Zibeline n°24 novembre 2009
Zibeline n°24 novembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de novembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : naissance du théâtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 MUSIQUE CONCERTS Session de clôture de Jazz sur la Ville La Journée du Séminaire d’Apprentissage Artistique de la Compagnie NINE SPIRIT animée par divers acteurs du jazz a permis de poser quelques défis esthétiques dans le vivier local de musiciens. Elle a souligné entre autres points l’urgence du collectage de l’histoire du jazz dans notre région. Fruit d’une résidence hors les murs de la Villa Médicis, Raphaël Imbert nous a présenté un programme musical époustouflant, issu de son dernier CD réalisé à New York (voir Zib 23) avec Joe Martin (contrebasse) et Gerald Cleaver (batterie), remplacé par Mourad Benhammou pour ce concert exceptionnel. New York Project est une création qui explore de nouveaux territoires. Struggle for Manhattan’s life en est un exemple des plus criants : Raphaël Imbert utilise simultanément deux saxophones pour nous surprendre et nous maintenir en tension. Bonne surprise, Christophe Leloil (trompette/bugle) et Marion Rampal sont les guests-musicians dans la 2nde partie du concert avec Ahmad Campaoré (batterie) dans un set très énergique, aérien, avec mélodies empreintes d’Orient. Stéphane Mondésir (claviers), Hervé Samb(guitare), Philippe Le Rabo (basse) et Raphaël Imbert forment le 5tet Musique Rebelle. Les compositions de l’ensemble semblent progresser vers une quête de spiritualité comme une tendance récurrente, qu’Ahmad Campaoré s’empresse de briser régulièrement par des ruptures de rythme qui apportent ainsi un nouveau souffle. Du grand jazz, constamment inventif. DAN WARZY Ces événements ont eu lieu à La Cité de la Musique les 14 et 19 oct Spleen et idéal Avec leur dernier album en poche When the rains come, les austères britanniques ont livré un concert qui restera certainement dans les annales. Exercice périlleux et délicat, le relooking acoustique d’un medley qui porte sur vingt-cinq ans de carrière était déjà une réussite en disque (voir Zib 23), il s’avère être sur scène un moment intimiste génial. Dans une atmosphère mélancolique et sombre qui a porté Simon Huw Jones et ses acolytes au sein du giron coldwave sans le côté théâtral du gothique, les adeptes de la première heure comme les néophytes ont répondu présent. Sans batterie mais e Captivante, la prestation acoustique de And also the trees a ravi les fans sur la scène du Poste à Galène le 3 novembre avec contrebasse, dulcimer, mélodica et bien sûr guitare acoustique, l’ambiance feutrée déroulée sans artifice s’est immédiatement installée. Glissant dans cette bulle désenchantée, les fidèles ont savouré ce moment hors du temps, à l’image du sacro saint Virus meadow magnifiquement interprété. Un concert loin d’être glauque et maussade, image qui colle sempiternellement à ce type de projet acoustique ! FREDERIC ISOLETTA And also the trees X-D.R Raphael Imbert Jean-Paul Rony Little Giant au féminin e C’est la proximité dans l’espace parisien qui a tout d’abord permis au Time Out Trio de se rencontrer autour de Géraldine Laurent en 2006. Le trio a présenté, durant un concert du Cri du Port, une série de reprises de compositions entièrement revisitées de Sonny Rollins, Wayne Shorter, Charles Mingus... La saxophoniste possède une grande culture musicale et technique. Son esprit est vif, l’idée est riche : toujours en avance sur le geste, elle fait corps à parts égales avec son instrument. Le son produit, les joues gonflées, est dense et puissant. De longs phrasés se déroulent ou s’emportent, se calment dans une parfaite maîtrise de l’improvisation. Elle est parfois toute vibrante d’une émotion qu’elle réussit parfaitement à communiquer, très bien soutenue par la contrebasse de Yoni Zelnik et la batterie de Laurent Bataille. La formule du trio qui permet une très grande liberté est particulièrement appréciée par Géraldine Laurent. Et tous trois nous scotchent littéralement par des ruptures de tempo très en place, témoignant d’une longue complicité. DAN WARZY Géraldine Laurent Armel Bour Ce concert a eu lieu le 5 nov au Cri du Port à Marseille Time Out Trio Géraldine Laurent CD Dreyfus Jazz Records
Rock alternatif au Grim Dans une salle comble et festive, le Grim avait invité le groupe Do Make Say Think, formation originale de neuf musiciens : guitares, basse, saxs, trompettes, batteries, clavier, violon. Une soirée qui démarrait par les Marseillais Deschamp : de longues plages sonores, où des motifs répétés se noient dans un fortissimo étourdissant. En partie centrale, deux projets solo de deux Do Make, Charles Spearin et Ohad Benchetrit qui doublent les voix enregistrées en un jeu de collage en direct : voix grave/saxo, voix aiguë/trompette. C’est ludique et confirme l’appartenance de ces musiciens venus de Toronto à la Broken Social Scene. Arrive la partie Do Make, rock alternatif mêlant des influences diverses : sons planants, cuivres, jazz fusion, rock progressif. L’écriture est simple, harmoniquement et mélodiquement : motifs de 4 à Beau plateau Le festival Les Inovendables se poursuit jusqu’au 5 décembre, dans les locaux de Léda Atomica Musique. Le 20 nov, une des grandes figures de la musique électronique sera sur scène : Hans Joachim Roedelius, cofondateur du groupe Kluster, entre autres ; le même soir se produira le Chill Out Consortium. Le lendemain 2 couples aux commandes : Naomi & Massive, l’attaque commence au Dôme le 18/11 avec le groupe de Bristol très attendu, un hors d’œuvre de 35 euros quand même pour faire attendre leur nouveau cd en mars 2010. Pour digérer, profitez le lendemain de la rencontre à la Villa Massalia entre Al Benson Family (père et fils) et le slameur Ysae, c’est gratuit et à l’heure de l’apéritif ! Tout comme devant des Tapas, le choix sera difficile le 20/11 entre Ulas Özdemir, Sam Karpienia & Bijan Chemirani à la Cité de la Musique, Richard Bona à l’Usine d’Istres, le maloya de Christine Salem dans la chaude ambiance du Tonkono ou les effets de Sandra Nkaké à l’Affranchi. Takana Zion annulé au Poste à Galène sera remplacé au pied levé par Jo Corbeau, Super Kémia, Gang Jah Mind, le tout préparé par les Sons of Gaïa. Dans le même genre, le Easy Star All-Stars reprendra du Beatles à la sauce reggae au Cargo de Nuit le 21/11 (avant les Dub Pistols le 27/11). Pendant ce temps, le set soul funk bien astiqué de Tony S. s’écoutera au Bicok (sur le cours Julien, entrée libre), un nouveau lieu qui fête bientôt… sa première année ! Et qui accueillera à nouveau Jo Corbeau dans une autre dimension, ce même 27/11... Avant cela, le 25/11, les Aixois de Chinese Man sont enfin à Marseille 5 notes répétés (guitare ou violon) sur lesquels les autres instruments se greffent en tuilage. Pas de grandes envolées mais de courtes formules comme des comptines enfantines répétées à l’infini. Dans ce groupe à géométrie variable, tous jouent de plusieurs instruments : riche interchangeabilité, mais lorsque les traits sont un peu plus complexes une inégalité se fait sentir, aux trompettes surtout. Les fins de phrase en crescendo avec pédale de distorsion sont cependant impressionnantes : dans le volume et la durée les sons sonnent sans limite. Le public est enfin debout pour un final étourdissant, avec quelques dissonances bienvenues. Pas de day off : une tournée mondiale sans un seul jour de libre, tel est le parti de ces trentenaires qui ont déjà six albums à leur actif ! YVES BERGÉ Menu complet de fin d’année Barth avec des percussions corporelles et vocales auxquelles se rajoutent des flûtes kamalngoni (harpe luth du Mali), et les Agnel père et fils, Henri et Idriss, dans des répertoires afghans, arabes, et du Moyen Âge européen. Les 26, 27 et 28 nov, la création LAM 2009 : Sauvages Organismes Sonores, basée sur l’utilisation d’instruments issus de la scène électronique et d’instruments rares (théremin, structures sonores Baschet), sur fond de bruits des villes du Caire, d’Alexandrie et de Marseille. Enfin, le dernier soir (5 déc), place aux voix de Jérôme Chartier et de son chant diphonique, et d’Alain Aubin et Marie Démon, rencontre des tessitures de contre-ténor et contralto. À noter, le 4 déc, une soirée de restitution du travail mené par Le programme s’annonce serré devant la scène et lourd pour vos finances ! au Planet Mundo Kfé, Tryo retrouve le Dôme (le 26) et Eiffel le Poste à Galène (avec un nouvel album). Le festival Rythm’n funk, avec Monsieur Brun et le trio de Sylvain Beuf, se consommera le 29/11 à l’Espace culturel de l’Huveaune, et un peu plus loin, à Aubagne, l’Escale Saint Michel concocte un mix Ysaé avec S.P.O.T, originaire de Brooklyn et dépotant un rap incisif dans la lignée de KRS- One. On le retrouvera à la Méson le lendemain (le 29), Easy Star All-Stars Olly Hearsey 43 Do Make Say Think Pierre Gondard Anna Prucnal autour de Brecht et de ses compositeurs. DO.M. Les Inovendables Jusqu’au 5 déc Léda Atomica Musique 04 96 12 09 80 http://ledatomica.mus.free.fr avant… Ysaé en Décembre. Si vous avez raté le couvert à la fiesta, de savoureux restes de Avishai Cohen ou Staff Benda Bilili seront servis dans le Var, l’un à l’Espace Malraux de Six-fours (le 3/12), les autres à Châteauvallon (le 5). Dès le 1 er/12 avec Sergent Garcia au Planet Mundo Kfé, les affiches annonceront clairement la tendance de fin d’année : le 2/12 Emilie Simon à l’Espace Julien, Superbus au Dôme le 4, Deep Purple le lendemain et au même moment Jack de Marseille au Cabaret Aléatoire et Kéry James au Dock des Suds (un export l’Affranchi), ou encore les épices de Malavoi et les senteurs de Rose à l’Espace Julien (10/12 et 13/12) : de bons petits plats pour oublier une année tendue et indigeste pour beaucoup… Si Pascale Picard, Rinocerose, la battle Hip Hop des soirées Don’t Sleep ou la soirée caritative au Dôme avec IAM (le 27) sont annulés, Wax Taylor et Mathieu « M » Chedid (tous les deux programmés le 24) afficheront eux complet, tout comme la première date de l’ensemble Télémaque (le 21) qui fête ses quinze ans un peu partout, et sur le Parvis de l’Opéra avec les sirènes (à défaut de cloches), le 2 décembre prochain… X-RAY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 1Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 2-3Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 4-5Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 6-7Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 8-9Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 10-11Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 12-13Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 14-15Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 16-17Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 18-19Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 20-21Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 22-23Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 24-25Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 26-27Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 28-29Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 30-31Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 32-33Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 34-35Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 36-37Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 38-39Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 40-41Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 42-43Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 44-45Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 46-47Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 48-49Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 50-51Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 52-53Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 54-55Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 56-57Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 58-59Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 60-61Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 62-63Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 64-65Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 66-67Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 68-69Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 70-71Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 72-73Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 74-75Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 76-77Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 78-79Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 80-81Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 82-83Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 84-85Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 86-87Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 88-89Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 90-91Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 92-93Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 94-95Zibeline numéro 24 novembre 2009 Page 96