrti'andrrtJn Lk'LLE EN'ICI Alpin 621utrô, Jk'7ri PlerrSe Eltarxt>lusslrt.. rT. au ig dezerrJbreo9 Tt ri4trt du Jou dir Paums f +'r ; a. nil.k'hYSirfllrrYlln Crarfuuirv ErQ'.tircf patient douxrr:rrJ d lirrerhmrhr dole Iambe rJÈyp ! +fr ReJrrrti'1rs de. ILarrrJLyre. Dr delriypé ; ief ty) kri:rL'Leselki aiiiiMPLrNIr mein LIfvlltrtirrngiq:.lr Jams Je Ore A'brrotnr. YDank raldilydk J,Jt : I.7 f rL'rirr] 1=1"1r2. Tii5f3tLtie du Mu tie Ra CrgaritJS'F PETER PAN Pow hsuo a pH* dogarns James Matthew li arr4e. AIcxIs Mopti Cam pagnie Val Rlanc [JIJ 2.6 ftwriefaIl.$ Minn20h} Th4krr GyrnrnaW. 4 k'1.4. ; M1 1l1xLrogi-iamedrr..r.Txkrrrec,ILrt r>aw F7ri ; rit'r:..v1 ! tP NI.1.1.-}e JVT7rl55'N Dam Etl EN DES CHOSES FFsnçoi# Mer01r Colhricr $.aJa111Jr !. Da O. rJLf.20 ; 0 MON, 2{}I6 Th6Atre lieu da. Fame'1... Cef ! [Ym's ikdojrik}-lti{aCrerar e ! De Hear rN Wulf.. Lirr:rrlcrra idly II cc y}ti ! darlr rerulariair d trcJax MC,}f. Mer Jiwl cut erz'Fir Nelrl 0.1 grYr:+Àifdi ; pIh IYPfi uu c fJclJty',rrwii clrnsi aJr. pIG.rC nl ; Arr0.5'LGfAdtrit'mrparprmelyrJ4f drr d1+MdliJdr i < r ».r norrc arena rer50-'cir. 820 000 422 WSNV.J.LESTH EAT1kES. hl = r dWLC ur w1JeIL.I1 DI LiFOML'irlarY 4'Lh1inF:3Qr4i UJRlUIL RQUR'_kRl,L.1 DJLTLrIG GT Li 5üLIakRI1t IOWA irt ;'.0-1442rr i an irJ4e odfrl,oag.7orrr desi.inrilrrls, kr]n(C'2 Niue ! et {gIvrrr irr4ytin pMrl rJi. r{r.i, irrN Ar) 11-AR piri dutdnCro tine {'¢Ilirg:trx3ai:td wowrlLSdICpaf{IlrtrtJ ME : NL1. ç n TMAS 101'13 n aSflé C as sa mi www.nl550 r455a1k5I rwlarSe d:_Lx JL l7r dK niL'C-T+r, amorvigarIL or des I he6-fr:dL.i.rInasr. diJ.rl.elrr.mfietaMCra-'d'rrtatrs 4 yK':e Elk : _dtrtrf kurs arllons, 1 JhVr+. araks.'rs ar'IrAtt : pi:1:r le 7eur ! ; xlFt e:l parts da tréxir:n4 d:no'r t:ri r de J41 ar5e.IkProve ttL{ 301 it-tl5ôu55. nlrl:2ne dJt5>X7I I m I. 14'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 1Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 2-3Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 4-5Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 6-7Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 8-9Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 10-11Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 12-13Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 14-15Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 16-17Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 18-19Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 20-21Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 22-23Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 24-25Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 26-27Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 28-29Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 30-31Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 32-33Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 34-35Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 36-37Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 38-39Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 40-41Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 42-43Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 44-45Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 46-47Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 48-49Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 50-51Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 52-53Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 54-55Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 56-57Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 58-59Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 60-61Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 62-63Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 64