Zibeline n°23 octobre 2009
Zibeline n°23 octobre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la paix en Méditerranée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
52 MUSIQUE CONCERTS Nouvelle star La musique dite savante n’est pas toujours vielle d’un ou deux siècles. Elle se compose encore de nos jours, et est même jouée en concert… Certes on n’écrit plus comme Mozart et pourtant les acteurs de ce renouveau artistique ont aussi du talent, et ont besoin d’être reconnus comme des musiciens d’aujourd’hui, tout autant « actuels » que ceux des autres musiques… Lionel Ginoux fait partie de ces artistes talentueux et la création marseillaise de Préface en prose pour chœur mixte, orchestre de chambre et récitant ne nous fera pas mentir. L’ensemble C Barré ?, le chœur Pyramidion et le jeune et dynamique chef Sébastien Boin, tous les protagonistes ont mis leurs qualités au service d’une musique riche et construite. Sur des textes émouvants du poète juif roumain déporté Benjamin Fondane, relayés avec finesse par le récitant Sacha Saille, l’espace se construit puis se o Création marseillaise réussie pour Préface en prose, œuvre du jeune compositeur Lionel Ginoux à la Minoterie le 2 octobre déconstruit. Le traitement orchestral et vocal (les cordes de la harpe frottées parfois à la brosse, le bruit du souffle dans les bois ou encore le froissement du papier journal) donne une dimension chatoyante aux alliages de timbres confondants. La maturité de l’écriture est déjà largement perceptible, dans l’unité et le sens de l’œuvre, la matière et l’émotion. Un opus salué avec ferveur par un auditoire conquis dans une salle bondée. En préambule et sous la direction efficace de Pascal Denoyer était donnée la cantate a cappella Gegen den Krieg (contre la guerre) de l’allemand Eisler, combattu et pourchassé tant par les nazis, les américains que les communistes ! Œuvre sérieuse dont les méandres contrapuntistes rappellent les racines germaniques d’un auteur qui n’a pas composé que de la musique de scène. FREDERIC ISOLETTA Contre l’apathie, écoutez une « revue de cuisine » ! Le 10 oct, le Théâtre du Cadran de Briançon et l’Ensemble Télémaque servaient sur le plateau du Foyer Culturel de l’Argentière la première de La revue de cuisine, leur coproduction franco-italienne. Un mélange détonnant de textes savoureux de la littérature musicale et gourmande, entre jazz et surréalisme, un spectacle excentré et juste ce qu’il faut excentrique. C’est que les théâtres alliés de Gap et Briançon déplacent ce concert tout neuf vers des contrées ordinairement battues en neige, Embrun, Veynes… Chabottes, qui soudainement vont se mettre à frémir puis bouillir des accents poétiques ou jubilatoires de compositeurs snifant avec délice leurs premières lignes mélodiques de jazz… Agnes Mellon e Lionel Ginoux X-D.R. Debussy, Chostakovitch, Satie, entrecoupés de textes éclectiques, poétiques, souvent appétissants, toujours esthétiques, sont servis avec vivacité, sensualité et coquinerie par la très savoureuse Julie Cordier. Une rencontre entre musicalité des langues et accents instrumentaux, où les proportions entre commedia dell’arte et tendre morceau de poésie sont très habilement dosées par Alexandra Tobelaim, l’excellente metteuse en « cène ». Un chef, Raoul Lay, qui joue à se toquer de la Julie soubrette, au point de ne diriger ce nouveau voyage du talentueux Télémaque que d’une demibaguette ! Le public mis en appétit sort en se demandant si les suaves saveurs sensuelles qui subsistent résonnent encore aux papilles, aux pupilles ou aux tympans. Un goût qui questionne sur les esthétiques comparées de l’art culinaire, de la littérature et de la musique en une tentative de les hisser en leurs contrées et sommets les plus reculés… en l’alpe ! YVES BERCHADSKY La Revue de cuisine après sa création à L’Argentière puis Guillestre poursuit son périple excentré à Embrun (le 14/10), Veynes (le 16/10), Serres (le 18/10), Tallard (le 20/10), Chabottes (le 22/10) avant une tournée en Italie. Théâtre le Cadran, Briançon (05) 04 92 25 52 52 www.ensemble-telemaque.com
Joie et destin Chacun connaît connait les premières mesures de la Symphonie du destin, tous savent fredonner l’Hymne à la joie. Étrange manie que d’aimer retrouver des compositions mille fois entendues… mais qui n’arrivent pas à Anima Eterna Dirk Vervaet D lasser malgré le nombre de leurs différentes interprétations. Quel bonheur d’entendre pour la énième fois la 5 e et la 9 e symphonie de Beethoven, jouées magnifiquement sur des instruments anciens au Grand Théâtre de Provence ! L’expérience de l’orchestre dépasse de loin l’écoute d’un disque : elle est physique pour le public envahi de sons, pour les musiciens aussi qui interprètent deux œuvres aussi riches dans la même soirée. Ampleur des cordes, velouté des pizzicati des violoncelles, envolées maîtrisées des flûtes, son particulier des bois anciens, avec quelque chose de champêtre dans le rendu… l’ensemble Anima Eterna, sous la direction toute en nuances de Jos Van Immerseel, a donné au public aixois un spectacle animé d’une belle fougue. Le chœur et les solistes de l’hymne à la joie étaient éblouissants, avec des voix larges, puissantes, bien timbrées. Une soirée d’exception ! MARYVONNE COLOMBANI Vers le romantisme 1, 2, 3, 10… aucune énigme pour ces nombres, mais le choix des sonates pour violon et piano de Beethoven, interprétées le 9 octobre au GTP par Isabelle Faust au violon, et Alexandre Melinkov au piano. Le programme n’est pas très original, mais il est interprété par des maîtres ! L’une est soliste du Berliner Philharmoniker ; l’autre, nommé New Generation Artist Musique de chambre par la BBC. Devant un parterre de mélomanes avertis, ces jeunes artistes ont donné toute la mesure virtuose de leur talent : un travail d’une rigueur irréprochable, trilles enlevés du piano, belles cadences, intelligence parfaite des deux musiciens qui dialoguent véritablement, sublimes legatos du Stradivarius qui salue aussi lors des rappels, une Belle au bois dormant qui a su emporter le public dans ses rêves. Une riche palette d’émotions, de la gravité à l’allégresse ludique se jouait sous les doigts de ces deux grands artistes. Qui ont parfaitement témoigné de ce moment clef de l’histoire de la musique, où le clarissime s’est fait romantique… MARYVONNE COLOMBANI Isabelle Faust Marco Borggreve} -, CRÉATION MAR 20 T 1 20H30 BENJMIN commnteds n DUPE Les théâtre sat. ins ` OPE 2009-2U1U MARSEILLE CONCERTS DE M USIQUE DE CHAMBRE Au Foyer de l'opéra SAMEDI 24 OCTOBRE 2009 â 17h NIllE RDIROUSSELICAPLET Sylvie Niwern, Marie-JuditM tie 9uCy. Cecile Florentin. Véronique Gueirard Ensemble Vocal Féminin JfymJs. 0I:C2II0PJ I Bénédicte Pereira SAMEDI 21 NOVEMBRE 2009 â 17h TURI NAIN IN-C ULMELLIVILLALORO5/TORROBA/SOUTULLO/ARRIETA/GRANADOS Garance Castanlé. Marc Terrazzon I. Sylvie Niverd, Marie-Judith de Bucy. Cecile Florentin. Véronique Gueirarid 04 91 55 11 10 ! npera.rrlarseille.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 1Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 2-3Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 4-5Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 6-7Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 8-9Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 10-11Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 12-13Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 14-15Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 16-17Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 18-19Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 20-21Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 22-23Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 24-25Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 26-27Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 28-29Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 30-31Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 32-33Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 34-35Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 36-37Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 38-39Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 40-41Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 42-43Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 44-45Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 46-47Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 48-49Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 50-51Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 52-53Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 54-55Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 56-57Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 58-59Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 60-61Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 62-63Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 64-65Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 66-67Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 68-69Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 70-71Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 72-73Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 74-75Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 76-77Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 78-79Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 80-81Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 82-83Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 84-85Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 86-87Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 88-89Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 90-91Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 92-93Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 94-95Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 96