Zibeline n°25 déc 09/jan 2010
Zibeline n°25 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'album « Own Virago » de Marion Rampal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 LIVRES TOULON LA DESTROUSSE Un bon millésime o X-D.R X-D.R La Fête du livre de Toulon a tiré le rideau. Avec 52000 visiteurs réunis en trois jours, la 13 e édition « Soif de lire » a battu son record d’affluence : 2000 de plus que l’an dernier ! Il faut dire que le Conseil général du Var avait mis le paquet : 354 auteurs français et étrangers dont Paule Constant, prix Goncourt 1998, présidente du Prix des lecteurs ; 27 libraires du département ; organisation et communication confiées aux spécialistes du genre, MPO Agence à Nice et CBW Méditerranée Marseille : de quoi assurer une grande visibilité à l’opération, dont le coût global est de 700 K €, campagne de communication comprise. Un investissement à la hauteur des enjeux et à répercussion immédiate : de nombreux librairies font leur chiffre d’affaires annuel durant ces trois jours, ce qui leur permet de tenir le reste de l’année... Il y avait donc foule sous le chapiteau géant planté place d’Armes. Point de ralliement des Toulonnais et des Varois à l’affût d’une dédicace, curieux des auteurs tout juste primés par le Goncourt ou le Renaudot, ou impatients des nouveautés régionales. La venue de vedettes (Nelson Montfort, Claude Lanzmann, Jean-François Kahn…) n’est pas pour rien dans cet engouement, mais ce succès a aussi son revers : on se demande s’il ne faudrait pas envisager de doubler la surface d’exposition et d’installer des chapiteaux satellitaires, afin de fluidifier la circulation entre les stands (un véritable embouteillage le samedi après-midi !) et d’améliorer la répartition des espaces entre les ateliers (ceux de l’Hôtel des arts et de l’associationÉquinoxepour les jeunes lecteurs n’ont pas désempli une seconde), les rencontres et les signatures. Placée sous le double signe de la Littérature en Méditerranée et des Arts de la table, la Fête du livre a entrouvert la porte à une approche plus sociologique de certains thèmes (Tablées et modes de vie) et à des débats géopolitiques (Histoire de l’immigration dans le Var). On vient aussi pour échanger, et les occasions ne manquent pas : on se presse pour entendre les nominés du Prix des lecteurs du Var évoquer « La Méditerranée dans la littérature moderne », on débat au café philosophique animé par Philippe Granarolo, on découvre les métiers du livre auprès de L’Agence régionale du livre… Les animations non plus ne désemplissent pas avec, pour la première fois, des ateliers slam pour les collégiens, des scènes ouvertes publiques, des concerts et des performances. De la littérature à la poésie, de la poésie au slam, la Fête du livre reflète avec talent l’air du temps. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI La Fête du livre de Toulon s’est déroulée les 20, 21 et 22 novembre. Le livre d’Akli Tadjer (voir Zib 15), Il était une fois peut-être pas (Lattès) a obtenu le Prix des lecteurs du Var 2009 Polar à la Destrousse o Cela ne s’invente pas, un festival consacré au roman policier dans la ville qui devrait peut être son nom aux activités peu louables des voleurs de grand chemin du Garlaban… Christiane Petetin, adjointe au maire et cheville ouvrière de cette manifestation l’évoque avec humour. En fait, c’est une histoire de passion. Passion pour ce genre que l’on considère encore comme mineur dans la famille de la grande littérature. Il s’agit donc à la Destrousse de montrer la diversité des styles du polar avec un large plateau d’invités, et de nombreux auteurs de la région, comme Jean Contrucci ou Bruno Leydet (voir p 50 et p 51). Le programme des activités est extrêmement riche : Cluedo géant pour les enfants, jazz swing, lectures d’extraits de polars, petite pièce en un acte mise en scène et composée pour l’occasion par Michel Jaquet, jouée par l’auteur et André de Rocca. De nombreuses interventions aussi de fous du polar, la 813 (les Amis des Littératures Policières), les Polarophiles Tranquilles qui présentent leurs revues, des atelier de calligraphie, des auteurs jeunesse comme Prat du Joncourt. Aux murs de la grande salle de La Pléiade qui accueille le festival, de larges panneaux : chacun présente la photographie d’un écrivain en noir et blanc, comme une page qui s’écrit et en parallèle la vue en couleur d’un paysage cher à ce dernier. Ces clichés prêtés par la médiathèque de Miramas sont de Claude Almodovar… Un petit festival rappelle modestement l’organisatrice secondée par une équipe de bénévoles enthousiastes. Mais quelle qualité ! MARYVONNE COLOMBANI
La page et l’écran CITÉ DU LIVRE AU PROGRAMME LIVRES 53 L’Agence Régionale du Livre organisait des rencontres publiques sur les métamorphoses numériques du livre. Un sujet essentiel, qui reste inquiétant Lorsqu’il écrivit la Galaxie Gutenberg, Mac Luhan, malgré d’évidentes erreurs de prospective (on n’a jamais autant imprimé qu’après l’invention de la radio et la télé), posa au moins une chose essentielle : l’interdépendance étroite du média et du message. On ne peut après cela penser le livre numérique comme un livre, non parce qu’il ne peut en reproduire le contenu, mais parce qu’un contenu qui change de média transforme aussi son message. Qu’il l’amoindrisse, l’enrichisse, le commente ou le dénature. Qu’est-ce qu’un livre ? Affectivement avant tout un objet. Intimidant, rebutant, offert, prêté, donné, dormant à côté de vous, illustré parfois, consulté, compulsé, oublié puis repris comme on retrouve une photo d’enfance. Un objet que l’on touche, que l’on pratique et que l’on aime, que l’on vocalise parfois pour les autres, ses enfants, et qui laisse des marques dans votre esprit parce qu’il agit sur votre corps. ARLES Chapelle du Méjan – 04 90 49 56 78 Lecture de textes de Fellag et d’Antonio Lobo Antunes par Fellag et Marianne Epin. Le 5 janv à 20h30. AVIGNON Collection Lambert – 04 90 18 56 20 Dans le cadre du 10 e anniversaire de la création du musée Éric Mézil, directeur de la collection lambert, propose une série de conférence publique consacrée à l’histoire de l’art. Le cycle s’ouvre le 22 déc à 17h30 par Intoduction à l’analyse de l’image ancienne et contemporaine, l’iconographie des maîtres du moyen âge à Andy Warhol. CARPENTRAS Librairie de l’horloge – 04 90 63 18 32 Rencontre avec Jean-Michel Guenassia autour de son livre Le club des incorrigibles optimistes (Albin Michel), le 18 déc à 19h. GAP Théâtre La Passerelle – 04 92 52 52 52 Exposition Esquives et Nocturnes de Mireille Loup, du 9 janv au 27 fév. Vernissage le 8 janv à 18h30, rencontre avec l’artiste le 9 janv à 10h MARSEILLE CIPM – 04 91 91 26 45 Exposition Poësimage proposée par l’URDLA(centre international estampe et livre), jusqu’au 16 janv. CRDP – 04 91 14 13 87 Le corps dans l’art contemporain, conférence donnée dans le cadre des rencontres culturelles du CRDP : Le portrait dansé, par Les bibliothécaires, chercheurs, libraires et professeurs réunis lors du colloque parlèrent parfaitement des aspects techniques de la numérisation des données. Brillamment, Françoise Benhamou séria les bouleversements économiques qui attendaient le monde du livre dans les prochaines années, depuis les droits d’auteurs jusqu’au rôle prescripteur des libraires et des bibliothécaires. Bernard Stiegler, pour conclure, souligna cette « grammatisation du lecteur » poussé à devenir écriveur de ce qu’il lit, acteur de palimpsestes nouveaux, sans falsification. Chacun semblait convaincu que, si l’ebook était loin de prendre, la galaxie de l’impression était à un tournant de son histoire, complétée, dépassée, voire remplacée par la lecture numérique. Tourner la page ? Cette position s’explique aisément : évidemment, un livre scientifique gagne en arborescences, en consultations, en précisions, en réseaux qui l’affranchissent du linéaire, et permettent une actualisation constante des données et du savoir ; évidemment l’archivage numérique du patrimoine imprimé garantit a priori qu’il sera conservé sans danger de détérioration par le temps, le feu ou la consultation ; évidemment la pratique de l’écriture numérique, avec ses invisibles ratures, ses rajouts potentiellement illimités, et cette fenêtre ouverte de l’autre côté de l’écran qui permet à tout écriveur de consulter le monde, est une source de plaisir infini. Seuls quelques nostalgiques écrivent encore leurs œuvres sur papier. Mais ils sont nombreux encore ceux qui lisent des livres. Nos sociétés de consommation ont intérêt à nous pousser au numérique. C’est-à-dire à l’achat de l’appareil et non de l’œuvre. Question de plus-value immédiate, de rémunération des industries et non de l’intellect. Au Programme Christian Gattinoni, enseigant à l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles. Le 21 janv à 18h30. BMVR Alcazar – 04 91 55 56 34 Voyages en encyclopédies : de Diderot et D’Alembert aux encyclopédies en ligne : conférence sur l’évocation des problématiques des encyclopédies en ligne et du travail des Encyclopédistes des Lumières, lecture d’un passage extrait du Rêve de D’Alembert de Diderot, le 18 déc à 17h en salle de conférence ; conférence d’Agnès Deluchi des Editions Britannica-Universalis sur l’Encyclopédie Universalis, le 7 janv à 18h en salle des conférences. L’Alcazar célèbre Jean Cocteau dans le cadre du 120 e anniversaire de sa naissance : pour les 50 ans du tournage du film Le Testament d’Orphée, projection et table ronde, le 19 déc à 17h en salle des conférences. Exposition Aux limites du photographiable qui réunit les œuvres de Steven Bernas, Rolf General, Marc Heller, Bernard Plossu, Christine Buignet, Olivier Umhauer, Christian Galzin et Bernard Lantéri, jusqu’au 16 janv en salle d’exposition. Rencontre autour du livre Le Bateau-usine de Kobayashi Takiji à l’occasion de sa parution en français, avec sa traductrice Evelyne Lesigne-Audoly. Le 9 janv à 17h à l’auditorium. Conférence de la linguiste Véronique Rey Et si demain les enfants ne savaient plus parler ?, le 9 janv à 15h en salle de conférence ; conférence de l’hydrobiologiste Christian Lévêque, Biodiversité, je t’aime moi non plus !, le 16 janv à 17h en salle de conférence. Librairie Maupetit – 04 91 36 50 50 Rencontre avec Florence Langlois et Vincent Bourgeau, auteursillustrateurs pour la jeunesse. Le 19 déc à 15h. Amazon Kindle X-D.R Aujourd’hui, contrairement au disque et à la presse, le livre résiste et se vend parce que son rapport au corps est fait de proximité et d’affects. Au moins quand il s’agit de littérature. AGNES FRESCHEL Les Rencontres sur les Métamorphoses numériques du livre ont eu lieu à la Cité du Livre (Aix) les 30 nov et 1er déc. Centre international de recherches sur l’anarchisme – 09 50 51 10 89 Rencontre/débat avec Ronald Creagh, auteur du livre Utopies américaines, expériences libertaires du XIX e siècle à nos jours (éd. agone), le 9 janv à 17h. ABD Gaston Defferre – 04 91 08 61 08 Exposition Visions portuaires : photographies de François Delaage et installations de Claire Saltet. Jusqu’au 16 janvier. Librairie Histoire de l’œil – 04 91 48 29 92 Exposition de Jean Julien, organisée par Fotokino dans le cadre du festival Laterna Magica. Jusqu’au 31 déc. Espace Ecureuil – 04 91 57 26 49 Conférence d’initiation : Art et paysage IV, Du pittoresque au sublime (XVIII e siècle) par Jean-Noël Bret. Le 13 janv à 12h30, le 15 janv à 12h30 et 18h. SAINT-MICHEL L’OBSERVATOIRE Editions C’est-à-dire – 09 53 07 52 14 La jeune maison d’édition C’est-à-dire (7 titres au catalogue à ce jour), propose 3 livres en souscription (à 15 euros au lieu de 20) aux lecteurs qui souhaitent soutenir leur démarche : Le pays de Forcalquier : son lac, sa mer de Gabriel Conte ; Et en cas de peste, ce qu’à Dieu ne plaise… Chronique d’une ville close, Sisteron (1719-1723) d’Irène Magnaudeix ; Bourgeois à la campagne, les domaines avec bastides de Saint-Etienne-les-Orgues de Gisèle Roche-Galopini. Vous pouvez télécharger le bon de souscription sur leur site http://cestadire.editions.free.fr avant le 20 décembre. xaR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 1Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 2-3Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 4-5Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 6-7Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 8-9Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 10-11Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 12-13Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 14-15Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 16-17Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 18-19Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 20-21Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 22-23Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 24-25Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 26-27Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 28-29Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 30-31Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 32-33Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 34-35Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 36-37Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 38-39Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 40-41Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 42-43Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 44-45Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 46-47Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 48-49Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 50-51Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 52-53Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 54-55Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 56-57Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 58-59Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 60-61Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 62-63Zibeline numéro 25 déc 09/jan 2010 Page 64