Zibeline n°23 octobre 2009
Zibeline n°23 octobre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la paix en Méditerranée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 THÉÂTRE DRAGUIGNAN AUBAGNE STE-MAXIME CAVAILLON GAP Désir d’homme Et s’il n’y avait plus d’hommes, nulle part ? Et si, comme dans les Basses-Alpes en 1852, les femmes vivaient dans un isolement total ? Le désespoir de l’attente prendrait alors le dessus sur la solitude, et le désir se ferait plus pressant. C’est ce désir, justement, qui irrigue le texte autobiographique de Violette Ailhaud écrit en 1919, L’homme semence, dévoilé longtemps après sa mort, en 1952. Une écriture simple et limpide récitée à trois voix par Maryse Mazzani (Violette), Maud Leclerc (Rose, la fille du boulanger) et Luc Martinez (le récitant), théâtralisée avec brio par Didier Kowarsky. Sous le platane centenaire de la place du Château à Bargemon, nul besoin d’une débauche d’accessoires : dans un dispositif scénique réduit à l’essentiel, Violette Ailhaud est plus que jamais vivante. Sur son visage silencieux glisse une palette d’expressions subtiles, ses gestes économes et rustiques disent l’essentiel : le silence et la peur qui paralysent le village, le rythme des champs, les nécessités domestiques. Mais a surtout « l’appel de vie qui nous vient du monde des bêtes. » Cette absolue nécessité d’enfanter qui fait que les femmes et les jeunes filles attendent tout du premier homme venu, d’abord sa semence, ensuite sa force de travail, et enfin sa présence. Un bonheur presque honteux, éphémère, que vécut Violette Ailhaud en silence, mais qu’elle osa coucher sur le papier. Pour dire ce désir d’aimer, Didier Kowarsky a pris le parti d’une récitation lente, suspendue au temps, rythmée par le reflux de la mémoire. 1852, 1919, 2009 et toujours l’envie de vivre. MARIE GODFRIN-GUIDICELLI L’homme semence, création de la Cie Melelez’Arts présentée par Théâtres en Dracénie (83) à Taradeau, Bargemon et Châteaudouble les 9, 10 et 11 oct Le texte est publié par les éditions Parole à Bauduen (83) Jaurès à Aubagne Small is Beautiful a commencé la saison aubagnaise en beauté dans la rue, et le Comœdia attend des spectacles jeune public (voir p V), la musique des Chemirami (le 18 oct) puis celle de Juan Carmona (le 7 nov)… Décidément le Théâtre d’Aubagne résiste plutôt bien dans un paysage morose ! La programmation théâtrale proprement dite débute par un hommage rendu à Jaurès, dont les 150 ans sont passés, à quelques pantalonnades près, grosso modo inaperçues… C’est le Théâtre Artscé-nicum qui ouvre les festivités commémoratives : 1907, Bataille dans le midi est un spectacle musical, porté par un chœur qui rappelle les événements oubliés de 1907, la révolte des paysans vignerons, défendus par Jaurès… Jaurès encore, le 5 nov, incarné cette fois par Jean-Claude Drouot le rugissant, et opposé dans un dialogue fictif, mais possible, à Maurice Le théâtre de Sainte-Maxime, au moment même où il s’apprêtait à lancer une saison vraiment intéressante, a subi, avec la ville toute entière, de graves inondations. Chacun s’en est remis, mais le premier temps fort de la saison Entre Ciel et Terre a du être amputé d’une partie de ses spectacles. Une soirée de soutien aux habitants, portes et cœurs ouverts, a vu se rassembler au théâtre des gens qui, finalement, n’y seraient peut être pas venus autrement… La saison repart d’un autre pied, avec de nouvelles perspectives, et des 1907 X-D.R. Abondance ne nuit pas ! Barrès qui courut véritablement à son chevet, propositions tout aussi alléchantes : de la musique et de la danse très diverses avec The black rockcoalition orchestra le 18 oct (voir p 46), NOs LIMITs le 24 oct (voir p 26), et une Flûte Enchantée comedia dell Arte le 14 nov (voir p 55). Mais Le Carré qui affiche une belle transdisciplinarité programme aussi du théâtre, avec La Vie devant soi, spectacle mis en scène par Didier Long et porté par Myriam Boyer, triplement moliérisé, d’après le roman célèbre et émouvant d’Ajar/Gary (le 31 oct). Les enfants ne sont pas en reste, avec un spectacle de fabliau de la Cie Artefact, qui regarde de la tradition du théâtre médiéval (le 17 nov) pour retrouver le rire grotesque, mais aussi vers celui qui en fut le passeur durant la Renaissance : Rabelais (le 20 nov), qui militait pour le progrès de l’esprit, sans négliger le bonheur du vin et des mots tapageurs ! A.F. Carré Léon Gaumont Sainte Maxime (83) 04 94 56 77 77 www.carreleongaumont.com quelques heures avant qu’il ne succombe au coup de feu de Raoul Villain. Un dialogue politique au sommet, imaginé par Bruno Fuligni. A.F. 1907, Batailles dans le midi Le 25 oct à 17h La valise de Jaurès Le 5 nov Théâtre Comoedia, Aubagne 04 42 18 18 88 www.aubagne.com La Vie devant soi Agence Enguerand L'homme semence, Maryse et Maud X-D.R.
Incontournables à Cavaillon ! Ils ont eux aussi commencé leur saison en nomades, promenant dans les bars du Vaucluse Victor Bâton, d’Emmanuel Bove et Pierre Pradinas. L’histoire d’un homme (Thierry Gimenez) qui n’en peut plus d’être seul et se confie à un accordéoniste (Marc Perrone) trouvé là… il reste quelques dates pour découvrir ce spectacle (le 15 à Noves, les 16 et 17 à Chateauneuf de Gadagne). Ne vous en privez pas ! Puis la Scène Nationale de Cavaillon entre en son théâtre en beauté en accueillant la mythique mise en scène de la Cantatrice Chauve par Jean-Luc Lagarce (le 19 et 20 nov, voir les Salins p 20). Et ce sera au tour de Maguy Marin de venir installer son MayB sur la scène (le 10 nov). À ne louper sous aucun prétexte, si vous trouvez encore des places ! A.F. Scène Nationale de Cavaillon (83) 04 90 78 64 64 www.theatredecavaillon.com La cantatrice chauve Brigitte Enguerand …à Gap et Briançon ! La Scène Nationale de Gap rentre elle aussi dans ses murs après ses excentrés (voir p 52) pour accueillir deux excellents spectacles produits dans la région : Le Malade Imaginaire mis en scène par Alexis Moati procède d’une belle mise à distance, et représente le théâtre de Molière de façon pédagogique et ludique, en commentant ses ressorts, puis en s’y laissant glisser. C’est mutin, enlevé et intelligent (les 9 et 10 nov). Quant au monologue de Koltès porté par Iljir Selimoski, c’est une redécouverte de l’actualité paradoxale d’une langue, incarné par un homme qui est le personnage (voir p 29), guidé par la connaissance intime qu’a de l’œuvre Catherine Marnas (les 17 et 18 nov à 19h). Briançon retrouve également les murs du Cadran avec le Malade Imaginaire (le 12 nov) qui sera précédé de La Maison, un spectacle écrit d’après La vie Matérielle de Duras : une vie de femme qui parle de sa mère, mise en scène par une femme (Cécile Backès) et interprétée par une autre Cécile (Gérard). Du 5 au 7 nov, à 19h. A.F La nuit juste avant les forêts Michel Guillerot LA CR I eF E THEATRE NATIONAL DE MARSEILLE 17 > 29 NOVEMBRE 2009 i7s(uit des rois de William Shakespeare mise en scène Jean-Louis Benoit AVEC 1VathaU'eRichard, Dominique Valadré, Ninon Yr4téctrer-, Jean-Poi C]ubars 4rrrauoi Décarsin, Jean-Ctaude Leguay, Jean-Marc 8rhour, Luc Tremblais, Oorrrrni'que Compagnon, Laurens Monte", Oteaurne, hrirette Augerf, Ctaire CaiYf, Pau±rne Mereuze JEUX OE L'AMOUR, INCERTITUDES ET QU[PRO- OUOS, PÉRIPÉTIES ET REBONDISSEMENTS, DUELS, CHANTS, DANSES... SE MELENT DANS CETTE COMÉDIE DE SHAKESPEARE. JOURNÉE SHAKESPEARE\Samedi 21 novembre â La Criée 15h, prukection de far} ! ati d'Clrson ti'fFg[es (1965, 11757. VOSTI 17h30x rencontre « InIerIrr6[er Shakespeare » 24h1 spectacle Lo Nuit D'cs rors La Passerelle, Gap (05) 04 92 52 52 52 Le Cadran, Briançon (05 04 92 25 52 52, r{ (Ilplll I rF ihlSvt La[Ianal Marseille La CRIéE 1-drama RÉSERVATIONS 04 91 54 70 54 VI- MH FT IlF3C}NNFMFN I- FN I IGNF www.t heatre-ta c ri ee. co m



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 1Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 2-3Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 4-5Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 6-7Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 8-9Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 10-11Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 12-13Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 14-15Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 16-17Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 18-19Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 20-21Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 22-23Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 24-25Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 26-27Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 28-29Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 30-31Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 32-33Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 34-35Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 36-37Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 38-39Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 40-41Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 42-43Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 44-45Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 46-47Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 48-49Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 50-51Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 52-53Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 54-55Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 56-57Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 58-59Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 60-61Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 62-63Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 64-65Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 66-67Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 68-69Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 70-71Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 72-73Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 74-75Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 76-77Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 78-79Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 80-81Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 82-83Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 84-85Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 86-87Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 88-89Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 90-91Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 92-93Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 94-95Zibeline numéro 23 octobre 2009 Page 96