Zibeline n°23 octobre 2009
Zibeline n°23 octobre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la paix en Méditerranée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 CINÉMA IMAGE DE VILLE VIDÉOCHRONIQUES L’écran noir des nuits urbaines Du 13 au 17 novembre, à Aix-en-Provence, Image de ville fera son cinéma, consacré cette année à la nuit, aux lumières nocturnes de l’espace urbain Image de Ville propose donc des rencontres avec des professionnels du 7 e art, Toni d’Angelo, Richard Copans, Michel Kammoun, cinéastes ; Willy Kurant, directeur de la photo, ainsi que des éclairagistes, critiques, plasticiens, des architectes, des géographes… Un hommage sera rendu à Henri Alekan, l’un des plus grands directeurs français de la photo. Et des films seront projetés : une nuit du film noir au Renoir un vendredi 13... Le 14, à la salle Armand Lunel, l’accompagnement en live du film de KarlGrune, La Rue, par Nicolas Errera qui a composé aussi la musique de Nocturna, la nuit magique, de Victor Maldonado et Adrian Garcia, proposé l’après-midi du 15 en présence de Victor Maldonado. Et ce même jour à 20h30, en avant-première, au cinéma Mazarin, Padre nuestro de Christopher Zalla, Grand prix du Jury au Sundance Festival 2007. Image de ville a invité le FID Marseille qui présentera une sélection de documentaires. On parlera aussi des villes méditerranéennes, Beyrouth, Naples, Tel-Aviv à partir de trois regards sur la nuit urbaine en Méditerranée avec Falafel, de Michel Kammoun ; Una notte, de Toni d’Angelo et Frozen days de Danny Lerner. Et aussi pour la première fois, plus de 300 films documentaires en accès direct, issus des éditions précédentes. Alors, c’est quoi la nuit pour vous ? ANNIE GAVA Image de Ville 04 4 42 63 45 09 www.imagedeville.org $$ FESTIVAL DE CINEMA ESPAGNOL DE MARSEILLE - G-#4 NOVEMBRE 2009. Padre Nuestro de Christopher Zalla Machinations anachroniques Vue de l'exposition Machination, videochroniques Frederic Gillet Il y a du challenge dans l’air. En quittant la Friche pour le Panier, Vidéochroniques fait un bond en avant et gagne en visibilité. L’équipe a transformé l’ancienne menuiserie délabrée en galerie, avec bancs de montage et bureau, et la proximité des ateliers de Lorette audessus, de Red district et de la Vieille Charité à quelques pas crée une cohésion qui a du sens. D’autant que Vidéochroniques a repensé sa ligne éditoriale pour s’ouvrir sur le quartier et amplifier son projet : réalisation d’expositions liées à l’image mobile et immobile, résidence d’artistes auxquels l‘association apporte expertise technique et artistique, ouverture d’un centre de documentation. Projet financièrement utopique malgré un fonds de 1500 œuvres vidéo, cinéma expérimental et portraits d’artistes ! En effet, si la première tranche de réhabilitation a été prise en charge par la Ville de Marseille, ce sont les bénévoles qui ont maçonné la transformation finale… Pour sa première réalisation in situ, Vidéochroniques réussit son virage : les visiteurs viennent en nombre découvrir l’exposition Machination qui réunit douze artistes autour d’une figure-symbole de la modernité : la machine, cet obscur objet à la fois libérateur et aliénant qui représente la perfection tout autant que la faille. Machines, machinesactions, machinations : le territoire est vaste, les réponses plastiques variées. Des canettes de bière de Laurent Terras transformées en bolides volants à la Porsche customisée par Frédéric Vaësen, de la sculpture Morphogène de Richard Baquié à la performance « aéropoétique » de Raphaël Zarka et Vincent Lamoureux, Machination rassemble des œuvres constitutives d’une pensée ambiguë face à la machine. Amie ou ennemie de la création ? De l’homme ? Emmanuelle Bentz enchâsse la machinerie de son Distributeur aléatoire dans une cabane en bois, Cyrille. C de Laleu met à mal l’origine du monde par calembour visuel interposé et dispositif vidéo. Plus cynique, Christoph Draeger dénonce dans TWA 900, III le morcellement et la manipulation de l’image médiatique, la surinformation, la théâtralisation de la catastrophe. Une machination à l’échelle planétaire comme l’avait dénoncé en son temps un certain Orson Welles. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI Machination jusqu’au 7 novembre Vidéochroniques 09 60 44 25 58
N°0 du 15/10/09 au 19/11/09un gratuit qui se lit [N°ZéRo]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 1Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 2-3Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 4-5Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 6-7Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 8-9Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 10-11Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 12-13Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 14-15Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 16-17Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 18-19Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 20-21Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 22-23Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 24-25Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 26-27Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 28-29Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 30-31Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 32-33Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 34-35Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 36-37Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 38-39Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 40-41Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 42-43Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 44-45Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 46-47Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 48-49Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 50-51Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 52-53Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 54-55Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 56-57Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 58-59Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 60-61Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 62-63Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 64-65Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 66-67Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 68-69Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 70-71Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 72-73Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 74-75Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 76-77Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 78-79Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 80-81Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 82-83Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 84-85Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 86-87Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 88-89Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 90-91Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 92-93Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 94-95Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 96